AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782363721105
Éditeur : Rroyzz (01/11/2017)

Note moyenne : 4.5/5 (sur 3 notes)
Résumé :
Nous avons affronté les morts. Nous avons affronté les vivants. Et nous sommes toujours là. Nous devons reconstruire oubliant nos cicatrices et nous donner une chance de survivre. Les murs de l'orphelinat semblent nous promettre un avenir meilleur. Malgré un nouvel élan d'espoir, quelque chose me ronge : et si les zombies n'étaient pas ce qu'il y a de plus dangereux dans notre monde ?
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Soukiang
  20 mai 2018
Le monde des morts 3 de Isabelle Haury propose de replonger en ... enfer, le monde en a été bouleversé à jamais depuis un certain 21 décembre 2012, les morts se sont réveillés, les vivants doivent survivre, fuir, combattre, trouver de nouvelles ressources, établir et tracer de nouvelles routes, si le monde est devenu complètement différent désormais, un petit groupe de survivants continue de croire en des lendemains meilleurs, la vie continue et doit continuer, appelons cela l'instinct de survie, tant qu'il y a de la vie il y a de l'espoir, une nouvelle existence, une nouvelle communauté est en train de s'ériger quelque part, si la Terre a mis tant de temps à fonder, à construire, à instituer des règles, il en sera de même pour Lucie et ses compagnons, chacun sait et connaît sa place, tous pour un mais pas un pour tous, seul le collectif prime en ce temps incertains, les morts rôdent dans les parages, le moindre dérapage peut nuire gravement à la santé, une sortie doit se planifier, le temps est compté, il faut trouver de nouvelles terres, de nouvelles perspectives pour évoluer, assainir, exploiter des denrées comestibles, rassurer les vivants et pour l'heure, une sortie est programmée pour le lendemain ...
Après les deux premiers volets que j'avais littéralement dévorés, j'ai retrouvé avec plaisir la plume d'Isabelle Haury, c'est une écriture très visuelle, simplicité ne rime pas forcément avec facilicité, les courts chapitres participent à rendre une lecture dans l'air vicié, oppressé vécu par les protagonistes de cette nouvelle aventure, on prend les mêmes et on recommence ... sauf pour ceux ou celles qui sont malheureusement déjà passés dans l'"autre" monde, cela se lit d'une traite et pourtant, vous ne cessez de continuer à apprécier, vous demander comment tel ou tel personnage finira, de nouvelles réjouissances, de nouveaux projets, toujours cette atmosphère étouffante, les jours comme les nuits recèlent leur lot de danger tout azimut, la moindre étincelle et c'est tout l'édifice qui peut s'écrouler, un rôle est précisement dévolu à chacun et à chacune, l'idée de retrouver des personnages récurrents comme des membres d'une famille lointaine mais quelque peu bien placé dans le coeur du lecteur, des années ont passé depuis la dernière fois, les personnages évoluent, ils sont devenus encore plus méfiants et pas seulement vis-à-vis des "morts" ...
L'auteure nous embarque une nouvelle fois dans un terrifiant épisode qui voit grandir cette petite communauté de survivants, toutes les décisions se prennent en présence de chacun et chacune, tout le monde met la main à la pâte, de nouvelles réflexions viennent se greffer comme l'amour du prochain et l'instinct maternel, la peur de l'inconnu déjà prégnant auparavant prend ici une autre dimension, rêves et cauchemars, réalité et utopie d'une société en devenir, la construction du roman s'articule autour de plusieurs personnages-clés, pour peu que vous restez dans le moule du récit, le passage d'un personnage à un autre se plie aux exigences pour lesquelles le dénouement se pliera, pendant que certains personnages prennent de l'amplitude, d'autres font parler leur coeur et leurs doutes, l'incertitude liée aux évènements qui ne cessent de perturber et d'entraver les plans prévus de longue date, toujours cette plainte qui fait tressaillir et perler des gouttes de sueur sur toutes les surfaces, ambiance glaciale contrastant avec le climat polaire régnant désormais à l'extérieur, les personnages sont livrés à eux-mêmes, piégés dans un univers hostile, ténébreux, implacable, pernicieux.
Les vivants et les morts ...
La frontière est mince entre deux pôles attractifs, la résistance et la propagation des éléments surprises, le contexte, le décor apocalyptique, les cris d'effroi qui agressent insidieusement les oreilles, l'auteure sait distiller un contexte hors norme, une vision qui fait froid dans le dos, toujours cette solitude qui rattrape les humains, impuissance à trouver des solutions immédiates, le désespoir ronge les plus optimistes, Lucie saura-t-elle trouver la voie de la sagesse, la dynamique indispensable pour soulever des montagnes ? Pour l'heure, il faut sonner le rappel des troupes, préparer une nouvelle mission, mettre le maximum de chance pour prévoir et anticiper, c'est une lutte infernale entre les constantes et les variables, les caprices de la météo viennent mettre son grain de sel, les efforts et les caractères de chaque personnage est comme une machine incontrôlable, rien n'est jamais simple, comprendre, analyser, tirer des conclusions jusqu'à ... la prochaine fois.
Courage, résistance, abnégation, autant de valeurs qui servent à trouver refuge au coeur d'hommes et de femmes en lutte avec eux-mêmes et à travers les autres, une écriture dénuée de tout maniérisme ou de propos tendancieux pour coller au plus près des uns et des autres.
"Si tu veux connaître la valeur d'une personne, observe la façon dont elle traite ses inférieurs et non ses égaux." - J. K. Rowling
La vie apprend, dans ces 3 volets du Monde des morts, si l'univers est centré sur quelques groupes de personnes, quelque soit le film ou le roman en mode zombie et post-apocalyptique, on retrouve exactement les mêmes problématiques, les mêmes soucis sociétaux, les mêmes difficultés de faire cohabiter et transiger des actes, de nouvelles règles, des décisions lourdes de conséquence à trancher, les aléas et les chemins de fortunes, les réactions imprévisibles ne sont jamais aussi cruelles et révélatrices, le sentiment d'urgence et la survie a un prix, quitte à payer un lourd tribut, sacrifices, si le monde d'avant avait suivi ces tourments de l'Histoire des hommes, considérations et condamnation morales, religieuses et par-dessus tout le fait de l'être humain, le monde des morts suivra-t-elle le même chemin ?
Un univers terrifiant, réaliste, il n'est pas obligatoirement utile d'avoir lu les deux premiers mais pour une meilleure appréhension de l'évolution de certains des personnages, la question est vite réglée, il n'est pas non plus incompatible pour tous les lecteurs, la violence n'est que la conséquence d'un monde qui a viré définitivement à l'état brut, primitif, toutes les bases que la Terre a mis des siècles à ériger sont chamboulées et il faut désormais compter sur soi-même, sur le travail collectif, sécuriser le périmètre, renforcer la confiance et ne jamais oublier une chose : le pire ennemi n'est pas forcément celui qui règne dehors, toutes dents sorties, prêts à vous mordre à la moindre imprudence de votre part, prêt à vous entailler le cou et à vous ... transformer.
"Il faut beaucoup de courage pour affronter ses ennemis, mais il en faut encore plus pour affronter ses amis" – J.K. Rowling
Liberté de penser, liberté d'être et de trouver sa place dans un monde à reconquérir, des us et coutumes à rétablir, des valeurs philosophiques à méditer, le monde de Lucie est en pleine phase de renaissance, si vous avez lu les deux premiers volets, son esprit ne cesse de puiser dans un passé pas si lointain dans les faits mais suffisamment en passe de se désagrérer pour de bon dans les limbes des esprits des vivants, pour mieux vivre le présent et préparer le lendemain, dis comme çà, cela peut sembler simpliste mais encore une fois, essayer une minute de vous placer dans le chaos qui jalonne désormais l'existence de tout être humain sur cette terre dévastée, démunie de tout le confort qui était le quotidien et le dû perçu par tout un chacun, essayez de vivre avec une épée de Damoclès au-dessus de votre tête à toute heure de la journée et de la nuit, le moindre grincement de parquet, le moindre frôlement ou brise qui viendrait carresser votre nuque alors vous verrez ce que ce veut sous-entendre survivance, se battre à la vie à la mort ...
Amateur de monde post-apocalyptique infesté d'hordes de zombies, culture matinée de Walking Dead et de la nuit des morts-vivants, ne pas s'abstenir mais pas seulement !!!
Histoire tramant des questionnements existentiels et des thèmes universels propre à toucher chaque lecteur .
"Qu'auriez ou que feriez-vous à leur place ?"
Le monde des morts 3 est disponible chez RroyzZ Editions https://www.rroyzzeditions.com/…/105-le-monde-des-morts-3-i…
ou directement sur le nouveau site de l'auteure http://www.isabellehaury.com/
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Saiwhisper
  23 mai 2018
C'est avec impatience que j'attendais cet ultime tome de la saga « le monde des morts »… Il faut avouer que l'auteure de cette trilogie est une lorraine, comme moi, et que les femmes écrivant dans le genre horreur sont vraiment très rares ! J'avais donc hâte de voir comment Isabelle Haury allait conclure sa série et si l'histoire allait continuer de se passer dans ma région… Néanmoins, j'étais également assez craintive, car ma lecture du second opus datait de sa sortie, bien avant la réédition chez Rroyzz, ce qui remonte à plusieurs années… Heureusement, l'auteure rappelle assez bien les faits et, même si j'ai complètement oublié les personnages hormis l'héroïne Lucie et son fils Éric, j'ai retrouvé facilement mes repères…
L'intrigue reprend quelque temps après l'opus précédent : le groupe de rescapés tient le coup, mais a toujours des difficultés face aux zombies dont les attaques sont toujours aussi meurtrières… Éric, qui détient un talent insoupçonné dont on découvre la nature dans le second tome, est à présent un jeune homme avide de découvertes. Il ne tient plus à rester derrière les murs : il souhaite faire partie de ceux qui vont en expédition pour ramener des vivres ou des objets susceptibles d'aider leur quotidien… J'ai trouvé que, pour son âge et ce qu'il a vécu, le garçon fait preuve d'une grande maturité. Il n'a pas brusqué sa mère, ne s'est pas révolté contre son côté protecteur et a su trouver les mots justes à plusieurs reprises ! Dans mes souvenirs, Éric avait autrefois un tempérament fougueux, vif et buté. Il n'hésitait pas à braver les interdits, ce qui lui avait coûté très cher… J'ai donc été ravie de voir à quel point ce personnage a évolué. de son côté, Lucie est toujours fidèle à elle-même : conciliante, protectrice, engagée, observatrice et active. C'est une héroïne qui ne reste pas les bras croisés et qui n'hésite pas à s'investir dans une cause qu'elle juge juste… Même si mon attachement pour ce tandem s'est effacé avec le temps, j'étais tout de même ravie de voir le petit bout de chemin que mère et fils avaient fait ensemble… La narration oscille toujours entre eux, ce qui permet d'avoir deux points de vue : celui d'un adulte qui a vécu l'horreur et a dû s'adapter à l'apocalypse et celui d'un adolescent qui découvre les vestiges d'un monde qu'il n'a pas connu. Dans ce troisième tome, l'auteure donne également la parole à un étrange personnage féminin dont on ne sait rien et que l'on découvre petit à petit… Cette mystérieuse femme va brosser le portrait d'un endroit glauque, étrange, déstabilisant et plein de secrets. Progressivement, le lecteur tente de deviner qui se cache derrière cette narration, où elle se trouve et quel sera le lien entre elle et le groupe de Lucie. L'idée est intéressante et apporte son lot de suspense.
Après avoir montré l'horreur de la fin du monde, l'enfer de la survie et l'appétit féroce des zombies, le scénario va prendre une nouvelle direction afin de mettre en avant un nouveau danger : l'Homme. En tant que lectrice de romans Z, je n'ai pas trouvé l'idée originale, car c'est un sujet sur-exploité dans chaque saga abordant la thématique de la fin du monde. Ainsi, je n'ai pas été étonnée par l'une des révélations majeures ainsi que la place de la Femme dans un univers post-apocalyptique… Je pense que seuls les novices dans le genre littéraire se laisseront surprendre… Néanmoins, cela n'enlève en rien l'horreur de la situation qui ne peut que révolter le lecteur ! En ce qui concerne le rythme du récit, je n'ai pas trouvé de longueurs. Au contraire, Isabelle Haury va à l'essentiel, ce qui permet aux événements de s'enchaîner correctement, voire parfois de façon haletante ! Cependant, je dois reconnaître que j'en aurais voulu plus. Ces deux cent vingt pages défilent bien trop vite ! À mes yeux, le récit aurait gagné à être plus étoffé, en particulier en descriptions. Or, on a parfois le droit à quelques ellipses. le texte laisse énormément de place aux réflexions des trois personnages principaux. J'aurais donc souhaité avoir un peu plus de description des lieux, des protagonistes ou des actions.
Malgré cette sensation de livre « trop court » et de thème trop récurrent dans le genre Z, j'ai trouvé que ce troisième tome concluait bien la trilogie. D'ailleurs, le dernier tiers du roman est immersif, sombre et terrifiant ! On se demande réellement comment tout cela va se terminer pour Lucie, ses alliés voire pour le monde entier… Or, Isabelle Haury a su jouer la carte du mystère jusqu'au bout ! Elle a également su me toucher… Voilà donc une page horrifique qui se tourne… Hum ! On en redemanderait encore ! Je ne peux qu'inciter l'auteure à continuer de nous faire frémir comme elle l'a fait, que ce soit avec une saison deux du Monde des morts ou avec une nouvelle série…
Lien : https://lespagesquitournent...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120

Citations et extraits (5) Ajouter une citation
SaiwhisperSaiwhisper   22 mai 2018
Ce que j’en pense ? Je n’en sais rien. Je devrais me sentir à part et unique. Mais je ne ressens rien. Je ne suis qu’un jeune paumé dans un monde qui ne lui réserve guère d’avenir.
Commenter  J’apprécie          80
SaiwhisperSaiwhisper   22 mai 2018
Je ne me suis pas trompé.
Mon cœur bat à tout rompre.
Tant de choses.
Il y a tant de choses qui m’entourent et qui me sont inconnues. Je ne connais rien de tout cela. Pour les autres, ces bâtiments paraissent plus que familier. Je ne suis qu’un étranger ici.
Commenter  J’apprécie          10
SaiwhisperSaiwhisper   22 mai 2018
Eric affiche un grand sourire lorsque notre véhicule entame son voyage. J’essaie de lui cacher mon inquiétude. Je me rassure quand même. Il me semble que c’est le lot de chaque mère. Ici ou ailleurs, je serai toujours inquiète pour lui.
Commenter  J’apprécie          10
SaiwhisperSaiwhisper   22 mai 2018
La neige continue de tomber. Pour la première fois de ma vie, elle me terrifie. Son épais manteau semble engloutir notre monde.
Commenter  J’apprécie          10
SaiwhisperSaiwhisper   22 mai 2018
Là est la vraie question : la parole d’un Homme a-t-elle toujours de la valeur ?
Commenter  J’apprécie          10

autres livres classés : post-apocalyptiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
3421 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre