AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Citations sur La loi du coeur (47)

FiftyShadesDarker
FiftyShadesDarker   07 juin 2016
Mon père dit que les chevaux nous renvoient l’énergie qu’on dégage. Si tu as peur, le cheval ne s’approchera pas. Si tu doutes de toi, le cheval en profitera. Si tu n’as pas confiance en toi, le cheval se méfiera. Les chevaux sont des détecteurs de vérité. Ce n’est pas de la sorcellerie. Ce n’est pas du vaudou. Pourquoi crois-tu qu’on laisse la bride sur le cou à un cheval quand on est perdu ? Parce qu’il te ramènera toujours chez toi.
Commenter  J’apprécie          140
FiftyShadesDarker
FiftyShadesDarker   07 juin 2016
- Poe a dit : « Il n’y a pas de beauté exquise sans une certaine étrangeté dans les proportions. »
Commenter  J’apprécie          100
FiftyShadesDarker
FiftyShadesDarker   07 juin 2016
Une histoire d’avant et d’après. Une histoire de nouveaux départs et d’à jamais. Une histoire peine de défauts et de fêlures, une histoire de malade, une histoire de fou, et, surtout, une histoire d’amour.
Notre histoire.
Commenter  J’apprécie          90
FiftyShadesDarker
FiftyShadesDarker   07 juin 2016
- Qu’est-ce que tu viens faire ici, Moïse ? ai-je alors murmuré. Pourquoi es-tu revenu ?
Il a tourné la tête vers moi pour chercher mon regard. Dans le sien, la colère avait disparu. Le dégoût aussi, même si je n’étais pas persuadée qu’il n’ait pas été juste provisoirement emporté par les larmes. J’ai soutenu son regard et il a dû voir la même chose dans mes yeux. Plus de colère. Du désespoir, de la résignation, du chagrin. Mais pas de colère.
- C’est lui qui m’a ramené, Georgie.
Commenter  J’apprécie          90
FiftyShadesDarker
FiftyShadesDarker   07 juin 2016
- Tu peux m’ramener ? S’il te plait, Moïse.
On aurait dit la voix d’une gamine de cinq ans. J’ai grimacé en entendant mon ton geignard.
- Quelqu’un doit payer.
- Quoi ?
- Quelqu’un doit payer pour ça, Georgie.
Commenter  J’apprécie          80
FiftyShadesDarker
FiftyShadesDarker   07 juin 2016
Couché dans le noir, j’écoutais Georgie respirer. J’espérais que Mauna et Martin Shepard n’étaient pas eux aussi allongés dans leur lit, là en face, incapables de trouver le sommeil parce qu’ils s’inquiétaient pour leur fille. Leur fille qui avait déjà aimé et l’avait payé cher. « Soit tu mets du bonheur dans ma vie, soit tu déguerpis », m’avait dit Mauna. Et je n’avais aucune envie de déguerpir.
Commenter  J’apprécie          70
FiftyShadesDarker
FiftyShadesDarker   07 juin 2016
Ses lèvres étaient mouillées et froides et j’imagine que les miennes l’étaient aussi. Mais la chaleur à l’intérieur de sa bouche m’a enveloppé comme une étreinte et je me suis abîmé dans cette douceur suave avec un soupir qui m’aurait collé la honte si elle n’y avait pas répondu avec le même abandon.
Commenter  J’apprécie          70
FiftyShadesDarker
FiftyShadesDarker   07 juin 2016
Mais, là, ça n’a rien à voir.
Parce que c’est mon histoire. Et que je ne m’y attendais pas.
Commenter  J’apprécie          70
dreamworld
dreamworld   01 octobre 2016
Je pleure tous les jours. Tu sais ça ? Chaque putain de jour. Moi qui ne pleurais jamais. Maintenant, il ne se passe pas un seul jour sans que je me retrouve en larmes. Il m'arrive même de me planquer dans un placard. Un jour, je vais me rendre compte que je ne pleure plus et, au fond de moi, je ne peux pas m'empêcher de penser que ce sera le pire jour de ma vie. Parce que alors il aura vraiment disparu.

- Georgie.
Commenter  J’apprécie          60
kawaiineko30
kawaiineko30   11 septembre 2016
- Tu es mon papa.

Sa voix était claire, mélodieuse. Je l’ai immédiatement reconnue. C’était celle des souvenirs qu’il avait partagés avec moi, mais en beaucoup plus net, comme si on avait enlevé un filtre, cristalline presque.

J’ai hoché la tête en me penchant vers lui.

- Oui. Et tu es mon fils.

- Je suis Éli. Et toi, tu m’aimes comme un vrai papa.

- Oui.

- Moi aussi je t’aime. Et tu aimes ma maman.

- Oui, ai-je soufflé, en regrettant de toute mon âme que Georgie ne soit pas là pour voir ça. Mais je n’aime pas du tout qu’elle se retrouve seule maintenant.

- Elle ne sera pas seule très longtemps. Ça passe si vite, m’a répondu Éli avec une sagesse qui n’avait rien d’enfantin, d’un ton consolateur presque.

- Tu crois qu’elle sait combien je l’aime ?

- Tu lui as donné des fleurs et tu lui as dit que tu regrettais.

Oui.

- Tu l’as embrassée.

Je n’ai pu qu’acquiescer d’un signe.

- Tu lui as fait des tableaux et tu l’as serrée dans tes bras quand elle pleurait.

Oui.

Ce n’était qu’un murmure.

- Tu as ri avec elle, aussi.

J’ai hoché une nouvelle fois la tête.

- C’est comme ça qu’on dit « je t’aime ».






+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60




    Acheter ce livre sur

    FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





    Quiz Voir plus

    L'infini+un

    Comment Bonnie et Finn se rencontrent-ils ?

    au supermarché
    Finn empêche Bonnie de sauter d'un pont
    chez le père de Finn
    au concert de Bonnie

    5 questions
    14 lecteurs ont répondu
    Thème : L'infini+un de Amy HarmonCréer un quiz sur ce livre