AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
>

Critique de Ptitmousse


Ptitmousse
  12 février 2020
Drame, amour, révolte. Si je devais choisir 3 mots pour ce roman, voici ce qu'ils seraient.
- drame : est-il besoin de le préciser ? Je trouve que c'est un livre stressant, angoissant, notamment toute la partie où l'on se demande : dira ou dira pas ? Se mariera ou se mariera pas ? Et bien d'autres drames...
- amour : tellement présent ! On peut notamment citer la sublime lettre d'amour de Tess à Angel.
- révolte : à coup sûr, ce qui me restera le plus de ce roman ! Il a réveillé des sentiments vifs en moi car il rappelle la triste condition des femmes à cette époque (et d'ailleurs, même condition encore dans certains pays aujourd'hui). Ces pages et ces pages et ces pages d'hésitations, de remords, de mal-être m'ont paru infiniment longues, à la mesure de ce que les femmes devaient subir de principes moralisateurs à l'époque. Voila un livre important à mon sens pour comprendre une partie de la condition des femmes au XIXème.

Quelques passages au style poussé et à la portée presque philosophique m'ont un peu désarçonnée. Et puis le style est d'un autre temps, c'est sûr ; non pas que ce soit un défaut mais cela change, et finalement ça fait du bien ! J'ai quand même eu du mal au début, et pourtant j'avais lu Jane Eyre il n'y a pas longtemps de la même époque et il ne m'avait pas paru si alambiqué... (D'ailleurs, moi qui ne conçois la lecture qu'en changeant de genre et de syle très régulièrement, ces deux lectures étaient beaucoup trop proches.)

Et dire qu'avant le challenge solidaire de 2019, je n'avais même jamais entendu le nom de Thomas Hardy ! Comment expliquer cela ? En tout cas, merci à ce challenge ;)

PS : Avez-vous déjà eu une lecture en partie gâchée par la quatrième de couverture. Cela commence à m'arriver de plus en plus souvent, et ce fut le cas ici. Pas merci France Loisirs... Dans la quatrième que j'avais dans les mains, on y parle de fille-mère. Tout cela aura fait que mon ressenti au départ était assez confus : attente et suspense du moment où la vie de Tess basculera dans l'abîme, ellipse de la découverte grossesse, de la grossesse en elle-même et de la naissance qui m'a manqué alors qu'en fait elle n'avait pas tant d'importance. Enfin, la quatrième disait même !

~ Pioché dans ma Pal par Flaubauski
~ Challenge multidéfis 20 : titre = prénom + nom
~ Challenge solidaire classiques 2020
~ challenge BBC
Lien : https://lecturesdeflo.fr/202..
Commenter  J’apprécie          2410



Ont apprécié cette critique (24)voir plus