AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782266086509
117 pages
Éditeur : Pocket Jeunesse (31/03/1996)
4.26/5   17 notes
Résumé :

La boîte de Pandore qu'il ne faut pas ouvrir sous peine des pires malheurs ; le roi Midas que sa passion de l'or faillit perdre ; Hercule qui, par la ruse et la force, obtiendra les pommes d'or du jardin des Hespérides ; Philémon et Baucis, les amoureux vieillissants qui resteront unis par-delà la mort ; comment Persée parvint à se débarrasser de la Gorgone, et Bellérophon, de l'hideuse Chimère ? Six histoires ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
iz43
  13 avril 2015
C'est un jeune garçon de 18 ans, Eustache Bright qui entreprend de raconter certains mythes à un groupe d'enfants composé de frères et soeurs, de cousins, d'amis. Les enfants ont été surnommés Marguerite, Pervenche, Joli-Bois, Primevère, Bouton-d'Or ... le groupe séjourne dans une grande propriété américaine, Tanglewood. le premier mythe raconté est celui de Persée et de Méduse. Vient ensuite le roi Midas, Pandore, Hercule...
J'ai apprécié que les mythes soient longuement détaillés et racontés comme des contes. le langage est un peu précieux (le texte date) mais reste abordable et délicieusement merveilleux. le livre porte bien son nom. J'ai aimé aussi le commentaire des jeunes enfants et la description des paysages américains.
Commenter  J’apprécie          80
agnesrobert
  04 septembre 2017
Une bonne oeuvre pour aborder facilement les mythes grecs.
Commenter  J’apprécie          50
Moi17320
  28 mars 2018
Petit livre de 6 nouvelles sur la mythologie grecque avec au milieu, environ 6 pages de jeu se rapportant à la lecture. Il se lit vite. J'ai aimé me replonger dans ces histoires.
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
iz43iz43   13 avril 2015
Il faut vous dire qu’il y avait à cette époque
trois Gorgones ; c’étaient les monstres les plus
étranges et les plus terribles qu’on eût vus depuis
que le monde existait, et probablement on n’en
verra jamais d’aussi affreux dans l’avenir. Je ne
sais réellement pas quelle place donner à ces
affreuses créatures, et si elles appartenaient à la
terre ou à l’enfer. C’étaient trois soeurs qui
semblaient avoir quelque ressemblance avec les
femmes ; pourtant elles appartenaient bien
positivement à la plus horrible espèce de dragons
et à la plus dangereuse. Il serait difficile
d’imaginer quel aspect hideux présentaient ces
trois monstres : au lieu de cheveux, croirez-vous
que les Gorgones avaient sur la tête une centaine
de reptiles se tordant, se repliant, s’entrelaçant, et
allongeant des langues venimeuses armées d’un
double dard ? Leurs dents étaient des défenses
d’une longueur effrayante ; leurs mains étaient
d’airain ; leur corps était couvert d’écailles au
moins aussi dures et aussi impénétrables que le
fer ; en outre, elles avaient des ailes, et de
splendides, je vous en réponds, car chaque plume
était de l’or le plus pur : aussi, quand elles
prenaient leur vol au soleil, on en restait ébloui.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
iz43iz43   13 avril 2015
Maintenant nous
allons partir. La première chose à faire est de
trouver les trois vieilles femmes aux cheveux
gris, qui nous diront où l’on peut découvrir les
Nymphes.
– Les trois femmes aux cheveux gris ! s’écria
Persée, à qui cela parut une nouvelle difficulté à
surmonter. Dites-moi, je vous prie, quelles
peuvent être ces trois femmes dont je n’ai jamais
entendu parler de ma vie.
– Ce sont de vieilles dames fort étranges, dit
en riant Vif-Argent. Elles n’ont qu’un oeil et
qu’une dent pour elles trois ; c’est, en outre, à la
clarté des toiles, ou à la tombée de la nuit, qu’il
faut les aborder : car elles ne se montrent jamais
en plein jour, ni même au clair de lune.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
iz43iz43   13 avril 2015
Les aimables Nymphes se disposaient à le
coiffer de ce précieux casque, orné d’un panache
de plumes noires ondoyantes, lorsque cet incident
donna lieu à une scène plus extraordinaire que
toutes celles que je vous ai déjà racontées. Notre
héros était là, plein de fierté ; c’était un beau
jeune homme aux cheveux blonds, aux joues
roses, ayant un glaive recourbé au côté, et portant
un bouclier d’un poli éclatant. Mais, le casque
une fois posé sur son front, tout avait disparu ;
l’air transparent et vide occupait seul la place où
il était l’instant d’auparavant. Tout s’était
évanoui, jusqu’à la coiffure qui le rendait
invisible.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
iz43iz43   13 avril 2015
Il faut vous dire qu’Eustache Bright avait
acquis parmi les enfants une grande réputation
comme conteur de récits merveilleux. Bien qu’il
se prétendît fatigué toutes les fois que ses
auditeurs, qui ne se lassaient pas de l’entendre,
lui en demandaient encore un autre, je doute
réellement que rien pût lui faire autant de plaisir
que de les leur débiter. Vous eussiez pu vous en
apercevoir à un certain jeu de paupières
significatif, lorsque Marguerite, Joli-Bois,
Primevère, Bouton-d’Or et la plupart de ses petits
compagnons, le supplièrent de raconter
quelqu’une de ses histoires, en attendant que le
brouillard fût dissipé.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
iz43iz43   13 avril 2015
Je n’ai pas le temps de vous raconter les
aventures merveilleuses qui arrivèrent à notre
héros pendant cette dernière partie de son
voyage ; je vous dirai seulement qu’il tua un
horrible monstre marin, au moment où celui-ci
allait dévorer une belle jeune fille, et qu’il
changea un énorme géant en une montagne de
pierre, simplement, en lui présentant la tête de la
Gorgone. Si vous en doutez, vous n’avez un jour
ou l’autre qu’à faire un voyage en Afrique ; vous
y verrez la montagne dont je vous parle, et qui
porte encore l’ancien nom du géant.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Nathaniel Hawthorne (29) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Nathaniel Hawthorne
En 1845, Samuel Long, jeune esclave noir d'une vingtaine d'années, réussit à s'enfuir de la plantation de son maître, en Virginie. Après avoir emprunté, le « chemin de fer souterrain » – maillage de personnes qui, depuis les États du Sud, aident les esclaves en fuite à rejoindre le Canada, il arrive au lac Walden et se lie avec le cercle des philosophes transcendantalistes : Henry David Thoreau, Ralph Waldo Emerson, Nathaniel Hawthorne, William Lloyd Garrison et bien d'autres. À leurs côtés, il va alors tenter de se (re)construire et d'apprivoiser sa nouvelle condition d'homme libre.
Mais cette rencontre est également la confrontation de deux mondes : celui de Samuel Long fait de souffrance et de révolte, et celui des intellectuels blancs qui, s'ils soutiennent l'abolition de l'esclavage, se retrouvent néanmoins enferrés dans leurs propres privilèges et contradictions. S'en dégagent des portraits étonnants, et surtout très sensibles, de Henry David Thoreau et de ses confrères, à travers le regard de Samuel.
À retrouver en librairie dès le 6 mai !
+ Lire la suite
>Coutumes, savoir-vivre, folklore>Folklore>Littérature populaire orale (601)
autres livres classés : mythologieVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Le Minotaure (de Nathaniel Hawthorne)

Dans quelle cité vivaient Thésée et sa mère ?

Athènes
Trézène
Trézènes
Trésène

10 questions
53 lecteurs ont répondu
Thème : Le Minotaure de Nathaniel HawthorneCréer un quiz sur ce livre