AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 978B00CP6SYOG
Éditeur : Image Comics (30/11/-1)

Note moyenne : 3.67/5 (sur 3 notes)
Résumé :
Le vortex de déchets du Pacifique Nord (Great Pacific Garbage Patch) est un agglomérat de déchets plastiques dont l'étendue dépasse celle du Texas. C'est sur ce continent de plastique que Chas Worthington, héritier d'une des plus grandes fortunes pétrolières, choisit de fuir pour créer son état souverain. Loin des conseils d'administration, il va désormais devoir lutter contre les éléments, la faune hostile et même des indigènes…
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Presence
  02 septembre 2015
Il s'agit du début d'une série indépendante. Ce tome comprend les épisodes 1 à 6, initialement parus en 2012/2013. le scénario est de Joe Harris, les dessins et l'encrage de Martin Morazzo, et la mise en couleurs de Tiza Studio.
Il y a 2 semaines, Chas Worthington III chassait le lion à la sagaie en compagnie de guerriers Massaï dans la brousse africaine. Juste après il rejoint son campement de base où l'attend Alex, son secrétaire particulier (et son ami d'enfance). Worthington va fêter son anniversaire le lendemain, il est à la tête d'une des plus compagnies pétrolières de la planète, héritée de son père. Sur le chemin du retour, il s'arrête dans l'Oklahoma pour saluer son oncle et lui expliquer ce qu'il projette. Worthington a décidé de s'approprier le continent flottant constitué de déchets (vortex de déchets du Pacifique Nord) qui s'étend à peu près sur la taille de l'état du Texas, et de le faire reconnaître comme état souverain. Il lui faut encore réussir à disposer des fonds correspondants. Pour coloniser ce continent d'un genre particulier, il a fait développer un outil technologique baptisé "Hydrocarbon remediation operation" en abrégé "HERO"). 2 semaines plus tard, Chas Worthington est tout seul abandonné et un peu amoché sur un monceau de déchets en plein Pacifique Nord, face à une mouette à 2 têtes.
Joe Harris a composé un récit très malin qui s'adresse aux grands adolescents mais aussi aux adultes. Il incorpore des éléments qui l'inscrivent dans la littérature pour jeunesse : l'âge du héros, sa capacité à manipuler le directoire de l'entreprise pétrolière, le gadget technologique de science-fiction, 2 éléments surnaturels intervenant en cours de récit. Si le lecteur adulte peut passer outre ces éléments ciblant un public déterminé, il découvre un récit bien construit imaginatif, évoquant par certains cotés l'esprit d'aventure qui existe dans les romans de Jules Verne. Harris associe cette entreprise peu commune de découverte d'un nouveau continent, avec la mise en application d'un plan qui réserve bien des surprises.
Harris a donc choisi un lieu principal pour son histoire qui sort de l'ordinaire, une sorte de nouveau continent moderne (le vortex de déchets) composé de 7 millions de tonnes de déchets. le point de départ est étonnant et les 2 créateurs parviennent sans difficulté à rendre plausible l'installation de la base de vie. Morazzo se décarcasse pour dessiner avec minutie l'agrégat de déchets de petite taille formant un no man's land plus ou moins stable. S'il n'est pas possible de reconnaître la nature exacte de chaque déchet, le lecteur dispose d'assez d'éléments pour se projeter dans cet environnement artificiel, preuve de l'inconséquence de l'être humain.
Le lecteur évolue donc dans cette grande zone d'ordures du Pacifique, sans pouvoir échapper à sa réalité. Néanmoins le propos d'Harris n'est pas alarmiste, encore moins de faire culpabiliser le lecteur. Il emmène le lecteur dans une partie stratégique aux tours et détours inattendus, pleine de suspense. Chas Worthington se révèle un fin stratège ayant les moyens de ses ambitions peu communes, avec une vision frappée au coin du bon sens. En particulier il sait que ses projets n'aboutiront que s'il est capable de dégager un profit au sens capitaliste du terme. Ici le héros n'envisage pas l'écologie comme une utopie parée de jolies petites fleurs, mais bien comme un paramètre à intégrer dans les réalités économiques. Par certains cotés, cette aventure peu faire penser à la série "Largo Winch" pour sa partie d'intrigue dans le monde politique et entrepreneurial. Cet aspect reste compréhensible par tout le monde dans la mesure où Harris s'intéresse avant tout aux mouvements tactiques des uns et des autres, l'aspect aventure et découverte restant prépondérant.
L'approche graphique du dessinateur argentin Morazzo évoque également plus une bande dessinée franco-belge qu'un comics. Il n'y a pas de héros bodybuildé ou habillé en collant moulant et le personnage féminin principal Zoe dispose d'une taille de poitrine normale. Outre de représenter des individus normaux, la force de Morazzo est de réussir à faire croire à chacun des environnements, à commencer par ce continent de déchets plastiques. Morazzo privilégie une approche réaliste, légèrement simplifiée, sans volonté d'avoir un rendu photographique, et sans exagération de type comique (pour les expressions des visages) ou dramatique (pour les séquences d'action). Son degré de minutie évite aux dessins d'être fades, et permet une immersion de bon niveau dans cette histoire peu banale.
Dans cette première partie, Harris et Morazzo racontent une histoire originale assez dense qui évoque les récits d'aventure d'antan dans un contexte moderne, en dosant avec soin les éléments de science-fiction pour ne pas exiger un niveau trop important de suspension consentie d'incrédulité de la part du lecteur. À la lecture, l'intention de cibler un public assez précis peut atténuer légèrement le plaisir de lecture des plus grands.
Pour plus d'information sur la grande zone d'ordures du Pacifique
http://fr.wikipedia.org/wiki/Vortex_de_d%C3%A9chets_du_Pacifique_nord
http://www.lemonde.fr/planete/article/2012/05/09/le-7e-continent-de-plastique-ces-tourbillons-de-dechets-dans-les-oceans_1696072_3244.html
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
spartacux23
  13 mars 2017
Une série écolo sympa et différente
Commenter  J’apprécie          00


critiques presse (1)
Sceneario   05 septembre 2014
Ce premier album se lit très bien, on passe un bon moment, mais on n'est pas épaté par les trouvailles scénaristiques ! Graphiquement, c'est très honnête là aussi.
Lire la critique sur le site : Sceneario

Videos de Joe Harris (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Joe Harris
XFN Exclusive: Joe Harris at NYCC 2014.
autres livres classés : science-fictionVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
3537 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre