AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 239006163X
Éditeur : Reines-Beaux (23/12/2016)

Note moyenne : 4.38/5 (sur 4 notes)
Résumé :
Whyborne & Griffon T2 : Portail

Perceval Endicott Whyborne, érudit introverti, ne veut rien de plus qu'une vie tranquille aux côtés de son amant, Griffon Flaherty. Malheureusement, son père, magnat des chemins de fer, a d'autres idées en tête, à savoir engager l'ex-Pinkerton devenu détective privé pour qu'il enquête sur d'étranges événements survenus dans l'une de ses mines de charbon.

Whyborne, Griffon, et leur amie Christine se rend... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
LesLecturesdOriane
  08 février 2018
Perceval Whyborne, et son amant Griffon Flaherty, vont se retrouver sur une nouvelle affaire. Une enquête qui est une demande directe du père de Perceval ce qui est loin de lui faire plaisir. Et Griffon, après les événements du premier tome n'a pas envie d'aider cet homme. Pourtant les voilà parti pour le mont Portail pour y découvrir la source d'étrange affaire. Et c'est aussi là qu'un ancien ami, et amant, de Griffon se trouve : Elliot Manning. Un homme très beau auquel Whyborne se comparera obligatoirement. Entre jalousie, secret, mensonge et problème surnaturel nos deux héros n'ont pas fini d'en voir de toutes les couleurs !
J'aime définitivement cette série et la plume de Jordan L. Hawk ! Je suis sous le charme du mystère constamment présent, tout comme le fait de ressentir la pression des événements. J'évite assez facilement ce qui peut me mettre sous pression ou ce qui fait peur dans les séries ou film. Mais en livre j'ai tendance à apprécié ce genre de lecture même si c'est un registre que je choisis rarement. Mais ici nous avons ce genre de chose : la sensation d'être observé, l'attente d'un ennemi qu'on ne voit pas, ne pas savoir en qui avoir confiance, etc.
Whyborne et Griffon font donc face à d'étrange disparition, des personnes aux attitudes étranges ou encore à des menaces bizarres. Et pour trouver un sens à tout cela, ça ne va pas être facile surtout quand on essaie de leur mettre des bâtons dans les roues ou pire… de s'en prendre directement à eux ! Je ne peux pas trop en dire plus, car au final toute l'enquête est basé sur « qui sont les vrais ennemis » parler de tel ou tel personnage ou fait devient difficile. C'est presque un livre où l'on devient parano : n'importe qui peut-être un ennemi.
Je noterai quand même la présence de Christine durant presque tout le roman qui donne une bouffée d'air frai à ce duo masculin. Et aussi que Griffon a eu des remarques qui ne m'ont pas du tout plu ! Bon je l'aime toujours, et plus que tout j'adore son couple avec Whyborne que je trouve toujours si attachant, mais quand même. Pour ce qui est d'Elliot, car ça reste une part importante de ce tome, je dirais que je suis mitigé. Dès la première apparition je ne savais pas trop quoi pensé de lui, mon seul point positif est qu'il a rendu Whyborne fou de jalousie. Et j'adore les hommes jaloux !
Au final ce deuxième tome est tout aussi bien que le premier, le mystère toujours présent avec une pincée de magie et une certaine dose d'humour. le duo/couple Whyborne et Griffon marchent toujours du tonnerre avec moi. C'est un plaisir de les retrouver et je trouve l'alchimie entre eux addictive. Pour faire simple, j'ai hâte de pouvoir lire le tome trois et de les retrouver !
Lien : https://lecturesmmdoriane.wo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
levri
  07 mars 2019
Le père de Whyborne embauche Griffon pour enquêter sur des faits étranges survenus dans une de ses mines, nos deux héros se rendent sur place avec leur amie Christine afin d'enquêter. Malgré la difficulté d'obtenir des témoignages ils découvrent que des monstres sévissent. de plus Whyborne a des difficultés à accepter la vie antérieure de Griffons dévoilée par un de ses anciens "amis", chef des Pinkertons …

Le roman restitue de nouveau correctement l'atmosphère de l'époque, dans ce deuxième tome l'accent est mis sur les différences entre les familles aisées de Nouvelle Angleterre et les colons des territoires fraîchement conquis, d'un côté un monde traditionaliste de l'autre des individus beaucoup moins guindés et s'adaptant plus aisément à un nouveau mode de vie.
Cette fois les abominables monstres semblent venir d'ailleurs et se livrent à d'atroces expériences mentales et physiques sur les humains, il est de plus en plus difficile de savoir à qui on peut se fier, d'autant qu'Elliot, l'ex de Griffon semble vouloir le reconquérir, Whyborne a du mal à s'y retrouver, il n'est plus dans son monde.

L'écriture est fluide, les personnages et l'atmosphère du milieu et de l'époque sont biens rendus, le scénario reste dans la logique de l'intrigue. Un bon roman qui satisfera de nombreux types de lecteurs.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Yoda_Bor
  18 octobre 2018
Après un premier tome se déroulant en ville, on change un peu de décor pour cette suite puisque le père de Whyborne engage Griffon pour aller enquêter dans une mine de charbon.
Embarquant Christine dans leurs bagages, tous les trois partent vers de nouvelles aventures, dans un environnement oppressant qui ne leur laisse que peu d'espace pour respirer.
Ce nouveau lieu permet de mettre en avant les personnages.
Griffon retrouve au Mont Portail une de ses vieilles connaissances, Elliot, et le récit étant du point de vue de Whyborne, cette rencontre réveille de la jalousie et de vieux souvenirs. C'est une sous-intrigue qui aurait pu m'agacer mais elle apporte un peu de background à Griffon et c'est bien d'en apprendre un peu plus sur sa vie avant d'arriver à Contresens tout en remettant en cause les dynamiques en place jusque là.
Whyborne, lui, continue de développer ses pouvoirs. C'est vraiment un volet de l'histoire auquel j'accroche beaucoup et qui fait que son duo avec Griffon fonctionne si bien.
Quant à Christine, elle continue à suivre sa propre voie et son personnage est très réussi. J'aime que sa présence empêche le récit d'être complètement au masculin tout en évitant d'en faire une demoiselle en détresse.
L'intrigue en elle-même est assez réussie, mêlant mysticisme, disparation de personne et tentative de meurtre, le tout allant dans une direction tout à fait surprenante.
Je ne pensais pas que cette saga irait vers là, j'ai trouvé que c'était à la fois saugrenu et bienvenue.
Ce n'est sans doute pas de la lecture hautement philosophique mais le couple est attachant, j'aime les personnages et il y a suffisamment de rebondissements pour rendre l'histoire prenante.
De plus, la mythologie autour des pouvoirs de Whyborne continue à se développer et c'est un pan du scénario qui m'intrigue beaucoup.
Lien : https://yodabor.wordpress.co..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
LesLecturesdOrianeLesLecturesdOriane   08 février 2018
« Mon cœur s’emballait à mesure qu’il parlait.
— J’étais tout autant fautif. J’aurais dû te faire confiance. Mais Elliot est bien plus beau que moi, il a plus d’expérience, et il ne t’empêcherait pas de faire… quoi que ce soit.
Griffon leva la tête et m’adressa un regard incrédule.
— Parfois je n’ai pas la moindre idée de ce qui te passe par la tête, dit-il. Elliot n’est pas plus beau, du moins, pas à mes yeux. Il n’y a rien chez toi que j’aimerais changer.
— Mes cheveux ? Ils se dressent d’une façon horrible.
— C’est assez charmant.
— Ma taille ?
— Elle donne à d’autres parties de ton corps des proportions merveilleuses, répondit-il en me faisant un clin d’œil. J’aime également te voir rougir.
— Cela tombe bien, étant donné que tu es un expert pour me rendre écarlate, marmonnai-je.
— Et quand bien même Elliot serait un dieu marchant parmi les simples mortels, et tu serais, je ne sais pas, le bossu de Notre-Dame, c’est toi que je choisirais, car… car tu es qui tu es. »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
LesLecturesdOrianeLesLecturesdOriane   08 février 2018
« — Comment sais-tu que je glanais des informations ? demandai-je d’un ton acerbe. Peut-être étais-je en train de conclure une transaction commerciale. Peut-être doivent-elles toutes trois me rejoindre dans ma chambre tout à l’heure.
Griffon éclata de rire, maudit soit-il.
— Mon cher, depuis tous ces mois que je te connais, je ne t’ai jamais vu poser les yeux une seule fois sur une femme. Ni, et j’y compte bien, sur un autre homme. Tu es subtil dans ce domaine, mais j’ai appris à te déchiffrer.
Il glissa ses bras autour de ma taille.
— Viens, maintenant. Ne m’en veux pas. Tu sais que je ne fais que te taquiner.
Je soupirai. Griffon ne proposait pas un combat loyal, lui qui m’observait avec ses grands cils épais, l’extrémité de sa langue à peine visible au bord de sa lèvre inférieure charnue.
— J’aimerais simplement que tu ne changes pas tes plans sans m’en informer, dis-je d’un air vaincu.
Ses mains s’emparèrent de mon dos, sous mon manteau.
— Un détective doit savoir être flexible, murmura-t-il en me tirant plus près de lui. Es-tu… flexible ?
Une partie de mon anatomie devint alors tout sauf flexible. »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
levrilevri   07 mars 2019
Si nous ne pouvons trouver de modèles à suivre dans le passé, nous devons nous efforcer de bâtir un futur dans lequel ils existeront, et que le diable emporte quiconque nous dira que nous ne pouvons faire ainsi. Si nous nous mariions et devenions de vieux compagnons, eh bien, lorsque nous aurons quatre-vingts ans, nous nous ficherons bien des règles instaurées par la société ou qui que ce soit d’autre. Et alors nous aurions une maison ensemble et nous pesterions contre les gamins qui osent faire un pas sur notre pelouse.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
levrilevri   07 mars 2019
— Non, Whyborne, tu ne comprends pas, cracha-t-il avec sévérité et colère. La richesse de ton père te protégerait de la ruine. Même si l’on te surprenait à commettre un acte indécent en public, il se contenterait de soudoyer les policiers ou de t’envoyer faire un tour d’Europe, jusqu’à ce que tout le monde ait oublié et soit passé au scandale suivant.
— Comment oses-tu mêler mon père à cela ? Et tu dois être délirant pour croire qu’il irait jusqu’à lever le petit doigt pour mon bien. S’il faisait quoi que ce soit, ce serait pour protéger le nom de la famille, pas pour ma réputation.
— Même si tu as raison, le résultat final est le même. Et ta mère… elle m’accueille et me demande de l’appeler par son prénom. Imagines-tu que nous autres, même ceux qui n’ont pas été chassés de leurs propres foyers, nous jouissons de ce même luxe ? Tu as été protégé et choyé, et tu ne t’en rends même pas compte.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
levrilevri   07 mars 2019
— Je commençais à croire que ce satané musée allait te garder jusqu’à l’aube, dit-il en attirant ma tête vers lui pour un baiser.
— Il y a eu un incident…
Sa bouche se ferma sur la mienne, dans un geste affamé et urgent. Sa langue glissa sur mes lèvres, et je les ouvris avec impatience, le laissant me goûter. Je le tirai plus près, m’abandonnant à ce plaisir, l’ayant à nouveau dans mes bras. Ma peau me démangeait, désireuse de son toucher, et mon membre se mit à durcir, pressant contre la bosse que formait son érection à travers la toile de nos pantalons. Le baiser prit fin, bien que nous soyons toujours dans les bras l’un de l’autre.
— Mon pauvre et cher, dit-il. J’hésite à demander.
— Je ne peux plus attendre, répondis-je, le souffle court. Dans ta chambre ?
— C’est exactement ce à quoi je pensais.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

L'érotisme en littérature

Lequel de ces romans de Diderot, publié anonymement, est un roman libertin ?

Le Neveu de Rameau
Les Bijoux indiscrets
Le Rêve de D'Alembert
La Religieuse

6 questions
283 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature libertine , érotisme , érotiqueCréer un quiz sur ce livre