AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782203126305
Éditeur : Casterman (15/11/2017)

Note moyenne : 4.08/5 (sur 127 notes)
Résumé :
1918 Alors que la Première Guerre mondiale fait rage, les Lulus tentent de survivre en zone occupée. Enrôlés malgré eux par une société secrète, les quatre orphelins sont contraints de se séparer. Cette séparation, la toute première depuis qu’ils se connaissent, pourrait être beaucoup plus longue qu’ils ne l’imaginent…
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (40) Voir plus Ajouter une critique
Ptitgateau
  10 juillet 2019
Souvenons-nous ! Nos amis Lulus étaient passés par la Belgique alors occupée par les Allemands, et après maintes péripéties et contrariétés, dont quelques-unes seront liées à Léandre, un garçon rencontré au cours de leur recherche de la famille de Lucette, unique représentante féminine de la bande dont les parents ont disparu durant l'exode au début de la guerre, les voilà séparés de leur amie.
Ils retournent en France pour un nouvel épisode d'errance, arrivent à une maison dans les bois, tentent d'y pénétrer et… se retrouvent pieds et poings liés dans la cave. Ils font alors connaissance des gentils-hommes, société clandestine de résistance aux Allemands, qui les sépare. Les deux aînés devront aller espionner les Allemands, les deux plus jeunes doivent rester sous surveillance avec la promesse qu'on les emmènera là où ils trouveront la sécurité.
Un épisode à suspense donc, suspense lié à la mission périlleuse des uns, à l'insécurité des autres, suspense lié également aux rencontre de personnes pas toujours très fiables ni très honnêtes.Peut-être également l'épisode de tous les dangers...
Un album qui ne termine pas vraiment les aventures des Lulus car on fait connaissance d'un très vieil homme qui est l'un de nos amis et qui va raconter dans le volet promis pour 2020, l'après-guerre des Lulus. Il va donc falloir patienter !
Lien : https://1001ptitgateau.blogs..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          460
diablotin0
  10 février 2021
Ma rencontre hebdomadaire avec les lulus devient presque un rituel et je sais que lorsqu'il s'arrêtera il me manquera
Dans ce tome 5, les blagues potaches sont quasi inexistantes, le sérieux et la dure réalité de la guerre prennent la place. Nos lulus sont séparés les deux grands d'un côté partent se confronter aux tranchées et les deux plus petits vont devoir attendre Côme gage puis tenter de passer la frontière. Si l'humour est beaucoup moins présent, la sensibilité et l'aspect humain continuent à caractériser cette superbe série.
Le graphisme reste quant à lui toujours aussi sympa et agréable à regarder, les couleurs sont justes parfaites.
Je ne me pose pas les mêmes questions que le lecteurs qui ont ont découvert cette BD en temps réel. Moi avec ce décalage dans le temps, j'ai déjà entre les mains le tome 6. Je me réjouis donc de savoir que "la der des ders" n'est pas vraiment le dernier tome de cette série. Mon rituel va donc pouvoir encore se poursuivre un peu pour mon plus grand plaisir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          352
cicou45
  16 juin 2018
Ouais, j'ai toujours autant accroché avec l'histoire mais il est vrai que j'ai ressenti une certaine frustration, comme si les auteurs étaient pressés de conclure cette série (ce qui l'est, bien évidemment puisque l'on arrive en 1918, donc à la fin de la guerre) mais il y fait allusion à d'autres aventures que nos quatre camarades auraient vécu et qui seront racontés dans une prochaine série, épisode ?
Nos quatre Lulus, après la triste séparation d'avec Luce qui est retournée chez elle, en Belgique, vont devoir subir une autre épreuve, bien plus terrible que tout ce qu'ils ont pu endurer jusqu'à présent et pour eux, bien plus terrible que la guerre elle-même : une nouvelle séparation. Alors qu'ils trouvent refuge dans une bâtisse abandonnée, ils se rendent compte que celle-ci appartient en réalité à un conte et qu'elle est occupée par un groupe de résistants qui impriment de la presse clandestine. Se faisant appeler les Gentils Hommes, ceux-ci acceptent de leur venir en aide en les aidant à franchir la frontière et en passant en zone libre. Cependant en contrepartie, il faudra que les deux plus grands, à savoir Lucien et Luigi se portent volontaires à la solde des troupes allemandes afin de récolter des informations...
Un tome aussi bien travaillé graphiquement que les précédents, de ce côté là, il n'y a rien à dire mais avec un scénario qui m'a laissé un peu sur ma fin en raison de ces trous dans L Histoire (celle avec un grand et un petit h), d'autant plus que les auteurs y font référence avec une petite astérisque en indiquant que pour cela il faut se reporter à un ouvrage à paraître alors que si l'on suit le cheminement, cela leur ait déjà arrivé dans leurs aventures ! Un cinquième tome qui reste cependant à la hauteur des quatre premiers et que je ne peux que vous recommander !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          270
Saiwhisper
  24 novembre 2017
Et voici le dernier opus de « La guerre des Lulus » qui file entre mes doigts… Enfin, pas vraiment ! Ce der des ders est effectivement l'ultime tome de la saga principale, mais les auteurs ont d'ores et déjà annoncé deux tomes de « Perspective Luigi » (qui vont combler ma frustration du tome quatre avec les scènes coupées entre le printemps 1916 et l'été 1917) et un tome narrant l'après-guerre des Lulus. Je dois avouer être partagée : je trouve que cela fait très commercial mais, d'un autre côté, je sais que j'achèterai ces trois albums, car je suis curieuse de savoir ce qu'il s'est passé pour tous les Lulus ! En effet, une fois encore, les auteurs ont pris un malin plaisir à couper plusieurs scènes pile quand cela devenait intéressant ! J'ai donc un sentiment de série inachevée... C'est frustrant ! Bien sûr, cela ne m'a pas empêchée d'apprécier la lecture de cette BD et de retrouver avec plaisir les petits orphelins qui ont sacrément grandi durant ces années sombres…
Durant les premières pages, on retrouve nos lulus exactement là où on les avait trouvés : attrapés et ficelés dans une cave obscure… Les jeunes captifs vont réaliser qu'ils ont été capturés par la société des gentils hommes. Ce groupe de résistants lutte contre les occupants comme ils le peuvent et vont profiter de la présence des garçons pour en envoyer quelques-uns dans le camp ennemi pour faire de l'espionnage. Hélas, si la chance était jusqu'à présent clémente avec ces orphelins, elle va brusquement tourner… Maintenant qu'ils sont au coeur de l'armée ennemie, le moindre faux pas est fatal… La Mort les attend au tournant… voire pire : le front ! Si les premiers volumes étaient remplis d'innocence et d'humour, on constate que cette ambiance est révolue. le sang, les morts, le chaos, les trahisons et la tension sont partout ! le temps de l'innocence est passé. La guerre frappe chaque camp et emporte son lot de corps dans son sillon… Les plus jeunes lecteurs seront peut-être dépassés, mais les CM2, les élèves de collège et les plus grands, devraient être satisfaits de l'avancée du scénario qui gagne réellement en maturité.
Les illustrations sont toujours autant travaillées et de qualité. Je ne vois toujours rien à redire, car le style m'a définitivement conquise. J'ai également apprécié les bonus à la fin de l'ouvrage : on y retrouve des croquis, des illustrations de Lulus par d'autres artistes ainsi que des clins d'oeil à d'autres oeuvres (Astérix, Looney Tunes, etc.). Même si certains passages sont vite expédiés (difficile de s'éterniser dans un format aussi court), le scénario m'a davantage plus que le tome précédent. Par ailleurs, j'ai bien aimé retrouver certaines connaissances ou découvrir des personnalités atypiques comme celle du petit Albéric… Cette saga a connu quelques défauts cependant, elle reste l'une de mes favorites. Car, en plus d'être belle esthétiquement, cette série aborde avec justesse la guerre de 14-18… À lire et à relire !

Lien : https://lespagesquitournent...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          142
tchouk-tchouk-nougat
  13 octobre 2019
Trois mois ont passés depuis que nos quatre Lulus ont quitté la Belgique et Luce pour revenir en France. Ils tombent sur un réseau de résistance qui leur propose un marché : ils se font embaucher parmi les allemands pour surprendre des informations et en retour ils les mettent à l'abri.
C'est la dernière année de guerre mais pour nos Lulus ça sera la plus terrible. Eux qui sont restés soudés en toute circonstances font devoir se séparer et ils vivront les moments les plus difficiles depuis qu'ils ont quittés l'orphelinat.
Comme à l'habitude le scénario est bien maitrisé et on ne s'ennuie à aucun moment. Souvent touchante, parfois drôle, cette bande dessinée nous montre un visage un peu en retrait de la première guerre mondiale à travers les yeux de quatre orphelins qui tentent de survivre par leur propres moyens.
En plus de la perspective Luigi qui revient sur l'année passée en Allemagne, et passée sous silence dans la série, je autre tome sur l'après-guerre va sortir. Oui parce que pour l'instant nos Lulus sont éparpillés en Europe, dans diverses situations peu enviables, et l'on aimerait savoir ce qu'il advient d'eux une fois la paix signée.
Les dessins sont toujours au niveau. Tout tranquillement nos gamins ont pris des années.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          131


critiques presse (3)
Sceneario   30 janvier 2018
Un cinquième opus sur une histoire et un quatuor fascinants, traité dans une finesse exemplaire qui sera bientôt suivi de deux autres épisodes s’intégrant dans la pentalogie, illustrés cette fois-ci par Damien Cuvillier. Vu la qualité de ces histoires, on sera au rendez-vous !
Lire la critique sur le site : Sceneario
Auracan   21 novembre 2017
Depuis la Maison des enfants trouvés, premier opus de la série, les auteurs ont réalisé un très enviable parcours sans faute et, avouons-le, c'est avec un réel pincement au coeur que l'on aurait dû dire au revoir à ses attachants personnages.
Lire la critique sur le site : Auracan
Culturebox   20 novembre 2017
Le cinquième tome de "La guerre des Lulus" suit les aventures de quatre orphelins durant la première guerre mondiale. Une bande dessinée imaginée par Hautière et Hardoc, maintes fois récompensée et très suivie par les jeunes lecteurs.
Lire la critique sur le site : Culturebox
Citations et extraits (25) Voir plus Ajouter une citation
cicou45cicou45   16 juin 2018
"Après des années de privations et de souffrances, ces derniers en étaient venus à détester tout ce qui était français. Comment leur en vouloir . Chacun d'entre eux avait perdu au moins un frère, un cousin ou un ami dans cette guerre absurde."
Commenter  J’apprécie          200
diablotin0diablotin0   10 février 2021
Hans, trois ans plus tôt, nous avait dépeint l'horreur de ce qu'il y avait vécu. Mais à l'époque, pour nos yeux d'enfants, c'était une horreur abstraite, une horreur de contes de fées
Commenter  J’apprécie          140
SaiwhisperSaiwhisper   24 novembre 2017
- Il était là près de la grosse souche, là-bas, tout à l’heure.
- Il nous observait mais, quand on lui a proposé de venir avec nous dans la cabane, il a fait demi-tour et il est parti.
- On dirait qu’il ne veut pas nous parler.
- Ca n’a rien d’étonnant. Albéric ne parle à personne.
- Même pas à sa mère ?
- Sa mère est morte en couches. Albéric aussi aurait dû y passer ce jour-là mais le médecin a réussi à le ranimer. Mon père pense que c’est pour ça qu’il est… innocent. Il dit qu’une partie de lui est montée au ciel et que l’autre est restée ici.
- C’est un peu un fantôme, alors…
- … Oui. Je crois qu’on peut dire ça… Un fantôme ou un ange perdu entre deux mondes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
cicou45cicou45   16 juin 2018
"_Je ne suis pas un traître !
_T'emballe pas, garçon ! Je parlais pas pour toi. Je vois bien que t'es pas un mauvais bougre. Et puis le jardinage, ça fait de tord à personne, pas vrai ? On aide pas les Allemands à creuser des tranchées ou à fabriquer des bombes. C'est pas avec des fleurs qu'ils vont la gagner, leur guerre !"
Commenter  J’apprécie          60
mandrake17mandrake17   29 décembre 2017
A présent que nous avions grandi et connu, nous aussi, la faim, le froid, la fatigue et la proximité de la mort, nous mesurions pleinement l'importance des dangers auxquels nos camarades étaient exposés. Chaque jour, en plus d'oeuvrer sous la menace permanente des bombes, des gaz mortels et des maladies, ils devaient affronter l'humidité, les rats, la vermine et le regard haineux des soldats allemands. Après des années de privations et de souffrances, ces derniers en étaient venus à détester tout ce qui était français. Comment leur en vouloir? Chacun d'entre eux avait perdu au moins un frère, un cousin ou un ami dans cette guerre absurde. Nous-mêmes nous demandions souvent ce que serait notre réaction si l'un des nôtres venait à disparaître.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Lire un extrait
Videos de Régis Hautière (27) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Régis Hautière
Abélard - Cie Les Petites Madames - D'après la bande dessinée de Régis Hautière et Renaud Dillies
autres livres classés : première guerre mondialeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
3970 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre