AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782280087346
416 pages
Éditeur : Harlequin (01/11/2006)

Note moyenne : 3.3/5 (sur 15 notes)
Résumé :
Quatrième de couverture

Ne le dis à personne.........
Lorsqu’elle découvre ces mots, tracés dans la neige devant chez elle, Leah Kurtz sent un froid glacial s'emparer d'elle. Car comment ne pas faire le lien avec la terrible découverte qu'elle vient tout juste de faire : sa fille adoptive, Becca, qui lui a confiée que sa meilleure ami mourante, a été enlevée dans son berceau au cours de la nuit et remplacée par un autre bébé......

... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Amnezik666
  01 août 2012
J'aurai presque pu appeler ce billet “Ce livre que je n'aurai pas dû lire” ou “Ce livre que je n'aurai pas dû acheter“… Mais voilà il a suffi d'une banale arnaque marketing, un simple bandeau rouge sur lequel était écrit “Prix Mary Higgins Clark 2005“, pour que le prenne instinctivement dans l'espoir de me plonger dans un polar haletant.
Déjà quand j'ai découvert presque par hasard que la collection Mira dont fait partie ce bouquin est gérée par les Editions Harlequin j'ai senti une brusque poussée d'à priori négatifs me démanger ; le roman de gare romantico-nunuche ce n'est pas vraiment ma tasse de thé… Les premières pages, pétries de bons sentiments religieux bien lourds (surtout pour l'athée que je suis) tendent à confirmer que je vais souffrir !
La romance “interdite” entre la jeune Amish et le toubib est l'archétype même de tout ce qui fait le succès de ce genre de bouquins, un mélange de guimauve et de niaiserie. Courage, on respire et on se concentre sur l'enquête policière. Enfin on essaye… Finalement c'est la seule bonne surprise de ce bouquin, sans être le summum du genre, l'auteur réussit à brouiller les pistes habilement même s'il faut attendre les 100 dernières pages pour que les choses commencent à se décanter.
Heureusement que le tout est pas trop mal écrit, ça se laisse (difficilement) lire ; sans doute qu'un(e) adepte du roman de gare aurait bouclé la lecture en quelques heures mais pour moi ce fut un véritable parcours du combattant, j'ai rarement fait autant de pauses au cours d'une lecture, surtout au cours d'un polar sensé vous tenir en haleine… N'est pas Mary Higgins Clark qui veut, un prix littéraire et un stupide bandeau rouge sur un bouquin ne changeront rien à cette évidence, quant à moi je m'en souviendrai : il n'y aura pas de prochaine fois !
Lien : http://amnezik666.wordpress...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
piment81
  04 janvier 2014
Ne le dis à personne... Lorsqu'elle lit ces mots, tracés dans la neige, Leah Kurtz est d'autant plus terrifiée qu'elle vient de faire une terrible découverte : sa fille Becca a été enlevée dans son berceau au cours de la nuit et remplacée par un autre bébé...
l'enquête policière est la seule bonne surprise de ce bouquin.
Commenter  J’apprécie          00
claudie85
  23 février 2009
Je m'attendais à mieux. Ce roman a reçu le prix Mary Higgins Clark. Il nous parle de la vie des Amish et de la génétique, le rapport de la consanguinité mais je l'ai trouvé fade.
Commenter  J’apprécie          10
zorrajess
  14 juin 2015
Excellent thriller
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (5) Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   26 octobre 2016
Une première grossesse vole toujours beaucoup d’énergie à une femme mais, dans le cas de Barbara, l’extrême fatigue, accompagnée de saignements de nez, trahissait en fait une forme mortelle de leucémie. Elle avait un mari, un bébé d’un mois à peine, et tant de belles années à vivre…
Commenter  J’apprécie          30
rkhettaouirkhettaoui   26 octobre 2016
Il faut beaucoup de temps et d’argent pour mettre au point des traitements, pour concevoir et fabriquer les médicaments. Si des compagnies aussi importantes que celle de Brad Dixon n’espéraient pas faire des profits, pourquoi diable investiraient-elles autant d’efforts et d’argent dans ces recherches ? Cela dit, j’admets que ce système de brevets pose un vrai problème : comme la propriété intellectuelle ne dure que vingt ans, les laboratoires ont intérêt à exploiter l’exclusivité de leurs découvertes au plus vite. Cela les pousse parfois à commercialiser les médicaments un peu trop rapidement, sans avoir fait préalablement toutes les vérifications nécessaires. Au risque de découvrir trop tard des effets secondaires.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   26 octobre 2016
Dans l’histoire de cette aventure humaine, il y a eu de beaux succès, mais aussi quelques catastrophes, commença-t-il en faisant de grands moulinets avec ses bras. Des vies humaines ont été perdues dans les catastrophes des navettes Columbia et Challenger. De la même manière, les généticiens ont parfois voulu aller trop vite en besogne, et certains se sont trompés dans leurs calculs. Cela ne veut pas dire qu’il faille abandonner un programme porteur de tant d’espérances.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   26 octobre 2016
Cette image lui rappela l’un des rares films qu’elle était allée voir avec Barbara, Joseph et Sam, pendant leur rumspringa. Ça parlait d’un extraterrestre nommé E. T., que des enfants adorables cachaient parmi leurs peluches et leurs jouets pour déjouer les soupçons de leur mère.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   26 octobre 2016
La bonne cause. Ces mots firent exploser son rêve comme une bulle de savon.
Commenter  J’apprécie          10

autres livres classés : thrillerVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1958 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre