AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2355843147
Éditeur : Sonatine (08/06/2017)

Note moyenne : 3.44/5 (sur 27 notes)
Résumé :
La veille de sa mort, Nel a appelé sa sœur, Julia. Qui n'a pas voulu lui répondre. Alors que le corps de Nel vient d'être retrouvé dans la rivière qui traverse Beckford, leur ville natale, Julia est effrayée à l'idée de revenir sur les lieux de son enfance. De quoi a-t-elle le plus peur ? D'affronter le prétendu suicide de sa sœur ? De s'occuper de Lena, sa nièce de quinze ans, qu'elle ne connaît pas ? Ou de faire face à un passé qu'elle a toujours fui ? Plus que to... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (16) Voir plus Ajouter une critique
Stelphique
09 juin 2017
Ce que j'ai ressenti:…Et au fond de l'eau, le Coup de Coeur…
Le bassin aux noyées, Stelphique
(Texte inédit)
Paula Hawkins s'est admirée dans le reflet de mon eau. Elle s'est tellement penchée qu'elle s'est retrouvée, immergée… La rivière de Beckford a ceci de mystérieux, c'est qu'elle s'est nourrie du sang de ces femmes, celles qui ont perdues la vie, celles qui se sont vues rappelées par le néant…Et qui mieux qu'une femme peut ressentir le flux des eaux, et entendre le cri de ses désespérées?
Je suis le bassin aux noyées, et j'ai murmuré à cette auteure, la légende…
Je lui ai fait voir la beauté de ses lieux, avec son Vieux Moulin à proximité…Entendre le clapotis de la berge. Sentir le vertige de la falaise. Goûter son eau rafraîchissante. Toucher les algues douces…
Mais Paula Hawkins est tombée Au fond de l'eau…Elle raconte donc dans ce thriller choral, une version plus intime, plus profonde, plus sombre…Je suis tellement fier qu'elle est fait ressortir de ses pages, l'attraction de mon site, au delà même de son panorama, elle m'a rendu fascinant…En racontant sa version, elle a fait naître la peur, dissimulé l'endroit idyllique en traquenard mortel, restitué l'honneur de ses femmes…
Je suis le bassin aux noyées, et j'ai dans mon flot, les âmes piégées de ces malheureuses…
Retenue le temps de ses 400 pages, vous aurez l'histoire de ma tragédie…Paula Hawkins a eu l'intuition, ou peut être même a t-elle entendue les voix d'outre-tombe, mais elle rend dans ses lignes avec brio, une atmosphère intrigante, les jeux de pulsion/répulsion qui régissent ce monde, la cruauté des hommes…Je lui ai donné de mon pouvoir, pour s'infiltrer dans les interstices de ces esprits tordus, devenir torrent pour attester de votre vigilance, prendre des tournants inattendus pour nourrir son intrigue, et je l'ai laissée se reposer, sur une plage de vérités…
Je suis le bassin aux noyées, et vous allez connaître ma malédiction…
Pourrez-vous remonter à la surface?
Epilogue de Stelphique.
« Il est des personnes qui sont attirées par l'eau, des personnes qui entretiennent avec elle un rapport presque primal. Je crois en faire partie.p47 »
Avec cette lecture, je me suis laissée prendre au piège, de ses mots, de ces eaux…Entre souffle coupé, vertige et apnée, ce roman m'aura totalement imprégnée…J'ai plongé dans ce Bassin aux noyées avec délectation, me régalant des remous psychologiques et du savant coup de maître de l'auteure d'allier le jeu des mensonges et l'atmosphère vaseuse. J'ai nagé avec ses soeurs de détresse, me laissant conter leurs douleurs incommensurables…J'ai pleuré avec elles, tellement que j'en ai perdu mes moyens, et la surface m'a engloutie…Dans les eaux sombres, j'ai pourtant ressenti les rapports glaciaux entre ses personnes, vu les ombres de ses corps abandonnés au silence, saisi toutes les subtilités posées comme des galets blancs dans les profondeurs obscures du bassin…Et juste avant que le dernier souffle de mes lèvres couleur hématome me quitte, je vous crie le grand Coup de Coeur que j'ai trouvé Au fond de l'eau
Ma note Plaisir de Lecture 10/10

Lien : https://fairystelphique.word..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          429
gruz
08 juin 2017
Après le succès ahurissant de la fille du train, Paula Hawkins était attendue au tournant. On la retrouve le long d'un bras de rivière, penchée au bord de la falaise. Métaphoriquement, peut-être a t-elle eu cette impression au moment de négocier ce virage.
Ceux qui ont encensé son premier roman, tout comme ceux qui aiment les thrillers psychologiques et prennent le train en marche, doivent avoir l'eau à la bouche à l'idée de baigner dans ce dense récit.
Une histoire dans laquelle on ne plonge pas tête la première, mais où on s'immerge pas à pas, en sentant le froid s'insinuer petit à petit. Pas le genre de thriller tourbillonnant, mais une ambiance tout en subtilité qui fait naviguer le lecteur en eau trouble.
Il faut une certaine concentration pour garder le cap, au gré des nombreux personnages qui composent cette intrigue. Une petite communauté où tout le monde se côtoie, entourée de secrets, de non-dits, d'incompréhensions. Au sein du village de Beckford, rien ne coule de source. Chacun sa vérité.
Je vais amener de l'eau au moulin de ceux qui pensent du bien de Paula Hawkins. Elle n'a rien inventé, mais sait modeler des personnages forts, crédibles, complexes et humains. Elle a le don de la patience, la volonté de créer une ambiance avant tout, sans tomber dans les failles de la facilité.
La torpeur de l'atmosphère et une certaine lenteur assumée peuvent ne pas convenir à tous. Les personnages prennent des trombes d'eau sur la tête tout au long du récit, et le lecteur en sort rincé. Il faut apprécier de s'enfoncer lentement dans les eaux glaciales d'une intrigue sobre mais prenante.
Paula Hawkins n'est pas du genre à noyer le poisson. Au travers de ces très beaux portraits de femmes, les sujets abordés sont difficiles. Elle amène les choses en douceur. La subtilité ne l'empêche pas de parler de sujet lourds comme la dépression ou le suicide.
Au fond de l'eau est une lecture prenante par son ambiance pesante (voire déprimante), quoi qu'un peu lente parfois, où il faut se méfier de l'eau qui dort. Poignante aussi, grâce à ses personnages et leurs fêlures. Même s'il ne révolutionne rien, ce deuxième roman de Paula Hawkins est loin d'être un coup d'épée dans l'eau et confirme que c'est une auteure qui sait créer un univers immersif.
Lien : https://gruznamur.wordpress...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          275
Audreyaufildespages
27 juin 2017
Avec « La fille du train », Paula Hawkins nous avait plongé avec brio dans une intrigue policière vraiment palpitante. Autant dire que j'attendais beaucoup de son nouveau roman.
Nel et Julia ne se sont jamais vraiment bien entendues. C'est donc avec appréhension et répugnance que Julia, dites Jules, quitte Londres pour retourner à Beckford, la ville de son enfance, y enterrer sa soeur et prendre soin de sa nièce qu'elle ne connaît pas.
Sur place, tout semble difficile à la jeune femme qui est contrainte de renouer avec un passé qu'elle a fuit et qu'elle prend à nouveau de plein fouet. de plus Lena, âgée de quinze ans, lui reproche son absence et son manque évident de soutien auprès de sa mère. Pourtant, la thèse du suicide de cette dernière semble complétement improbable, d'autant que la petite ville cache beaucoup de secrets.
Les romans de Paula Hawkins nous plongent dans une ambiance vraiment particulière, sombre, pesante, glauque. Les personnages que l'on croise sont pathétiques, borderline, mystérieux et baignent dans la tristesse et la langueur de leurs échecs. On est bien loin des héroïnes belle comme le jour, puissantes, charismatiques à qui tout réussi. Mais je trouve que ça fait du bien d'avoir face à nous de « vrais humains » fait de chair et de sang et surtout faillible.
Si l'écrivain sait nous mettre en condition lentement à l'image d'une immersion glacée dans les eaux troubles de la rivière de Beckford, elle ne m'a pas emportée jusqu'à fond (de l'eau).
L'intrigue est sans conteste prenante, chaque personnage dissimule des secrets honteux encore pire que ceux du voisin, l'eau exerce un pouvoir enchanteur et terrifiant, les indices semés et récoltés au compte goutte contribuent à nous scotcher au récit. D'autant que les courts chapitres permettent à plusieurs femmes, Lena, Jules, Erin, Louise, Helen, d'aborder l'intrigue sous différents angles.
Ce livre aborde également différents thèmes, le suicide, la dépression, la manipulation et sont traités avec beaucoup de subtilités et d'empathie.
Alors que la quatrième de couverture nous promettait « un ultime rebondissement, qui marquera tous les esprits », j'ai été assez déçue et je reste sur ma faim. J'aurais aimé que Paul Hawkins frappe encore plus fort. Un peu raté selon moi mais ce roman reste un bon thriller malgré tout.
Lien : http://audreyaufildespages.u..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Lilif
26 juin 2017
Paula Hawkins vous immerge dès la première dans le bassin aux noyées avec la narration de Libby, ensuite les premiers chapitres vous entraînent dans le village de Beckford, nous avons le point de vue de pas moins de plus de 10 narrateurs, sans compter les bons dans le passé ni les chapitres sur le livre de Nel.
Si c'est assez perturbant au début on se laisse complètement entraîner dans le courant des mots, maux de la rivière.
Je dirais même que cette rivière est, elle aussi, un personnage à part entière, tout tourne autour d'elle.
Paula Hawkins relève d'un cran la psychologie de ses personnages, si dans la fille du train c'était un « huit clos » avec des femmes faibles ici c'est le contraire, les femmes sont fortes, elles sont indépendantes.
À l'image de Nel que l'on retrouve noyée, meurtre ou suicide ? C'est ce que nous découvrons au fil des pages, en remontant le fil du courant.
Des femmes qu'on voit évoluer comme la craintive Julia qui change au fil du récit. Louise qui se débat avec la tristesse de la mort de sa fille.
Il y a aussi la jeune Katie décédée de la même façon quelques mois plus tôt, la meilleure amie de Léna, la fille de Nel, la nièce de Julia.
Julia qui ne voulait pas revenir à Beckford, qui ne voulait plus parler à sa soeur pas même au téléphone la voilà obligée de revenir dans la maison au pied de la rivière s'occuper de sa nièce.
Nel, Léna et Julia sont les personnages centraux du livre, à travers elles on approche les autres protagonistes.
La vie de Nel nous est racontée par Julia, qui depuis son retour sur les lieux lui parle tout haut.
Est-elle folle ? Qu'a donc fait Nel pour que Julia lui en veuille autant ?
Léna pourquoi est-elle si froide face à la mort de sa mère et si dévastée de la mort de Katie.
Roman chorale vous avez les points de vue de Louise, Nickie la vieille qui parle aux morts, Helen, Libby, Jeannie, Patrick, Sean, Lauren, Erin, Mark, Josh, Louise, Nel, Julia, Lena.
Paula Hawkins vous entraîne dans les méandres de la psychologie de ses personnages, disséquant peu à peu leurs pensées.
En nous narrant son thriller Paula Hawkins aborde des thèmes forts comme la boulimie, le viol, l'amour mère/fille, le suicide, l'adultère, la folie, la dépression, le suicide.
Le gros point fort de Paula Hawkins c'est l'atmosphère qu'elle instille dans son roman, l'ambiance qu'elle installe peu à peu, si vous aimez les thrillers trépidants ce n'est pas l'auteure qu'il vous conviendra.
C'est tout en lenteur, comme si on suivait les eaux calmes, mais troubles de la rivière.
Il y'a très peu de rebondissements, elle s'attarde surtout à fouiller la psychologie des ses personnages, à immerger le lecteur dans son ambiance.
Même s'il n'y a d'original dans ses écrits c'est son point fort, c'est glauque, angoissant, vous ne savez pas à qui vous fier.
Meurtres ? Suicides ? Vous doutez jusqu'au bout et même quand vous devinez une partie Paula ne vous laissera pas dévier si facilement du cours de la rivière...
Vous plongez dans ce roman, presque en apnée.
Une l'ambiance que j'ai adorée même si j'ai trouvé quelques longueurs au récit au milieu du livre.
Un thriller psychologique efficace qui nous dresse de beaux portraits de femmes, une ambiance parfaite, une lecture addictive (renforcée par les chapitres très courts), immersive dans ce village de Becford qui n'a pas fini de vous livrez tous ses secrets, ses non-dits, son passé et son possible futur.
Lien : http://luciebook.blogspot.be..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
celinedr
14 juin 2017
Je ne fais pas partie du club des adorateurs (adoratrices devrais-je dire car le lectorat de ce livre est plutôt féminin, non ?!) de la fille du train ! J'ai trouvé que ce thriller n'était pas mauvais mais je ne m'explique pas l'engouement qu'il a suscité. Bref…Mon avis sur ce premier opus ne m'empêche pas de découvrir le second de l'auteure dont la couverture et surtout la lecture de la quatrième de couverture ont attisé ma curiosité.
D'emblée, on reconnaît le style plutôt lent de l'auteure, caractéristique qui n'est pas forcément pour me déplaire. J'aime prendre mon temps quand je rentre dans une histoire.
Je l'ai dévoré. Je l'ai trouvé très addictif. Je n'ai pas dit bon…j'ai dit addictif ! Ce qui n'est pas la même chose et, ce qui ne veut pas dire mauvais non plus… 
Les courts chapitres facilitent la lecture c'est certain. L'alternance des nombreux points de vue narratifs également. L'exercice est intéressant. J'ai beaucoup apprécié cette construction qui permet d'aborder différents angles de l'histoire et d'en savoir davantage sur les personnages même si, au début, il est un peu complexe de comprendre qui est qui et d'établir les liens entre eux. Ils sont tout de même un certain nombre…
J'ai donc essayé de démêler le vrai du faux. Un personnage dit une chose, un autre personnage une autre. Qu'est-il donc arrivé à Libby, Lauren, Katie et Nel ? Suicide ? Meurtre ? Malédiction ? Quels secrets renferment la rivière du petit village de Beckford ? Pourquoi attire-t-elle que « les femmes à problèmes » ? Beaucoup d'interrogations subsistent et je me suis alors lancée dans tout un tas de spéculations plus farfelues les unes que les autres. Et à la fin je me suis dit : « Ah, c'est juste ça… » J'ai donc été un peu déçue, je l'avoue, par la simplicité du dénouement mais également par la banalité des énigmes que renferment ce livre. Finalement, aucune des héroïnes ne renferment de sombres secrets. Tout est assez banal en fait : amour interdit par la loi, adultère, amour paternel…Tout tourne autour de ce sujet universel qu'est l'amour. L'écriture, elle-même, est simple mais fluide, il faut le reconnaître. L'idée est bonne mais, malgré les 400 pages que contient ce livre, je trouve qu'on reste en surface…Pour un livre qui a pour titre Au fond de l'eau… J'aurais souhaité que ces destins croisés de femmes, pour lesquelles je n'ai pas eu de réelle sympathie, soient mieux exploités. Alors, oui, à la fin, les pièces du puzzle s'imbriquent bien. Néanmoins, la réalisation de celui-ci est tout de même assez facile à réaliser.
Un tout dernier point sur lequel j'aimerais m'attarder : la rivière. Cet élément, qui joue un rôle primordial dans l'oeuvre, ne « vit » pas. Il reste en retrait. Plus de descriptions de ce lieu, que j'ai parfois eu du mal à visualiser, et davantage de références à celui-ci auraient été un plus. Indéniablement.
Je sors donc mitigée de cette histoire qui, certes, se lit bien mais où tout est un peu trop simple. J'ai tout de même passé un bon moment.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Les critiques presse (2)
LeJournaldeQuebec19 juin 2017
Un roman choral qui n’a pas remporté l’unanimité des voix, mais qui nous offre quand même un bon moment de lecture.
Lire la critique sur le site : LeJournaldeQuebec
Liberation12 juin 2017
Le canevas est habile et efficace, alliage d’atmosphères délétères, de faux-semblants, de désirs ambivalents, de communautés et de solitudes.
Lire la critique sur le site : Liberation
Citations & extraits (4) Ajouter une citation
StelphiqueStelphique09 juin 2017
Il est des personnes qui sont attirées par l’eau, des personnes qui entretiennent avec elle un rapport presque primal. Je crois en faire partie.
Commenter  J’apprécie          264
rkhettaouirkhettaoui09 juin 2017
J’ai cherché ce que j’allais pouvoir te dire en arrivant, je savais que tu avais fait ça exprès pour me faire du mal, pour me contrarier, pour m’effrayer, pour bouleverser ma vie. Pour attirer mon attention, pour me forcer à revenir. Alors bravo, Nel, tu as réussi : me voilà de retour dans cet endroit que je ne voulais plus jamais revoir, sommée de m’occuper de ta fille, et de remettre de l’ordre dans tout ton bordel.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui09 juin 2017
Mieux vaut laisser sombrer certaines choses.D’autres non, mais lesquelles ?
Les avis divergent.
Emily Berry.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui09 juin 2017
Ce que je voudrais retrouver m’échappe, et ce que j’essaie tant d’oublier me revient sans cesse.
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Paula Hawkins (18) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Paula Hawkins
Le nouveau roman de l'auteur de la Fille du train !
POURREZ VOUS REMONTER A LA SURFACE?
Une semaine avant sa mort, Nel a appelé sa s?ur, Julia. Qui n?a pas voulu lui répondre. Alors que le corps de Nel vient d?être retrouvé dans la rivière qui traverse Beckford, Julia est effrayée à l?idée de revenir sur les lieux de son enfance. de quoi a-t-elle le plus peur ? D?affronter le prétendu suicide de sa s?ur ? de s?occuper de Lena, sa nièce de quinze ans, qu?elle ne connaît pas ? Ou de faire face à un passé qu?elle a toujours fui ? Plus que tout encore, c?est peut-être la rivière qui la terrifie, ces eaux à la fois enchanteresses et mortelles, où, depuis toujours, les tragédies se succèdent.
Julia, Lena, Nel : avec ce superbe portrait de trois femmes en quête d?elles mêmes, aux prises avec les pesanteurs du passé, on retrouve l?infinie compréhension pour ses personnages dont témoignait déjà Paula Hawkins dans La Fille du train. On y retrouve, surtout, sa virtuosité et un talent incroyable pour tenir le lecteur en haleine jusqu?à l?ultime rebondissement, qui marquera tous les esprits.
http://www.paula-hawkins.fr
+ Lire la suite
autres livres classés : thrillerVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle

Autres livres de Paula Hawkins (1)Voir plus




Quiz Voir plus

La fille du train - Paula Hawkins

Combien y a-t-il de narratrices ?

1
2
3

10 questions
110 lecteurs ont répondu
Thème : La Fille du train de Paula HawkinsCréer un quiz sur ce livre
. .