AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2375745027
Éditeur : Collection Infinity (24/10/2018)

Note moyenne : 4.31/5 (sur 29 notes)
Résumé :
Bon, soyons clairs : Ivy Wilde n'est pas une héroïne. C'est même la dernière personne que vous contacteriez si vous aviez besoin d'une aide magique, malgré ses talents. Si ça ne tenait qu'à elle, Ivy passerait ses journées affalée dans le canapé, devant la télé, paquets de chips en main, à papoter avec son familier félin jusqu'à ce que mort s'en suive. Mais quand elle se retrouve victime d'une erreur d'identité, elle est embarquée malgré elle à la Branche Arcane, le... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (19) Voir plus Ajouter une critique
Olti
  01 février 2019
Eh bah, eh bah. J'ai trouvé ça pas si pire du tout, même pas mal !

Non, je ne vais pas m'emballer et dire que j'ai adoré, que c'était ma meilleure lecture de fin d'année, loin de là. J'ai retrouvé trop de petits clichés habituels à ce genre et format, surtout avec le "couple" principal de protagonistes.

J'ai eu - notamment - beaucoup plus de mal à croire en le personnage de Raph que d'Ivy. Bien sûr, le fait que tout le roman soit écrit du point de vue de Ivy n'aide pas puisque c'est son regard à elle, sur lui, auquel on a droit.

Et ça aussi c'est un cliché qui me fatigue : j'ai l'impression que tous les romans semi-fantastiques, avec une peu de romance (même juste évoquée) et une héroïne rebelle, sont écrits à la 1ère personne, avec sa voix à elle et toutes ses vannes parfois très recherchées (et drôles) parfois pas bien crédibles (est-ce que des gens parlent et, ou, pensent vraiment comme ça, je me demande...).

C'est peut-être voulu pour l'identification des lectrices, ou parce que ça permet mieux de mener en bateau le lecteur au fil de l'intrigue, ou de garder le bogoss-mystérieux dans sa case de mystérieux, ou tout ça à la fois. Je ne sais pas. Mais moi ça me frustre comme narration, clairement, j'aime avoir un narrateur qui me donne les pensées aussi des autres personnages et ne les caricature pas via le prisme de l'héroïne qui casse tout le monde et les range dans des cases.

Ivy est aussi ce style d'héroïne censée avoir des défauts (la fainéantise ? le manque de maniaquerie ?) mais qui en fait est tellement talentueuse et badasse et maligne et sexy... bref. Bien sûr c'est censé être camouflé par le fait qu'elle n'est "pas une grande brune mince" mais euh... on n'est pas dupe ;)

Ceci étant dit et mis de côté, j'ai trouvé l'aventure bien menée, l'univers plutôt sympa (urban fantasy avec sorciers intégrés au monde moderne et réel) le rythme bon, l'alternance dialogues et narration bien équilibrée, et j'ai été soulagée - et agréablement surprise - justement que les codes classiques du genre ne soient pas là en pagaille mais juste un peu disséminés.

Ce fut donc une lecture agréable, qui emporte bien dans son univers, dont les personnages ne sont pas aussi pénibles que d'habitude, et avec une vraie enquête policière au premier plan qui ne passe pas à la trappe.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Maeli-chan
  12 janvier 2019
Bon, on est d'accord: c'est pas du tout la saison pour lire un livre sur les sorcières mais clairement, je ne me voyais pas attendre l'automne prochain pour découvrir la paresseuse Ivy Wilde.
Et puis, bougeons un peu les codes pour une fois: les romans sur les sorcières, ça se lit tout le temps !

Ici, le monde de la magie vit en harmonie avec le monde non-magique. Les sorciers et sorcières ne sont pas obligés de cacher leur existence. Il y a même une structure officielle, appelé L'Ordre qui chapeaute un peu tous les magiciens. Ils y font des enquêtes, des recherches magiques et tout plein d'autres choses.
C'est de cette organisation qu'Ivy Wilde s'est fait exclure quand elle était jeune. Mais cela ne lui pose aucun problème; au contraire, elle est très satisfaite de sa vie de chauffeur de taxi où elle se contente de faire le strict minimum pour vivre et passe son temps dans son canapé à regarder la série Enchantement.
Car Ivy est l'exemple même de la feignasse, elle est bordélique et fuit à tout prix toute activité physique comme monter des escaliers (mon dieu, quelle horreur !). Sa vie loin de l'Ordre et de ses adeptes dégénérés la satisfait au plus haut point.
Mais un jour, un malentendu la lie à Adeptus Exemptus Raphaël Winter, l'exemple parfait d'employé de l'Ordre. Elle est obligée de travailler pour eux à cause du sort qui la lie.
Bien décidée à ne pas se laisser faire, Ivy fera tout pour montrer sa mauvaise volonté. Mais très vite, les deux acolytes, qui sont les parfaits opposés, vont être appelés sur une affaire de vol....

Ce fut une belle découverte pour moi: mélanger magie et enquête, c'est le bingo gagnant pour me conquérir livresquement. J'ai été un peu perdue, je l'avoue, avec tous les grades de sorciers. Mon dieu, il y en a tellement, heureusement l'autrice nous met un tableau hiérarchique au début du roman mais au bout d'un moment, je n'allais pu voir et je retenais juste Néophyte, c'est les bébés (pour l'instant ça va), niveau un, c'est les jeunots, niveau 2, c'est bien mais peut faire mieux et Niveau 3 c'est les as !
Ce roman, c'est avant tout de l'humour dans chaque page, la mauvaise foi et les répliques cinglantes d'Ivy sont hilarantes. Je me suis marrée plusieurs fois d'affilée, notamment sur ses théories un peu fumeuses sur le potentiel coupable. On dirait moi quand je pars dans des délires, toute seule.
Et un plus, on a un personnage magistral en la personne de Brutus, le chat d'Ivy, auquel elle a donné la parole. Il ne va pas faire de phrases construites, non il va plutôt lancer des ordres comme "MANGER!", "CARESSE CONNASSE!".
J'ai adoré voir des scènes avec lui, je l'avoue.
L'enquête, dans l'ensemble, était plutôt bien construite. Je me suis fait balader dans cette histoire plusieurs fois. Il faut dire que j'avais une dent contre un personnage particulier et toutes les occasions étaient bonnes pour dire "Oui, c'est lui, j'en suis sûre" et je ne voyais pas les autres suspects....
C'était plaisant de voir le monde de la magie dans une version enquêtrice et pas dans une quête dangereuse pour vaincre un grand ennemi.

Gros coup de coeur pour le personnage d'Ivy, c'est un personnage auquel je me suis attachée tout de suite (de là à voir cet attachement à cause de ma propre procrastination, il n'y a qu'un pas...). Elle est drôle, plus intelligente qu'elle ne voudrait le faire croire. Et si la fainéantise n'était qu'une façade ?
Winter, lui, est totalement l'inverse d'Ivy, il est méticuleux, il suit les règles et le protocole. Il est parfois un peu guindé et c'est très drôle de voir Ivy le faire tourner en bourrique.
Le duo, bien qu'à l'opposé l'un de l'autre, a une dynamique qui marche bien. Ils se complètent parfaitement.

En bref, un livre que j'ai beaucoup aimé et j'ai appris hier que le tome 2 était en route. Je suis trop contente, je n'aurais pas trop longtemps à attendre pour retrouver la délicieuse Ivy et le beau Winter. Si vous voulez passer un bon moment d'humour et de magie, je vous le conseille.
Lien : https://le-coin-lecture-emil..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Marlene_lmedml
  21 novembre 2018
UN PREMIER OPUS QUI MÊLE HUMOUR, MAGIE ET ENQUÊTE !
Quand j'ai découvert la couverture de ce roman, c'était une évidence, il fallait que je le lise. Il faut savoir que c'était mon tout premier « Urban Fantasy », j'ai donc eu une véritable révélation, j'ai adoré ce genre en étant aux côtés de notre Ivy Wilde, haute en couleur.
Ce premier tome est vraiment addictif, et ce dès les premières pages. Il faut dire qu'avec une anti-héroïne comme Ivy Wilde, j'ai littéralement dévoré ce livre.
UNE ANTI-HÉROÏNE QUI VOUS RÉSERVE ÉNORMÉMENT DE SURPRISES.
Ivy Wilde est un sacré personnage, vous n'êtes pas au bout de vos surprises. Elle est démente, tout simplement. Elle est fainéante, elle ne se prend pas au sérieux et elle va se retrouver liée à un éminent sorcier du nom de « Adeptus Exemptus Raphaël Winter ». Ils vont devoir résoudre une enquête périlleuse qui va les mener sur des charbons ardents. Ce premier opus pose clairement les bases de l'univers d'Helen Harper, j'ai adoré ce monde réel envahit par la magie. C'était absolument génial. Notre héroïne n'en est pas vraiment une, j'ai adoré son tempérament, sa façon d'être avec Winter et le monde qui l'entoure. Ivy Wilde était membre de l'Ordre des années auparavant, avant d'être expulsée, depuis elle conduit un taxi et elle paresse le reste du temps. Mais grâce à cette enquête on découvre son véritable potentiel.
Adeptus Exemptus Raphaël Winter. UN HÉROS UN PEU COINCE MAIS Ô COMBIEN INTÉRESSANT !
J'ai vraiment aimé le héros qui s'avère un peu coincé et protocolaire mais aux côtés d'Ivy on entrevoit l'homme qu'il sait être. Winter est un sorcier de niveau deux avec des pouvoirs plus importants que ceux d'Ivy mais ensemble ils forment une équipe du tonnerre. J'ai aimé le lien qui s'est créé entre eux au fil des pages.
DES PERSONNAGES SECONDAIRES INTRIGANTS QUE J'AI PRIS PLAISIR A SOUPÇONNER.
Il y a pas mal de protagonistes dans ce premier opus, j'ai adoré douter d'eux. L'enquête nous pousse à émettre pas mal d'hypothèse et j'avoue qu'ils pouvaient tous faire d'excellents coupables. Les liens entre les personnages sont complexes et j'ai aimé la mise en scène de l'intrigue.
UNE INTRIGUE RONDEMENT BIEN MENÉE, BOURRÉE D'HUMOUR, DE MAGIE, DE SUSPENSE ET D'UN SOUPÇON DE SENTIMENTS.
J'ai adoré l'univers de l'autrice, Helen Harper a réussi à me captiver du début à la fin. Notre Ivy Wilde est sarcastique, elle a un sacré humour qui ne passe pas forcément avec tout le monde, mais elle est aussi une fine enquêtrice. J'ai adoré le scénario qui nous offre beaucoup de suspense, au fil des pages les révélations tombent et nos héros se rapprochent. C'est fugace, il n'y a pas de romance à proprement parler mais il y a bien des sentiments entre Ivy et Raphaël Winter ^^ J'ai adoré l'humour de ce livre, je vous avoue que j'ai eu de nombreux fous rires, notamment avec Brutus, le chat de Ivy.
UNE PLUME ADDICTIVE ET UNE IMAGINATION DÉBORDANTE.
Helen Harper a une plume et un style très imagés. Je me suis téléportée sans aucun mal dans son monde, j'ai adoré le côté fantasy qui est maîtrisé à la perfection. Je n'en lis pour ainsi dire jamais, c'est donc tout nouveau pour moi et j'ai déjà hâte de découvrir le second opus de cette saga.
EN BREF :
Un excellent premier opus mené par une Ivy Wilde totalement borderline… J'ai adoré ce monde fantastique et cette enquête des plus palpitante. J'ai adoré le duo que Ivy et Raphaël Winter ont formé, ce n'était pas gagné mais finalement leur alchimie a exulté. Ce fut une totale découverte du genre pour moi et c'est une vraie réussite, j'ai adoré cette lecture. Si vous aimez les héroïnes loufoques, l'humour, la magie et les mystères à résoudre alors n'hésitez plus !
Lien : http://www.lmedml.fr/2018/11..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Malicie
  27 février 2019
Je l'avoue, j'ai été faible une fois de plus : bien avant de lire le résumé, j'ai craqué immédiatement sur cette magnifique couverture. Et peu importe ensuite ce que pouvait raconter la quatrième de couverture, il me fallait ce roman ! Et heureusement, je ne regrette pas du tout mon achat ! Ce premier tome n'est vraiment pas passé loin du coup de coeur !

Ivy est une jeune femme pas tout à fait comme les autres. Après avoir quittée l'Ordre - une académie destinée à entraîner les sorciers et sorcières dans différentes branches de la magie - notre héroïne s'est jurée de ne plus jamais y remettre les pieds. Déjà parce qu'elle déteste l'autorité et ceux qui l'ont traité comme une moins que rien, et ensuite, parce que les efforts et elle, ça fait deux. À présent, Ivy est chauffeuse de taxi, et cela lui convient parfaitement. Assise au chaud dans son véhicule, elle se contente du strict minimum (que ce soit dans son travail, ou dans sa vie en générale) et ne cache pas être une grande paresseuse. Une tasse de thé, un plaid, sa série préférée et voilà, cela lui suffit pour passer une agréable soirée en compagnie de son horrible chat, Brutus… Mais son quotidien ne tarde pas à être brusquement perturbé, lorsqu' elle se retrouve mêlée à une étrange histoire de vol, puis de meurtre. Devenue l'associée d'un certain Adeptus Exemptus Raphaël Winter, la jeune femme va devoir prendre sur elle pour garder son calme. Son nouvel objectif ? Trouver le plus rapidement possible un sortilège capable de la débarrasser de son terrible partenaire, et ainsi retrouver sa petite vie paisible.

La plume de l'auteur, bien que simple, est particulièrement mordante et addictive, à tel point que j'ai dévoré ce roman en à peine quelques jours.
Le personnage d'Ivy est à l'opposer de ce que l'on a l'habitude de lire en ce moment, bien loin des héroïnes badass prêtes à tout pour sauver le monde. J'ai adoré son caractère bien trempé, ses répliques, son humour. On ne peut que s'attacher à cette jeune femme à qui on s'identifie très facilement. Ivy est une feignasse comme on l'est parfois par moment, qui a horreur du sport, surtout quand c'est son partenaire qui se charge de l'entraîner. Winter est tout l'inverse d'Ivy : discipliné, entraîné, haut gradé dans la hiérarchie des sorciers, il voit la jeune femme comme un boulet qu'il va devoir se traîner pendant plusieurs mois. Au début, je ne l'ai pas beaucoup apprécié. Son air supérieur est agaçant, mais Ivy ne se laisse pas pour autant marcher sur les pieds. Au contraire, Winter va découvrir à quel point elle peut se montrer bornée, peste mais aussi intelligente. Les dialogues sont souvent drôles et pleine de sarcasmes, comme j'aime.
Cela dit, notre duo ne va pas passer tout son temps à se chamailler, fort heureusement. Les chapitres défilent et leur relation évolue au fur et à mesure. Peut-être un peu trop vite pour moi vers la fin, même si j'ai apprécié qu'ils finissent enfin par vraiment collaborer pour résoudre cette enquête.
En ce qui concerne la magie et le monde des sorciers, il ne faut pas s'attendre à un univers très recherché. L'auteur n'a pas innové sur ce point, mais on n'y prête pas vraiment attention. Il y a ce qu'il faut de magie, d'action et de mystères pour capter notre attention. Et puis, il y a Brutus ! Une petite saleté que j'ai adore, surtout lors des dernières pages… Mais je ne vous en dis pas plus !
Bref, comme vous l'aurez compris, l'humour est l'atout majeur de ce roman, et c'est ce qui en fait un premier tome vraiment réussi, et original. J'ai hâte de me plonger dans le second tome pour suivre les nouvelles aventures d'Ivy et Winter ! Et aussi celles de Brutus.

Lien : https://la-plume-lucille.blo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
llyza
  10 décembre 2018
Gros coup de coeur !
J'ai eu un peu de mal au début avec la traduction, l'absence de négation correctement écrite était vraiment pénible et ça hache la lecture. Puis, soit je m'y suis faite soit ça s'est amélioré, allez savoir… mais pour une fois, ce n'est pas un “baby” traduit par “chérie, juste des "je sais pas” qui me vrillaient les yeux. Bref, passons parce qu'Ivy est géniale et vaut bien quelques sacrifices.
C'est une feignasse qui s'est fait jeter de l'école des sorciers, non pas de Poudlard. Elle aime jouer la branleuse qui n'en a rien à faire, elle est très bien dans sa petite vie pépère à conduire son taxi. Elle a fait une croix sur l'Ordre, ça ne l'intéresse plus depuis… Alors quand elle se retrouve malgré elle rattachée par un sortilège avec un coéquipier récalcitrant, et pas vraiment commode, on se doute qu'il va y avoir des moments cocasses.
J'ai adoré leur duo et on craque autant pour Winter que pour Ivy. Elle est lumineuse et drôle, on voit rapidement qu'elle est plus ce qu'elle ne laisse paraitre. Elle est douée, il n'y a qu'à voir ce qu'elle a fait à son chat… J'ai tellement riz, mais ris ! J'imaginais mon chat me parler de la même manière, je suis persuadée s'il pouvait, il me traiterait également de connasse. Elle est confronté à son passé et on en apprend un peu plus sur ce monde de magie et sur la hiérarchie des sorciers. Winter est l'archétype de l'enquêteur zélé et bourreau de travail, mais avec une Ivy à ses côtés, elle va vite le dérider.
L'enquête est finalement une excuse pour nous présenter ce monde, et les différentes branches des formations des sorciers, des runes et des herbes utilisées pour les sortilèges. Il y a aussi les familiers et visiblement, le monde a connaissance des sorciers sans s'en mêler. A voir par la suite comment c'est développer ou si l'on reste encore dans ce monde de magie. Il reste également ce petit truc entre Winter et Ivy qu'on a hâte de voir se concrétiser.
C'était une superbe surprise, et un urban fantasy déluré et plein de peps que j'ai pris immensément plaisir à lire ! Je vous recommande vraiment si vous souhaitez une lecture rapide et pétillante. Ivy est un personnage attachant et féministe, elle n'a pas son pareil pour remettre à sa place Winter ou lui faire un peu de rentre dedans…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
MineyMiney   12 décembre 2018
Il me jeta un coup d’œil et marqua un temps d'arrêt. Comme d'habitude. Apparemment, une femme qui conduit un taxi, c'est surprenant. Je sais pas pourquoi. C'est pas comme si conduire demandait des compétences particulières interdites au genre féminin. Les boules ballantes ne rendent pas la tâche plus facile, que ce soit pour tenir le volant ou trouver mon chemin dans une petite ville comme Oxford. Non, mes seins ne sont pas un frein à ma conduite. Et, oui, je sais me garer. J'avais déjà entendu toutes le blagues sur le sujet, et elles n'étaient jamais drôles. Les hommes peuvent être sorciers et les femmes conductrices. Première nouvelle, hein ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Marlene_lmedmlMarlene_lmedml   21 novembre 2018
« – Ne le laisse pas t’énerver, souffla Winter.
– Je suis si transparente ?
– Quand tu es en colère, le bout de tes oreilles rougit.
Je lui jetai un regard surpris. Il haussa les épaules.
– C’est assez adorable.
Je ne pus m’empêcher de lui lancer un sourire moqueur.
– Je parie que tu n’aurais jamais pensé utiliser ce genre d’adjectif quand tu m’as rencontrée.
– Oh, murmura-t-il, j’ai changé d’avis sur beaucoup de chose en ce qui te concerne, Ivy.
Quelque chose dans la façon dont il prononça mon nom m’emplit de chaleur et de bien-être. A ce rythme, je lui lécherais les pieds et le supplierais de m’emmener à la salle de sport pour frôler la mort à coup d’haltères, dans trois jours. Quelle horrible perspective. »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Enya75Enya75   01 novembre 2018
— Un flingue ? Mais…
Elle s’interrompit lorsqu’elle baissa les yeux. Les runes d’annulation sont un casse-tête pour beaucoup de sorciers, surtout quand tu n’as qu’une ou deux secondes de rab et que tu n’es techniquement qu’une Néophyte de Niveau Un. Mais que voulez-vous, je ne suis pas n’importe quelle sorcière.
La brunette était toujours bouche bée et fit un pas de recul.
— J’aurais juré… que c’était une banane.
Je lui lançai un sourire rassurant.

— C’est le choc. Votre cervelle a dû paniquer quand elle a vu l’arme et a préféré ne pas l’enregistrer. C’est plutôt commun dans les situations stressantes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
MineyMiney   12 décembre 2018
Winter s'offusqua, littéralement. Je ne savais pas que les gens s'offusquaient encore à notre époque. Sa petite onomatopée de mépris choqué datait du siècle dernier.
Commenter  J’apprécie          20
Enya75Enya75   01 novembre 2018
Je comptai jusqu’à trois à voix basse, puis levai la main et dessinai une rune. Un grand craquement retentit, et une lourde branche s’écrasa sur la tête de mon assaillant. Il s’évanouit sur le coup.
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : sorcièresVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr




Quiz Voir plus

La fantasy pour les nuls

Tolkien, le seigneur des ....

anneaux
agneaux
mouches

9 questions
1270 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantasy , sfff , heroic fantasyCréer un quiz sur ce livre