AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Gianni Haver (Autre)Jean-François Fayet (Autre)Valérie Gorin (Autre)Emilia Koustova (Autre)
EAN : 9782889011353
301 pages
Éditeur : Antipodes (25/09/2017)

Note moyenne : 4/5 (sur 3 notes)
Résumé :
Les pratiques commémoratives soviétiques, dont le traditionnel défilé sur la place Rouge, sont à l'origine d'une immense production d'images filmées, de photographies, de cartes postales, d'affiches, de tableaux, de vaisselle de porcelaine, de timbres, de médailles et de films de fictions. Offrant une perspective tant historique que sociologique, ce livre s'intéresse aussi bien à l'iconographie qu'aux imaginaires, souvent allégoriques, suscités par cette culture vis... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Hulot
  07 juillet 2020
Certains d'entre nous se rappelleront surement ces images de défilé militaire sur la Place Rouge diffusées tous les ans au mois de novembre. Ces reportages duraient plus ou moins longtemps en fonction des tensions internationales du moment et de la peur qu'elles étaient censées inspirer.
Les auteurs se proposent de nous raconter l'histoire de ces commémorations russes et leurs évolutions au fil du temps.
Il faut dire que les Russes apprécient de célébrer la Révolution Socialiste.
En effet, leur calendrier commémoratif débute tôt dans l'année :
__ 22 janvier : journée en l'honneur des victimes de 1905
__ 12 mars : célébration de la Révolution bourgeoise de 1917
__ 18 mars : célébration de la Commune de Paris
__ 01 mai : symbolise la lutte du prolétariat international
__ 07 novembre : l'avènement de la dictature du prolétariat
puis s'ajoutera le 9 mai jour de la victoire sur les nazis.
Le défilé du 07 novembre qui fut d'abord une sorte de procession de civils avant de devenir un moyen pour l'Etat de montrer sa puissance militaire, est le spectacle mis en scène le plus visible de ces célébrations.
Comme les auteurs vont nous le démontrer, il existe beaucoup d'autres moyens pour l'état Russe et le Parti de mettre en avant la cohésion nationale .
Les affiches , les banderoles, les timbres, les cartes postales, les médailles jusqu'à la vaisselle ainsi que la musique et le cinéma, bien sûr, serviront de support à cette célébration de la culture soviétique.
Ce livre comporte énormément de photos et de reproductions de documents qui sont accompagnées d'explications très détaillées et précises, ce qui constitue un bel ouvrage documenté.
Je remercie Babélio et les éditions Antipodes pour l'envoi de ce beau livre et des documents joints.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          370
natpiment
  31 juillet 2020
Cet ouvrage montre comment avec la volonté étatique, le mythe de la Révolution d'octobre 1917 s'est mis en place, à travers les arts visuels, défilés, peinture, cinéma, timbres, cartes postales, monuments , affiches, organisation de l'espace urbain etc...
A travers différents articles de spécialistes assez courts, chaque élément de la culture visuelle est quantifié dans le temps historique de l'Urss, les temps forts de son histoire propre et mondiale, puis analysé succinctement dans son évolution.
Un ouvrage de spécialistes certes mais tout à fait abordable pour toute personne ayant un minimum de connaissances universitaires ou empiriques sur la période.
L'iconographie est riche et c'est ce qui m'intéressait en premier lieu mais loin d'épuiser le sujet (la plupart des références que j'ai avec ma culture classique n'y sont pas ...).
Un ouvrage intéressant et que j'aurai aimé plus pointu.


Commenter  J’apprécie          30
LisaGiraudTaylor
  12 juillet 2020
Reçu en SP, masse critique babelio.. Oui, il y a que moi pour faire ce genre de demande, non ?
Didactique, visuellement richement illustré, cet ouvrage collectif rassemble 17 des spécialistes de la période qui ouvrent la boîte à souvenirs… comment la Révolution d'octobre a été mise en scène, scénarisé, et commémoré depuis 1917… des parades folkloriques un peu bordéliques du début aux défilés militaires réglés comme du papier à musique… aux films, aux photos, aux timbres postes, aux statuts, aux étendards… aux posters, affiches dans les pays étrangers, aux partis communistes étrangers (notamment français, etc.). Ce livre est un petit bonheur visuel, intelligent, absolument pas pompeux, évoquant les dessous du communisme, les arrangements entre amis et autres cultures de la masse et pour la masse… Bref, un ouvrage fascinant avec faucille et marteau en arrière-plan !

Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
HulotHulot   05 juillet 2020
Lenine aurait jugé que le cinéma était une arme...

Il apparaît de fait comme l'un des moyens les plus efficaces pour la propagande d'Etat, en URSS comme dans toute grande nation de cinéma. Démocratie où dictature se rejoignent dans la propagande du progrès social, de la prévention sanitaire, de l'effort économique, de l'écriture de l'Histoire nationale;

En Union soviétique, le cinéma se trouve aussi mis au service du Parti.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          180
HulotHulot   06 juillet 2020
Dans le monde soviétique, et plus généralement communiste, l'importance d'Octobre est telle que la commémoration de cet événement fondateur et la culture visuelle qui lui est liée ne cessent de s'étendre, de s'amplifier, de déborder de tous les cadres au fur et à mesure des révolutions médiatiques.
Commenter  J’apprécie          140

autres livres classés : goulagVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox