AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2376762928
Éditeur : Juno Publishing (03/05/2018)

Note moyenne : 4.71/5 (sur 7 notes)
Résumé :
DANSE. Armes. MUSIQUE. Balles. RYTHME. Douleur. Musique dans ma tête, danse dans mon corps, le rythme de mon coeur. Jusqu'où peut-on tomber en seulement un mois ? À quelle vitesse l'esprit humain peut-il être brisé ? Où peut se cacher le démon en plein jour ? Ash veut danser. Il en a besoin. Pour laisser derrière lui une vie faite d'attente et de devoir, pour libérer son esprit. Mais la vie n'est jamais aussi simple. Chaque pas est un voyage sur une nouvelle... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (12) Voir plus Ajouter une critique
Unehistoire2plume
  25 mai 2018
« Jane-Harvey Berrick a ce talent pour rendre ses univers passionnants. Esclave du rythme nous emmène dans la noirceur de la mafia et nous libère avec la danse.»
Information importante : ce roman peut heurter et choquer par des scènes violentes.
Je remercie les éditions Juno publishing et Netgalley pour cette lecture.
Esclave du rythme, raconte l'histoire d'Ash, un jeune homme slovène qui va émigrer de son pays pour venir travailler en tant que danseur à Las Vegas. Je ne me souvenais pas du résumé, de ce fait dès le début on se rend compte qu'il y a des éléments bizarres. Cette euphorie est très vite remplacée par un malaise. Ash se voit confisquer ses effets personnels et quel est ce lieu où l'emmène cet homme dans lequel il ne place aucune confiance. Très vite, Ash déchante, il se rend compte qu'il y a trop de secrets, trop de mots tus.
De l'autre côté, nous rencontrons Laney, une jeune femme forte. Dès les premières pages, c'est un bout de femme que l'on apprécie. Elle fait partie des battantes, le genre de femme qui souffre en silence et qui font preuve de beaucoup de courage. Laney est atteinte de polyathrite rhumatoïde, une maladie handicapante dont on parle peu. En effet, cette maladie peut toucher à tout âge et peut conduire à des moments où l'on est obligé de vivre dans un fauteuil roulant voir à des crises durant lesquelles on ne peut bouger tellement le corps fait souffrir.
L'auteure a ce talent pour nous embarquer dans des univers passionnants, la danse est ici extrêmement bien décrite. Ash nous plonge dans son quotidien avec ce corps comme outil de travail et les spectacle qui font souffrir chacun de ses muscles. Les stéréotypes sur la danse nous sont dépeints comme le fait que la danse soit un sport typiquement féminin. Sachez pour votre culture que la danse classique a d'abord été une affaire d'hommes car elle permettait le renforcement musculaire et un entretien du corps. D'autres clichés nous sont dépeints et sont déconstruits.
Je me suis sentie vibrer en lisant ce roman, je ressentais la passion qu'à Ash et je la vivais. Je sais ce que c'est que d'avoir une passion, je sais ce que c'est de danser et de perdre pied. L'univers ainsi posé se révèle très intéressant avec des descriptions qui vous happent. de plus, Laney est le genre de personnage qu'on retrouve peu dans la littérature (enfin c'est mon avis). La maladie fait partie de sa vie, mais elle fait tout pour ne pas se laisser abattre. A un moment donné, on oublie une peu sa maladie et on l'a voit en tant que femme.
Sans hésiter, ce roman ne peut être qu'un coup de coeur où l'on découvre l'histoire de deux personnages qui ont connu la souffrance. Leur rencontre est détonante. Sans le savoir Laney va être mêlée à une histoire qui dépasse sa portée. Un univers dangereux se profile et rend l'histoire haletante, on ne sait pas si nos deux personnages vont s'en sortir. La mafia et l'esclavage moderne sont décrits avec beaucoup d'horreur, la peur, le dégout vous prendra aux tripes. Ash est un homme qui va être brisé, il va garder en lui des souvenirs cauchemardesques de Las Vegas. Laney va petit à petit le sortir de tout ça, elle va le sauver mais à quel prix ?
L'histoire se construit petit à petit pour mon plus grand plaisir. Les personnages secondaires ne sont pas en restes, ils sont complets. Vanessa, l'ami de Laney est le genre d'ami qu'il faut avoir dans la vie qui voit au-delà du handicap et qui vous traitera toujours d'égal à égal. Les parents de Laney et son petit-ami sont très protecteurs voir trop.
Pour conclure, ce roman a tout pour plaire, une histoire qui sort de l'ordinaire sous fond de danse et de mafia.
Lien : https://unehistoirede.wordpr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
junemilletunepages
  15 mai 2018
Ash, jeune danseur Slovène, finaliste de nombreux concours de danse prestigieux, part aux Etats Unis pour réaliser son rêve, laissant derrière lui une existence insipide, un père incompréhensif, amer, intolérant. Mais son arrivée sur le sol américain lui réserve quelques surprises, les incohérences, les non-dits se multiplient. Des types louches les dépouilles, lui et d'autres danseurs, de leurs papiers, de leurs portables, qui peut bien faire ça de nos jours ? Les questions se bousculent dans la tête d'Ash et dans l'adversité il va se lier à ses compagnons d'infortune qui ne sont pas mieux lotis que lui.
La danse est sa passion, il pensait être prêt à tout pour l'assouvir, même à accepter ses nouvelles relations avec la Bratva. La terreur que lui fait éprouver l'un de ces criminels Russes, le pousse dans ses retranchements, lui infligeant la pire des tortures, subissant l'abominable. Donnant au danseur l'envie de fuir cette horreur. Ash n'est plus que l'ombre de lui-même, dégoût et culpabilité sont de nouveaux sentiments qui l'assaillent et sa dernière confrontation avec ces mafieux va le mener involontairement à Laney ,une touriste de passage à Las Vegas, qui va changer le cours de sa vie.
Blessé jusqu'au plus profond de son être, il va fuir avec la jeune femme, loin de la mafia Rouge, loin d'une mort certaine, de son tortionnaire qu'il craint comme personne. Mais, sans papiers l'avenir du jeune homme semble compromis. Laney va l'aider, leur relation va se développer, un lien invisible et incompréhensible les unit depuis leur rencontre, et cette mise à l'épreuve va le renforcer, les unissant à jamais sans le savoir.
Laney souffre d'une terrible maladie, couvée par ses proches, elle rêve de vivre sa vie comme elle l'entend, sans contrainte ni obligations,et plus que tout, avant que la maladie ne lui en laisse plus l'occasion.
Ce qui démarre en week-end entre filles va se terminer en road trip « trompe la mort ».
La jeune femme va faire preuve d'abnégation mais pas que, car son action va lui permettre de se révéler, se prouver qu'elle est à même de prendre soin d'elle, venir en aide à Ash sera aussi un moyen pour elle d'affirmer sa position. de ne plus passer pour une petite chose fragile, et de faire admettre à ses proches qu'elle est une femme forte et indépendante qui peut prendre soin des autres.
Mais le naturel avec lequel Laney va aider cet inconnu la pousse à se remettre en question, à s'interroger sur la vie, sur les sentiments qu'elle éprouve pour son petit ami et également pour Ash .
Est-ce juste lié au danger qui les guette ? Est-elle heureuse dans le simulacre de couple dans lequel elle évolue depuis une décennie? Peut-elle changer les choses pour Ash et surtout pour elle-même ? Autant de questions dont elle est la pièce maîtresse et qui vont la pousser à revoir son mode de vie, ses priorités, ses attentes.
La puissance des mots, l'intensité des événements,mais aussi des personnages, la magnificence de cet amour naissant, la beauté de l'art, Jane Harvey-Berrick nous entraîne dans un monde sombre et terrifiant, traitant de manière forte, et sensible, l'esclavagisme moderne et le trafic d'êtres humains. C'est dérangeant et magnifique à la fois de voir avec quelle justesse elle aborde des sujets si graves et pourtant si peu évoqués.
Ash et Laney sont justes de magnifiques héros qui forment un couple poignant et sincère.
Laney et ses souffrances, la gestion de ce corps qui ne semble plus lui appartenir, qui vit au rythme de ses crises, de ses traitements. C'est un bel hommage à toutes les personnes qui souffrent de cette maladie. le beau danseur qui doit affronter les épreuves, devant se battre pour déjouer les préjugés, utilisant son corps pour survivre, faisant de son orgueil blessé un atout, nous dévoilant la sensibilité masculine sous sa forme la plus pure. A eux deux, ils incarnent l'espoir, la renaissance, l'amour inconditionnel.
Jane Harvey-Berrick a su poser les mots pour nous interpeller, nous faire vibrer, nous lier à ses personnages.
L'auteure m'a touché en plein coeur, étant tellement absorbée par ma lecture, les émotions ressenties m'ont à la fois surprise et terrifiée, me laissant dans l'impossibilité d'oublier ce livre, de tourner la page définitivement. Elle nous entraîne là où la beauté de l'âme l'emporte sur l'horreur de la vie.
Un véritable coup de coeur qui m'a laissé bouleversée par son intensité.
Lien : https://milletunepages.wordp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
LiliMatoline
  13 mai 2018
Ce libre peut être lu en one-shot. Certaines scènes sont sexuellement explicites, et le début peut troubler certaines personnes sensibles. Ne vous arrêtez pas au thème difficile car derrière, l'histoire est unique, magnifique et intense.
Après des mois difficiles à cause de sa maladie, Laney part quelques jours avec ses amies, Vanessa et Jo à Las Vegas. Elles vont danser en boîte, un jeune homme vient proposer à Laney de danser. Il est insistant jusqu'à qu'il aperçoit son fauteuil. Lors d'un spectacle de danse, Laney retrouve son danseur sexy dans une mauvaise posture, elle va tout faire pour l'aider, elle ressent le besoin de le sauver.
Las Vegas, Ash vient d'arriver avec un visa d'un mois en tant que danseur, il a hâte de commencer sa nouvelle vie. Après avoir pris son passeport, puis son téléphone, Ash subit le harcèlement du chef de sécurité, Sergei et apprend qu'il travaille pour la Bratva, la mafia russe. Son rêve s'effondre petit à petit, jusqu'à l'arrivée de son ange gardien.
Laney Hennessey, vingt-neuf ans est atteinte de polyarthrite rhumatoïde, ses articulations deviennent enflammées et douloureuses. Dans les mauvais jours, elle a besoin d'un fauteuil roulant. Fille d'un capitaine de police et d'une mère au foyer, elle fait partie d'une famille irlandaise très soudée et protectrice. C'est une jeune femme douce, tendre, avec la main sur le coeur, elle est aussi très courageuse et loyale.
Ash, Aljaž Novak, vingt-trois ans pratique la danse latinos, de salon et contemporaines. Il ne peut vivre sans cela, c'est sa passion, son souffle et oxygène. Après avoir perdu sa mère à l'âge de seize ans, son père l'a rejeté. Il vient de Slovénie, et aime la compétition. C'est un jeune homme fort, intelligent, courageux, amusant et gentil.
La narration est à la première personne, surtout du point de vue d'Ash au début et puis s'ajoute celui de Laney. le changement est introduit par leurs prénoms. Un petit plus avec les illustrations offertes par la maison d'édition, c'est sympathique.
La plume est fluide, légère et facile à lire. Malgré quelques scènes avec un sujet sombre, l'histoire reste néanmoins non-vulgaire et intense. L'auteure aborde le sujet avec simplicité, sans entrer dans les détails trop difficiles ou sordides. Les touches d'humour sont magiques, les taquineries d'Ash envers Laney sont sublimes. Les scènes érotiques sont très chaudes et tendres en même temps.
L'intrigue est très prenante, les péripéties et les rebondissements s'enchaînent à merveille. le côté Bratva, la mafia russe est bien intégré tout en restant très soft et pourtant très brut. le dosage est parfait. L'évolution entre Laney et Ash est crescendo, de l'amitié à l'admiration en passant par l'amour, belle perspective.
Les thèmes sont très sombres, l'esclavage moderne, l'immigration, la mafia avec leurs jeux de pouvoir, les passages à tabac, les menaces, la prostitution, l'argent,… Tout cela engendre de nombreuses émotions et divers sentiments comme la jalousie, la honte, la méchanceté, la haine, mais aussi l'amitié, la joie, la sympathie, l'amour… Ce monde où règne la violence, les meurtres, le trafic de drogue et d'êtres d'humains est un bon départ, un arrière plan extraordinaire et sombre pour commencer une si belle histoire d'espoir de passer de la victime à un être courageux et fort pour les autres.
Les personnages secondaires sont nombreux, et apportent une touche différente comme le colocataire de chambre d'Ash, Gary, le danseur homosexuel très stéréotype, Yveta et Galina les danseuses arrivées en même temps qu'Ash, Elaine la directrice artistique stricte et compatissante, le grand patron M. Volkov, Sergei son responsable de la sécurité,...
Ce premier roman est une très belle histoire de survie, d'amour, d'amitié, de deux personnes ayant déjà vécues énormément de choses malgré leur jeune âge, l'un à cause de la maladie et l'autre de son parcours. C'est une mine de passages émotionnellement intenses, de péripéties à suspense et angoissantes, de rebondissements captivants et frustrants,… une lecture très additive, puissante et prenante. Surtout ne vous arrêtez pas à cause du thème, l'histoire est tellement belle, tentez la découverte !

Lien : https://meslivres-monplaisir..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
BeneRogue
  22 mai 2018
Esclave du rythme nous fait suivre Ash et Laney dans une romance épique. Ash est un jeune danseur slovène qui émigre aux Etats-Unis pour un poste de danseur. Mais à son arrivée, il déchante face à l'univers de violence dans lequel il a atterri. Laney elle est une femme handicapée de 29 ans qui est en week-end à Las Vegas avec ses amies. Ces deux personnes que rien ne prédestinait à se rencontrer vont se retrouver à fuir ensemble, et à essayer de se reconstruire.
Si j'ai choisi ce livre, c'est d'abord pour son auteur, Jane Harvey-Berrick, que j'ai adorée avec la saga Coeur Itinérant. Mais j'ai eu énormément de mal à accrocher à ce livre, j'ai trouvé le début long et difficile. Je n'aime pas trop les dark romances, et le début de ce roman donnait cette impression (bien que ce ne soit pas le cas). Et puis à un moment, le déclic, et je suis complètement entrée dans l'histoire. Ce livre réunit de la romance, du suspense, de la danse, et un ex rancunier, tout pour en faire un joli succès.
Les personnages sont touchants, à la fois dans leur force et leur faiblesse. On ressent tout de suite l'alchimie entre eux, et on n'a pas une mise en couple trop rapide, ce qui est bien. L'auteur réussit en plus à décrire des scènes difficiles sans tomber dans le gore ou l'exhibitionnisme.
Une bonne lecture en somme, même si le début est un peu long.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
MariLovesBooks
  17 mai 2018
Je m'attendais à tout à fait autre chose ! Je m'attendais à une romance plus légère, une romance plus "légère", une romance comme j'en lis beaucoup, qui entre dans un moule finalement... et ça n'a pas été le cas ! Cette histoire va au-delà de cela !
Ash a un rêve dans la vie : devenir danseur. C'est pour cela qu'il quitte son pays natal, la Slovénie, pour Las Vegas où il vient d'obtenir un contrat. Pourtant il ne sait pas que cette décision entraînera une vraie descente en enfer... autant qu'une rencontre incroyable !
Laney souffre d'une maladie pouvant être par moment très handicapant dans sa vie. Ce n'est pas pour autant qu'elle se laisse abattre, au contraire Laney veut vivre une vie la plus normale possible, même si ce n'est pas du goût de son petit-ami... Elle se rend à Las Vegas avec des amies alors que sa maladie la force à être en fauteuil roulant. Laney pense passer un super week-end avec ses amies mais elle ne s'attendait à faire une découverte qui allait changer sa vie...
Wouah ! Chacun des personnages de cette histoire est incroyable ! Incroyablement fort, courageux et touchant.
Laney pour son envie de vivre comme tout le monde. Mais surtout parce que, alors même qu'elle se trouve dans une situation de vulnérabilité, elle est prête à venir en aide à un parfait inconnu !
Ash pour sa combativité. Je ne veux pas trop en dévoiler sur lui sinon je raconterais toute l'histoire, mais il n'est pas en position de se rebeller et pourtant il fait tout pour rester maître et fidèle de lui-même ! C'est avec lui que le titre de cette histoire prend tout son sens...
Je ne sais pas par quoi commencer... Beaucoup de thèmes forts sont abordés dans ce roman ! La maladie, les bas-fonds de Las Vegas et plus particulièrement de la Bratva, la mafia russe.
Et les bas-fonds ont été très bien détaillés pas l'auteure ! Je ne sais pas si tout ce qu'elle a dépeint est vrai (même si je pense que cela existe) mais la manière dont elle le fait m'a prise aux tripes ! Je n'ai pas été bien une bonne partie de l'histoire !
Jane Harvey-Berrick a réussi à me faire ressentir ce que les Laney et Ash ressentaient. Ainsi comme Ash j'ai d'abord été mal à l'aise, me doutant que quelque chose clochait, puis j'ai eu peur !
Mais je vous rassure, toute l'histoire n'est pas sombre ! Il y a également un magnifique message d'espoir, de guérison, de rédemption !
C'est le genre de roman inclassable. Il y a une romance mais il y a également beaucoup de noirceur ! J'ai d'ailleurs dû arrêter ma lecture à plusieurs reprises pour reprendre mon souffle... et c'est dans ces moments-là que je me rendais compte que le retenais. Je vivais littéralement chacune des actions du livre !
L'histoire m'a tellement happée que je n'ai pas réussi à lâcher le livre !... enfin je n'en avais pas envie non plus ;) C'est comme si j'étais prisonnière de cette histoire !
J'ai ressenti énormément de sentiments : l'angoisse, la peur, la joie, l'espoir... de l'affection aussi pour Ash et Laney, deux personnages vraiment incroyables !
C'est une histoire que l'on ne peut vivre qu'à 100% ! C'est ce que j'ai fait et j'ai adoré ! C'est un vrai coup de coeur !!
Lien : http://livrescroquer.blogspo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
LiliMatolineLiliMatoline   13 mai 2018
Chapitre 3 :
ASH
« …
- Tu n’es pas très gentil alors que je viens de te faire une sacrée faveur, commenta Sergei pendant que je luttais pour respirer.
Il sourit et attrapa mon sexe qu’il serra très fort.
- Je suis certain que nous allons devenir amis très vite, chuchota-t-il à mon oreille. De très bons amis.
Un voile noir tomba lentement devant mes yeux. Puis Conan me lâcha et je tombai à genoux, la respiration sifflante. Mon sang bouillonnait de rage et d’humiliation, mais la peur me calma rapidement. J’avais envie de le tuer ce salaud, mais je ne voulais pas mourir. C’est un cauchemar ! S’il vous plaît, mon Dieu, faites que je me réveille !
...»
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
LiliMatolineLiliMatoline   13 mai 2018
Prologue :
« …
- Je lui demandais simplement si elle voulait danser, c’est tout. Je n’ai rien fait de mal.
Jo lui lança un regard incrédule et se planta devant lui, les mains sur les hanches.
- Veux-tu remonter dans la chambre ? Demanda Vanessa.
J’acquiesçai, me sentant soudain au bord des larmes. Jo continuait à le foudroyer du regard.
Vanessa passa derrière moi pour prendre la pashmina qui était accroché à mon dossier. Ensuite, elle desserra les freins de mon fauteuil roulant et m’éloigna de la table.
Ash me regarda, bouche bée.
- Tu penses toujours que je suis jolie ? Demandai-je, les yeux embués de larmes.»
...»
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : danseVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox





Auteurs proches de Jane Harvey-Berrick
Quiz Voir plus

Dix minutes à perdre

Qui est l'auteur de ce roman ?

Jean Christophe Tixier
Tim Robert
Léa
Karl Duval Pixou

5 questions
33 lecteurs ont répondu
Thème : Dix minutes à perdre de Jean-Christophe TixierCréer un quiz sur ce livre
. .