AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782809813869
450 pages
Éditeur : L'Archipel (05/02/2014)

Note moyenne : 3.67/5 (sur 12 notes)
Résumé :
Après avoir survécu au tsunami de 2004, Grace se rend à York, au nord de l'Angleterre, pour régler la succession de sa marraine Lucy, dont elle vient d'hériter. Or, dès qu'elle pénètre dans la maison vide de sa marraine, elle est assaillie par d'étranges visions venues d'un lointain passé. Pire, elle croit entendre une voix angoissée appeler une fillette prénommée Bess. Qui est cette enfant ? D'où vient ce chuchotement désespéré ? York, 1577.
Hawise, une jeun... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
alucine
  27 février 2014
Suite à un Tsunami en Indonésie, Grace fragilisée par cette rude expérience ce rend à York afin de vendre la propriété de Lucy (sa marraine victime d'une noyade). Dès son arrivée en Angleterre, la jeune femme se retrouve confrontée à une présence étrangère. Une voix lui susurre le nom de Bess, elle retrouve des pommes en état de décomposition avancée un peu partout dans la maison de Lucy et perd souvent connaissance sans aucune raison. Grace commence peu à peu à perdre le contrôle de son corps et de la réalité. Elle, qui se félicite d'être une femme à l'esprit rationnel, logique et cartésien va devoir rapidement se rendre à l'évidence : elle est hantée par un esprit, celui d'Hawise, une jeune femme qui a vécu il y a plus de 400 cent ans…
Hawise est un esprit fort et va obliger Grace à revivre tous les événements traumatisants qu'elle a vécue de son vivant, un peu comme si elle espérait à travers Grace avoir une deuxième chance de tout recommencer et d'éviter de faire les mauvais choix, de prendre les mauvaises décisions… Leurs existences ont beau être radicalement différentes, à époques interposées, les deux femmes vont se découvrir une mission commune ; celle de sauver la vie d'un enfant.
L'histoire d'Hawise est vraiment captivante et même si l'on apprend dès le début du roman de quelle façon sa vie va se terminer, l'on ne peut s'empêcher de se sentir impliqué par les événements terrifiants dont elle est la proie. Grace elle-même se sent terriblement concernée par l'histoire d'Hawise, perdue entre le passé et la réalité, elle va presque jusqu'à confondre sa vie présente avec celle d'Hawise. Elle ressent sa douleur, ses manques, sa tristesse, sa force, son amour pour son enfant, sa haine, ses peurs etc… Grace est totalement submergée par des émotions qui ne sont pas les siennes et ignore comment se sortir de cette mauvaise passe sans finir par en perdre la tête ou bien pire…sa propre vie !
Le style de l'auteure est simple mais très efficace. Si l'on s'attache à Grace et Hawise (surtout Hawise pour ma part) l'on apprend aussi à exécrer Francis et Ash. L'époque des Tudors est relativement bien dépeinte et notamment le rôle et le statut que tenait une femme dans la société. Sorcières, maladies, viols, religions…tous les aspects de cette période moyenâgeuse sont plutôt bien développés. (Et mon dieu qu'il est bon de vivre au 21ème siècle en France !!) L'histoire d'Hawise devient rapidement addictive et j'avoue avoir de loin préféré les moments d'égarement de Grace plutôt que ses moments de lucidité. (Même si par bien des aspects son histoire est tout autant éprouvante que celle d'Hawise.) le côté paranormal du roman n'est pas aussi stressant et angoissant que j'aurai pu le penser avant d'ouvrir ce livre, même si les premiers Bess…Bess… m'ont un peu fait flipper !! Cependant il y a bien un véritable méchant dans cette histoire, le diable en personne et chacune de ses interventions sont beaucoup plus flippantes encore que les apparitions d'Hawise dans la vie de Grace…
En bref : La nuit n'oubliera pas est un de ces romans insolites qui laisse une trace. L'écriture nous emporte et nous fait voyager entre les époques, à une période ou l'occulte terrifie les esprits si fort que de pauvres innocents se voient perdre la vie pour des futilités, à une époque où la femme subit les bons vouloir de l'homme, à une époque où la folie triomphe sur la raison… Injuste ! Révoltant ! Terrifiant ! Un tas d'émotions nous bouleversent et nous emportent… Oui, ce roman m'a touché d'une certaine manière et je ne saurai que trop le conseiller à ceux qui aiment les frissons et les histoires qui comptent et qui marquent.
Merci à la masse critique de Babelio et aux Editions L'Archipel pour ce roman frissonnant, angoissant et addictif !!!!
Lien : http://www.a-lu-cine.fr/la-n..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Missbouquin
  24 février 2014
La nuit n'oubliera pas … le nom de ceux qui ont vécu il y a quatre siècles, et qui semblent toujours présents entre ces mêmes murs aujourd'hui …
Après avoir survécu à un événement traumatisant, Grace retourne en Angleterre pour régler la succession de sa marraine, Lucy, morte noyée dans des circonstances encore mystérieuses. La jeune femme a l'esprit des plus rationnels, et n'aspire qu'à repartir rapidement, sans se retourner, comme elle l'a toujours fait. Mais petit à petit, elle prend conscience d'une présence étrangère dans la maison, et une voix qui lui parle. Après un évanouissement, elle se retrouve plongée au coeur du XVIe siècle et découvre Hawise, une jeune fille dont les expériences vont être étonnement proches des siennes … Sans compter qu'à travers les siècles qui les séparent, elles vont se découvrir un destin commun : sauver une enfant en danger …
Pamela Hartshorne est historienne, mais cela fait dix ans qu'elle écrit des romans pour la collection Harlequin afin de financer ses années de thèse. Passionnée du XVIe siècle, qu'elle étudie à travers les conseils de quartier, elle a toujours eu envie d'écrire sur ce siècle, sans oser. Jusqu'à maintenant ! Et pour un auteur qui change de style, d'époque et de narration, ce n'est pas mal du tout, même si parfois elle n'échappe pas à un certain romantisme éculé et à des clichés masculins … troublants ! :) Néanmoins, l'intrigue est prenante, on prend plaisir à voyager du XVIe (bien rendu) au XXe et si le style n'est pas flamboyant, il tient la route.
J'ai eu la chance de rencontrer Pamela Hartshorne la semaine dernière, grâce aux éditions de l'Archipel. Petite dame rigolote, nous avons passé une bonne soirée, avec d'autres blogueurs/blogueuses comme une assidue de Blue Moon, ça dépend des jours, Sophie l'Ogresse, Leiloona de Bricabook, le Spirituel d'abord, et d'autres ! C'est toujours intéressant de pouvoir discuter avec un auteur en direct, car cela permet de mettre en lumière certains aspects du texte qui pouvaient nous avoir échappé (et puis les échanges avec les blogueurs sont toujours passionnants !). Ainsi elle nous a expliqué qu'elle a utilisé un concept assez courant, celui du Time's lapse, où deux histoires se déroulent en parallèle, à deux époques différentes. Ici en l'occurrence elle le maîtrise à la perfection, glissant d'une époque à l'autre par un procédé utilisant à chaque fois l'un des cinq sens.
En bref, un roman sympathique, à découvrir à l'occasion.
A noter : Ce roman vient d'être réédité par les éditions de l'Archipel : dans sa première version, il s'intitulait "L'écho de ton souvenir", ce que je préfère comme titre d'ailleurs …
Lien : http://missbouquinaix.wordpr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Sara2a
  01 mars 2014
Grace est une jeune femme sans attaches ni contraintes familiale portée par ses envies et peu soucieuse de son avenir sentimental.

Elle se retrouve obligée de s'installer quelques temps à York où sa marraine Lucy qui vient de mourir l'a désignée afin de régler sa succession. Très vite Grace va se retrouver face à des phénomènes qu'elle ne s'explique. Une voix qui semble venir de nulle part, des visions du passé qui lui semble pourtant très réelles.
Il est toujours difficile de se lancer dans ce genre de roman qui parlent de phénomènes paranormaux sans tomber dans les clichés, les excès en tous genres qui en devient risibles et ce roman en contient un certain nombre.
Pamela Hartshorne y parvient de façon assez inégale . Elle construit son roman à l'aide d'aller-retour entre présent et passé , tantôt donnant la parole à Grace , tantôt donnant la parole à Hawise, deux jeunes femmes que cinq siècles séparent .

L'accent est mis sur la condition féminine et c'est toujours autant surprenant de constater l'évolution du statut de la femme. le thème des croyances absurdes, basées sur l'ignorance, les rumeurs la peur de l'inconnu, un thème qui reste somme toute assez actuel malheureusement.
L'écriture fluide, la lecture plutôt légère et sans grands questionnements font de ce roman un moment plutôt agréable. Pamela Hartshorne est historienne et c'est ce qui sauve son roman et l'intrigue, car il faut également souligner qu'elle a écrit une soixantaine de roman édités par Harlequin ce qu'elle revendique sans aucune honte mais qui cela peut sans expliquer le sentimentalisme un peu mièvre de ses deux héroïnes.
En conclusion un avis plutôt mitigé sur un roman pas tout à fait abouti à mon sens .

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Love-of-book
  11 mars 2014
J'ai reçu ce livre dans le cadre de la dernière Masse critique de Babelio, la couverture superbement sobre m'avait intrigué et je suis ravie d'avoir été sélectionné pour celui-ci puisque j'ai pu lire une histoire palpitante !
Grace a survécu à un tsunami mais reste traumatisé par la mort du petit garçon dont elle avait la garde. Elle retourne à York pour régler la succession de sa marraine qu'elle n'avait pourtant pas vu depuis de longues années. Mais arrivée dans la vieille bâtisse, Grace pense entendre une voix appeler une petite fille... Peu à peu elle plonge dans le passé de cette femme, comment et pourquoi ? Grace va devoir creuser au plus profond d'elle-même pour trouver les réponses à ses questions...
J'ai tout bonnement adoré cette histoire ! Dès que ça parle de fantômes, de parallèle entre le passé et le présent je réponds présente à la lecture du livre et ici je n'ai pas été déçu le moins du monde ! L'histoire est assez originale et une fois dans l'histoire il est difficile de reposer le livre avant la fin d'un chapitre. J'ai adoré suivre les deux femmes l'une à travers l'autre, découvrir les secrets si bien cachés ... Les deux histoires parallèles : celle de Grace et celle de Hawise (oui ce nom est un peu bizarre mais au moins il est inoubliable) forment un récit enchâssé rapide à lire mais surtout très palpitant, avec un petit dose de suspense qui permet de tenir en haleine le lecteur. Il y a de nombreux éléments historiques notamment quand nous suivons Hawise et j'apprécie beaucoup cela, joindre l'utile à l'agréable durant une lecture, ça me plait ! Il y a une dimension assez terrifiante dans l'histoire d'Hawise, j'avoue mettre attacher à elle et ce qu'elle va vivre est tellement révoltant et dingue que cela me glaçait le sang ! Les deux époques sont extrêmement bien dépeintes et l'ambiance est palpable, parfait pour être totalement ancré dans sa lecture !
Justement, attardons nous un peu sur les personnages. Bien sur je vais vous parler en détail de Hawise et de Grace mais pas que. Hawise est une jeune femme forte qui a du caractère et de l'intelligence malgré sa condition. Ce qu'elle va vivre est déplorable, il est toujours choquant de lire ce genre de maltraitance sadique de la part d'un homme ! Grace est très touchante, on la sens encore fragile à cause du tsunami et puis elle est mystérieuse : pourquoi ne sait-elle pas se poser dans un endroit ? Pourquoi ressent-elle ce besoin de partir loin de son pays natal ? J'ai adoré suivre les deux jeunes femmes si différentes et pourtant complémentaires ... Drew, l'historien, est lui aussi assez mystérieux mais il est tout mignon, tout sympathique avec Grace et c'est très touchant.
J'ai aussi beaucoup aimé le style simple et fluide de l'auteur. Faire une histoire de deux récits qui s'entremêlent peut être assez compliqué et cela peut facilement se casser la figure mais ici non, on arrive à suivre simplement les deux récits et on se passionne pour les deux même si j'avoue avoir eu plus d'intérêt pour Hawise que pour Grace.
En conclusion c'est une très bonne histoire très mystérieuse de prime abord et qui saura livrer ses secrets petit à petit pour une lecture haletante et passionnante ! Je pense que je vais rapidement me pencher sur les autres livres de l'auteur si ils sont aussi bien que celui-ci.
Lien : http://love-of-book.skyrock...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   06 juillet 2016
Pas facile de dire quand commence une histoire. J’ai longtemps cru que le temps se déroulait en ligne droite, un événement succédant à un autre, en ordre de marche. Il n’en est rien. Le temps n’obéit à aucune règle. Il arrive qu’il fasse une boucle avant de repartir, voire qu’il revienne sur ses pas ou qu’il tisse ensemble le présent et l’avenir jusqu’à former un sac de nœuds inextricable, un méli-mélo de bifurcations, de coïncidences et de conséquences.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   06 juillet 2016
Me noyer, j’ai l’habitude. Cela m’est arrivé si souvent en rêve. Mon inconscient devrait savoir qu’il est vain de lutter contre la terreur, la suffocation, la supplique des poumons, la souffrance. Comment ne sait-il pas, depuis le temps, qu’à la fin je finis toujours par me réveiller en sursaut, exactement comme j’ai fini par surgir hors de l’océan, lorsque les mâchoires de la vague m’ont enfin recrachée ? Mais il ne semble pas s’y faire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   06 juillet 2016
J’ai toujours eu une approche assez pragmatique des ordinateurs. Ça ne marche pas ? Éteignons et attendons que le problème se règle tout seul. Aussi aberrant que cela paraisse, ça marche très souvent. Ce que j’avais de mieux à faire était donc de m’occuper l’esprit et de rester concentrée sur le présent. Tout finirait par s’arranger.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   06 juillet 2016
Le présent est toujours le présent. Tout semble soudain se précipiter. Je m’enfonce dans l’eau qui se referme, brune et âcre, sur mon visage. Je la sens qui s’engouffre sous mes jupes, remplit mes manches, alourdit mes vêtements qui m’entraînent par le fond.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   06 juillet 2016
Je ne suis pas très experte en collecte des ordures. J’ai beau avoir un avis sur un tas de choses, j’avoue que je ne suis pas intarissable sur ce sujet. J’ai toujours loué par baux de six mois, je n’ai jamais vraiment pris le temps de prendre racine…
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : paranormalVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Concours : Gagnez la Bande dessinée La cellule Prométhée, Tome 1 : l'escouade 126

Quelle héroïne célèbre évoluait dans un Paris du début du 20 ème siècle peuplé de "monstres et d'êtres étranges" ?

Adèle blanc-sec
Bécassine
Laureline
Mélusine

10 questions
67 lecteurs ont répondu
Thèmes : ésotérisme , bande dessinée , paranormalCréer un quiz sur ce livre