AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Benjamin Guérif (Traducteur)Julien Guérif (Traducteur)
EAN : 9782743617196
264 pages
Éditeur : Payot et Rivages (03/10/2007)
3.38/5   12 notes
Résumé :
Joseph, jeune cordon-bleu hawaïen, gère une entreprise de cantine pour les tournages venus profiter de l'exotisme de son île. Une ambiance familiale et détendue sur fond de paradis tropical. Dans le monde impitoyable du show-biz américain, cela ne pouvait pas durer. Pas avec Big Jack Lucey, le roi du secteur sur la Côte ouest, qui doit à ses méthodes expéditives d'être assis sur un paquet de dollars et se trimballe une redoutable réputation. Face au débarquement en ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
lesyeuxplusgrosqueletemps
  27 juin 2013
Voilà donc un roman que j'ai reçu dans le cadre de la Masse critique Babelio, je les remercie donc pour cet envoi. Je dois vous admettre que je ne savais pas vraiment dans quoi je me lançais, en effet le résumé est assez attrayant sans vraiment nous en dire beaucoup. Pourtant j'ai passé un agréable moment !
Le plus déconcertant avec ce roman fut le premier chapitre, il est indiqué "fin de l'histoire" j'ai donc fortement hésité à ne pas le lire pour passer au début de l'histoire. Puis je me suis dit qu'il y avait bien une raison et j'ai respecté les souhaits ce que je n'ai pas regretté puisque tout au long du roman nous cherchons à comprendre comment et pourquoi nous arriverons à une telle fin.
Nous suivons donc plusieurs personnages en parallèles par à travers les chapitres mais à travers de courtes ellipses entre les paragraphes ce qui pose un léger problème au début du roman puisque le lecteur est plongé directement dans l'histoire sans savoir qui est qui, heureusement cela s'arrange par la suite. le roman se passe en grande partie à Hawaï, le rêve, où Joseph jeune cuisinier virtuose a créer un petit business avec son oncle, celui de vendre des repas au personnages du show-biz venant tourné sur l'île durant leur pauses. Pourtant un américain décide de venir et installer son propre business de cantine à Hawaï, ce qui ne plait pas du tout aux Hawaïens...
Je ne peux malheureusement vous en dire plus concernant l'histoire sans vous spoiler puisque le roman dérive rapidement.
J'ai beaucoup aimé cet aspect mafieux à la Pulp Fiction version hawaïenne. le fait de changer constamment de personnages n'est pas dérangeant à la longue, cela permet de connaitre tous les détails de cette histoire rocambolesque. le seul point négatif s'avère être la fin que j'ai trouvé très spéciale et glauque, de nombreuses fois j'ai ressenti du dégoût à la limite de la nausée.
Cependant que cela ne vous empêche pas de lire ce roman qui est très dépaysant déjà pour son univers Hawaïen et surtout le fait d'avoir un personnage cuisinier qui fait toujours des références à la cuisine typique nous donne l'eau à la bouche (oui j'adore quand un roman décrit des passages culinaires ! ).

En bref si vous voulez vous évader dans un Pulp Fiction Hawaïen qu'il fasse beau ou moche chez vous plongez-vous dans Delicious pour prendre une bonne rasade de soleil !



Lien : http://lesyeuxplusgrosquelet..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
benleb
  21 juin 2013
Joseph, une jeune Hawaïen possède, avec sa famille, une entreprise de cantine pour équipes de tournages venues travailler sur son île. Ils sont les seuls dans leur secteur, jusqu'à ce qu'un riche entrepreneur californien décide de les concurrencer, ou plutôt de les éliminer. Leur réaction va être brutale mais conforme aux traditions locales.
Excellent roman policier humoristique, Delicious regorge de personnages pittoresques, tous plus fous les uns que les autres, et de scènes de sexe, toutes plus chaudes les unes que les autres.
C'est aussi une critique féroce de l'American way of life, en particulier dans le domaine de la malbouffe. L'auteur témoigne d'une grande sympathie pour la culture traditionnelle d'Hawaï, qui permet des miracles, en particulier pour les assistantes de production nippo-américaines au look coincé.
Commenter  J’apprécie          00
carnetdelecture
  03 juillet 2013
J'avoue avoir eu quelques difficultés à entrer dans ce roman et ce, pour plusieurs raisons. La première est liée au fait que les scènes de sexe sont omniprésentes alors qu'elles n'ont aucun rapport avec l'histoire et ne la servent même pas, distillant juste un vocabulaire vulgaire tout au long du roman.
De plus, Delicious est un roman dense mais trop fragmenté (deux pages sont consacrées à un personnage puis deux pages sur tel autre, etc.), ce qui rend le rythme très lent, donnant l'impression de faire du sur-place.
Enfin, ce qui m'a le plus ennuyé est le fait qu'à la moitié du roman, on en était encore à poser le décor que l'on avait lu en trois lignes sur la quatrième de couverture. Mais je ne me suis pas démontée pour si peu et j'ai lu Delicious jusqu'au bout. Je voulais savoir quelle serait la riposte inoubliable des hawaïens face à l'invasion US ! Mais, de nouveau, j'ai été déçue par cette fameuse réaction, attendue pendant près de 350 pages et qui n'a rien de génial…
En résumé, un livre sans véritable fond, beaucoup de blabla pour ne rien dire, et qui m'a ennuyé. C'est le premier roman que je lis de cet auteur et ce sera probablement le dernier…
Lien : http://carnetdelecture.skyne..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Pietro38
  18 février 2015
Le paradis hawaïen version destroy!
Hawaï: le soleil, l'océan pacifique, les palmiers, les plages pleines de surfeurs, les jolies filles qui vous accueillent avec des colliers de fleurs, bref le paradis sur terre. Mais revisité par le génialissime Mark Haskell Smith, le mythe part vite en cacahuète!
Second roman de ce conteur-né, Delicious est encore plus drôle que A bras raccourci; On y retrouve une galerie de personnages tous plus déjantés les uns que les autres, dont les destins s'enchevêtrent allègrement, le tout formant des intrigues à tiroir sacrément rafraîchissantes: un cuisinier, un obsédé sexuel, une boudhiste, un gentil maquereau, de vrais tueurs à gage très très méchants, et aussi des tueurs à gage amateurs qui roulent dans une voiture Barbie! Et à la baguette, un auteur en pleine forme qui fait preuve d'une inventivité vertigineuse.
Delicious séduit par l'écriture pleine de vitalité de Mark Haskell Smith, et par son humour grinçant, féroce, très politiquement incorrect; Car derrière le côté déjanté, l'auteur critique de manière subtile l'American Way of Life et ses excès, et manifeste une grande empathie envers la culture traditionnelle d'Hawaï, menacée par la modernité occidentale. Une totale réussite!
Lien : http://www.conseilspolarsdep..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Steeph76
  20 août 2013
Livre reçu dans le cadre de la masse critique ! Je l'avais choisi pour son résumé un peu hors du commun et je ne regrette pas tellement mon choix. J'ai beaucoup aimé lire ce petit roman qui est parfait pour la période estivale ! je le conseille pour les gens comme moi qui n'ont pas spécialement grand chose à faire de leurs vacances et qui aiment les aventures !
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
benlebbenleb   21 juin 2013
Lono était styliste. Ses filles étaient des archétypes. Elles se pointaient habillées en hula girl, en geisha, en infirmière, en présentatrice télé, en pom pom girl des Lakers, en chanteuse pop idole des ados, en collégienne ou comme la voisine. Elles marquaient les esprits. Elles réalisaient des fantasmes. Elles étaient très chères. Le nombre de personnes qui commandaient un fille en costume avec attaché-case surprenait souvent Lono. Comme si baiser votre patron vous rendait plus fort.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
benlebbenleb   21 juin 2013
La mort est un outil commercial très efficace. Dictateurs, tyrans, despotes et PDG de grosses entreprises l’ont maintes et maintes fois prouvé. Des gens se dressent sur votre chemin, vous les faites disparaître. Pour l’exemple. Et hop, il n’y a plus de concurrence et tout le monde devient très coopératif.
Commenter  J’apprécie          00
benlebbenleb   21 juin 2013
Quand le capitaine Cook est arrivé sur cette île, il s'est pris pour un dieu. Il voulait qu'on se prosterne devant lui, qu'on baise ses pieds. Et tu sais ce qu'on a fait ? On l'a tué. On l'a cogné à coups de masse et transpercé de nos lances comme une petit poisson moana.
Commenter  J’apprécie          00

Video de Mark Haskell Smith (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Mark Haskell Smith
Quelle que soit votre humeur, vous devriez trouver votre bonheur dans cette première livraison de rentrée du Cercle polar. du noir bien serré, bouleversant d'humanité, avec "Les yeux fumés" de Nathalie Sauvagnac. de l'humour ravageur, regard saignant et dialogues au tranchoir, avec "Coup de vent" de l'Américain Mark Haskell Smith. Et du thriller façon douche froide avec la 12° aventure de Harry Hole que son créateur, le Norvégien Jo Nesbø, martyrise encore plus que d'habitude. Chacun ses goûts et ses couleurs !
"Les yeux fumés" de Nathalie Sauvagnac, éd. du Masque "Coup de vent" de Mark Haskell Smith, traduit de l'américain par Julien Guérif, éd. Gallmeister "Le couteau" de Jo Nesbø, traduit du norvégien par Céline Romand-Monnier, éd. Gallimard, coll. "Série noire".
+ Lire la suite
autres livres classés : mafiaVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2168 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre