AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782847202885
336 pages
Éditeur : Gaïa (06/02/2013)
3.56/5   99 notes
Résumé :
Tallinn, 1409.
Sur les hauteurs de la ville, les chevaliers teutoniques incarnent une aristocratie en fin de règne, tandis que la ville basse de Tallinn brasse une population métissée et contrastée. On y croise orfèvres, compagnons maîtres chanteurs, marchands de l'ordre des Têtes-Noires et chefs de guildes, dans l’activité bouillonnante du port de commerce de la Hanse. Un haut responsable de l'ordre des chevaliers est retrouvé décapité à la porte du monastèr... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (35) Voir plus Ajouter une critique
3,56

sur 99 notes
5
7 avis
4
12 avis
3
11 avis
2
2 avis
1
0 avis

LePamplemousse
  04 mai 2021
Ce tout premier tome des aventures de Melchior l'apothicaire nous emmène à la découverte du mode de vie des habitants de Tallinn.
Cette série de romans policiers se passe en Estonie au moyen-âge et nous découvrirons un peu de l'histoire de ce pays, mais nous serons surtout plongés dans les habitudes et les travers des habitants de cette ville à une époque où la vie ne tenait qu'à un fil, qu'on y meurt de maladies, de faim, de la guerre, d'un incendie, d'un accident ou plus rarement par la main mal intentionnée d'un tiers.
Melchior, en sa qualité d'apothicaire, connaît les remèdes qui soignent et soulagent les corps et les âmes mais aussi les poisons qui peuvent à la fois mettre fin aux souffrances mais aussi ôter délibérément la vie.
C'est un homme curieux, rusé et bon vivant que j'ai eu grand plaisir à côtoyer au cours de cette enquête.
Accompagné de son ami le bailli, il devra faire la lumière sur plusieurs décès.
J'ai beaucoup aimé ce polar médiéval qui se déroule en Estonie, une contrée pas très souvent décrite dans les romans.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          300
Papyriri
  30 mars 2021
Ce bouquin m a fait souvenir , même si l histoire est bien sûr totalement différente, au livre les "Chevaliers Teutoniques " de Sienkiewicz et au film d'Alexander Ford tout cela lu et vu il y a plus d 'un demi siècle , d autant plus que l intrigue se noue en 1409 , 1 an avant Tannenberg ou Grunwald suivant que l'on soit germain ou slave . Pour revenir au polar , l intrigue est bien construite , solide l atmosphère et les moeurs de l 'époque mélange de mercantilisme et de religiosité prégnante est sans doute bien transcrite .Les personnages dans l ensemble bien dessinés , sauf peut-être pour l assassin ( il (s) ou elle (s) ? ) dont les motivations me semble peu crédibles, mais n ergotons pas . le seul léger bémol c est la scène ou tout est dévoilé , Mamie Agatha nous a certes habitué a ces réunions de suspects dans lesquelles soit Poirot moustaches cirées au vent soit Miss , je sais tout , Marple nous révèlent la vérité après de savantes explications , mais là c est beaucoup trop long , ça se traîne dans les détails , ça veut créer des rebondissements , inutiles et peu surprenants . Mais à part ce péché véniel , je vais voir ce que donne le tome 2 de l Apothicaire de Tallin
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160
Taraxacum
  01 octobre 2013
L'énigme de Saint Olav est le premier roman policier estonien traduit en français. Évidemment, j'étais curieuse. Il s'agit d'un très classique roman policier à énigme et, à vrai dire, le premier que j'ai lu depuis avoir dévoré 'Qui a tué Roger Ackroyd ?' de Pierre Bayard. C'est étonnant de voir comme certaines choses qui n'auraient pas frappé avant sont en effet des indispensables, ou tout au moins de grands classiques, dans ce type d'oeuvre: par exemple, la présence de deux enquêteurs, l'un officiel, professionnel, ne voyant pas la vérité et se fourvoyant, et l'autre,bien que non appointé, lui apportant son aide. Ici, ces rôles sont tenus par le bailli et son ami apothicaire. A la décharge du bailli, il est plus malin que d'autres tenants du titre et reconnaît à plusieurs reprises des indices pour ce qu'ils sont réellement, bien plus qu'on ne pourrait dire des célèbres Watson ou Hastings, par exemple.
Dans une Tallin moyenâgeuse, un chevalier a été décapité et il n'est que le premier d'une série de cadavres qui secouent la tranquillité des lieux et permettent à Melchior, l'apothicaire, de faire démonstration de ses capacités de réflexion pour notre plus grand plaisir.
Il est très net que ce livre est destiné à faire partie d'une série: l'auteur sème des questions sur son personnage principal auxquelles il refuse de répondre pour nous inciter à y revenir, et tout indique une série récurrente. Cela aiguise à vrai dire aussi la curiosité des lecteurs envers des ouvrages plus historiques: certains événements évoqués sont bien peu connus en France...
S'il n'a rien de très original, cela reste un bon policier, parfois surprenant, avec pas mal de suspens, mais qui souffre par contre de la plus vilaine couverture que j'ai vue depuis longtemps et qui évoque des romans au rabais bien en dessous de son niveau réel!!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          132
Neneve
  03 novembre 2019
Les différents challenges nous amènent à se sortir des sentiers battus, et sans mon challenge Autour du Monde, je ne me serais probablement arrêté sur ce titre... Nous sommes au 15e siècle, en Estonie, plus précisément à Tallinn, la capitale. Nous sommes intramuros... où plein de rancunes, de jalousie, de craintes, de peurs grouillent parmi les Guildes, les Dominicains, les citoyens... Une ambiance bien sombre, bien noire... Les mots sonnent justes, et l'auteur parvient très bien à nous faire vivre cette atmosphère, comme si nous y étions. le meurtre d'un haut placé viendra ajouté au climat de terreur qui règne. Et puis, d'autres morts... et Melchior, un apothicaire, se joint à l'enquête... pour enfin nous dévoiler une belle finale digne de ce nom... Une agréable découverte empreinte d'un cadre déroutant, mais oh combien intéressant ! Une bonne lecture !
Commenter  J’apprécie          170
PJN
  18 octobre 2020
Une intrigue bien ficelée dans un décor historique : Tallinn, à la fin du Moyen Age. le bailli du lieu peut compter sur la sagacité de l'apothicaire lorsqu'un chevalier teutonique est assassiné dans la forteresse de la ville haute. Une lecture agréable, des personnages bien campés.
Commenter  J’apprécie          200


critiques presse (1)
LeFigaro   24 juin 2013
L'auteur féru de réalisme décrit une page peu connue de l'histoire de Tallinn. Là où la Finno-Estonienne Sofi Oksanen fouille le passé récent de l'Estonie, lui a également choisi de décrire une autre période clef de ce petit pays Balte. Sur le mode plus populaire du polar. Une mode qui atteint désormais l'Estonie.
Lire la critique sur le site : LeFigaro
Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
morinmorin   03 août 2018
Observer ces hommes et chercher à deviner leurs pensées lui servait aussi à tenir à distance son propre secret redoutable : c'était sa manière de contrôler la malédiction de sa famille, de même que la profession d'apothicaire représentait à la fois la fortune et le malheur des Wakenstede, leur clé pour vaincre ce fléau, mais une clé qui n'était pas forcément efficace, car jusqu'alors aucun de ces ancêtres n'avait trouvé de remède contre ce mal terrible.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
the_billthe_bill   02 février 2018
Distinguer et reconnaître ses péchés n'est pas donné à tout le monde, reprit-il. Plus un chrétien se confesse fréquemment, mieux il comprend où se cachent ses fautes. Certains hommes avouent avoir trompé leur épouse en pensée, mais ils oublient de confesser qu'ils ont volé aux pauvres le peu qu'ils avaient à manger. D'autres s'accusent d'avoir trop mollement châtié leurs ennemis, mais ils ne se reprochent pas d'avoir tué des dizaines d'innocents.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
CelkanaCelkana   13 mai 2013
Il en va maintenant de l'honneur de Tallinn que le meurtrier soit enchaîné et conduit jusqu'ici, afin que le tribunal des chevaliers puisse le condamner à mort. Il sera enfermé au Grand Hermann et torturé dans les règles, continua spanheim.
Commenter  J’apprécie          60
HykulleHykulle   12 juin 2014
Racontars, ragots de marché : c'étaient là des choses si dangereuses qu'il valait mieux en prendre connaissance tout de suite, sans délai. Surtout lorsque cela concernait un homme qui portait au cou une chaîne d'or qu'on avait soi-même fabriquée, et que cet homme était mort.
Grâces soient rendues au ciel, il est mort !
Commenter  J’apprécie          20
mcheronmcheron   16 août 2016
Que le seigneur Jésus est pitié de son âme , si c'est ce qui s'est passé, révérend père! Dans ce cas, il faudra faire trainer ce malheureux par des chevaux à travers la ville , jusqu'au gibet, et le pendre ! Déclara brusquement le curé !
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Indrek Hargla (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Indrek Hargla

L'énigme de Saint-Olav d'Indrek Hargla
Bande-annonce de L'énigme de Saint-Olav d'Indrek Hargla En librairie le 6 février 2013. Traduit de l'estonien par Jean Pascal Ollivry. En Estonie, au XVe siècle, un haut responsable de l'Ordre...
autres livres classés : estonieVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2183 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre

.. ..