AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de keisha


keisha
  30 avril 2011
Ouverture avec George, sur un lit médicalisé dans sa chambre, au milieu des siens, au milieu des horloges. "Lorsqu'il prit conscience que le silence qui l'avait tant perturbé était celui de ses horloges qu'on avait laissées s'arrêter, il comprit qu'il allait mourir dans le lit où il était allongé."



Puis entrelacement de ses souvenirs avec ceux de son père, Howard, le rétameur et colporteur ambulant, qui un jour, après une ennième crise d'épilepsie, prit sa carriole en bois et sa famille ne le revit plus. "Eh bien! Où es-tu donc passé? Où, parmi ces millions de facettes étincelantes, est ta place? Où donc est le lieu où tu ahanes, rétames, t'effondres et te convulses dans les herbes folles?"



Mais surtout roman à l'écriture fabuleuse, à maints épisodes inoubliables et d'une extraordinaire densité, fenêtres ouvertes vers l'infini... Avec des extraits du Petit horloger raisonné du Rév. Kenner Daveport, 1783, et ces étranges passages en Boréalis, dont le sens éclate prodigieusement à la fin, obligeant le lecteur ébahi à revenir en arrière, retrouvant des merveilles trop vite survolées...



Un roman incroyable, tellement riche qu'il faudrait le relire une fois posé. A lire absolument.
Lien : http://en-lisant-en-voyagean..
Commenter  J’apprécie          50



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (5)voir plus