AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2849501484
Éditeur : Syllepse (21/02/2008)
Résumé :

La société française résiste à la remise en cause des rapports sociaux normatifs et "naturalisés" qu'exigent la construction de la démocratie et les principes de liberté et d'égalité énoncés dans la Constitution et les lois de la République. Il en résulte un tableau contrasté en ce qui concerne la place et les droits des femmes. Celles-ci ont massivement investi le champ du travail... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
de
  26 octobre 2011
Les textes et les interventions présentées sont issus d'un colloque organisé à Paris le 2 février 2007 par la Coordination des associations pour le droit à la contraception et à l'avortement (CADAC).
Si les femmes ont massivement investi le champ du travail salarié, elles continuent de (sup)porter très majoritairement le travail domestique et plus encore l'élevage des enfants. Les principes de liberté et d'égalité énoncés dans la Constitution se semblent pas pouvoir être déclinés jusqu'au bout, face aux assignations et assujettissements essentialistes, à l'identification des femmes à une nature reproductive, au féminin comme non universaliste contrairement au masculin dominant.
Le contrôle des corps par l'Etat (Loi de 1920 criminalisant l'avortement, interdiction de la contraception et de sa publicité) a vécu. Les luttes des féministes ont bousculé les politiques familialistes et leurs interdictions, sans pour autant pouvoir imposer largement ni définitivement le droit à disposer de leurs corps. L'avortement reste un droit limité, souvent considéré en regard d'une contraception défaillante, la contraception non totalement gratuite se résume dans la plupart des cas à une contraception féminine. le corps médical détient toujours la clé et limite la demande ou l'exigence des usagères qui posent leur diagnostic soit en termes de contraception soit en termes d'avortement. Sans oublier l'usage des corps des femmes dans la publicité, la pornographie comme « découverte » de la sexualité, le retour du religieux et de ses interdits……..
Ce livre collectif est subdivisé en trois parties. La première « Vous avez dit conquête ? » propose quatre textes qui interrogent la contraception et les rapports sociaux de sexe, la politique familiale et l'emploi, les réformes et l'emploi des mères et le plus globalement paysage familialiste.
La seconde « Transfert de pouvoir et permanence de la domination » se compose d'interventions autour de l'enseignement de l'avortement et de la contraception dans les études médicales, des droits des femmes en regard du pouvoir médical, de la paupérisation des étudiant-e-s et des conséquences du désengagement de l'état sur le droit à la contraception et à l'avortement. Les auteur-e-s soulignent les conséquences désastreuses des réformes libérales de l'hôpital pour les services qui pratiquent les avortements (non réévaluation de la tarification, manque de moyens, etc.)
Dans la troisième partie est interrogé l'avenir de la reproduction et la possibilité d'écarter les femmes de la procréation par les nouvelles techniques tirées des « procréations médicalement assistées ».
Chaque partie est complétée de courtes interventions retranscrites du débat.
Ces travaux et réflexions sont toujours d'une actualité brulante. La récente position de la Cours de Cassation sur ce qu'il faut bien nommer le statut de l'embryon en est encore un cruel rappel.
Un livre à diffuser, un combat toujours à mener pour le droit des femmes à disposer de leur corps et donc pour l'émancipation de tou-te-s.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
dede   19 avril 2012
La dépression après un accouchement est une réalité clinique bien connue, alors que la dépression post-avortement n’existe pas
Commenter  J’apprécie          20
dede   19 avril 2012
L'avortement est la nécessaire désobéissance des femmes à l'ordre patriarcal pour reconquérir et affirmer une autonomie et une liberté confisquée.
Commenter  J’apprécie          10
dede   19 avril 2012
c'est une femme en bonne santé qui vient voir un médecin et qui pose elle-même l'indication de l'acte médical
Commenter  J’apprécie          10
dede   19 avril 2012
la femme représente le seul cas où l’usagère pose le diagnostic
Commenter  J’apprécie          10
autres livres classés : avortementVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr

Autres livres de Valérie Haudiquet (1) Voir plus

Lecteurs (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Dans la Pléiade ou pas ?

Balzac

Dans la Pléiade
Absent

10 questions
44 lecteurs ont répondu
Thèmes : tribuCréer un quiz sur ce livre