AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

Jean Esch (Traducteur)
EAN : 9782844205193
287 pages
Editions Thierry Magnier (17/01/2007)
3.93/5   29 notes
Résumé :

Le jour de ses seize ans, Dylan est mis à la porte par sa mère. Sans toit ni ressources, il apprend à vivre dans la rue... II y a des règles à apprendre, des codes à comprendre: comment faire la manche, où trouver les foyers, quels gangs éviter...Une solidarité le lie à ses compagnons d'infortunes : Ambre, Twitch, la blonde et innocente Jenna. Malgré ces amitiés occasionnelles, la vie dans la rue est une longue descente aux Enfers pour Dylan, ponctuée de... >Voir plus
Que lire après La théorie de la relativitéVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Dés les premières lignes, Barbara Haworth-Attard plonge le lecteur dans l'univers de Dylan si réaliste qu'il en devient bouleversant et poignant. La théorie de la relativité est un livre qu'on pourrait qualifier de documentaire, il suit le parcours chaotique d'un jeune garçon des rues du XXIème siècle.
Difficile de ne pas être touché par la situation de Dylan qui ne le mérite pas et qui amène la sympathie.

Lire La théorie de la relativité, c'est poser un nouveau regard sur tous ces ados qui on  été laissé par le système, c'est voir que dans un pays tout ne va pas bien et qu'ailleurs quelqu'un souffre, survit tandis que nous sommes là à profiter de notre confort si commun.

La théorie de la relativité aborde un sujet dur de façon cru mais sans voyeurisme où le lecteur est confronté aux problèmes que rencontres les personnes qui vivent dans la rue : avoir peur de sentir mauvais, se nourrir, se protéger du froid, éviter les gangs, la drogue, la prostitution, s'occuper, affronter le regard et les remarques des passants...

Les faits sont objectifs et racontés avec simplicité. le texte n'en demeure pas moins très fort et émouvant. Dylan est un héros attachant qui essaye de garder sa dignité malgré l'enfer dans lequel il vient de tomber et qui ne peut renoncer totalement à son passé : songeant à ses frères, à sa mère et à ses grands-parents qu'il tentera de revoir...

Histoire issue de la vie quotidienne et évoquée plusieurs fois en littérature jeunesse, la Théorie de la relativité est un roman marquant, dont on ne peut faire l'impasse et qui aborde d'une façon déroutante et réaliste la vie dans les rues. Une histoire qui fascine et effraie et dont on ne peut être qu'admiratif devant la détermination de Dylan pour s'en sortir.
Commenter  J’apprécie          20
Ce roman est un choc qui fait écho à "La pyramide des besoins humains" mais aussi à "Une tribu dans la nuit".
Dylan est encore un ado quand sa mère, incapable de gérer sa vie, le met à la porte sans aucune ressource en plein hiver. le garçon va découvrir le monde de la rue et sa faune hiérarchisée. Il refuse de tomber dans les serres du Vautour qui fait travailler la belle Jenna pour lui et vit de débrouille et... même pas d'espoir.
La galerie des portraits ainsi brossée nous fait rencontrer Twitch, que la Ritaline a transformé en junkie avant l'heure, Amber, que sa grossesse va peut-être responsabiliser, Ainsley, qui, après s'en être sortie veut devenir assistante sociale pour aider les autres et Glen qui travaille dans les beaux bureaux et dont Dylan ne comprend pas l'attention qu'il lui porte.
Le récit explique extrêmement clairement le cercle vicieux et l'engrenage qui fait sombrer ces personnes dans une telle précarité qu'elles sont à la merci des dealers, vendeurs de rêve...
Commenter  J’apprécie          20
Ce roman raconte l'errance de Dylan mis à la porte de chez lui le jour de ses 16 ans, sous pretexte qu'il est assez âgé pour se suffire à lui-même...Il se retrouve dans la rue et doit en apprendre les codes, les rites.....Il est confronté à a la violence, il se prend d'affection pour Ambre, une fille beaucoup plus jeune que lui et qu'il voit sombrer dans la drogue....
Ce roman raconte tout cela avec beaucoup de réalisme : la rue, la violence, la drogue....et nous balance ça en pleine figure....Je l'ai trouvé très dur, très sombre....même si la fin apporte un peu de lumière.....A mettre entre des mains de lecteurs adolescents avertis....
Commenter  J’apprécie          10
Ce livre nous plonge dans la difficulté de la vie (ou plutôt survie) d'un ado SDF, rejeté par sa mère.

On arrive facilement à se mettre à sa place : faim, soif, fatigue et froid seront facilement ressentis si vous arrivez à vous mettre dans la peau de Dylan.

Le livre est toutefois un peu court, manque de rebondissements et aurait pu être encore plus approfondi dans l'histoire des personnages.

Il est tout de même agréable et rapide à lire.
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (11) Voir plus Ajouter une citation
Amber traite tous ces gens comme des êtres normaux, non pas comme des pauvres ratés, et en échange, ils lui donnent leur nom. (p.244)
Commenter  J’apprécie          30
Je glisse la photo entre les pages du livre sur Einstein. C'est un endroit approprié, me semble-t-il, étant donné que les photographies évoquent le temps. Un temps figé. Quelque part, j'aurai toujours trois ans, cinq ans ou six ans.
Commenter  J’apprécie          10
Je commence à développer une théorie selon laquelle, quand vous êtes petit, tout vous paraît deux fois plus grand que dans la réalité. je dois prévenir Micha pour qu'il ne soit pas trop déçu quand il sera plus grand. (p.201)
Commenter  J’apprécie          10
- Je suis des cours pour devenir assistante sociale. (...)
Regarde-le, dit Ainsley en montrant Twitch du doigt. Et pense à Amber. A mon avis, leurs problèmes auraient dû être réglés avant qu'ils en arrivent là. Avant qu'ils se retrouvent dans la rue, drogués et victimes de sévices. Si on pouvait s'attaquer aux problèmes plus tôt, si on pouvait aider les familles, on pourrait empêcher ça. (p.170)
Commenter  J’apprécie          00
Suis-je invisible ? Quand je fais la manche, les gens passent devant moi comme si je n'étais pas là. Peut-être que je ne suis pas là, effectivement. Une nouvelle théorie me traverse l'esprit et me donne la chair de poule. Si personne ne reconnaît mon existence, est-ce que je vais cesser d'exister ? (p.59)
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : sdfVoir plus
Les plus populaires : Jeunesse Voir plus

Autres livres de Barbara Haworth-Attard (2) Voir plus

Lecteurs (49) Voir plus



Quiz Voir plus

Livres et auteurs chez PKJ (pocket jeunesse)

Qui est l'auteure de "Eleanor & Park" et "Carry on" ?

Cat Clarke
Marika Gallman
Rainbow Rowell
Jo Witek

20 questions
82 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeunesse , littérature pour adolescents , jeune adulteCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..