AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Akio Tanaka (Illustrateur)Sae Cibot (Traducteur)
EAN : 9782847890198
202 pages
Éditeur : Akata (17/03/2003)
Résumé :
Ryô Narushima a 16 ans, il a toujours vécu dans le confort et n'avait pas de problèmes jusqu'à ce qu'il tue ses parents...
Placé en maison de correction, il subit les pires brimades et trouve son seul recours dans l'apprentissage du karaté auprès d'un étrange professeur.Une ultime entrevue avec sa soeur vont définitivement le faire tourner vers la découverte de l'esprit du combat.

Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
Walktapus
  02 août 2014
Mon dieu que ce dessin est glauque. Les crânes rasés, les bouches amères ou cruelles. Dès qu'il y a un combat, les peaux se texturent de sueur, de suie, de sang. Je souffre en le lisant, mais en même temps c'est voulu. le dessin est très maîtrisé. Et entre deux, toujours des intermèdes naturels, des paysages duveteux, des animaux, des pissenlits magnifiques.
Glauque. Ca me donne envie de lire Glaucos, pour voir ce que peut donner le dessin de Tanaka sur un thème moins sinistre. Ce tome 2 prend un tour plus attendu, une succession de combats, où rien n'est épargné aux combattants (et au lecteur). le héros progresse mais ne devient pas forcément plus sympathique. Victime de son entourage il devient impitoyable et paranoïaque. Je poursuis donc !
Commenter  J’apprécie          130
Mero
  12 juin 2013
Je crois que je vais poursuivre plus vite que je ne l'avais prévu la suite de cette série. le second tome franchit une étape de plus dans l'échelle de la violence. Toujours sous l'apprentissage de Kenji Kurawa, le jeune "coq de combat" va prendre une dimension plus perturbante au cours de son isolement. En multipliant ses techniques d'arts martiaux, c'est une nouvelle part de sa personnalité qui va être exploitée; il devient incapable d'avoir des relations de confiance avec ses quo-détenus. L'atmosphère est plus pesante que dans le tome précédent, le héros sombre progressivement dans une paranoïa angoissante, pris au piège d'une spirale destructrice. Ryô Narushima semble avoir perdu toute foi en l'être humain sans pour autant y trouver de l'amertume.
Commenter  J’apprécie          50
nounours36
  16 février 2014
Suite, Ryô narushima-kun poursuit son entrainement avec une assiduité sous les ordres de son sensei Kurokawa ( professeur de Karaté), la violence autour de lui est toujours omniprésente, de plus en plus violente à mesure que Ryô parvient à se tirer d'affaire. Son temps se déroule entre les affrontements et le mitard. Son professeur de karaté à même l'ordre de le tuer dans un combat.
On apprend que Kurokawa sympathisant nationaliste, avait tenté de tuer le premier ministre. Peut-être retrouve-t-on une référence à Mishima (???) le japon perdant son identité au profit de la culture américaine ?
Ryô devient de plus en plus sombre ....
Commenter  J’apprécie          40
Riduidel
  14 mars 2020
Le jeune Ryo continue son éducation au karaté dans sa maison de correction.Il y affronte des adversaires de plus en plus corriaces, dans un climat toujours aussi détestables : les matons ne font absolument rien pour "corriger" les jeunes gens sous leurs responsabilité, et les gangs sévissant à l'intérieur de cette maison sont une insulte au terme même.J'ai comme dans le premier tome été frappé et un peu écoeuré par l'unievrs décrit dans ce récit. Pas tant par la violence des prisonniers entre eux que par celle exercée par les gardiens, qui craignent ce qu'est Ryo : quelqu'un qui n'a pas renié les traditions, comme ils le croient, mais qui a su voir en quoi elles étaient perverties. Enfin, c'est comme ça que je le vois.Ce qui, en revanche, me choque encore plus, c'est la postface qui insiste lourdement sur la responsabilité éditoriale de livrer une oeuvre aussi visiblement dérangeante - chose que je comprend - en en profitant pour dénoncer la corruption de la société moderne - ce que je ne comprend ni n'excuse pas.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
mikaelunvoas
  02 juin 2020
Je ne veux pas mourrir dans cet endroit !
Narushima survit, il assimile toutes les leçons de karaté car il sait que c'est son unique clef de sortie. On ne lui fait aucun cadeau et le directeur de la maison de correction aimerait tellement qu'il ait un accident....
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
MeroMero   12 juin 2013
La peur détruit l'être humain.
Commenter  J’apprécie          50
mikaelunvoasmikaelunvoas   02 juin 2020
Narushima... Que penserais tu d'arrêter le karaté et de mener une vie normale ?
Commenter  J’apprécie          10

Lire un extrait
Video de Izo Hashimoto (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Izo Hashimoto
Bande-annonce du manga Coq de Combat
autres livres classés : KaratéVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Le manga en quelques mots (facile)

Quel est le pays d'origine du manga ?

La Chine
Le Laos
Le Vietnam
Le Japon

5 questions
980 lecteurs ont répondu
Thèmes : manga , mangakaCréer un quiz sur ce livre