AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782755647501
Éditeur : Hugo et Compagnie (19/03/2020)

Note moyenne : 4.12/5 (sur 25 notes)
Résumé :
2035. La Terre est en sursis : les catastrophes climatiques se multiplient, les sociétés sont en ébullition et les réserves d’eau potable se raréfient. Le survivalisme prend de l’ampleur. Survivre devient à la fois un défi et une obsession. C’est aussi le thème et le nom du grand jeu télévisé que lance le milliardaire Alejandro Perez, magnat des intelligences artificielles.

Dans l’énorme complexe construit ad hoc dans l’Idaho, le lancement de Survivre... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (18) Voir plus Ajouter une critique
Sharon
  01 avril 2020
Cela pourrait presque être demain, d'ailleurs c'est demain que l'action se passe : qu'est-ce que quinze ans au regard de l'humanité ? Voici quinze ans, nous nous disions que la canicule avait eu lieu deux ans plus tôt. Nous ne pensions pas être confinés quinze ans plus tard - et l'auteur n'aurait sans doute pas pensé que son livre sortirait dans une telle claustration.
Nous suivons Florian Starck, ou plutôt, nous découvrons le monde tel qu'il est en 2035 avec Florian. Il a été un journaliste particulièrement brillant. Il dénonçait, déjà, les risques que courait la Terre, il parcourait le monde pour le faire. le drame est survenu : sa femme et sa fille sont mortes au cours de la première grande catastrophe naturelle de ce siècle. Il y en aurait d'autres après. Depuis leurs morts, Florian accomplit ce qui étaient leurs rêves : vivre de manière autonome, seul. Non loin, une communauté s'est installée. Alors non, ce n'est pas idyllique : les réfugiés climatiques sont nombreux, dérangent (comme les réfugiés actuels me direz-vous), les violences sont le quotidien, les tempêtes et autres tornades sont extrêmement fréquentes. Et c'est au milieu d'une situation tout sauf réjouissante - les pillards pillent et saccagent, quand ils ne tuent pas ceux qui leur résistent ou, plus simplement, tuent pour faire un exemple - que Florian est sollicité par sa soeur Claire : leur frère Pierrick, plus sauvage encore que Florian, a disparu. Aussi, Florian se doit d'accepter le poste de coach dans une émission de télé-réalité nommée tout simplement Survivre, et entraîner une candidate, Zoé, dont il ne comprend pas trop la présence dans ce type d'émission : elle ne correspond pas aux critères que l'on est habitué à avoir.
Nous sommes en terrain connu, puisque les gentils téléspectateurs actuels se délectent de ce type d'émission, tout en sachant fort bien que les non moins gentils participants ne risquent pas grand chose - avec tout le staff technique qui les entoure. On ne laissera pas mourir un candidat, qu'on se le dise ! Là, les enjeux sont moins limpides, surtout que c'est un magnat des intelligences artificielles qui est au commande. Que cache donc réellement ce programme ? Et qu'est devenu le frère de Florian ? Pierrick est un agent de la DGSE infiltré, homosexuel et fiancé à un autre journaliste - son homosexualité ne semble poser de problèmes à personne. Tout au long de ce récit, il sera caractérisé de manière indirecte, voire même en creux, parce que jusqu'à la fin, on aura des doutes sur ses véritables motivations, sur son caractère. D'ailleurs, on ne saura la finalité de ce qui était en jeu qu'à la fin - et ce n'est foncièrement pas optimiste. Peut-on l'être quand on voit que personne ne se bouge ? Qu'il est trop tard ou presque ?
On ne croise pas vraiment des personnes qui distillent l'espoir, plutôt des personnes qui vivent de leur mieux dans cette situation, sans excès de confort - comme cette charmante famille que Florian croisera dans l'Idaho, prenant bien soin de leur chien robot. Il en est d'autres qui ne sont pas prêts du tout à renoncer à leur relatif confort - tant qu'ils n'y sont pas forcés, pourquoi le feraient-ils ? Fermer les yeux, s'accommoder, y compris quand les conflits éclatent continuellement, de groupe en groupe ou de pays à pays, que l'on s'adapte - tant que l'on a, finalement, un certain confort.
L'adaptation, jusqu'à quand ? Difficile à dire. Certains ont déjà la réponse dans cette intrigue, et la gardent pour eux. Je le ferai aussi, bien entendu. L'épilogue laisse quelques questions ouvertes, à nous d'imaginer peut-être la suite.
Je ne pouvais terminer cet avis sans parler de Sandra, la fille défunte de Florian. Plus que son oncle, plus que d'autres personnages, elle est véritablement vivante, puisqu'elle parle avec son père, le conseillant, l'avertissant. Chaque lecteur est libre d'interprêter cette voix comme il l'entend, conscience de Florian, reflet de ses peurs, de ses remords, ou véritable intervention apportant une touche fantastique au récit. Je n'ai pas réussi à parler d'elle à travers ma critique, peut-être parce qu'elle est le personnage le plus prenant de ce récit.
Lien : https://deslivresetsharon.wo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Kazcook
  31 mars 2020
Dans Survivre, Vincent nous catapulte dans un thriller d'anticipation haletant et anxiogène...
Une fois la première page tournée il devient presque impossible de poser le livre, on n'a plus qu'une envie : celle de faire défiler les chapitres pour nous régaler de cette intrigue intelligente hautement captivante.
Si la lecture devient très vite une addiction, ici le mot prend tout son sens. Je me suis délectée encore une fois du style Hauuy qui je trouve a su encore mûrir et se bonifier, cette plume totalement entraînante arrive à me conquérir en quelques phrases à peine... Il a un véritable don pour me capturer au beau milieu de ses mots, dans ce dosage si parfait de dialogues vivants et de récit passionnant. Cette succession de chapitres courts aux chutes teintées d'un suspense idéal rend l'intrigue rythmée à souhait, aussi prenante que dramatique.
On note aisément la documentation colossale qu'il a du réaliser avant la phase de l'écriture à proprement parler, c'est tellement malin et pertinent ! Tout ce qu'il imagine nous semble si vrai, si réaliste pour ne pas dire prévisible ou visionnaire... Il utilise alors notre présent (et notre passé) pour nous servir un futur crédible et angoissant... auprès de protagonistes aussi attachants que construits, aussi fouillés qu'aboutis. Que la science et la technologie vous passionnent déjà ou non, vous serez bluffé par ce qu'il en a imaginé pour 2035. Il n'y a absolument rien de fou, rien de surréaliste, au contraire c'est plus qu'effrayant car tellement proche de notre propre réalité...
Si la force du roman réside en cette intrigue de futur proche addictive, riche, et complexe aussi, tous les petits plus apportés par l'originalité et la singularité de son approche ont fini de me convaincre. Cette idée de téléréalité mélangeant enquête et mystères, énigmes et épreuves avec une approche sociale aussi juste que fine se révèle complètement immersive. Je me voyais à leurs côtés, tentant tant bien que mal d'aller toujours plus loin dans l'aventure. J'ai trouvé le tout aussi dynamique qu'audacieux !
La fin est un véritable spectacle, j'en suis encore bouche bée, c'est beau, malin, tellement puissant et porteur de messages forts...
Un petit mot pour Zoé, qui m'a charmée par son caractère, sa force et son sang-froid, ce petit bout de femme est une pépite de personnage... mais je ne vous en dis pas plus !
En ces temps difficiles, c'est la lecture idéale pour repenser notre avenir, notre planète, et nos liens humains également. Et s'il était vraiment plus que temps de nous poser les bonnes questions et de revoir nos priorités ?
Cette vision du futur devrait vous faire réagir vous aussi, et cette façon de vouloir éveiller les consciences par un roman est plus que louable, croyez-moi. Ce texte fourmille aussi d'idées géniales en tous genres pour la survie, j'ai appris plein de choses et je garde bien en mémoire certains conseils, on ne sait jamais, ça pourrait m'être utile un jour !
Je remercie chaleureusement Vincent pour avoir su me transporter une fois de plus dans son univers, toujours aussi agréable et bien pensé, au style littéraire maitrisé, avec des concepts intéressants qui poussent à la réflexion et à nous recentrer sur les vraies valeurs de l'humanité. Inutile d'ajouter que j'ai déjà bien hâte de me plonger corps et âme dans son prochain chef-d'oeuvre !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
RomansNoirsEtPlus
  28 mars 2020
Survivre est un mot à la « mode » ou plutôt du moment , Survivre au virus . Survivre au confinement . Dans son imagination débridée et créative de créateur de jeux vidéo , Vincent Hauuy invente un futur beaucoup plus catastrophique .
Le monde de 2035 est un monde où chacun se bat pour de l'eau par cette canicule incessante . Un monde où les plus chanceux ou à la constitution la plus forte passent à travers les gouttes des épidémies bactériennes à répétition . Un monde où les plus démunis s'attaquent à ceux qui ont encore quelque chose . Un monde où règnent les conflits permanents entre groupes ou nations et où les pillards attaquent sans merci les communautés humaines encore bienveillantes alors que les drones et autres robots pullulent quelles que soient leur taille . Souvent pour tenter de réparer un manque comme la disparition de certains insectes comme les abeilles . D'autres pour faire la guerre ou espionner .La technologie à l'image de ceux qui la conçoivent ou l'utilisent . « Good or Evil. »
C'est dans ce contexte particulier que l'on fait connaissance avec Florian Starck . Un homme qui a tout perdu : sa famille comme son optimiste dans un monde meilleur et qui vit en quasi ermite depuis 4 ans dans un coin de la France . Sa soeur ,Claire , ministre de l'intérieur dans le gouvernement actuel , lui demande de sortir de sa retraite pour tenter de retrouver leur frère ainé , Pierrick, parti en mission pour la DGSE , espionner un certain Alejandro Perez , industriel milliardaire qui oeuvre dans le milieu de l'intelligence artificielle . Pierrick a disparu et le seul moyen de le retrouver est que Florian participe à un jeu de télé-réalité organisé et sponsorisé par Perez . Une émission diffusée dans le monde entier appelée « Survivre » . Pierrick a conseillé d'embaucher son frère comme coach dans l'émission . Contraint et forcé Florian va finalement accepter d'y aller et ce , bien que cela soit en contradiction avec ses idéologies ; il sait qu'il peut compter sur sa soeur mais il aura également besoin de ses connaissances en milieu hostile pour se sortir de cette aventure plutôt périlleuse comme sa jeune candidate , Zoé , de certains mauvais pas ..
On connaissait l'auteur de thrillers . on découvre Vincent Hauuy sous un nouveau jour : le roman d'anticipation . Et on peut dire que le bougre ne s'en sort plutôt pas mal nous offrant un récit glaçant parce qu'il est terriblement plausible . le bonhomme a bien étudié son truc ne laissant aucune matière à l'improvisation et à l'à peu près dans ces descriptions : que ce soit la horde de robots de tout poil , les termes employés en matière de randonnées extrêmes - je crois que je vais pouvoir passer maitre dans l'art et la manière de trouver de l'eau dans le sable ou la terre comme faire du feu avec deux morceaux de bois ( ça me fait me penser à une pub …) grâce à lui , moi qui ait du mal à réparer une ampoule - ou les personnages parfaitement incarnés qui rendent cette histoire parfaitement crédible . de temps à temps il faut mettre la lecture en pause et se dire «  Tout ça n'est que de la fiction mon garçon ! » . On retrouve par contre le rythme trépidant des thrillers afin que le lecteur se retrouve embarqué jusqu'au bout dans cette histoire , que je n'espère en rien prémonitoire .
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
audelagandre
  21 mars 2020
Un livre qui arrive à point nommé dans une atmosphère actuelle très préoccupante. « Survivre », un titre qui donne des frissons face à ce que nous vivons actuellement, et qui remet en cause nos libertés individuelles pour le bien collectif. Ne serait-ce que pour ces raisons-là, il est intéressant de lire ce roman pour découvrir comment Vincent Hauuy imagine notre futur. Un futur proche, puisque nous sommes ici en 2035. La terre est en grande difficulté et connaît des « vagues migratoires sans précédent », des canicules meurtrières, des conflits qui explosent, des villes sous loi martiale, des guerres entre pays pour négocier le prix de l'eau. La pauvreté accrue provoque des guerres civiles sans précédent « Quand on a tout perdu, la perspective de la mort n'est plus un frein. » Florian Starck est ce qu'on appelle un survivaliste, et un exilé volontaire. Il a fui la société pour se réfugier en pleine nature, celle-ci lui ayant pris les deux êtres qui comptaient le plus dans sa vie. Il a quitté la société parce qu'il ne supportait plus l'espèce humaine. Il est appelé par sa soeur Claire, ministre de l'Intérieur pour participer à « un divertissement international sur le thème de la survie, la grande préoccupation du moment. » Son rôle officiel sera de coacher une participante pour l'aider à remporter le jeu. Sauf que sa véritable mission ne va pas s'arrêter là…
Vincent Hauuy sort de sa zone de confort (les thrillers classiques) pour nous proposer un roman dystopique et sa vision du monde dans quinze ans. Avant tout, sachez que ce n'est pas MA zone de confort habituellement, mais comme j'aime quand les auteurs sortent de la leur, je sors aussi de la mienne. La vision d'un avenir proche m'a toujours fortement angoissée, car nous vivons rarement dans des prairies à cueillir des pâquerettes en pique-niquant près d'une rivière aux eaux claires. L'auteur dévoile « une course entre l'homme et la nature », puis une course entre l'homme et l'intelligence artificielle. Autant dire que le monde 2.0 imaginé est très loin d'être un monde idéal, et on se demande ce que Florian qui a tenté de « créer un environnement autosuffisant » vient faire dans ce stupide jeu télé, comme en fleurissent déjà des dizaines en 2020. Sachez simplement que les choses ne sont pas aussi simples qu'elles paraissent, le reste c'est à vous de le découvrir.
Je ne sais pas si c'était la période parfaite pour commencer ce roman d'anticipation (avant l'annonce du confinement), toujours est-il qu'il a été terriblement anxiogène pour moi. Ce qui veut dire que la recette de l'auteur fonctionne, me direz-vous ! J'ai appris de nouveaux mots comme bushcraft ou collapsologues dont je n'avais même aucune connaissance. Vincent Hauuy possède un réel talent de conteur puisqu'en quelques chapitres, ce monde de 2035 devient le nôtre. Florian est devenu rapidement une copie de Mike Horn version augmentée MacGyver, et le jeu « Survivre », une imitation en beaucoup moins drôle de Koh Lanta. Nous sommes également, et il ne faut pas l'oublier au coeur des nouvelles technologies terriblement développées en quinze ans. L'intelligence artificielle a fait des bonds de géant et commence progressivement à remplacer les hommes que nous sommes. Il y a vraiment de quoi s'inquiéter.
Le réalisme du roman m'a mise mal à l'aise… J'étais tellement dans ce nouveau monde que j'ai eu peur qu'il soit le mien, alors que je sais très bien qu'il va être le mien. J'ai éprouvé plusieurs fois un réel malaise physique en lisant ce que nous avions fait de notre terre, et ce qui nous restait encore à détruire. À l'heure où nous sommes tous confinés dans nos maisons, ce roman n'a jamais semblé aussi réel : le monde entier est attaqué par un virus qui fait des milliers de morts. Vincent Hauuy en rajoute une couche pour bien nous expliquer qu'il s'agit là qu'un début : « Je me souvenais d'un projet pluridisciplinaire à grande échelle, principalement financé par les pays du G8, la Chine et l'Inde ; une coalition internationale qui avait pour but d'estimer les dangers liés à la fonte accélérée du permafrost. Au menu des réjouissances, une étude sur le méthane, le mercure et bien sûr les bactéries et virus prêts à se libérer de leurs gangues de glace. »
Jusqu'à présent, la transhumance consistait à déplacer saisonnièrement un troupeau vers de nouveaux pâturages. Vous allez découvrir qu'en 2035 ce n'est plus tout à fait le cas… et c'est terriblement oppressant. IL n'est pas facile de sortir un roman sur une thématique pareille en ces temps troublés. L'auteur n'avait sans doute pas prévu de s'inscrire aussi près d'une situation si anxiogène et si réelle. Toutefois, j'espère que ce texte trouvera son public parce qu'il est un excellent roman du genre et que fermer les yeux sur une situation existante n'est pas forcément la meilleure chose à faire. Vincent Hauuy m'apparaît aujourd'hui comme un lanceur d'alerte, transformant l'envers d'un jeu vidéo en réalité.
Je remercie les éditions Hugo thriller pour ce premier envoi de leur catalogue et Netgalley qui avait eu la gentillesse d'accepter ma demande.
#SURVIVRE #NETGALLEYFRANCE

Lien : https://aude-bouquine.com/20..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Matildany
  06 avril 2020
SurvivreVincent Hauuy
2035. le monde est devenu chaos, les changements climatiques ont accentué les catastrophes naturelles et les inégalités sociales, amplifié l'insécurité.
Florian Starck vit en ermite dans les Alpes, après avoir perdu sa femme et sa fille. Ses échanges sociaux se résument à quelques interactions avec la communauté voisine. Contacté par sa soeur, figure importante de l'État, qu'il évitait jusque-là, au vu de leurs idéaux antagonistes, il apprend que leur frère aîné Pierrick a disparu. Chargé par la DGSE d'espionner les coulisses d'un nouveau jeu de télé- réalité, "Survivre", mis en place par Alejandro Perez, milliardaire et génie des nouvelles technologies, il avait recommandé son frère comme entraîneur dans le jeu, avant de se volatiliser. Florian décline mais de retour chez lui, une rencontre avec une bande de pillard, qu'il esquive par lâcheté, entraîne un drame chez ses voisins.
Honteux, il accepte alors sa mission et découvre à son tour le jeu, où il sera chargé de coacher Zoé, jeune participante de 16 ans. Entre les moments où il lui enseigne la survie, il enquête afin de découvrir où se trouve Pierrick, et découvre un monde où les Intelligences Artificielles sont la nouvelle norme.
Un thriller d'anticipation, qui sonne très juste au niveau des conséquences d'une crise climatique. On sent que Vincent Hauuy s'est solidement documenté, après avoir livré son imagination aux dérives de la société.
Les explications quant au développement de l'intelligence artificielle ne nuisent pas au rythme du roman, le tout dans une narration aux aspects cinématographiques. Les personnages sont bien calibrés, mais ils auraient peut-être mérité un approfondissement pour un peu plus de densité, je n'aurait alors pas boudé des pages en plus. Une lecture distrayante, avec une résonnance particulière en cette époque de pandémie.
Lien : https://instagram.com/danygi..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Citations et extraits (20) Voir plus Ajouter une citation
Lilou08Lilou08   08 avril 2020
— Et voilà, tu sais tout ou presque.
J’ai longuement regardé ma sœur avant de lui répondre.
— Et quel est le rapport avec moi ? Je ne vois toujours pas ce que je fais ici.
Elle a levé les yeux au plafond, comme si elle cherchait ses mots.
— Alejandro s’est confié à Pierrick sur le fonctionnement du programme et sa phase préparatoire. Plusieurs coachs vont venir du monde entier pour s’occuper des participants.
Elle a marqué une pause, comme si elle m’invitait à parler.
— Et ?
— Et Pierrick t’a proposé.
Je me suis redressé dans le canapé.
— Il a fait quoi ?
— Il a suggéré ta candidature comme entraîneur dans l’émission. Et Alejandro a accepté.
— Bordel de merde, mais quelle idée à la con !
— Si maman était encore là, elle te ferait mettre un euro dans la boîte de conserve.
Je n’ai pas relevé, trop furieux.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Lilou08Lilou08   08 avril 2020
Claire m’a appris que le conflit en Amérique du Nord touchait à sa fin. Les Canadiens et les Américains s’étaient enfin mis d’accord sur le prix de l’eau. Plus grave, un nouveau morceau du glacier Totten, dans l’Antarctique, s’était détaché. Les scientifiques prévoyaient une montée des mers et des océans dans les prochains mois et les pays concernés se préparaient à y faire face. La côte atlantique de la France allait être touchée.
Toujours du côté français, le couvre-feu était maintenu suite à l’escalade des affrontements entre réfugiés climatiques et milices.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Lilou08Lilou08   08 avril 2020
J’ignore ce qui me perturbait le plus. Qu’une intelligence puisse violer le secret médical liant un patient à son médecin ou qu’elle soit capable d’utiliser ce genre d’information afin de détecter une faille et de manipuler un être humain. Je ne pouvais m’ôter de l’esprit que nous avions ouvert la boîte de Pandore et que nous œuvrions, sans en avoir conscience, à notre prochaine destruction, déjà bien amorcée par l’impact climatique et le chaos géopolitique.
Quant à la déduction de Chloé, mystère.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Lilou08Lilou08   08 avril 2020
Depuis l’incident de Miami, j’étais persuadé que je ne retournerais jamais aux États-Unis. Mais la mort d’Ashik et la dévastation de mon refuge m’avaient poussé à accepter le poste d’entraîneur, et par la même occasion à travailler pour la DGSE.
La voix de Sandra s’était tue depuis que j’avais passé ce coup de téléphone à ma sœur. Culpabilité oblige, j’avais attribué ce silence à une condamnation de sa part. J’avais le sentiment de trahir doublement ma promesse, en m’exposant à un danger potentiel et en abandonnant mon projet de créer un environnement autosuffisant.
La sensation d’avoir agi pour une bonne cause ne contrebalançait pas l’angoisse de ne jamais plus entendre ma fille.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Lilou08Lilou08   08 avril 2020
— Tu apprends vite.
— J’ai surtout une très bonne mémoire, et je lis beaucoup. Mais merci.
Zoé a jeté un œil à son bracelet-montre et s’est levée d’un bond.
— Je vais devoir vous quitter, j’ai rendez-vous avec ma psy. Je sens que je vais bien m’amuser.
— Passe-lui le bonjour de ma part.
— Non. Désolée, mais je ne suis pas entremetteuse. On se voit demain… coach.
J’ai regardé Zoé partir vers l’entrée de la jungle artificielle, convaincu que malgré notre « pacte », mon travail d’entraîneur n’allait pas être de tout repos.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Vincent Hauuy (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Vincent Hauuy
A l'occasion de la 11ème édition du salon international du livre en format livre de poche Saint-Maur En Poche, la blogueuse Ophélie Cohen (collectifpolar.com) recevait sur la scène des déblogueurs les deux auteurs Nicolas Beuglet et Vincent Hauuy pour nous parler de la folie dans le polar...
Dans la toile de Vincent Hauuy aux éditions Hugo Thriller https://www.lagriffenoire.com/1002304-nouveautes-polar-dans-la-toile.html Le Cri de Nicolas Beuglet aux éditions Pocket https://www.lagriffenoire.com/103366-divers-polar-le-cri.html
Complot de Nicolas Beuglet aux éditions Pocket https://www.lagriffenoire.com/1006545-nouveautes-polar-complot.html
La culture décontractée !!!!! ABONNEZ-VOUS A NOTRE CHAINE YOUTUBE ! http://www.youtube.com/user/griffenoiretv/featured (merci) La boutique officielle : http://www.lagriffenoire.com
#soutenezpartagezcommentezlgn Merci pour votre soutien et votre amitié qui nous sont inestimables. @Gérard Collard @Jean-Edgar Casel
+ Lire la suite
autres livres classés : télé réalitéVoir plus
Notre sélection Polar et thriller Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

PETITES QUESTIONS SUR

1. Quel est le prénom du narrateur ?

1. Samuel
2. Florian
3. Alejandro
4. Virgile

20 questions
0 lecteurs ont répondu
Thème : Survivre de Vincent HauuyCréer un quiz sur ce livre
.. ..