AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
>

Critique de Hiromichi


Hiromichi
  11 septembre 2016
Lawrence Craft est un jeune marchand itinérant, même s'il a déjà quelques années au compteur il voyage de ville en ville en troquant, échangeant, vendant les produits qu'il transporte dans sa carriole afin de faire fructifier son pécule.

Alors qu'il quitte un village où se fêtait la saison des moissons, une fête païenne, il se retrouve avec une charmante jeune femme nue, aux oreilles de loup, sur les bras. Cette dernière se présente comme Holo la louve sage, déesse de la moisson, qui a décidé de quitter les paysans qui ne croient plus en elle. de plus, cette dernière est lasse d'être loin de chez elle depuis des siècles et demande au marchand de l'emmener dans le Nord en échange de quoi elle mettra ses connaissances et ses talents pour l'aider dans ses trocs.

Nous suivons alors ce duo dans leur voyage, Lawrence qui apprend peu à peu à apprivoiser (ou du moins aime le croire) sa compagne de route, et Holo, une louve espiègle autant agaçante qu'attachante.

Ce qui est intéressant dans ce double roman (c'est un livre relié contenant le volume 1 et 2), c'est qu'on est vraiment immergé dans la vie économique des villes et du pays qu'on traverse. On sent qu'il y a eu un fort travail de recherche et c'est assez impressionnant. Les usages, les petites entourloupes des commerçants et des marchands sont expliquées et c'est fait de manière ludique. On peut d'ailleurs facilement reconnaître des « lettres de change » et autres instruments de crédit et de paiements.

Et comme on est également assez néophyte en la matière, le lecteur se laisse forcément surprendre par ce qui se passe, car on ne connaît pas toutes les ficelles du commerce. Et même Lawrence se fait parfois avoir alors que cela fait 10 ans qu'il est sur les routes.

En plus, il est également bien expliqué la place des « comptoirs » et des « compagnies », tout comme on découvre comment le pouvoir de « battre monnaie » peut permettre de faire tomber une nation ou de la soumettre.

Il y a également une grande place pour l'Église qui est la source constante de danger planant sur Holo. Son pouvoir est plus ou moins grand selon les lieux qu'ils visitent. Mais sa présence et son influence sur les populations sont toujours très présentes, les empêchant alors d'être tranquilles. Comme être itinérant fait d'eux une cible privilégiée pour les animaux sauvages et les pilleurs.

Le problème de ce roman : c'est le style d'écriture ! Il n'est pas facile et les nombreuses explications techniques ajoutent une lourdeur au texte qui peut rebuter un lectorat ayant l'habitude d'un style plus fluide. Il faut également trouver un attrait pour le sujet si on veut persévérer et apprécier le voyage. Il est compréhensible que l'intérêt s'essouffle à cause de ce sujet assez atypique. Alors certes il y a quelques scènes d'action, mais la plupart du temps, on se concentre sur des problèmes d'ordre économique.

C'est une expérience intéressante et on s'attache assez rapidement à notre duo, ce dernier fonctionne vraiment bien entre l'arrogance de Holo et la bienveillance de Lawrence.
Lien : http://onirik.net/Spice-Wolf..
Commenter  J’apprécie          00



Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura