AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2259214827
Éditeur : Plon (09/02/2012)

Note moyenne : 3.4/5 (sur 44 notes)
Résumé :
Tandis que la Grèce sombre dans la faillite et que les banques vacillent, Alexander Hoffman se demande s'il n'est pas en train de devenir fou.
Ce physicien génial a créé à Genève un fonds d'investissement spéculatif, un de ces hedge funds qui gagnent des milliards lorsque les Bourses baissent. Or, un assassin s'introduit chez lui pendant la nuit, sa femme le quitte, ses collaborateurs le trahissent, et l'algorithme miraculeux qu'il a élaboré, qui permet de m... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (11) Voir plus Ajouter une critique
Dirlandaise
  04 octobre 2012
J'ai découvert Robert Harris en lisant l'excellent « Fatherland ». Donc, je lui ai fait confiance une seconde fois pour apaiser ma soif de thriller du moment et je n'ai nullement été déçue au contraire d'autant plus que l'histoire se passe dans le milieu de la bourse et des traders. Alexander Hoffman est un génie de l'informatique. Ayant été privé de la possibilité de poursuivre son oeuvre au sein du CERN, il fait une grave dépression. Il est ensuite approché par Hugo Quarry, un très riche investisseur qui devient son associé. Ensemble, ils fondent « Hoffmann Investment Technologies », un société d'investissement contrôlée entièrement par ordinateur grâce à un algorithme trouvé par Hoffman lui permettant de prévoir les fluctuations du marché et de multiplier les gains à l'infini. Mais comme tout ce qui est informatique, le danger de perdre le contrôle menace d'autant plus que Hoffmann se dit espionné et victime d'usurpation d'identité par un inconnu qui effectue des achats importants en se servant d'un compte à son nom et prend des décisions affectant la société d'un façon telle que la sécurité des investissements confiés à Hoffman et à son associé n'est plus assurée.
L'action se passe sur une seule journée. Robert Harris maintient le lecteur en haleine du début à la toute fin et les nombreux rebondissements et renversements de situation contribuent à captiver l'attention à un point tel qu'il est difficile d'arrêter la lecture pour se consacrer à d'autres tâches essentielles. Si vous n'êtes pas familiarisé avec le vocabulaire de la bourse et les diverses transactions et opérations boursières, vous aurez du mal à tout comprendre car certains passages sont très techniques. Vous apprendrez cependant ce que sont les hedge funds et vous ferez la connaissance d'une artiste dont l'oeuvre est surprenante. Il s'agit d'Angela Palmer dont monsieur Harris a récupéré le travail pour créer le personnage de Gabrielle, l'épouse de Hoffmann.
Avec ce roman, Robert Harris nous fait pénétrer dans un monde d'argent, de grosses fortunes se chiffrant en milliards de dollars. Rien que la maison de Hoffmann a coûté près de soixante millions alors vous pouvez imaginer le reste… Cependant, contrairement à son associé, Hoffmann n'est pas juste motivé par l'argent. Il essaie de trouver une façon d'exprimer son génie en n'ayant plus besoin de dépendre de quelqu'un d'autre. L'argent lui donne donc cette liberté d'action dont il a tant besoin.
Un excellent thriller que je n'hésite pas à recommander à ceux qui aiment ce monde d'argent et de haute technologie dans lequel évolue Hoffmann et son entourage. On ne peut s'empêcher de faire le rapprochement avec Bill Gates et d'autres génies du même acabit. Instructif et captivant.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
umezzu
  25 octobre 2017
Une éternité que je n'avais pas lu un roman en anglais. Celui-ci m'est parvenu via un échange de bouquins. Vu l'auteur, Robert Harris, qui a livré d'excellents romans situés à l'époque romaine (Pompei, Imperium…) et de thrillers contemporains (the Ghostwriter), je me suis senti obligé de tenter de le lire en V.O. Côté vocabulaire, pas trop d'obstacles, sauf lorsque le propos part dans les mécanismes financiers, mais c'est également le cas en français.
Ce thriller financier se joue sur vingt quatre heures à Genève autour d'un hedge fund fondé par Alexander Hoffmann, un génie informatique, qui a basé son entreprise sur un programme d'intelligence artificielle adapté aux marchés financiers, le VIXAL. Hoffmann est confronté à une série d'incidents qui finissent par le faire douter de sa santé mentale, dont une intrusion à son domicile par une personne connaissant les codes de ses alarmes. Sa femme ne le reconnaît plus, son principal associé essaye de continuer à faire comme si tout allait bien, mais leur société prend des positions financières de plus en plus dangereuses. Hoffmann est-il paranoïaque ou la victime d'un complot ?
L'intrigue se met en place très lentement, avec des longueurs vers le milieu du récit. Mais la thématique générale, qui explose dans le final, est très intéressante : doit-on laisser des programmes informatiques gérer notre avenir ?
Ce que Harris met en cause ce sont tous ces logiciels financiers basés sur des algorithmes qui échangent des titres en des fractions de secondes. Leur part active dans l'amplification des dernières crises financières est vraisemblable.
Le monde ne peut pas être mis en équations. Sauf à prendre un risque sur notre avenir. Harris illustre d'ailleurs chaque début de chapitres de citations extraites d'ouvrages de Darwin, bien en relation avec le sujet.
A l'arrivée, un thriller qui vaut plus par les thèmes abordés, que pour son rythme (trop lent), et qui par son côté anticipation aurait pu être écrit par un Michael Crichton.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Kathleene
  28 juin 2014
Le monde boursier associé au monde des nouvelles technologies laisse entrevoir maints périples à la limite de la science-fiction.
Le fonds d'investissement spéculatif, crée par le Dr Hoffman, génie en mathématique, et par Hugo Quarry , homme des finances, nous amène dans les méandres de la bourse et des hautes technologies. Cocktail explosif où l'intelligence artificielle, au coeur du développement des algorithmes indispensables pour multiplier les gains de façon significative et durable, va confronter cette société et ses dirigeants à des évènements des plus surprenants. La recherche de profits basée sur une économie virtuelle nous renvoie à une crise que notre monde a réellement vécu il n'y a pas si longtemps que ça.
De bons ingrédients, à priori, pour une histoire musclée, qui m'a laissée néanmoins sur ma faim : les évènements étaient peut être trop prévisibles, de même que la fin de ce récit, pour lequel on devine bien trop rapidement la chute.
Un moment de lecture agréable cependant, même si cette dernière est un peu ballottée pour l'utilisation de termes techniques propres aux procédures et transactions boursières, rendant l'assimilation des faits un peu ardue.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
pergolese
  05 janvier 2013
Après ma lecture enthousiaste de "Fatherland", j'ai été très heureuse que le Père Noël m'apporte ce nouveau roman de Harris. Mon adhésion n'était cependant pas gagnée car ce thriller a pour contexte deux domaines dans lesquels je n'entends que couic : la haute finance et l'informatique !
Au total, si le côté "thriller" m'a beaucoup accrochée tout au long du récit mais j'ai été très déçue par la fin : il semble que l'auteur n'aille pas au bout de sa démonstration.
Beaucoup moins réussi que "Fatherland" à mon avis même si le côté "flippant" est plus fort car il ne s'agit pas d'une uchronie : ce qui est décrit peut peut-être nous arriver...
La description du monde complètement automatisée des transactions financières ; la réalisation de profits énormes sur des opérations n'ayant aucune réalité économique ; enfin le cynisme de ceux qui les pratiquent a renforcé mes convictions anti-libérales...
Je vais plutôt revenir aux romans de Harris ce passant dans le passé comme Enigma, autour du déchiffrage du code secret des nazis pendant la deuxième guerre mondiale.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
dupuisjluc
  19 mars 2013
Un bon thriller économique même si je suis resté un peu sur ma faim avec ce dernier Robert Harris. le sujet est passionnant et fait un peu froid dans le dos, faire de l'argent à tout prix en laissant des machines acheter et vendre selon des algorithmes bien définis… La course au profit et tant pis pour les dommages collatéraux, tant que le fond spéculatif et les clients de ce dernier gagnent… Une bonne intrigue donc mais je déplore des personnages un peu caricaturaux, ce qui enlève un peu de la saveur à l'histoire…
A lire néanmoins par les amateurs du genre…
Commenter  J’apprécie          40
Citations et extraits (13) Voir plus Ajouter une citation
aknatonaknaton   13 janvier 2017
Il fut un temps ou l on imaginait que les ordinateurs-les robots-se chargeraient des basses tâches, qu ils mettraient un petit tablier et nous serviraient de domestiques, qu ils feraient le ménage et tout ce que vous voudrez pour nous permettre de prendre des loisirs. En fait c'est l'inverse qui se produit. Nous avons pléthore de main-d’œuvre humaine non spécialisée et interchangeable pour accomplir ces tâches basiques et subalternes, qui prennent souvent de longues heures et sont très mal payées. En revanche, les humains que les ordinateurs remplacent sont ceux qui occupent les postes les plus spécialisés: traducteurs, techniciens de laboratoire, juristes, comptables, opérateurs de marché;
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
umezzuumezzu   25 octobre 2017
... The struggle for existence almost invariably will be most severe beetween the individuals of the same species, for they frequent the same districts, require the same food, and are exposed at the same dangers. (Charles Darwin, On the origin of species, 1859)
Commenter  J’apprécie          30
morinmorin   27 juillet 2016
A New York, à 13h30, la bourse commençait à connaître une telle volatilité que le "disjoncteur" constitué par les Liquidity Replenishment Points s'emballa, sortant environ 20 % de liquidités du marché en quelques minutes. le Dow était en baisse de plus d'1,5 %, le S&P 500 de 2 %. Le Vix était en hausse de dix points.
Commenter  J’apprécie          20
calerncalern   14 juin 2015
D'un point de vue historique, la peur est depuis toujours l'émotion la plus influente dans l'histoire de l'économie.
Commenter  J’apprécie          70
EiokkaEiokka   30 novembre 2018
Au cours de ces deux dernières années, c'est tout une nouvelle galaxie d'informations qui est devenue accessible. Et, très bientôt, ce seront toutes les informations de la Terre - la moindre parcelle de connaissance détenue par les humains, le plus infime fragment de pensée jamais conçu par l'homme et jugé digne de traverser les millénaires- qui deviendront numériquement disponibles. Chaque route de cette planète a été cartographiée, chaque bâtiment photographié. Où que nous allions, quoi que nous achetions, quelque site que nous consultions, nous laissons derrière nous une trace numérique aussi visible qu'une traînée de bave d'escargot. Et ces données sont susceptibles d'être lues, triées et analysées par des ordinateurs à des fins que nous ne parvevons même pas encore à concevoir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Robert Harris (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Robert Harris
Aujourd'hui une nouvelle uchronie, et aussi un nouveau décor!
autres livres classés : intelligence artificielleVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Fatherland

Comment est surnommé le fils du personnage principal, March ?

Pip
Pilou
Pili
Pirou

10 questions
17 lecteurs ont répondu
Thème : Fatherland de Robert HarrisCréer un quiz sur ce livre
.. ..