AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2811219110
Éditeur : Milady (17/02/2017)

Note moyenne : 3.22/5 (sur 18 notes)
Résumé :
Trahie par l'homme qu'elle aime et l'organisation gouvernementale ultra secrète qui l'a entraînée, Peri Reed est en fuite. Dotée du pouvoir rare et inestimable d'altérer le temps, ses capacités ont cependant un revers : à chaque utilisation, elle oublie à la fois l'histoire qu'elle a modifiée et sa réécriture. Les trois dernières années de sa vie effacées, elle n'a d'autre choix' que de s'allier à un mystérieux renégat dans une cavale meurtrière qui lui révélera la ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (16) Voir plus Ajouter une critique
Gr3nouille2010
  09 octobre 2016
Un premier tome qui commence très fort et qui ne faiblit pas malgré ses 500 pages, bien au contraire ! Une intrigue qui s'étoffe de pages en pages et qui sait tenir en haleine, ce n'est que du plaisir !
Dans un monde futuriste, certaines personnes sont capables de rétrochroner, les drafters, alors que d'autres sont capables d'assister à ces moments et de les guider lorsqu'ils ont fini, pour qu'ils ne perdent pas la raison, leurs ancres.
Peri Reed fait partie de ces personnes qui savent remonter dans le temps, afin de changer la réalité. le problème, c'est qu'elle ne se souvient plus de rien après, ni de la réalité des faits, ni des changements qu'elle a apportés. Afin que les deux réalités ne combattent pas dans son esprit et la rendent folle, Jack, son ancre et amant, lui dit ce qu'elle a besoin de savoir chaque fois qu'elle rétrochrone. Tous deux travaillent pour une organisation gouvernementale secrète et, lorsque Peri se rend compte qu'Opti - l'organisation pour qui elle travaille - et Jack l'ont manipulée, il ne lui reste plus qu'à fuir. Mais où peut-elle aller et à qui peut-elle faire confiance alors que sa mémoire n'est elle-même pas fiable ?
Ce premier tome est un petit bijou dans son genre. Malgré ses 500 pages, il se lit très vite et ne s'essouffle jamais. le début est peut-être un peu lent mais rien de bien gênant puisque ça nous permet de découvrir où l'on met les pieds exactement, et de comprendre à qui l'on a à faire. D'ailleurs, au sujet des drafters et des ancres, on en apprend tout au long. On va de surprise en surprise car, comme on suit principalement Peri, on en sait guère plus qu'elle sur les situations données. On ne peut se fier qu'à ce qu'elle se rappelle et sa mémoire n'est pas toujours bien fiable... On va donc de surprises en surprises sur la totalité du roman ! Et toutes les découvertes que l'on peut faire change totalement notre vision des choses.
On y découvre beaucoup de trahisons, de complots, de manipulations. On reste bouche bée face à certaines révélations tellement on ne s'y attendait pas. Tout est agencé de manière à ce que l'on soit surpris chaque fois que Peri apprend quelque chose. En bref, on se retrouve toujours dans les mêmes situations qu'elle et on ne peut que ressentir facilement ce qu'elle ressent, et ainsi se sentir complètement immergé dans l'histoire.
L'intrigue n'est pas des plus originales mais la particularité de Peri, l'importance des ancres, les manipulations faites par l'organisation gouvernementale et par certains personnages rendent le tout très intéressant à découvrir et on en redemande forcément une fois le livre terminé ! Il y a encore quelques questions en suspens concernant le passé de Peri et j'espère qu'on en saura plus par la suite. L'intrigue n'est donc peut-être pas super originale mais l'univers est complètement addictif et prenant !
Je n'avais pas été convaincue par une autre série de cette auteure (Madison Avery), où j'ai rapidement abandonné le premier tome... mais je ne regrette pas d'avoir persisté et d'avoir découvert cette saga ! Sa plume est très agréable et fluide, je pense que je retenterai avec d'autres de ses livres encore. Elle a maîtrisé cet univers avec beaucoup de souplesse et ce n'est que du plaisir du début à la fin.
Un premier tome qui pose entièrement les bases sur cet univers très complet, tout en laissant présager encore bien d'autres révélations surprenantes ! L'intrigue n'est pas originale mais très développée et donne clairement envie de connaître la suite !
Lien : http://uneenviedelivres.blog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Cielvariable
  29 août 2018
J'ai beaucoup aimé la première partie du roman (pour laquelle j'aurais mis 4 étoiles au moins, sans hésiter). Enfin une dystopie pour adultes, avec un cadre assez réaliste, des personnages intrigants, une aventure avec assez d'actions pour tenir en haleine et assez de réflexion pour avoir envie de comprendre le fin fond de l'histoire. Il s'agit d'un univers dans un futur pas si lointain où certaines personnes sont capables (avec plus ou moins de contrôle et de conscience de la chose) de remonter quelques secondes/minutes dans le temps pour transformer cet espace-temps et changer le cours de l'histoire. Toutefois, elles ne se souviennent plus ensuite de la réalité qui a été changée. D'autres personnes, elles, sont capables de se souvenir des deux réalités. Elles travaillent alors en équipe dans le but de remplir des missions gouvernementales.
Comme tout roman bien écrit qui touche le thème de la mémoire, ça devient vite très intrigant, car le lecteur n'en sais jamais plus que le personnage principal qui, lui, a des pertes de mémoire et doit faire confiance (ou pas) à d'autres personnages pour comprendre ce qui lui arrive. Évidemment, on se perd en hypothèse, en jeux de pouvoir, en corruption, etc. Cela fait donc un bon suspense.
Par contre, le dernier tiers du roman en met quelques couches de trop (c'est répétitif, c'est un peu trop gros pour qu'on y croit encore, là le lecteur qui en a vu d'autres se dit: "trop c'est comme pas assez, ça devient n'importe quoi." C'est bien dommage, ça m'enlève l'envie de lire la suite et ça me laisse avec une impression de grande déception, alors que le 2/3 de ma lecture était vraiment stimulante.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
cats26
  08 avril 2018
Peri Reed est une Drafter; elle a le pouvoir de rétrochroner, c'est à dire de remonter dans le temps et de le réécrire de quelques secondes ou minutes. La contre-partie est l'effacement de sa mémoire de quelques jours, quelques mois voire quelques années!
Opti, l'organisation pseudo-gouvernementale qui l'emploie pour des missions top secrètes et l'Alliance, l'organisation qui lutte contre elle, essaient toutes les deux de manipuler et contrôler Péri.Tout au long du roman, cette dernière s'efforce de se dégager de tout ce tissu de mensonges et d'illusions qui entourent sa vie.
Le point de départ du roman est accrocheur et l'attrait de cet agent secret létal et vulnérable est indéniable. Cependant, j'ai trouvé le tout trop brouillon. J'ai mis un moment à définir ce que j'ai présenté ci-dessus. Malgré tout le verbiage des personnages, j'ai eu du mal pendant les premiers chapitres à comprendre ce qu'étaient les Drafters, les Ancres et leurs pouvoirs respectifs.
De plus, le personnage principal que l'on présente comme dangereuse et diablement efficace dans son travail passe son temps à être attrapée, droguée et trimballée à gauche et à droite. de plus, comme elle est plus dans l'action que la réflexion et qu'elle ne va jamais jusqu'au bout de ses interrogations, c'est un peu frustrant. Je l'aurait voulu plus cérébrale.
Enfin, dans le roman, Peri attire les hommes et les personnages secondaires deviennent vite ses amis mais pour moi rien ne révèle réellement le caractère attachant de l'héroïne; on dirait qu'ils deviennent ses amis parce qu'il est utile pour la suite qu'ils le soient. Point barre.
Les hommes qui gravitent autour de Péri ne font pas non plus de bons alter ego. Silas est trop falot et Jack plus flamboyant, plus intéressant n'a pas été assez développé pour exister vraiment.
Bref, une petite déception avec ce roman car les éléments de l'intrigue étaient intéressants mais le déroulement de la narration n'a pas été convaincant.
Je dois avouer également que les histoires de complot internationaux et d'organisations secrètes qui tirent toutes les ficelles dans l'ombre ne m'emballent pas plus que ça.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Nyx
  26 août 2016
Kim Harrison est l'auteur de la série Rachel Morgan qui a été arrêtée au tome 5 en France (contre 13 en anglais, série terminée).
Cette fois-ci elle s'aventure dans un univers mêlant fantastique et SF. Dans un monde futuriste, une organisation gouvernementale emploi des gens avec un talent particulier : des ancres et des Drafters. Les Drafters peuvent remonter le temps de quelques secondes et de modifier les événements qui viennent de se produire. Les ancres ont conscience de ces "retro-chrononages" et des deux réalités. Une chance car les Drafters oublient tout après un retro-chronage : la réalité qu'ils ont effacée comme celle qu'ils ont réécrite. Il faut alors compter sur leur ancre pour leur restituer la mémoire.
Peri Reed est une Drafter. Accro à l'adrénaline, elle fait équipe avec Jack, son ancre et amant. La vie semble idéale jusqu'au jour où une mission tourne mal. Elle découvre une liste d'agents corrompus mais, contrainte de retro-chroner pour sauver sa vie, elle va tout oublier. Pourtant, des gens se lancent à sa poursuite.
Peri ne pourra compter que sur son instinct et sa paranoïa naturelle pour réussir à démêler le vrai du faux.
Rapidement, elle se retrouve en cavale, trahit par tout ceux en qui elle croyait. La mémoire pleine de trous, elle ne sait plus à qui se fier, pourquoi on la poursuit ou comment s'est sortir.
Elle sera tiraillé entre son ancienne organisation qui joue la carte de l'inquiétude et joue sur ses pertes de mémoires et un homme rencontré totalement par hasard qui, malgré un comportement légèrement hostile, lui promet de l'aider.
Ce roman est plein de rebondissements et de trahisons. le lecteur a l'avantage sur Peri de ne pas perdre la mémoire quand la jeune femme modifie le temps, mais cela ne nous aide pas toujours à démêler le vrai du faux.
On a l'impression que tous les personnages jouent un double-jeu et on est rapidement perdu, comme Peri. A qui faire confiance en réalité ? Quelle est la vérité derrière les mensonges ? Comment Peri peut-elle s'en sortir ?
C'est un roman complexe et assez particulier. Il ne se livre pas comme ça et il faut que le lecteur s'accroche pour réussir à tout suivre. Un défi intéressant à relever. Pourtant, il manquait un petit quelque chose pour en faire un vraie réussite.
C'est un premier tome intéressant, mais pas tout à fait assez convainquant pour être un coup de coeur.
Cela ne m'arrêtera pas pour lire la suite, car j'ai eu la même impression en lisant le premier Rachel Morgan qui s'est avéré être une très bonne série :)
Edit : un petit mot toutefois sur la forme même. Il y a pas mal de confusion de genre en particulier dans les dialogues et vers la fin du texte cela s'accentue. le lecteur corrigera aisément les fautes et comprendra qui parle, mais c'est un peu dommage. Il y a également un bloc de texte qui m'a laissé perplexe : il apparaît deux fois de suite, mais avec de légères variations. Volonté de l'auteur de doubler un paragraphe pour accentuer l'impression de retro-chronage ? ou erreur du traducteur qui a fait une erreur de copier-coller ?
Lien : http://www.nyx-shadow.com/20..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
lianne
  08 décembre 2016
Waou, en voila une histoire complexe et pleine de retournements de situation !
En fait l'auteur joue vraiment avec la situation. Nous, en tant que lecteur nous connaissons la situation, ou du moins certaines parties. Mais Peri elle n'arrête pas d'oublier, puis de découvrir des données pour les re-oublier et en découvrir de nouvelles ensuite pour se souvenir de certaines ancienne ... et les re-oublier ....
C'est vraiment un puzzle et j'étais vraiment derrière le personnage de Peri presque en l'encourageant : "ouiii cette fois ci tu vas enfin tout découvrir !!! ... et non, loupé ..". Je me sentais concerné en quelque sorte. Et c'est ça qui m'a rendu la lecture bien vivante.
J'ai apprécié le fait que de toute l'histoire le seul drafter qu'on suis soit Peri, parce que c'est déjà suffisamment compliqué, si en plus elle avait eu un compagnon ou autre, ça n'aurait peut etre pas du tout marché, mais la c'était suffisant.
Peri est un personnage à la fois assez simple au premier abord, une espionne pleine de confiance en elle qui fait bien son travail et n'a aucun doute, mais en fait plus on avance plus on s'aperçoit des failles du personnages et de ses faiblesses. Et elle en a plein en fait, notamment celles qu'on lui a imposé comme le fait d'être toujours et en permanence soutenue par quelqu'un qui s'occupe de tout et qui la rend incapable de s'en sortir seule. Sans parler de l'arrogance d'être la meilleur dans son domaine et qu'elle fait le bien.
Ce que j'ai aimé aussi c'était le fait que finalement il n'y a pas de bon coté. On pourrait croire que le coté rébellion contre la corruption du système marche, mais ici, non pas du tout, au final on est vraiment dans un coté beaucoup plus neutre ou chacun des deux camps à ses bons et mauvais coté. Et c'est plutôt bien joué finalement, on est loin d'être dans du manichéen.
En fait le rythme est vraiment endiablé tout du long. On n'est pas non plus dans de l'action en permanence, non, parce que justement une grosse partie de l'intrigue est sur le fait de savoir ou pas certains éléments du puzzle, et donc il y a pas mal de parties qui sont consacré à la réflexion et à la mémoire. Notamment les sessions de psy / hypnose qu'elle subit à de nombreuses reprises dans l'affaire.
Au final si je devais donner un petit reproche à ce livre c'est qu'il y a tellement de retournements de situation qu'a un moment donné vers la fin j'ai un peu décroché. En fait j'ai perdu mon enthousiasme et je me disais "quoi encore une fois? ...", ça m'a un peu refroidie, je pense que simplifier un petit peu en retirant une n-ième perte de mémoire aurait vraiment amélioré le tout. Mais heureusement le final m'a un peu rassurée sur la suite de la série, qui devrait être un peu plus claire.
Un bon tome en gros, que j'ai vraiment apprécié lire, car cela faisait longtemps que je ne m'étais pas penché sur du thriller de science fiction. Bon j'avoue que malgré ce traitement en SF et technologie, cette capacité de Drafter fait plus penser à un pouvoir magique, de même que les capacités de certains autres personnage à effacer les mémoires. Mais en fait c'est en me souvenant de Minority Report que je me suis aperçus que la aussi c'était un peu "magique" et que pourtant personne n'avait remis en cause le fait que ça soit de la science fiction.
16/20
Lien : http://delivreenlivres.blogs..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          14
Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
CielvariableCielvariable   05 mars 2018
— Je suis une sorte d’ardoise, hein ? Ce que vous voyez ne vous plaît pas ? Un coup d’éponge, et on ressort la craie.
Si la situation était de plus en plus aisée à articuler, elle marquait Peri au fer rouge chaque fois que la vérité se révélait un peu plus.
— C’est faux. Tu es seule maîtresse de ton destin, Peri.
— N’importe quoi, lâcha-t-elle à voix basse, avant d’éteindre rageusement son hologramme de façon à ne plus se voir sur l’estrade en compagnie de Jack et Silas. J’agis en fonction de mes souvenirs, or ils ne sont qu’un mélange de mensonges et de demi-vérités. Et maintenant tu me dis que ces trois années que j’ai perdues n’étaient elles-mêmes que du vent ? dit-elle, la voix montant progressivement d’un ton. J’avais une entière confiance en mon ancre, au point d’agir selon ses directives jusqu’à ce que la mémoire me revienne, et Jack m’a trahie. Je n’accepterai que tu me dises que je suis seule maîtresse de mon destin que lorsque tu auras toi-même vécu sans savoir ce qui autour de toi était vrai ou non.
Le cœur lourd, elle ne se sentit plus le goût de poursuivre sur le sujet. Sur l’estrade, l’hologramme de Silas prit un air triste, rajusta sa cravate et tira sur les pans de son manteau comme pour se préparer à recommencer la scène.
— Je cherche asile, Silas. Peux-tu me l’offrir ou non ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
CielvariableCielvariable   05 mars 2018
J’ai raccroché il y a trois ans, et rien n’a changé. Qu’est-ce que vous allez faire ? Me descendre ?
— Oh si ! La situation a bel et bien changé, le contredit Fran en ordonnant d’un geste aux hommes en armes de reculer. On nous a informés ce matin même qu’elle pourrait être prête à nous rejoindre…
Un sentiment ambivalent d’exultation et de trahisons mêlées l’envahit aussitôt à la nouvelle.
— Elle pourrait être prête ? demanda-t-il doucement. Soyez sérieux, vous vous voilez la face ! tonna-t-il soudain en agitant les bras, se calmant sitôt que les gardes l’eurent menacé de leur canon. Ce plan est voué à l’échec depuis le début ! Ça ne marchera pas ; que ce soit dans un an ou dans dix, vous vous planterez ! Chaque fois qu’elle apprend quelque chose, Opti lui lave le cerveau et elle s’essouffle un peu plus ! C’était une sale idée, Fran. Une sale idée… Tout ce que tu fais, c’est empirer les choses, et je n’ai aucune envie d’apporter ma pierre à cet édifice.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
CielvariableCielvariable   05 mars 2018
-Qu'est ce qu'on était venus chercher ?

Jack sembla aussitôt plus détendu.

- Tu te souviens de ce virus qu'Opti avait utilisé il y a trois ans pour imposer à l'Asie les plafonds de pollution fixés par les Nations Unies ? Eh bien, cette saloperie avait de la famille... Navré, Peri. Au moins, tu n'as pas oublié l'été dernier...

Il esquissa un sourire qui acheva de gommer tout inquiétude chez Peri. Tandis qu'ils sortaient de l'ascenseur, elle mêla mes doigts aux siens. Non, elle n'avait pas oublié l'été dernier et, quand bien même, cela ne l'aurait pas empêchée de tomber de nouveau folle amoureuse de lui ...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
CielvariableCielvariable   05 mars 2018
L'inquiétude de Jack était légitime: s'il voulait la voir revenir, il allait devoir trouver ces fichiers, sachant que, s'il échouait, le virus meurtrier frapperait un continent asiatique déjà décimé.

C'était la seule raison pour laquelle ils se trouvaient ici: trouver et détruire les fichiers informatiques, avant qu'une seconde vague de mort dévaste ces populations qui avaient un jour représenté près des deux tiers de l'espace humaine.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
CielvariableCielvariable   05 mars 2018
Quiconque agit déjà fait l'expérience du déjà-vu pouvait être formé à se souvenir de réalités transfigurées; la capacité des ancres de mêler leur esprit à celui d'un ou d'une drafter pour y remodeler la réalité, en revanche, était une aptitude rare. Plus rare encore était celle des drafters, ces agents qui oubliaient à la fois la réalité altérée et celle qu'il venait d'écrire.
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Kim Harrison (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Kim Harrison
Interview de Kim Harrison (en anglais)
autres livres classés : voyage dans le tempsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
2909 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre