AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Ghiblitotoro


Ghiblitotoro
  18 août 2015
Je suis rapidement devenue accroc à Auroral Teagarden. Peut-être par ce que cette jeune femme est trentenaire comme moi ? Qu'elle vieillit et s'installe, à la différence des héroïnes toujours aussi resplendissantes de leur vingt-cinq ans au bout de 23 tomes ? Peut- être parce qu'elle est assez ordinaire, qu'elle fait un travail ordinaire (bibliothécaire) ? Peut- être parce que c'est une grande lectrice et qu'elle recèle un vice caché : elle aime réfléchir aux grands meurtres de l'histoire et résout les crimes actuels ? Ou peut-être parce qu'elle contribue à montrer le courage au quotidien des femmes aujourd'hui, confrontées à une réalité particulièrement imaginative pour faire souffrir ? Ou encore parce que Aurora Teagarden vit, pour de vrai ?!, quelques-uns des fantasmes féminins : avoir un amant pour mari, devenir riche par un "presque" pur hasard ?
J'ai donc dévoré goulûment la saga pendant mes vacances.
Mais ô quelle tristesse ! de finir sur un volume aussi triste et sombre ! Sans vouloir dévoiler l'intrigue, morts et infertilité sont au coeur du sujet. J'ai apprécié, d'ailleurs la présence bien ancrée de ce dernier thème dans l'ensemble des 6 volumes et plus particulièrement dans ce dernier où Aurora subit la toute dernière tentation : devenir du jour au lendemain responsable d'un bébé de quelques semaines seulement alors qu'elle ne peut en avoir. Enfin, on quitte l'héroïne alors qu'on se demande si elle parviendra à s'en sortir. Heureusement ! heureusement ! que Charlaine Harris a déjà promis d'écrire une suite !
Commenter  J’apprécie          10



Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr