AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2707175781
Éditeur : La Découverte (14/03/2013)

Note moyenne : 4/5 (sur 1 notes)
Résumé :
Cet ouvrage, dernière partie de la vaste Histoire populaire de l'humanité parue à La Découverte en 2011, offre une formidable plongée dans le XXe siècle, ce siècle sous haute tension où l'espoir suscité par le sublime de la geste révolutionnaire n'a cessé de se mêler à l'horreur engendrée par le déchaînement de la violence de masse.
Dans la lignée d'Howard Zinn, Chris Harman a choisi dans ce livre d'adopter le point de vue des délaissé-e-s de l'histoire « of... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Lybertaire
  25 janvier 2016
Cet ouvrage, dernier volet d'Une histoire populaire de l'humanité, est consacré aux XXe siècle. Nazisme, fascisme et stalinisme ; mécanisation du meurtre de masse et « nettoyage ethnique », guerres mondiales, guerres de religion et guerres nucléaires ; crises économiques et propagation du capitalisme… le XXe siècle serait le plus violent et le plus mouvementé de l'humanité, mais c'est aussi celui des nombreux mouvements de révolte ou de réforme et de leur répression, de leurs échecs et de leurs avancées pour neutraliser l'ordre ancien.
[...] Chris Harman illustre parfaitement que la lutte des classes est toujours d'actualité. Peu de révolutions ont abouti au renversement de l'ordre ancien, car chaque fois les partis communistes, prompts à encourager la révolution, ont pactisé avec le pouvoir déjà existant et freiné le mouvement au moment où il allait gagner une bataille. La réponse de Chris Harman est qu'une révolution doit être entière, combative sur tous les aspects du système, pour renverser l'ordre en cours.
Même s'il est pessimiste, car l'histoire donne le sentiment de faire trois pas à avant, deux pas en arrière, Chris Harman montre combien les mouvements sociaux font peur à ceux qui détiennent le pouvoir, et souligne de fait que nous, le peuple, ne sommes pas impuissants dans la marche du monde. Mais contrairement aux riches qui sont une classe en soi et pour soi (voir les ouvrages des Pinçon-Charlot), les classes populaires et moyennes constituent une classe de par leurs revenus et leurs conditions de vie, mais pas une classe pour soi, c'est-à-dire luttant pour la sauvegarde de ses intérêts. C'est ce « pour soi » qu'il faut construire pour se réunir autour de valeurs communes : la solidarité, la justice, l'équité, le respect des différences.
L'article entier sur Bibliolingus :
http://www.bibliolingus.fr/un-siecle-d-espoir-et-d-horreur-chris-harman-a119802440
Lien : http://www.bibliolingus.fr/u..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          62
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
LybertaireLybertaire   25 janvier 2016
(Howard Zinn à propos de cet ouvrage) : On me demande souvent s’il existe un livre qui fait pour l’histoire du monde ce que mon Histoire populaire des États-Unis fait pour ce pays. Je réponds toujours qu’il n’en existe qu’un qui accomplisse cette tâche particulièrement délicate : celui de Chris Harman, Une histoire populaire de l’humanité. C’est un ouvrage indispensable qui figure en bonne place dans ma bibliothèque de référence…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
LybertaireLybertaire   25 janvier 2016
La question de l’alternative entre le socialisme et la barbarie se pose plus que jamais.
Commenter  J’apprécie          50
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
1534 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre