AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Citations sur Coeurs solitaires (34)

Renod
Renod   04 juillet 2018
- Les flics qui me font vraiment perdre du temps sont justement ceux qui n'écoutent jamais leurs intuitions. Un peu comme un ailier qui passe bêtement le ballon sans jamais taper dedans, ni faire attention au jeu. Incapable de d'anticiper ni de prendre la moindre initiative. Vous voyez ?

Lynn acquiesça sans trop de conviction.
Commenter  J’apprécie          110
gorjuss
gorjuss   06 août 2014
Miséricorde !
Lui qui avait cru que se marier voulait dire
trouver une fille qui possède toutes les qualités de votre mère
sans que les défauts de la sienne apparaissent à mi-parcours.
Commenter  J’apprécie          60
belette2911
belette2911   04 février 2016
Skelton se réinstalla dans son fauteuil.
— Je vous accorde que se rendre au stade sans autre motif que de voir jouer cette malheureuse équipe relève de la pure perversion. Mais votre imagination travaille trop.

Resnick tourna les talons et se dirigea vers la porte. Le sarcasme systématique, ça allait bien cinq minutes !
Commenter  J’apprécie          40
le_Bison
le_Bison   25 février 2012
- Vous n’êtes pas sans savoir que, sans confirmation, votre alibi ne vaut pas un clou.
- Trouvez Warren et demandez-lui.
- Pour le moment, c’est vous que j’interroge.
- Feriez mieux de l’interroger lui, au lieu de faire de la littérature. Il fait quoi, l’autre, là ? dit-il en désignant Patel, qui noircissait des feuillets standard à la chaîne, levant rarement le nez de la table.
- Il prend notre conversation en note.
- Il écrit ce que je dis ?
- Oui.
- Alors j’espère qu’il comprend tous les mots, grinça Macliesh. Tu piges ce qu’on raconte, mec ?
Puis, se tournant vers Resnick.
« Il sait lire et écrire, au moins ? »
- Je croyais que vous n’étiez pas raciste ?
- C’est pas du racisme, seulement, il est un peu pakistanais sur les bords...
Commenter  J’apprécie          30
gorjuss
gorjuss   06 août 2014
Conjuguée sur un certain mode,
la nostalgie devenait l'arthrite de l'esprit.
Commenter  J’apprécie          20
BMR
BMR   13 mars 2016
[...] Il se demanda ce qu’elle aurait dit si elle avait pu le voir comme ça, debout au téléphone, souriant comme un imbécile heureux.
Commenter  J’apprécie          10
belette2911
belette2911   04 février 2016
— Qu’entendez-vous par là, Charlie ? Il vous cherchait, il vous attendait ? Peut-être même a-t-il assisté au match dans le seul but de vous y rencontrer et d’engager la conversation, tant que nous y sommes ? Bien joué ! Aux chiottes l’arbitre ! Soyez gentil de me faire penser, dès qu’ils auront tiré ce corner, à vous parler de ce double meurtre que j’ai commis il y a une petite quinzaine…
Commenter  J’apprécie          10
belette2911
belette2911   04 février 2016
Facétieux, pensa Resnick. All-bran facilite le transit intestinal et rend facétieux.
Commenter  J’apprécie          10
belette2911
belette2911   04 février 2016
— Nous sommes envahis de gens qui ont des théories sur tout et n’importe quoi, Charlie, et le mieux que nous puissions faire est d’utiliser leur savoir dans des limites établies par nous, au préalable, et rien de plus.
Commenter  J’apprécie          10
belette2911
belette2911   04 février 2016
— Vous avez l’air de vous sentir coupable à propos de quelque chose.
— À cause de Noël, monsieur.
— Pourtant, vous n’êtes pour rien dans ce qui est arrivé ce jour-là.
Commenter  J’apprécie          10




    Acheter ce livre sur

    FnacAmazonRakutenCulturaMomox





    Quiz Voir plus

    Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

    Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

    seul
    profond
    terrible
    intense

    20 questions
    1764 lecteurs ont répondu
    Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre