AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de florencem


florencem
  27 septembre 2013
Quand j'ai commencé le premier tome de la saga Monster High, je m'attendais à lire une histoire très insouciante, fleur bleue, un petit peu superficielle… Et je ne me suis pas trompée. Pourtant, j'ai passé un très bon moment à lire ce tome un. J'attends d'ailleurs d'entamer le tome deux pour assouvir ma curiosité, car la fin du roman laisse vraiment sur sa faim et annonce surtout pas mal d'événements intéressants pour la suite des aventures de nos adolescentes pas comme les autres.

J'avoue cependant que je m'attendais à quelque chose d'un peu plus « profond » bien que le mot ne me semble pas vraiment adapté (un peu trop péjoratif à mon goût). Mais dans l'ensemble, l'auteur a su tirer son épingle du jeu en mêlant l'insouciance de l'adolescence à des problèmes de société toujours aussi présents aujourd'hui. L'exclusion, le racisme, la peur injustifiée de ce qu'on ne connait pas, les préjugés… Tout est abordé de manière assez enjouée et dédramatisée, mais il n'empêche qu'ils sont bien présents dans le roman. Et je trouve cette démarche intéressante, surtout, vis à vis de l'âge de la cible de ces romans.

L'histoire n'est pas moralisatrice pour autant, je vous rassure. C'est drôle et très enjoué. On y retrouve les mélodrames liés à l'adolescence avec le petit côté surnaturel qui donne une dose de piment à tout ça. Oui, car nos héroïnes sont des petits monstres, au sens propre du terme, et il n'est pas toujours facile de se fondre dans la masse surtout quand on est empreint de liberté et de tolérance. Frankie, l'une des héroïnes, ne vous dira pas le contraire… J'ai d'ailleurs trouvé ce personnage assez ennuyant. Trop superficielle et en même temps trop entêtée à faire ce qu'elle veut sans réfléchir un seul instant aux conséquences de ses actes. le côté bling-bling du personnage n'est vraiment pas attrayant. J'espère que les derniers événements du roman lui mettront un peu de plomb dans la cervelle (au sens figuré) pour lui ôter un peu de ce côté frivole.

On croise ainsi pas mal de personnages tous très différents les uns des autres, mais avec une énorme différence : à savoir que beaucoup de normies (veuillez comprendre des êtres humains normaux) sont… comment dire en restant polie… très antipathiques (même si un autre mot me vient plus facilement à l'esprit). Fort heureusement, certains sortes du lot, mais Bekka et Haylee sont l'archétype même des personnages détestables à souhait et ceux dès les premières pages. Bien qu'elles cachent bien leurs jeux, elles se comportent de façon bien trop étrange pour être appréciées. Et à côté de cela nous avons nos jeunes adolescents RAD (les petits monstres). On en apprend beaucoup sur Frankie et Mélodie (qui est une normie que j'apprécie beaucoup) car se sont les deux narratrices du roman, mais j'ai vraiment envie d'en apprendre plus sur les autres adolescentes. Je suis curieuse de voir ce que l'auteur a imaginé. Comment vivent des ados vampires, loups-garous, momies… ? Bien sûr, si vous êtes un puriste du genre, passé votre chemin ! Mais je trouve ce roman assez touchant et drôle, et le fait que les mythes sont très librement adaptés ne me dérange pas du tout.

Une lecture facile et distrayante qui permet de changer un peu de registre et de lire quelque chose de plus insouciant.
Commenter  J’apprécie          100



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (9)voir plus