AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de secondo


secondo
  31 août 2020
Le destin afghan de Rahima en 2007 ressemble comme un jumeau à celui de son arrière-arrière-grand-mère Shekiba.
Même mépris et même violence pour les femmes dans un monde verrouillé par les hommes pour satisfaire les hommes.
Seul échappatoire, devenir un garçon quand on est une fille (Rahim), une fille-garçon ,une bacha posh, une femme-homme (Shekib), une gardienne de harem déguisée en homme : "Une légende raconte que le fait de marcher sous un arc-en-ciel change les filles en garçons..." mais est-ce aussi simple dans un monde de contradictions ?
Autre échappatoire, écouter la voix de son oiseau-chanteur de destin, son naseeb, qui récite le doux refrain de l'instruction, cette petite "bougie dans une pièce sombre", lumière falote capable de guider vers le bout du tunnel quand il le faudra.
Encore faut-il une personne qui porte ce besoin de s'instruire, qui l'amène jusque dans les foyers, une tante Shaima qui raconte l'histoire de l'histoire.
L'écriture est triste, agressive, poétique, révoltante comme les vies déroulées sans compassion ni compréhension, comme un conte brutal mais nécessaire.
Commenter  J’apprécie          101



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (10)voir plus