AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Sabine Boulongne (Traducteur)
ISBN : 2709634163
Éditeur : J.-C. Lattès (02/06/2010)

Note moyenne : 3.75/5 (sur 112 notes)
Résumé :
Un soir, alors qu'elle rentre chez elle, la jeune Alyssa Merrimon disparaît. Un an après, Johnny, son frère jumeau, fouille toujours leur petite ville de Caroline du Nord, rue par rue, s'introduisant chez des hommes soupçonnés de comportements déviants, au risque de se faire prendre. Clyde Hunt, le policier chargé de l'affaire, le surveille discrètement, tout comme sa mère qui reste inconsolable. Mais la disparition d'une deuxième fillette, suivie de plusieurs décou... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (38) Voir plus Ajouter une critique
Sylviegeo
  19 novembre 2017
Oui un thriller dans toute la substance du mot. Mais c'est peut-être trop justement. Beaucoup de revirements, de morts, de laideur en très peu de temps. Tous les personnages, même s'ils sont bien campés, attachants ou haïssables, me semblent tous un peu perdus...Il est vrai que l'on s'attache promptement, facilement au petit Johnny qui ne se remet pas de la perte de sa soeur jumelle et de Jack, son ami fidèle. Des enfants de 13 ans, peu protégés, dans un monde d'adultes mais dans un monde terrifiant.
C'est efficace, c'est haletant, c'est précis , c'est aussi convenu. C'est donc un après-midi où l'on embarque avec l'auteur dans la quête de ce petit garçon qui n'a plus d'enfance et qui se doit de grandir très vite pour survivre.
Une leçon? Oui la résilience de l'enfant perdu.
Commenter  J’apprécie          320
manue14
  01 juillet 2016
J'ai presque eu un coup de coeur pour ce roman.
C'est une histoire qui m'a chamboulée parce que malheureusement elle pourrait arriver à n'importe qui…
John Hart arrive très facilement à nous faire entrer dans le quotidien de ses personnages. Ces derniers sont humains, il n'y a pas de surhomme. Je pense que ces protagonistes pourraient être notre voisin, une femme rencontrée dans la rue, un enfant qui va à l'école ou qui n'y va pas…
Les idées et retournements de situations s'enchaînent bien et toute l'histoire semble malheureusement réaliste. Les retournements de situations ne sont présents que lorsque c'est nécessaire et l'auteur essaie au maximum que le roman soit au plus proche de la réalité. J'ai aussi beaucoup apprécié que John Hart nous donne de fausses pistes. Au final on se rend compte que c'est peut-être beaucoup plus compliqué qu'on ne le pense.
Ce qui m'a un peu gênée c'est le prologue. Je n'ai pas vraiment trouvé de lien entre ce dernier et l'histoire en général. Finalement il ne nous apprend rien de plus et c'est un peu dommage selon moi.
Les descriptions ne sont pas très présentes. Je pense que John Hart aurait pu en ajouter pour nous permettre de mieux nous imaginer les personnages et les lieux. Pour ce qui est des ressentis on arrive, avec peu de détails, à facilement éprouver ce que les protagonistes endurent tout au long de l'histoire.
Certains personnages auraient pu, je pense, être un peu plus approfondis et avoir un rôle un peu plus important. En effet il manque certaines informations comme par exemple des scènes concernant le passé ou des flashes-back pour savoir ce qui s'est déroulé à certains moments… Selon moi, c'est un peu le point faible du roman et c'est ce qui m'a empêché d'avoir un véritable coup de coeur.
Il aurait pu être intéressant de mettre des souvenirs de certains moments importants durant cette année qui a été chargée en événements pour cette famille.
Les points de vue s'alternent bien mais j'aurais peut-être souhaité en avoir aussi concernant les personnages secondaires qui sont parfois essentiels à l'histoire.
La fin est vraiment surprenante et je ne m'attendais pas à ce genre de révélations. Au final grâce à cette histoire on se rend compte que les personnes dont on partage la vie ne sont peut-être pas celles que l'on connaît le mieux.
En résumé, un très bon livre que je vous conseille sans hésiter. C'est vraiment un roman que tout le monde peut lire puisqu'il n'y a pas de scène de crime à proprement parlé.
Lien : http://fais-moi-peur.blogspo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
Pat0212
  16 mai 2018
A 13 ans Johnny est à la dérive depuis la disparition d'Alyssa sa soeur jumelle un an auparavant. Jusque là il avait vécu une enfance protégée: une famille très unie de la classe moyenne, un père entrepreneur, sa mère au foyer et une enfance heureuse. Jusqu'à ce jour où Alyssa ne rentre pas. Depuis sa famille s'est disloquée, sa mère a sombré dans l'alcoolisme et la drogue, elle est sous l'emprise de Ken, un homme riche et puissant qui la bat, abuse d'elle et maltraite aussi Johnny. Son père rongé par la culpabilité est parti 2 semaines après la disparition de sa fille et n'a plus jamais donné de nouvelles. le soir de la disparition, il a oublié d'aller chercher Alyssa à la bibliothèque et elle est rentrée toute seule à pieds. Elle a été obligée de monter à bord d'une camionnette et depuis personne ne l'a jamais revue. Jack, l'ami de Johnny a assisté au drame de loin, mais il n'a rien pu faire pour sauver sa copine de classe.
Johnny est persuadé que sa soeur est encore en vie, il a établi la liste des pédophiles ou d'autres délinquants réputés dangereux et les surveille, il fouille leur maison et les espionne le plus souvent possible. Comme sa mère est totalement défoncée par les drogues et les médicaments, Johnny se débrouille comme il peut.
Un matin à 6h, l'inspecteur Hunt trouve l'enfant qui fait des courses tout seul dans un magasin de la ville. Il sait conduire et se débrouille comme un grand, mais Hunt veille sur lui de loin. Il est chargé de l'enquête sur la disparition d'Alyssa et est bouleversé de voir à quel point la vie de cette famille a été anéantie. Il a un faible pour Katherine, la mère de Johnny et souffre de la voir si malmenée par Ken, il est révolté aussi par l'abandon et la maltraitance dont souffre le petit garçon. La disparition d'Alyssa l'obsède aussi, il travaille sur ce dossier une bonne partie de ses nuits, en plus de son travail habituel. Sa femme l'a quitté et sa relation avec son fils de 18 ans est faite d'incompréhension.
Hunt met en garde Johnny pour la Xième fois, lui dit d'arrêter d'importuner les gens et surtout de surveiller les délinquants, ce n'est pas le travail d'un enfant et c'est très dangereux. Johnny est absolument sûr qu'Alyssa est séquestrée dans une cave tout près de chez eux et que l'inspecteur se fiche de l'enquête. Il se sent abandonné par Dieu et cherche des ressources dans des croyances traditionnelles, indiennes ou autres.
Johnny s'est isolé des autres enfants et Jack est son seul ami. Ce dernier a un bras atrophié, de mauvais penchants et aide son ami dans sa quête, même s'il ne croit pas qu'Alyssa soit encore en vie.
Un après-midi, alors que Johnny a séché l'école une fois de plus et qu'il joue au bord de la rivière, un homme tombe du pont tout près de lui. Avant de mourir, il a le temps de lui dire qu'il sait où est la fille qui a disparu. Johnny a vu une silhouette pousser l'homme, il est terrifié et s'enfuit en courant. Sur le chemin, un grand noir baraqué le prend dans ses bras, ce qui lui fait encore plus peur, il le mord au sang et s'enfuit de plus belle. Près de chez lui il est rattrapé par Ken l'amant de sa mère qui en profite pour le frapper. La ville est en ébullition, car une autre fillette vient de disparaître un an après Alyssa.
Jonnhy informe Hunt de ce qui vient de se passer. Persuadé qu'il est sur le point de retrouver sa soeur, il se lance à corps perdu dans son enquête qui débouchera sur une conclusion inattendue après de nombreux rebondissements.
Le roman nous permet de suivre Johnny et l'inspecteur Hunt qui sont les deux principaux personnages du roman. Ils sont attachants et à travers eux nous suivons les bouleversements engendrés dans la communauté par la disparition des fillettes. Il s'agit d'un polar à la construction classique dans lequel le suspens va crescendo. le crime ne sera pas impuni et les héros du livre prendront un nouveau départ.
Les personnages ne manquent pas de profondeur et ce livre est un régal. Nous partageons l'imaginaire d'un enfant qui essaie de survivre au tsunami qui a dévasté sa famille, finalement le seul adulte qui tente de lui venir en aide est l'inspecteur Hunt.

Lien : https://patpolar48361071.wor..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
mimipinson
  01 septembre 2012
J'ai ouvert ce livre un peu inquiète de ce que j'allais y trouver. Je lu avec gourmandise, non pas parce que ce qui arrivait à Johnny me réjouissait…non, au contraire, j'avais envie de l'accompagner jusqu'au bout dans sa quête de vérité.
Johnny souffre de la disparition de sa soeur jumelle, il y a un an de cela. Mais bien au-delà de cela, c'est un garçon meurtri par l'abandon du père, et la dérive de sa mère incapable de surmonter ce drame, et en panne d'amour.
Johnny, c'est le garçon qui a grandi trop vite, trop tôt propulsé dans la noirceur humaine, un garçon tenace, perspicace, qui ne lâche rien, et ira jusqu'au bout, quel qu'en soit le prix. C'est lui qui va à la recherche de la vérité. Pour lui, il n'y a pas d'autre alternative.
Hunt, le policier n'est pas en reste non plus. Il est toujours sur l'échec de cette disparition non élucidée. Sa vie ne va pas fort non plus, son fils lui cause des soucis. Il va suivre de loin Johnny, et malgré ses problèmes, il saura reste d'une grande humanité.
Ce livre se lit tout seul, l'intensité dramatique va crescendo, tout comme l'étude psychologique des personnages.

Lien : http://leblogdemimipinson.bl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
Goupilpm
  14 janvier 2018
Voilà un an que sa soeur Alyssa a disparue, enlevée alors qu'elle revenait de la bibliothèque. Alors que son père est parti, que sa mère a sombré dans la drogue et l'alcool, Johnny 13 ans s'est lancé dans une quête désespérée pour la retrouver. Séchant régulièrement l'école, il répertorie les maisons des délinquants sexuels, et quand une jeune fille disparaît, qu'une fois de plus la police n'a aucune piste, convaincu qu'il s'agit de la même personne qui a enlevé sa soeur il prend tous les risques, parvient à découvrir la jeune fille récemment disparue. Une découverte qui va ouvrir pour la police de nouveaux horizons mais pas immédiatement la piste de la disparition de sa soeur.
La conduite du scénario est dans son ensemble plutôt bien maîtrisée, on va de rebondissements en rebondissements. Les chapitres sont écrits selon différents points de vue, ceux de l'adolescent qui a mûrit trop vite et ceux du policier qui n'a jamais baissé les bras sont mis en avant. Il faut toutefois relevé que certains points de vue n'étaient pas forcément nécessaires, surtout dans la première partie qui est longue à se mettre en place, et qu'ils ont parfois tendance à éloigner le lecteur de l'enquête en elle-même. Un récit sombre à souhait, à l'ambiance particulièrement sombre, à l'atmosphère pesante chargée de drames, de misères, de dérives, de violences... et de non dits.
Si les personnages ne manquent pas de reliefs, on n'échappe malheureusement pas à de nombreux clichés : une mère accablée dans le chagrin accablée par la tristesse qui a totalement sombré, un amant riche, drogué et violent, un flic torturé, acharné au travail dont la vie familiale a éclatée, un supérieur trop tiède qui ne veut pas de vagues qui met l'enquête en péril. Un Johnny attachant d'un côté trop mature pour son jeune âge et parfois trop enfantin qui dément le premier côté. Des réactions de l'adolescent qui ne cadrent pas à son âge réel et qui se jettent au devant du danger sans vraiment réfléchir.
La plume de l'auteur se révèle certes addictive, mais l'on n'échappe pas là non plus à certaines lourdeurs, maladresses, aux descriptions parfois longues et plates. La deuxième partie est plus intéressante, plus hachée, plus rythmée.
Au final, un roman policier à lire malgré les quelques défauts relevés, un dénouement surprenant, une ambiance pesante très réussie, des personnages très développés mais qui font clichés, un rythme très dynamique dans la seconde partie et qui retient toute l'attanetion du lecteur. L'enfant perdu est un très bon policier mais que l'on ne peut qualifier de thriller de par ses périodes longues et parfois un peu ennuyeuses car l'on a du mal à comprendre ce que certains passages peuvent amener au récit.

Lien : http://imaginaire-chronique...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
manue14manue14   01 juillet 2016
Johnny avait vite appris la leçon. Si quelqu’un lui demandait pourquoi il était différent, pourquoi il se tenait si raide, pourquoi ses yeux donnaient l’impression d’avaler la lumière, c’est ce qu’il répondait. Il avait vite appris qu’il n’y avait pas d’endroit sûr, ni le jardin ni la cour de récré, ni la véranda de la maison ni la rue tranquille en lisière de la ville. Aucun lieu sûr, personne pour vous protéger.
L’enfant n’était qu’illusion.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
TatooaTatooa   24 mai 2013
Elle (ndr : sa mère) n'était plus que l'ombre d'elle-même, mais sa beauté subsistait. Johnny en était conscient, et chaque jour il maudissait la perfection dont elle était nantie si complètement. Eût-elle été laide, Ken n'aurait pas voulu d'elle. Si ses enfants avaient été vilains, la soeur de Johnny dormirait encore dans la chambre voisine de la sienne. Mais on aurait dit une poupée, quelque chose de pas tout à fait réel qu'il aurait fallu ranger dans un cabinet fermé à clé. C'était l'être le plus beau que Johnny eût jamais vu, et cela lui faisait horreur.
Horreur.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
pandarouxpandaroux   11 avril 2016
Moore s'éloigna un peu, puis revint sur ses pas. Il leva les deux bras, et Hunt perçut sa frustration.
- Nous avons affaire à des lésions létales, reprit-il en passant les mains devant la radio. Faute d'une intervention chirurgicale immédiate, c'est la mort. Le sujet aurait dû rendre l'âme des jours avant que vous l'abattiez. Je n'arrive pas à me l'expliquer, acheva t il en brandissant à nouveau les mains.
Hunt sentit comme une paume glacée se poser entre ses omoplates. L'atmosphère de l'hôpital lui parut soudain irrespirable. Il revit le regard avide de Moore, repensa à ses question sur les grands mystères.
- Vous voulez dire que c'est un miracle?
Quand Moore se tourna à nouveau vers la radio, l'éclairage baigna son visage d'un éclat blafard. Il posa trois doigts sur la ligne déchiquetée du bois qui avait transpercé le flanc de Freemantle.
- Je veux dire que je n'arrive pas à me l'expliquer.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
wentworth23wentworth23   14 novembre 2012
"Maintes fois récompensé pour ce troublant polar, John Hart réussit ici à coupler un suspence malin à un beau portrait d'enfant, jusqu'à un dénouement des plus boulversant" France Soir
Commenter  J’apprécie          30
TatooaTatooa   29 mai 2013
- Il faut que quelqu'un reste là au cas où son fils reviendrait. C'est réglo, dit-il.
- Et pour le reste ?
- Assurez-vous juste qu'elle ne va pas errer Dieu sait où et qu'elle ne prend plus de médocs.
- Vous risquez d'avoir chaud aux fesses avec cette histoire, Hunt, et vous me demandez d'exposer moi aussi mon postérieur joliment galbé.
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : thrillerVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

Quiz sur le livre "L'enfant perdu" de John Hart.

Quel objet Johnny cache-t-il sous son lit ?

une malle en fer à sa mère
le sac d'école de sa sœur
la valise de son arrière arrière grand-père

10 questions
1 lecteurs ont répondu
Thème : L'enfant perdu de John HartCréer un quiz sur ce livre