AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Carteroutiere


Carteroutiere
  14 octobre 2018
Prix Pulitzer 2010 : ce livre a été tiré au départ à 3500 ex dans une petite maison d'édition !
Nous assistons pendant 191 pages aux dernières heures de George qui meurent doucement entourés des soins. Au cours de ces heure, il revit son passé, celui de son père Howard et celui de son grand père.
Bricoleur, il a construit sa maison qui a réparé sur ses vieux jours des pendules (Tinker signifie bricoleurs en anglais sauf erreur de ma part).
Le livre est un long voyage durant ces heures (qui sont rappelés sans cesse) entre ses souvenirs, ceux de son père et la réalité du moment (description de la pièce et des gens). pour moi qui ai vu mourrir récemment ma belle-mère et ma mère, ce livre me parle très fort parce que j'ai le sentiment, pour les avoir accompagnées, qu'elles sont passées par de telles étapes.
Très beau livre, un peu complexe au niveau anglais (j'ai du en comprendre 75%).
Commenter  J’apprécie          00



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox