AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Citations sur Spice & Wolf, tome 1 (roman) (32)

Palmyre
Palmyre   28 octobre 2015
Quand quelqu'un ment, ce n'est pas le mensonge en lui-même qui importe, mais son motif, dit-elle.
Commenter  J’apprécie          160
Aelinel
Aelinel   11 novembre 2015
"Le maître leva les yeux du comptoir et, avec un sourire amical, commença ses taquineries habituelles :
- Mais qui voilà? Dis-moi, quel marchand digne de ce nom préférerait trainer ici à une heure pareille au lieu de travailler? Tu ferais mieux de te faire voleur et d'aller tenter ta chance dans les tavernes du coin.
- Les véritables marchands sont ceux qui s'enrichissent sans souiller leurs chaussures. Les seules choses qu'ils salissent ce sont leurs mains avec l'encre de leurs contrats. Devoir vadrouiller de marché en marché toute la journée pour survivre est la preuve même de son incompétence dans le métier. Je me trompe?"
(p. 314-315)
Commenter  J’apprécie          120
Palmyre
Palmyre   10 novembre 2015
La rivière Slaud ondoyait paresseusement dans la plaine. On disait qu'elle suivait la trace laissée par un serpent géant qui aurait rampé des montagnes à l'ouest jusqu'à la mer à l'est, et ses flots lents étaient un moyen de transport vital dans la région.
Commenter  J’apprécie          90
Mariloup
Mariloup   22 mai 2015
Il est un village où l'on dit que quand les épis de blé mûrs ondulent dans la brise, un loup court et que l'on peut discerner sa silhouette dans les champs.
Quand le vent est trop fort et les épis couchés, on dit qu'un loup les a piétinés. Quand la récolte est pauvre, on dit que le loup l'a mangée.
Plutôt jolis, ces dictons, mais un peu biaisés, selon elle.
Cela dit, de telles expressions tenaient plus du conte de bonne femme maintenant, et peu de gens les énonçaient aussi spontanément ou respectueusement qu'autrefois.
Et même si le ciel d'automne qu'on apercevait entre les épis ondulants n'avait pas changé, ce n'était pas le cas pour ceux qui vivaient dessous.
Les paysans qui s'occupaient des champs atteignaient rarement plus de soixante-dix ans.
Peut-être est-ce pour cela qu'ils ne ressentent plus le besoin d'honorer l'ancienne promesse, pensa-t-elle.
Peut-être que pour eux, ce serait pire de passer des siècles sans changement aucun.
Dans tous les cas, elle savait qu'elle n'était plus à sa place.
Les montagnes qui s'élevaient à l'est repoussaient vers le nord les nuages qui passaient au-dessus du village.
Elle songea à sa terre natale, bien au-delà de ces nuages, et soupira, détachant les yeux du ciel pour les poser sur les champs, puis sur sa magnifique queue, qui s'agitait devant son museau.
N'ayant rien de mieux à faire, elle s'en occupa.
Le ciel d'automne était haut et clair.
L'époque des moissons était revenue.
Beaucoup de loups couraient dans les champs de blé.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Mariloup
Mariloup   24 mai 2015
_ Je suis un homme. Jamais je ne pourrais défigurer un si joli visage.
Holo sourit à cette réplique, comme s'il s'agissait d'un cadeau longtemps attendu, et s'assit à côté du jeune homme. Son doux parfum enveloppa Lawrence, éveillant ses sens. Indifférente à sa réaction, elle le renifla avant de reculer légèrement.
_ Même trempé, tu sens toujours aussi mauvais. Foi de loup.
_ Petite...
Lawrence fit mine de la frapper, mais elle l'évita adroitement et il n'effleura qu'une mèche de cheveux. Elle éclata de rire et pencha la tête avant de continuer.
_ Même un loup sait qu'il doit prendre soin de son pelage. Tu es bel homme, tu devrais faire plus attention à toi.
Commenter  J’apprécie          50
Mariloup
Mariloup   22 mai 2015
_ Tu en as beaucoup mangé...
_ Les pommes sont les fruits du diable, douceurs tentantes qu'elles sont.
Lawrence ne put s'empêcher de rire.
_ Une Louve sage ne devrait-elle pas savoir résister à la tentation?
_ Bien que l'on puisse perdre beaucoup par avarice, l'abstinence n'a jamais permis d'accomplir quoi que ce soit.
Commenter  J’apprécie          50
Mariloup
Mariloup   22 mai 2015
_ Voici ma femme, Holo.
Lawrence avait hésité à utiliser un faux nom avant de décider que ce n'était pas nécessaire.
Holo salua son interlocuteur d'un léger signe de tête.
_ Eh bien, femme et marchande en même temps?
_ C'est une excentrique qui préfère mon chariot au village.
_ Mais quand même, vous devez vraiment tenir à elle pour la cacher sous ce manteau.
Lawrence devait reconnaître que l'homme avait du charisme; il avait peut-être été le mauvais garçon du village. On avait toujours dit à Lawrence que ce genre de propos était déplacé.
_ Mais c'est l'instinct d'un homme que de vouloir voir ce qui est caché. Dieu nous a amenés ici, vous pouvez sûrement me laisser l'admirer.
Quel insolence! pensa Lawrence. Mais avant qu'il ne puisse manifester son déplaisir, Holo prit la parole.
_ Le voyageur est le plus heureux avant de partir; le chien aboie plus qu'il ne mord et une femme est plus belle de dos. Dévoiler mon visage détruirait moult rêves, je ne puis donc le faire, répliqua-t-elle avec un doux sourire de sous sa capuche.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
orbe
orbe   08 mars 2015
- Je veux voyager avec toi. Puis-je ? s'enquit-elle tout en inspectant une dernière fois sa tenue.
Le sourire qu'elle lui adressa ne contenait pas une once de flatterie. Elle semblait juste heureuse. Lawrence soupira. Au moins ce n'était pas une voleuse; Il ne comptait pas baisser sa garde, mais rien ne s'opposait à ce qu'elle l'accompagne. De toute façon, la renvoyer ne ferait que rendre sa solitude encore plus insupportable.
Commenter  J’apprécie          40
Caroetseslivres
Caroetseslivres   19 novembre 2015
"Jusqu'à ce qu'ils soient sortis de la passe,qu'ils arrivent sains et saufs à Lamtra et qu'ils soient de retour à Rubin Heigen avec l'or, aucun d'eux n'avait un avenir. Leurs regards se croisèrent et ils hochèrent tous la tête en un accord tacite."
Commenter  J’apprécie          30
Mariloup
Mariloup   22 mai 2015
_ Je n'avais pas pris forme humaine depuis longtemps. Ravissante, non? s'enquit-elle avec un sourire.
Lawrence ne put s'empêcher d'acquiescer tout en essayant de garder son sérieux. Cette jeune fille avait le don de le décontenancer!
_ Excepté quelques menus détails, tu sembles humaine. A moins que tu ne sois autre chose? Es-tu un chien qui s'est transformé en humain, comme dans les histoires de chevaux?
Holo se rembrunit. Elle se retourna et lui jeta un coup d’œil torve par-dessus son épaule avant de répondre.
_ Grâce à mes oreilles et ma queue, tu peux deviner que je suis une louve! Les membres de ma meute, les animaux de la forêt et les gens du village, tous m'estiment. Mais c'est l'extrémité blanche de ma queue qui est ma plus grande fierté. Mes oreilles décèlent les mensonges et anticipent les malheurs. J'ai sauvé nombre de mes amis de maints dangers. Quand les gens évoquent la Louve sage de Yoitsu, c'est de moi qu'ils parlent!
Commenter  J’apprécie          20




    Acheter ce livre sur

    LirekaFnacAmazonRakutenCultura





    Quiz Voir plus

    La fantasy pour les nuls

    Tolkien, le seigneur des ....

    anneaux
    agneaux
    mouches

    9 questions
    1945 lecteurs ont répondu
    Thèmes : fantasy , sfff , heroic fantasyCréer un quiz sur ce livre