AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782070611959
112 pages
Éditeur : Gallimard Jeunesse (05/04/2007)

Note moyenne : 4/5 (sur 27 notes)
Résumé :

Partage le journal intime d'Ilse et vis avec elle la bouleversante histoire d'une jeune fille juive en exil. "

Berlin, avril 1939. Ce que j'ai à t'annoncer est si incroyable, si romanesque aussi !

Si tout va bien, nous partirons bientôt pour La Havane, capitale de Cuba !

Hitler est devenu fou. Il a donné sa bénédiction à la décision de Goebbels de laisser les Juifs quitter librement l'Allemagne en échange d... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
kielosa
  23 mai 2019

Sûrement obnubilé par le drame des réfugiés - quoique l'euphémisme à la mode maintenant est "les problèmes identitaires" cela hypocritement choque moins - comme thème au centre de certaines campagnes pour les élections européennes de dimanche prochain, j'ai commandé distraitement un livre destiné à la jeunesse et non à un retraité. Comme j'ai cependant de la sympathie pour l'auteure, Yaël Hassan, qui, victime d'un sérieux accident de la circulation, s'est mise à écrire à l'âge de 42 ans des livres pour nos jeunes ami-e-s dans lesquels ils apprennent des choses tout en se divertissant, j'ai décidé de lire ce petit livre en d'en faire un petit billet.
De l'auteure j'ai rajouté à la base des données de notre site une photo qui la montre en noir et blanc à l'âge de son public d'aujourd'hui.
Bien que son expérience personnelle soit assez variée, de parents juifs polonais, ayant vécu en France, Belgique et Israël, j'ai été surpris en lisant, en fin d'ouvrage, que pour le "Journal d'Ilse, 1938-1939" (le sous-titre), Yaël Hassan s'est inspiré du scandaleux voyage du paquebot "Saint-Louis" d'Hambourg à Hambourg en 1939 avec presque mille réfugiés juifs à bord. La destination était en fait La Havane, mais arrivé dans le port, les autorités cubaines n'ont pas laissé débarquer les Juifs, en dépit des visas et dollars. de sérieux efforts pour descendre dans un port États-unien ou canadien n'ont rien donné et le bateau a dû rentrer en Europe. À l'arrivée du Saint-Louis au port d'Anvers, le 10 juin 1939, ce sont finalement l'Angleterre, la France, les Pays-Bas et la Belgique qui ont réparti entre eux ces misérables voyageurs, pour leur éviter un retour vers le Heimat et une persécution, entretemps notoirement accrue.
En 1976, Stuart Rosenberg a réalisé un film fascinant sur ce "Voyage des damnés" avec Faye Dunaway, James Mason, Orson Welles et l'acteur suédois préféré du grand Ingmar Bergman, Max von Sydow, dans le rôle du capitaine Gustav Schroeder, qui a vraiment fait l'impossible pour venir en aide aux Juifs et après la guerre a reçu la médaille israélienne du "Juste parmi les nations" en mars 1993, hélas 34 ans après sa mort !
Il y a évidemment plusieurs ouvrages sur ce périple désastreux, entre autres celui de l'historienne réputée, Diane Afoumado, "Exil impossible : L'errance des Juifs du paquebot Saint-Louis", paru en 2005 et le livre de Gordon Thomas et Max Morgan-Witts "The Voyage of the Damned" qui a servi de base au film précité et que j'ai lu en 1977.
À ce livre une anecdote personnelle est liée. Ayant terminé l'ouvrage et parcourant distraitement les noms de la liste des passagers, qui figurait en annexe, grande était ma stupéfaction d'y lire le nom d'un Autrichien que je connaissais professionnellement comme le représentant de l'IATA, l'Association internationale des transports aériens, à une époque où j'étais responsable du secrétariat de la commission des transports du Parlement européen. Lorsque F.S. est décédé dans les années 1980, j'étais une des 6 personnes invitées au repas fixé par lui dans un bon restaurant relativement proche de nos bureaux. Dans un premier temps, il m'avait répondu que ce n'était pas lui et qu' ils y avaient des milliers des Juifs d'Europe centrale avec ce nom. Des années plus tard, à la cafétéria du PE il m'a tout à coup confié que c'était bien lui, mais qu'il ne souhaitait absolument pas en parler.
La jeune Ilse, 13 ans, est renvoyée de son école à Berlin, non parce qu'elle aurait commis une grosse bêtise, mais parce que, malgré ses cheveux roux et yeux bleus, elle n'est pas vraiment aryenne. Nous sommes le 16 novembre 1938, et ses grands-parents insistent pour que leur fils Martin parte à l'étranger avec son épouse Rosa et la gamine le plus rapidement possible. Martin, qui a déjà perdu sa place comme prof à l'université, ne veut pas abandonner ses parents. Lorsque ceux-ci se suicident, il réalise qu'il n'a plus le choix. Seulement, les restrictions à l'immigration au Royaume-Uni et aux États-Unis sont devenues de plus en plus importantes.
C'est à travers le journal intime d'Ilse que nous assistons aux événements dramatiques auxquels elle et ses parents sont confrontés, du moins lorsque notre petite héroïne n'est pas trop triste ou trop contente pour confier à son journal ses impressions. Mais rassurez-vous, elle se rattrape toujours. À travers Ilse, nous vivons les moments d'espoir et de désespoir qui se succèdent à un rythme infernal aux passagers du Saint-Louis au cours de leur pérégrination transatlantique aller-retour.
Par respect pour les jeunes, je ne vais pas résumer l'odyssée de la famille d'Ilse à bord du Saint-Louis du 13 mai 1939 en passant par Cherbourg, les Açores et leur arrivée en rade de la Havane, le 27 mai, et le retour forcé en Europe et leur débarquement à Londres, où Ilse à sa tante Martha pour accueillir le trio des réfugiés.
Ce qui m'a plu dans ce récit, où je n'ai prélevé aucune erreur historique ni raccourci douteux, c'est l'art d'Yaël Hassan de présenter un récit captivant, authentique, sans être naïf ou simplificateur. Style et langage sont parfaitement adaptés au public visé. Pour nos jeunes doués, l'auteure a rajouté un petit chapitre sur la vie en Allemagne nazie, les dates principales de cette sinistre période, en terminant avec quelques suggestions de livres à lire et de films à voir.
En somme, une admirable formule qui a permis à la collection junior de Gallimard Jeunesse une série d'ouvrages instructifs et agréables, soit voués à des périodes d'histoire, tels l'Occupation, la Guerre de 100 Ans etc., soit dédiés à des personnages historiques, comme par exemple Cléopâtre d'Égypte ou Catherine de Médicis.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          544
Laviniaa
  25 septembre 2015
Ilse est une jeune fille qui décide de commencer à écrire un journal intime peu après la Nuit de Cristal, elle ressent le besoin de confier ses peurs, ses doutes, ses espoirs. Les mesures contre les juifs s'intensifiant de plus en plus, ses parents décident peu après de partir loin de cette Allemagne qui les déteste tant. Malheureusement, il ne suffit pas de le vouloir; on leur refuse constamment les visas. Grâce à une connaissance, ils réussissent tout de même à les avoir et à trouver des places sur un navire en partance vers Cuba.. un voyage qui ne sera pas exactement ce qu'ils imaginaient.

Ce roman est court mais très intense, très intime grâce à son format de journal intime. Il nous raconte l'histoire d'Ilse, une toute jeune fille contrainte de partir loin de son pays natal à cause de sa religion. La Nuit de Cristal a été le déclic pour beaucoup, leur montrant qu'il était plus que pressant de fuir loin des horreurs à venir. Malheureusement, ce n'était pas si facile que ça, les visas étant très difficiles à avoir et les billets pour partir étant largement au-dessus de ce que pouvaient payer des gens à qui on avait déjà tout pris. le contexte du voyage d'Ilse est des plus vrai puisqu'il s'agit du fameux voyage du Saint-Louis qui emmenait plus de neuf cent juifs à Cuba où ils pourraient soit-disant commencer une nouvelle vie. Hitler l'a surtout utilisé comme moyen de rassurer les gens, leur montrant que les juifs étaient libres de partir s'ils le voulaient. Bien évidemment, tout cela ne s'est pas exactement passé comme prévu: arrivés là-bas, Cuba leur a refuse l'accès sous prétexte que leurs visas n'étaient pas en ordre. Ils en délivraient malgré tout quelques-uns, du moment que vous déboursiez quelques centaines de dollars par personne, pour prouver que vous pouviez vous assumer.. Une belle excuse. L'histoire ne s'arrête pas là mais je ne vais tout de même pas tout raconter si, comme moi, vous ne connaissiez pas le récit de cette traversée.
Même si j'ai trouvé ça un peu court dans l'ensemble je pense que c'est un excellent roman à faire lire aux enfants, cette jeune narratrice et les mots simples qu'elle utilise leur permettront sans doute d'un peu s'identifier et de mieux se rendre compte de l'ampleur de situation alors que ce n'était même pas encore la deuxième guerre mondiale à proprement parler. Après le roman, quelques pages de supplément d'informations sont proposées sur le voyage du Saint-Louis ainsi que sur ce qu'il se passait à ce moment-là de manière plus générale.
Lien : http://mamantitou.blogspot.b..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Cranberries
  19 décembre 2013
Ce livre commence en 1938. Dans ce livre nous suivons l'histoire d'Ilse après la Nuit de Cristal (nuit où en Allemagne tous les commerces tenus par les juifs, ainsi que les synagogues ont été vandalisés, ravagés, etc.).
Ilse et sa famille sont juifs, et ne se sentent plus en sécurité dans ce pays qu'ils ont tant aimé. Ils doivent fuir ce pays le plus vite possible, car ils pressentent que des choses horribles vont s'y passer (et avec le recul, on peut dire qu'ils avaient bien raison).
Après de nombreuses recherches infructueuses, la famille parviendra à quitter l'Allemagne par bateau. Ils embarqueront sur le Saint-Louis en direction de la Havane.
Ce livre m'a beaucoup touché. Déjà parce que j'aime beaucoup lire des livres sur la Seconde Guerre Mondiale, cette période de l'histoire plus que controversée. J'aime me renseigner sur cette époque, regarder des films ou lire des livres qui en parlent. J'ai l'impression de participer à un devoir de mémoire (à une très petite échelle, nous serons d'accord là-dessus).
Quand je lis ces livres, je ne peux me demander ce que j'aurai fait si j'avais été dans la même situation que le ou les personnages. Et je trouve que ça permet de se remettre beaucoup en question.
Ici Ilse et ses parents vivent dans la crainte permanente. D'abord ils cherchent un moyen de fuir l'Allemagne et ils mettent du temps à le trouver, et ensuite, même quand ils sont à bord du bateau, ils ne sont absolument pas sûrs de leur situation et de leur destination. Et puis j'avoue que les péripéties du Saint-Louis sont très stressantes ! Surtout quand on pense que cette histoire est basée sur des faits réels. En effet, l'épopée sur Saint-Louis a bien eu lieu, avec toutes les péripéties relatées dans le livre. Alors même si l'histoire a été romancée pour les besoins du livre (je pense que Ilse et ses parents sont des personnages fictifs, je n'ai rien trouvé à leur propos), les faits relatés sont bien bel et bien réels.
Cette histoire est vraiment touchante et on en apprend un peu plus sur la période ayant précédé la guerre. En effet, le plus souvent on trouve des livres sur la période 39-45, mais plus rarement sur les années précédentes.
Petit plus, le livre est graphiquement bien réalisé. On a presque l'impression de lire un vrai journal intime, de part la typographie des dates, mais également du "design" des pages. Celles-ci sont un peu irrégulières, ce qui ajoute un petite touche de réalisme en plus.
En tout cas je ne regrette absolument pas la lecture de ce livre. de plus il se lit hyper rapidement car il ne compte qu'une malheureuse centaine de page, et puis la police est de taille raisonnable. Sincèrement il se lit en une soirée.
Lien : http://cranberriesaddict.blo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
clea-z
  13 mars 2016
J'ai fui l'Allemagne nazie, journal d'Ilse 1938-1939
Auteur: Yaël Hassan
Yaël Hassan est née à Paris en 1952, mais a vécu en Belgique et en Israël. A cause d'un accident de voiture, elle se retrouve immobilisé. Pour passé le temps, elle se met à écrire. Son premier roman, "Un grand-père tombé du ciel", obtient de nombreux prix, dont le prix sorcière de 1998.
Genre: Roman historique
Edition: Folio junior, collection mon histoire
Dépôt légal: aout 2015
Résumé: Ilse, jeune fille juive allemande, commence son journal aux lendemains de la nuit de cristal. Elle le poursuit tout au long de son exil sur le " Saint Louis", bateau mis à la disposition de 700 Juifs par le gouvernement d'Hitler en échange de tous leurs biens et d'une énorme somme d'argent.
Avis: On rencontre Ilse, jeune allemande juive. Elle nous expose les conditions de vie très dure des juifs d'Allemagne, toute les brimades et l'humiliation qu'ils subissent. Ilse est un personnage qui m'a beaucoup plut. Elle est courageuse et ne baisse jamais les bras. Tout les personnages qui gravite autour d'elle sont bien construit et utile. On a différents points de vue, passant d'un jeune garçon des jeunesse hitlérienne, au parents d'Ilse.
Son exil sur le Saint Louis est très émouvant. Toute les personnes qu'Ilse rencontre sont différente. On tremble pour eux, on souhaite qu'ils sans sortent.
La fin est affreuse. On comprend réellement les conséquence de la guerre.
Un livre émouvant, qui fait comprendre l'horreur de la guerre.
Note: 10 sur 10 !
Lien : http://leslecturesdeclea.blo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Meumeu99
  20 mars 2012
Ce livre exprime les sentiments des Juifs quand ils ont dû quitter l'Allemagne et aller vers le Cuba et l'Amérique. C'est triste mais j'ai apprécié cette lecture.
Une belle histoire de la 2e guerre mondiale !
Commenter  J’apprécie          60


Videos de Yaël Hassan (11) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Yaël Hassan
Un meurtre a eu lieu à la Gulf stream Special School ! Nous avons besoin de votre aide pour mener l'enquête et nous aider à comprendre qui a tué Melle Julie, l'une de nos plus brillantes étudiantes. Tout au long de la semaine, des indices seront postés sur nos réseaux sociaux et sur notre site pour vous permettre de répondre à ces trois questions :
- qui a tué Melle Julie ? - où le meurtre a-t-il eu lieu ? - quelle est l'arme du crime ?
Rendez-vous le 6/02 sur Instagram, le 8/02 sur Facebook et le 10/02 sur Instagram à nouveau. Une fois que vous aurez réunis tous les indices, vous aurez jusqu'au 11/02 minuit pour envoyer vos réponses par mail à gulfstreamed.concours@gmail.com. Attention, une seule participation par personne sera acceptée.
3 détectives seront tirés au sort parmi les bonnes réponses et recevront leur exemplaire de Frissons et plum-pudding, le premier tome de Royal Special School, la nouvelle série de Yaël Hassan et Nancy Guilbert !
+ Lire la suite
autres livres classés : juifVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Huit titres "jeunesse" de Yaël Hassan.

Un grand-père tombé ...

des nues
du ciel
sur la tête
par terre

8 questions
30 lecteurs ont répondu
Thème : Yaël HassanCréer un quiz sur ce livre