AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782092588307
160 pages
Éditeur : Nathan (07/02/2019)

Note moyenne : 3.61/5 (sur 23 notes)
Résumé :
Moi, Marjorie, en quatrième, marre des étiquettes !

"Ma mère dit que je suis ronde.
Mon père utilise l'adjectif enveloppée.
Ma grand-mère, celui de boulotte.
Mon grand-père me trouve gironde, ma tante pulpeuse, mon oncle généreuse.
Pour tout le reste de la terre, je suis GROSSE !"
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (14) Voir plus Ajouter une critique
lirado
  21 octobre 2019
Yaël Hassan est une autrice de littérature jeunesse bien connue des professionnels et qui est souvent une valeur sûre. Son roman Un Poids sur le coeur traite des thèmes importants à l'adolescence : le poids du regard des autres, la difficulté à s'accepter tel que l'on est, le surpoids, l'isolement. Marjorie, l'héroïne, est attachante et on comprend très bien son mal être par rapport à son surpoids. On s'identifie ainsi à ses problématiques et on la comprend car Yaël Hassan insiste beaucoup dans son histoire sur les sentiments de Marjorie. On a presque l'impression de lire un journal intime.
J'ai aussi eu une certaine tendresse pour Jo. Elle est un personnage sympathique et le moteur des « rebondissements » de cette histoire. Son vécu est touchant.
Par ailleurs, Un poids sur le coeur véhicule un message positif notamment sur l'acceptation de son corps, de sa personnalité, de ses qualités et ses défauts ! A travers l'évolution de Marjorie, le lecteur trouve ainsi des pistes pour avoir davantage confiance en soi. C'est une invitation à ne pas se résigner.
Néanmoins, j'ai trouvé qu'Un poids sur le coeur manquait d'originalité. En effet, les thèmes abordés ont déjà été traités de nombreuses fois en littérature jeunesse et le roman n'apporte pas de regard nouveau sur le sujet. Une fille qui se sent trop grosse, victime de brimades et soudain une nouvelle qui déboule et change tout, ça sonne comme déjà vu.
De plus, le récit est assez simpliste et tout va très vite. Attention spoiler …. : le changement vestimentaire/de look a la fin du récit et la création de ce groupe d'amis formé avec les anciens « loosers », c'est un peu la cerise sur le gâteau de ce côté « too much » de l'histoire. le fait que Jo arrange tous les problèmes de Marjorie et change complètement et en seulement quelques semaines la jeune fille manque un peu de crédibilité et les ados ne seront pas forcément dupes, d'autant plus s'ils s'identifient à l'héroïne.
En conclusion, une lecture qui aborde des thèmes qui toucheront les problématiques des ados d'aujourd'hui mais une lecture qui manque d'originalité et un peu simpliste.
Lien : http://www.lirado.fr/poids-c..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Pradoline
  17 octobre 2019
Marjorie est une adolescente complexée par son poids, qui vit sans portable sans amis... jusqu'au jour où elle rencontre Jo, naissance d'une amitié sincère, qui va la sortir de son isolement et de son "invisibilité". Marjorie va reprendre confiance en elle et va exposer et développer son côté artistique insoupçonné jusqu'alors par... ces malveillants camarades de classe. Belle histoire d'amitié entre ces deux adolescentes qui donnent à leur vie une nouvelle impulsion.
J'ai beaucoup aimé ce roman qui parle de la différence, d'une différence physique (Marjorie dans sa peau trop large) et qui se veut positif. Un sujet d'actualité brûlant comme le harcèlement, la malveillance, la maltraitance, l'exclusion qui font écho dans notre quotidien, traité avec sensibilité, fluidité et bienveillance par Yaël Hassan qui sait nous émouvoir comme toujours.
Commenter  J’apprécie          60
culturevsnews
  03 mars 2019
Dans son roman, Yaël Hassan écrit avec justesse sur la solitude contemporaine à travers les yeux d'une jeune femme et de son surpoids . Elle exprime d'une manière spéciale la lutte entre les besoins individuels et l'attente que vous avez à traiter avec les autres. L'ornière de sa vie quotidienne et les interactions difficiles entre Marjorie et les autres personnages montrent qu'elle perd de plus en plus le contrôle de sa vie, Il n'est pas nouveau que les auteurs d'aujourd'hui écrivent sur l'ornière de la vie quotidienne. Il existe également de nombreux livres sur l'obésité mais Yaël Hassan cependant, décrit le monde de son personnage à sa manière. Elle garde le lecteur avec elle en donnant plus d'informations sur son passé Cette information ne vient pas seulement des souvenirs mais Yaël Hassan est un auteur créatif qui étonnera le lecteur jusqu'à la fin de son roman. de plus, le style ludique de Yaël Hassan et de Ludivine Martin aux dessins est un atout majeur du roman et la raison pour laquelle le roman reste fascinant jusqu'à la fin.
Note : 9,5/10
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Vinie1984
  18 mars 2019
Marjorie a 13 ans et elle se sent mal dans sa peau. Depuis toute petite, elle est en surpoids et celui-ci lui pèse. Ce n'est pas faute d'avoir tenté des régimes, d'avoir consulté une diététicienne et même d'avoir été dans un camp de vacances pour apprendre à gérer son alimentation. Rien à faire, ses kilos en trop lui collent à la peau !
Au collège, elle est le souffre-douleur de ses camarades. C'est une jeune fille renfermée, qui voudrait passer inaperçu afin qu'on lui fiche la paix.
Lorsqu'une nouvelle arrive dans sa classe, Marjorie est loin de se douter qu'elle vont se lier d'amitié et faire bloc contre ceux qui voudraient les victimiser et en faire leurs tête de Turc. Si Marjorie se laisse faire et laisse les autres la maltraiter, Jo -la nouvelle- réagit d'une toute autre manière et n'hésite pas à aller aux conflits avec ses camarades. Elle n'a pas sa langue dans sa poche et sa manière de faire impressionne Marjorie, autant qu'elle l'admire.
Ce roman aborde des thèmes forts comme l'obésité, l'exclusion, le harcèlement. Des thèmes qui feront écho chez de nombreux collégiens, des sujets qui sont peu traités dans les ouvrages pour adolescents.
Cette collection Mes années collège invite des écrivains à donner la parole et une voix intime à des personnages de collégiens afin d'aborder des thèmes forts et de prôner l'acceptation de soi.
C'est un roman qui aborde un sujet sensible mais la lecture n'en reste pas moins fluide et agréable. Nombre d'adolescents se retrouveront dans cette jeune fille et pas seulement pour le sujet de l'obésité mais aussi pour celui de l'exclusion, des brimades qu'on peut recevoir de ses camarades et des solutions qu'on peut tenter de mettre en place pour faire cesser cela.
Comme on est de bons lecteurs à la maison, on aurait aimé qu'il contienne plus de pages mais il sera parfait pour des pré-ados qui n'ont pas encore le goût de la lecture (et pour les autres aussi, c'est juste qu'il sera fini plus rapidement).
Lien : https://chroniquesdunemaman...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Djustinee
  08 septembre 2019
Marjorie est une jeune fille en surpoids. A l'école, elle est la cible des moqueries et de la méchanceté. Sa meilleure amie ? La solitude.
Elle subit son corps et elle subit ce harcèlement... Pourtant, Marjorie ne se résume pas à son corps et ses bourrelets.
Nous sommes ici dans de la littérature jeunesse (dès 11 ans), ça se lit donc très très vite et je pense que chacun devrait prendre un peu de son temps pour lire ce genre de petit livre.
Vu l'âge des lecteurs cibles, je pense qu'il est inutile que je vous écrive un roman sur l'écriture de l'auteure qui s'adapte bien évidemment à son public avec des mots simples et des paragraphes clairs, net et précis !
Dans ce récit, les sentiments sont décrits avec justesse. J'en suis venue à me demander si c'était l'histoire de notre auteure
J'ai eu mal avec Marjorie et pour Marjorie.
L'auteure nous conte comment la jeune fille fait face, ou pas, à ces moqueries et cet acharnement. Parce que, oui Marjorie est en surpoids, mais ce n'est pas ce qui définit cette jeune fille. Marjorie, c'est une dessinatrice hors pair et une jeune fille intelligente qui aime se perdre dans la lecture. C'est ça qui la définit. Malheureusement, la jeune fille, de peur de se faire encore plus remarquer, cache ses talents à son entourage...
Je me suis attachée à Marjorie, je nous ai trouvé des points communs. J'ai été en colère et triste en lisant ce livre. On connaît tous une Marjorie de près ou de loin.
Ce sujet est d'actualité de plus en plus. Et il s'étend avec les réseaux sociaux. Ce qui m'a choqué dans ce récit, c'est que Marjorie n'a pas de téléphone (non à son âge je n'en avais peut-être pas non plus mais maintenant c'est monnaie courante) parce qu'elle n'en a pas besoin et aussi parce qu'elle sait ce qui se passe sur les réseaux sociaux...
Là, Marjorie est en surpoids mais nous savons que la méchanceté et le harcèlement peuvent tourner autour d'autres traits physiques ou d'autres faits . Pour moi, c'est donc un petit roman coup de poing ! La preuve qu'on n'est pas trop vieux pour de la littérature jeunesse. Personnellement, je trouve que ça permet de revenir sur des sujets ou des faits qui peuvent nous sortir de la tête en vieillissant ( perso, je ne vieillis pas, je grandis ! Ce n'est pas pareil).
Malgré tout ça, le message que ce récit nous fait passer est positif ! Alors, je vous conseille cette lecture.
Lien : https://livresquement-djusti..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
SEPSEP   03 mars 2019
Ma mère me dit que je suis ronde. Mon père utilise l'adjectif enveloppée. Ma grand-mère, celui de boulotte. Mon grand-père me trouve gironde, ma tante pulpeuse, mon oncle généreuse. Pour le reste de la terre je suis GROSSE!
Commenter  J’apprécie          10
Vinie1984Vinie1984   15 mars 2019
[...] je ne me bats pas. Je m'impose une fois pour toutes et après j'ai la paix. A la loterie de la vie, on ne tire pas toujours le bon numéro. Mais ça n'autorise pas les chanceux à rendre la vie dure à ceux que la nature a eu la mauvaise idée de moins gâter.
Commenter  J’apprécie          00
SEPSEP   03 mars 2019
Je repense à la liste de mes bonnes résolutions prises la veille. Jo a le pouvoir de me donner une force que je ne soupçonnais pas. Il faut que je me lâche, que je lui fasse confiance.
Commenter  J’apprécie          00
Vinie1984Vinie1984   14 mars 2019
Alors, pour éviter de cumuler, je ne le foule pas. Et le '' Élève douée qui pourrait mieux faire'' me fait doucement marrer.
Peut mieux faire, oui. Mais ne peut pas mieux être !
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Yaël Hassan (11) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Yaël Hassan
Un meurtre a eu lieu à la Gulf stream Special School ! Nous avons besoin de votre aide pour mener l'enquête et nous aider à comprendre qui a tué Melle Julie, l'une de nos plus brillantes étudiantes. Tout au long de la semaine, des indices seront postés sur nos réseaux sociaux et sur notre site pour vous permettre de répondre à ces trois questions :
- qui a tué Melle Julie ? - où le meurtre a-t-il eu lieu ? - quelle est l'arme du crime ?
Rendez-vous le 6/02 sur Instagram, le 8/02 sur Facebook et le 10/02 sur Instagram à nouveau. Une fois que vous aurez réunis tous les indices, vous aurez jusqu'au 11/02 minuit pour envoyer vos réponses par mail à gulfstreamed.concours@gmail.com. Attention, une seule participation par personne sera acceptée.
3 détectives seront tirés au sort parmi les bonnes réponses et recevront leur exemplaire de Frissons et plum-pudding, le premier tome de Royal Special School, la nouvelle série de Yaël Hassan et Nancy Guilbert !
+ Lire la suite
autres livres classés : respectVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Huit titres "jeunesse" de Yaël Hassan.

Un grand-père tombé ...

des nues
du ciel
sur la tête
par terre

8 questions
30 lecteurs ont répondu
Thème : Yaël HassanCréer un quiz sur ce livre