AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782283029169
114 pages
Éditeur : Buchet-Chastel (03/10/2016)

Note moyenne : 3.42/5 (sur 6 notes)
Résumé :
Les Tourments relate l'exil en Bolivie après la seconde guerre mondiale de la famille Ertl dont le père, Hans, s'est rendu tristement célèbre en officiant comme cameraman de Leni Riefenstahl, la réalisatrice des films de propagande nazie. Dans cette Amérique latine sauvage et mystérieuse, le patriarche horsnorme se réinvente un destin d'explorateur, obsédé jusqu'à la folie par la cité inca perdue de Païtiti dans la forêt amazonienne, et entraîne les siens dans des e... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
d1404
  11 avril 2020
C'est un roman assez étrange et plutôt prenant au début.
Hans Ertl, ancien cameraman de Leni Riefenstalh, réalisateur de films de propagande du Reich, a quitté l'Allemagne pour la Bolivie avec ses trois filles et sa femme. L'histoire est découpée en différents chapitres selon les points de vue de Monika, son aînée, Trixi, la cadette, Heidi, puis Reinhhard l'amant de Monika.
Une première partie dépeint l'expédition que Hans mène, accompagné de ses filles, dans la forêt amazonienne, en passant par la cordillère des Andes, à la recherche d'une cité inca perdue : Paititi.
Une seconde partie est consacrée plus précisément aux activités radicales marxistes de Monika dans la lutte contre la dictature militaire au pouvoir.
J'ai trouvé ce récit assez brouillon, certains sujets mériteraient aussi d'être développés plus amplement.
L'écriture est agréable ce qui, à mes yeux, sauve ce livre dont je pense le plan un peu bâclé. La thèse de doctorat de l'auteur concernant les journaux intimes d'écrivains latino-américains me semblait prometteuse, mais son roman me déçoit.
Il peine à expliciter son propos entre littérature et faits historiques selon moi.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
topocl
  10 juillet 2017
Si la famille Ertl s'est installée en Bolivie, ça été dans el déchirement de la fuite, car le père, Hans, photographe et cinéaste de talent, avait collaboré avec Leni Riefenstahl. Bien du chaos pour ses trois filles, que le père a tenté d'embarquer à sa suite dans ses folies exploratrices.
Mais il faut bien reconnaitre que
"c'est ce que papa savait faire de mieux, partir mais aussi revenir, comme le soldat d'une guerre permanente."
Chacune s'en est sortie à sa façon, quitte à rentrer en Allemagne, ou à s'investir dans la guérilla bolivienne, comme Monika, qui devient peu à peu la figure centrale du livre.
Histoire vraie romancée, Les tourments est autant l'histoire d'une famille que celle d'un pays. Rodriguo Hasbùn fait le choix d'un récit distancé , éclaté, multipliant les points de vue, semant des faits épars s'étalant sur plusieurs décennies. J'ai eu beaucoup d'intérêt à découvrir cette curieuse famille, mais trouvé dommage que ne soient pas plus évoqués les fantômes qu'elle trainait, et il m'a manqué ici un peu de liant.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          13


autres livres classés : bolivieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Autres livres de Rodrigo Hasbún (2) Voir plus




Quiz Voir plus

Stupeur et tremblements

Quel est la place de ce roman dans la bibliographie d'Amélie Nothomb ?

C'est son septième roman.
C'est son huitième roman.
C'est son neuvième roman.

10 questions
469 lecteurs ont répondu
Thème : Stupeur et Tremblements de Amélie NothombCréer un quiz sur ce livre