AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782755647501
Éditeur : Hugo et Compagnie (19/03/2020)

Note moyenne : 3.97/5 (sur 79 notes)
Résumé :
2035. La Terre est en sursis : les catastrophes climatiques se multiplient, les sociétés sont en ébullition et les réserves d’eau potable se raréfient. Le survivalisme prend de l’ampleur. Survivre devient à la fois un défi et une obsession. C’est aussi le thème et le nom du grand jeu télévisé que lance le milliardaire Alejandro Perez, magnat des intelligences artificielles.

Dans l’énorme complexe construit ad hoc dans l’Idaho, le lancement de Survivre... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (55) Voir plus Ajouter une critique
loeilnoir
  27 mai 2020
Un titre qui en un mot en dit long… Et je vous avoue, que dès les premiers chapitres je me suis demandé si j’avais véritablement envie de lire ce roman -actuellement- alors que nous traversons une crise sanitaire mondiale sans précédent… Mais si ma réponse est non, alors quand vais-je le lire ? Y aura t-il au moins des jours meilleurs où nous pourrons en toute insouciance nous plonger sans crainte dans un thriller d’anticipation ? Oui, mais la réalité, il faut la regarder en face, et c’est donc la boule au ventre que j’ai repris ma lecture, mais en donnant toute ma confiance à l’auteur qui ne m’a pas déçu.
D’une plume fluide et extrêmement documentée, Vincent Hauuy nous entraîne dans un futur qui n’a jamais été aussi proche… Accrochez-vous, le voyage est chaotique mais nous n’allons pas loin: un bond d’une petite quinzaine d’années pour rejoindre Florian Starck, un homme qui a tout perdu depuis la mort de sa femme et de sa fille, à qui il a fait une promesse : survivre pour qu’elles continuent d’exister à travers lui. Ex-militaire, ancien journaliste d’investigation, lanceur d’alerte à ses heures sur l’avenir de la planète, Florian s’est retiré du monde et vit maintenant en ermite dans les Alpes… Jusqu’au jour où son frère Pierrick, espion à la DGSE, disparaît lors d’une enquête sur un génie des nouvelles technologies nommé Alejandro Perez, célèbre créateur d’intelligences artificielles, et concepteur d’une non moins célèbre émission de télé-réalité diffusée dans le monde entier, baptisée « Survivre ». Pour retrouver la trace de son frère, Florian décide de rejoindre Seattle où se situe le studio d’enregistrement de l’émission et intègre le jeu en tant que coach d’une des candidates, Zoé Pelletier, 16 ans, dont le but, justement, est de survivre au coeur d’une nature hostile… Cette immersion va lui permettre d’approcher le laboratoire de recherche sur les IA abrité par le studio… Qu’est-il arrivé à Pierrick ? Que se passe-t-il de si secret dans ce laboratoire ? Alors que le jeu bat son plein, une menace extérieure gronde… Ne nous y trompons pas, si ce roman a des airs d’Hunger Games et de Koh-Lanta, c’est pour mieux vous tromper cher lecteur, car Survivre est bel et bien un thriller d’anticipation, où pointe une dose d’espionnage pour satisfaire les plus durs à cuire.
L’ensemble est novateur et fait véritablement froid dans le dos : des phénomènes météorologiques extrêmes ont changé la face du monde par leurs conséquences désastreuses : réfugiés climatiques, début d’anarchie, épidémies… L’auteur a particulièrement développé ses personnages, notamment Florian, dont les souvenirs nous ramènent parfois en 2020 où la technologie de l’époque est à peine plus évoluée que la notre… Froid dans le dos… je vous le dis, mais terriblement bien imaginé, intelligent et addictif… Les questions se succèdent, tant sur l’intrigue, que sur l’avenir de notre monde.
L’auteur a franchi un cap depuis Le Tricycle rouge, en osant un genre qui a le vent en poupe et qui lui sied à ravir. Je remercie Net Galley et les Editions Hugo Thrillers pour la lecture de ce roman, que je vous conseille fortement.
Lien : https://loeilnoir.wordpress...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          132
gruz
  11 mai 2020
Une lecture est aussi une histoire de perception. le ressenti peut être différent selon le moment, l'état de fatigue, l'environnement, l'envie, la concentration… Parfois indépendamment des qualités intrinsèques d'un roman.
Je suis un grand amateur de romans d'anticipation réalistes se déroulant juste quelques années en avant. Je me suis pourtant lancé dans cette lecture avec le frein à main, en l'ayant d'ailleurs reportée de plusieurs semaines. La faute à pas de chance, et à sa sortie juste au moment de l'éclatement de la crise sanitaire liée au COVID-19.
Et j'ai eu tort.
Avant de m'y plonger, j'imaginais également plusieurs « pièges » tendus à l'auteur et qui risquaient de modérer mon plaisir de lecture, pourtant largement titillé par un genre littéraire que j'affectionne.
Et j'ai eu tort.
Vincent Hauuy a non seulement évité toutes les embûches que j'avais supposées, et il propose un thriller d'anticipation d'une grande qualité et formidablement prenant. Avec des bonnes idées à la pelle et des rebondissements à foison.
Vu le contexte, j'irai même jusqu'à dire que sa réussite relève de l'exploit, et démontre tout son talent, qui éclabousse ces 425 pages.
Oui, un saisissement que de lire un tel livre durant cette période particulière et d'y prendre un tel plaisir !
Le résumé peut paraître trompeur. J'ai eu un peu peur de me retrouver devant une sorte de Hunger games. Une série de romans que j'avais adorée, mais je ne « sentais » pas le fait de retrouver une intrigue similaire.
J'avais tort.
Parce que ce récit-là n'a pas grand-chose à voir. C'est bien plus réaliste, et l'idée du jeu télévisé n'est qu'un prétexte qui reste en arrière-plan.
Certains pensent que Vincent Hauuy est sorti de sa zone de confort en écrivant un tel livre, lui qui a proposé jusqu'alors des thrillers et polars plus « traditionnels » (les guillemets sont de mise, parce que tous ses livres ont une personnalité marquée). Ce sentiment me semble erroné, au contraire, l'auteur a toujours baigné dans la SF en tant que lecteur et son métier de concepteur de jeu vidéo explique aussi sa manière de construire cette histoire.
L'idée qu'on aurait pu s'en faire, aurait été qu'il proposerait une anticipation « light ». C'est en fait tout le contraire, tout en étant avéré. Je m'explique : la somme de travail de recherches saute aux yeux (plusieurs mois lui ont été consacré), l'environnement est riche d'informations et de concepts qui rendent cette histoire vraiment crédible. Mais jamais ses recherches n'alourdissent le récit, n'y prennent le pas sur l'intrigue ou ne plombent le rythme élevé. Au contraire, tous les ingrédients sont parfaitement intégrés dans le fil narratif, s'en est saisissant.
le travail sur les personnages principaux est excellent (malgré leurs noms assez caricaturaux). Ils sont attachants, complexes et profondément humains. Et les dialogues sont au diapason.
Quant au final (une autre de mes inquiétudes, et j'ai encore eu tort), il est excellent et digne du reste.
Survivre est une réussite du début à la fin. Un roman profond ET ludique ! C'est fluide et intelligent, prenant, l'histoire et le contexte font réfléchir et distraient. Un tel équilibre est pourtant si difficile à atteindre.
Vincent Hauuy propose là ce qui est, pour moi, son meilleur roman. Il montre à quel point son imagination débordante, sa force de travail, sa volonté de ne pas s'enfermer dans un genre unique, et ses qualités de romancier font qu'il sort vraiment du lot.
Lien : https://gruznamur.com/2020/0..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          175
stokely
  26 avril 2020
Je ressors mitigée de cette lecture et pourtant il y avait vraiment tous les ingrédients à la base pour me plaire, peut-être ce moment particulier n'est pas propice à la lecture de ce récit c'est possible également, je laisserais d'autres chances à l'auteur j'ai d'ailleurs le Tricycle Rouge et le Brasier dans ma Pile à lire.
Tout d'abord les points positifs le personnage de Florian est très intéressant à suivre il vit une vie plutôt marginale en vivant seul dans les Alpes, ce roman étant un roman d'anticipation il se déroule en 2035 et les conditions pour vire sont de plus en plus difficiles que ce soit dû aux intempéries ou autres.
Florian a des bonnes notions de survivalisme et il va être contacté pour être coach dans un jeu de télé-réalité, il va aider la jeune Zoé dans cet étape, cette jeune fille vient de la ville de Détroit et nous comprenons que sa vie n'a pas été des plus facile.
Pour moi jusqu'ici la lecture a été addictive, les jeux proposés dans le dôme ou se déroule les épreuves a été haletants, une combinaisons de Hunger Games et de de l'Oeil de Caine de Patrick Bauwen que j'avais beaucoup aimé. On découvre la personnalité des autres candidats et le pourquoi de leur sélection est addictif. de même que l'enquête que Florian mène sur la disparition de Pierrick son frère.
Cependant par la suite le roman prend beaucoup plus la direction du roman d'espionnage et du côté intelligence artificielle très développée, de même que les nouvelles technologies comme les drônes etc et cette direction m'a beaucoup moins emballé.
Malheureusement je n'ai pas non plus ressenti beaucoup d'empathie pour les différents personnages durant le récit, restant ainsi assez indifférente à leur sort.
Il y a cependant des pistes de réflexions intéressantes à lire mais j'avoue que la seconde moitié à été plus poussive à lire pour ma lecture, à noter que le portrait de notre société en 2035 n'est vraiment pas des plus joyeux.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          170
bagus35
  15 avril 2020
Merci à NetGalley et aux éditions Hugo Thriller de m'avoir permis la lecture de ce bon thriller.
Florian Stark ,ancien journaliste vit en ermite dans les Alpes depuis le décès de sa femme et de sa fille survenu suite à un ouragan qui a dévasté la Floride.En 2035 ,le monde est en plein chaos et Florian tente de survivre de la chasse et de son maigre potager quand on vient lui proposer d'être le coach d'un candidat d'une émission de télé-réalité sur la survie en milieu hostile.Un bon roman d'anticipation.
Commenter  J’apprécie          240
nath74gri
  31 mai 2020
J'ai lu les trois romans précédents de Vincent Hauuy que j'ai trouvé très bons, et même s'il n'a pas devant lui une longue carrière d'écrivain, je trouve qu'il a une remarquable facilité à se renouveler et il le montre parfaitement avec son dernier roman, un thriller d'anticipation : Survivre.
Dès le premier chapitre, on entre dans l'action en suivant Florian Starck, un ancien militaire et ancien journaliste d'investigation, qui a perdu sa femme et sa fille, et qui vit retiré du monde, en 2035, en Haute Savoie (merci Vincent d'avoir intégré mon département dans ton livre).
Dans un monde où le chaos règne, il est contacté pour participer à un jeu de télé-réalité de survivalisme, comme coach d'une jeune Zoé et il accepte afin de retrouver son frère disparu, dans les lieux où se déroule cette émission.
L'histoire est passionnante et on sent le travail que l'auteur a du faire pour préparer ce livre sur l'intelligence artificiel, sur notre monde en 2035. C'est tellement plausible que ça fait vraiment peur car après la crise sanitaire du covid19 que l'on vient de vivre, on se doute bien que la prochaine crise sera économique et climatique et ce livre est criant de vérité.
Les personnages sont attachants, Florian bien sûr avec son passé tellement bouleversant, mais j'ai beaucoup aimé le personnage de Zoé.
Les 50 dernières pages sont quand même assez complexes dans tout ce qui est intelligence artificielle et nouvelles techonogies, et j'ai du m'accrocher pour bien comprendre certains paragraphes que j'ai relu plusieurs fois pour être sur d'avoir bien compris, mais c'est une fin très réussie.
Je ne suis pas une spécialiste des romans d'anticipations mais je trouve que Vincent Hauuy a vraiment réussi à nous immerger en 2035 et je ne suis pas trop pressée d'en arriver là !!
La couverture est bien réussie.
Merci à Hugo Thriller pour leur confiance.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Citations et extraits (32) Voir plus Ajouter une citation
kinditassiakinditassia   25 mai 2020
Nous nous somme promis de rester en contact, tout en sachant tout les deux que nous ne le ferions pas.
Commenter  J’apprécie          20
kinditassiakinditassia   25 mai 2020
Je crois que la fonction de l’humanité est de consommer transformer et détruire.
Commenter  J’apprécie          00
MaplumedepaonMaplumedepaon   21 mai 2020
Il n’y avait pas de panique ni de fatalisme dans sa voix. Comme bon nombre de gens ayant vécu les premières crises, ce type était résigné et composait avec sa nouvelle réalité. Il avait fait le deuil d’une vie telle que l’avaient connue ses parents. Moins d’eau, moins de nourriture, des canicules et des phénomènes météo extrêmes.
Commenter  J’apprécie          20
Jean-DanielJean-Daniel   17 mars 2020
Pendant quatre ans, j’ai observé le même rituel. À peine levé, j’expédiais un petit déjeuner composé de baies, d’œufs de poule et de légumes de mon potager. Les deux premières années, je partais à l’aube pour chasser à l’arc et poser quelques collets. Et puis le gibier s’est raréfié.
Venaient ensuite le relevé des températures, la récolte d’eau de pluie, le jardinage. Le reste de la journée se partageait entre la rédaction de mémoires et mes travaux en plein air.
Quatre ans de vie à l’écart d’une civilisation dont je n’obtenais des nouvelles qu’à travers un poste de radio. Mais je comptais honorer la promesse que j’avais faite à ma fille.
« Un jour, nous vivrons dans la nature. Papa construira une maison. Nous aurons des poules, un puits et un jardin. » Sandra avait toujours des étoiles dans le regard lorsque nous évoquions ce projet. Elle ignorait que je nous préparais à un changement de paradigme. Lorsque j’ai taillé les premières branches de mon abri, je n’aurais jamais imaginé être seul.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
PillyPilly   17 mai 2020
- Bordel, et pourquoi la vie aurait un sens, d'abord ? J'ai vu tellement de trucs tordus que j'ai du mal à y croire.
(...)
- Je n'ai pas dit que la vie était juste, surtout à une échelle individuelle. Mais je suis certaine qu'au plan macroscopique, l'humanité a un but, une trajectoire. C'est particulièrement visible si l'on retrace notre histoire. A partir de petits groupes d'individus, de clans, nous avons formé des civilisations, une économie mondiale. Et tout cela avec le support de la science. Certains phénomènes sont encore des mystères, mais nous sommes sur le point d'en résoudre une grande partie.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Videos de Vincent Hauuy (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Vincent Hauuy
A l'occasion de la 11ème édition du salon international du livre en format livre de poche Saint-Maur En Poche, la blogueuse Ophélie Cohen (collectifpolar.com) recevait sur la scène des déblogueurs les deux auteurs Nicolas Beuglet et Vincent Hauuy pour nous parler de la folie dans le polar...
Dans la toile de Vincent Hauuy aux éditions Hugo Thriller https://www.lagriffenoire.com/1002304-nouveautes-polar-dans-la-toile.html Le Cri de Nicolas Beuglet aux éditions Pocket https://www.lagriffenoire.com/103366-divers-polar-le-cri.html
Complot de Nicolas Beuglet aux éditions Pocket https://www.lagriffenoire.com/1006545-nouveautes-polar-complot.html
La culture décontractée !!!!! ABONNEZ-VOUS A NOTRE CHAINE YOUTUBE ! http://www.youtube.com/user/griffenoiretv/featured (merci) La boutique officielle : http://www.lagriffenoire.com
#soutenezpartagezcommentezlgn Merci pour votre soutien et votre amitié qui nous sont inestimables. @Gérard Collard @Jean-Edgar Casel
+ Lire la suite
autres livres classés : télé réalitéVoir plus
Notre sélection Polar et thriller Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

PETITES QUESTIONS SUR

1. Quel est le prénom du narrateur ?

1. Samuel
2. Florian
3. Alejandro
4. Virgile

20 questions
0 lecteurs ont répondu
Thème : Survivre de Vincent HauuyCréer un quiz sur ce livre