AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Anita Portier (Traducteur)
EAN : 9782258038639
Éditeur : Les Presses De La Cite (12/09/1995)

Note moyenne : 3.9/5 (sur 49 notes)
Résumé :
Lorsque Torey rencontra Sheila pour la première fois, celle-ci refusait de parler, et ne communiquait qu’à travers ses explosions soudaines de violence et de destruction.

Au terme de cinq mois intenses, Torey remporta la bataille et réussit à la faire accepter dans une classe normale.

Torey ne revit pas Sheila avant que celle-ci n’ait 13 ans. A son plus grand étonnement, Sheila n’avait que peu de souvenirs de leurs extraordinaires momen... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
LydiaB
  25 septembre 2013
Ce roman est la suite de L'Enfant qui ne pleurait pas, le premier livre-document de Torey Hayden. Pour mémoire, nous avions fait la connaissance de Sheila, six ans, fille spirituelle de Calamity Jane. Cette pauvre gamine avait subi de telles choses qu'elle en arrivait à s'auto-détruire et à accepter difficilement que l'on puisse lui apporter un peu d'intérêt. de ce fait, elle refusait de communiquer. A la fin du livre, la classe "spéciale" avait été fermée et les enfants placés dans d'autres écoles. La séparation avait été déchirante, tant pour les enfants que pour l'auteur qui était alors partie à l'autre bout du pays pour faire des études. Elle avait reçu, un jour, un poème de Sheila qui, avec ses mots, la remerciait.

Dans cette suite, Torey retrouve Sheila au bout de sept ans. Elle se faisait une joie de retrouver SA Sheila, le petit être qu'elle avait fini par apprivoiser. Oui, mais voilà... les années ont passé et Sheila est devenue une adolescente qui a dû se construire avec ses failles et ses problèmes, en enfouissant au plus profond d'elle-même certains souvenirs. Et la rencontre n'est pas aussi belle que Torey aurait pu l'espérer. Elle se rend compte à ce moment-là qu'elles ne se connaissent pas au final. Sheila n'a rien perdu de son caractère et semble lui en vouloir. Elle ne se souvient pas, ou peu, de l'année passée dans la classe de Torey. le premier livre, que l'auteur lui demande de lire, lui permet d'apprendre son enfance. Mais elle reproche à Torey d'être un peu trop lisse, de passer pour quelqu'un d'angélique alors qu'elle a, comme tout le monde, des défauts. Bien entendu, on comprend de suite que ce qu'elle lui reproche, en fait, c'est de l'avoir laissée, de l'avoir abandonnée à son triste sort.

C'est avec ce livre que l'on s'aperçoit (si l'on en doutait) que l'auteur essaie d'être la plus honnête possible, y compris avec elle-même. Après tout, elle n'était pas obligée d'écrire ce deuxième opus avec tous les reproches de l'adolescente. Mais elle est humaine, et comme tout le monde, elle a des qualités et des défauts et elle les assume complètement.

Je ne regrette pas d'avoir payé cet exemplaire la peau des fesses (et en occasion encore !). Il est à la fois déroutant et empli d'humanité. N'hésitez pas !
Lien : http://www.lydiabonnaventure..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          612
Promenonsnousdansleslivres
  31 mai 2015
Cela a vraiment été la croix et la bannière pour trouver ce livre et pour cause, il n'est plus édité. Certains particuliers ou professionnels vendent leur exemplaire à un prix juste honteux, mais bon j'ai réussi à trouver un exemplaire à un prix correct, j'en suis ravie !

Torey Hayden est pédopsychologue et écrivaine. Tour à tour enseignante spécialisée auprès d'enfants en grande difficulté psychologique, assistante à l'université, coordinatrice de recherche et consultante pour le traitement des enfants victimes de sévices, elle s'est spécialisée dans le domaine du mutisme sélectif. Elle a été, dans les années soixante-dix, une pionnière dans l'étude de ce phénomène psychiatrique peu étudié à l'époque. Elle a réalisé ce travail de recherche principalement à l'université du Minnesota à Minneapolis, pour en présenter les conclusions lors de la conférence nationale de l'American Academy of Child and Adolescent Psychiatry en 1978.
Elle s'est rendue célèbre par le récit autobiographique One child (L'enfant qui ne pleurait pas), paru en 1982, dans lequel elle raconte le sauvetage de Sheila, une enfant "sauvage", murée dans le silence. Abandonnée par sa mère, élevée par un père alcoolique, victime de violences et d'abus sexuels, Sheila se révèle une enfant surdouée, d'une grande intelligence et d'une sensibilité à fleur de peau. Cet ouvrage a été traduit en 28 langues et sera suivi de The Tiger's child (La fille du tigre), paru en 1995, qui relate les retrouvailles mouvementées de Torey Hayden et Sheila, 7 ans plus tard, lorsque l'auteure souhaite obtenir l'autorisation de son ancienne élève pour la publication de One Child.
J'ai découvert cette auteure il y'a plusieurs année, tout à fait par hasard avec l'un de ses témoignages et dès les premières pages j'ai su qu'elle ferait partie de mes auteur(e)s favoris. Ayant lu, l'enfant qui ne pleurait pas, c'est tout naturellement que j'ai souhaité connaitre la suite et encore une fois je ne suis pas déçue par cette belle découverte.
Sheila est devenu une adolescente lorsque nous la quittons dans le premier récit elle n'a que 6 ans, lorsque Torey Hayden la retrouve elle en a 14 et elle est devenue une jeune fille révoltée et perturbée par tout ce qu'elle a subit au cours de jeune existence.
Torey Hayden va alors tout mettre en oeuvre pour maintenir Sheila hors de l'eau et la faire aller de l'avant, malgré les difficultés, les maux et grâce à sa ténacité nous assistons à une très évolution.
Si vous êtes amateur de témoignages sur l'enfance/la psychologie/ l'éducation alors Torey Hayden est une valeur sûre pour vous! Un énorme coup de coeur pour ce récit plein d'humanité et de dévouement. Bravo à Torey Hayden pour son professionnalisme, sa patience et son amour pour sa profession, chaque récit, nous apporte une très belle leçon de vie et pour tout cela je suis totalement admirative !

Lien : http://promenonsnousdanslesl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          82
Selindej
  02 février 2011
Lorsque Torey Hayden rencontre Sheila, elle n'a que six ans. Mais elle a enlevé un petit garçon, l'a attaché à un arbre et y a mis le feu. Sa victime a survécu par miracle. Personne ne sait ce qui a poussé la fillette à agir ainsi. Refusant de parler, Sheila est placée dans un hôpital psychiatrique. Torey découvre pourtant que malgré une enfance cauchemardesque, Sheila est brillante. A force de patience Torey parvient à la faire parler et à lui faire intégrer une école normale. Leurs chemins se séparent, mais bien des années plus tard, Torey croise de nouveau Sheila, elle n'a jamais oublié la petite fille attachante, même l'adolescente au look punk n'a plus rien en commun avec celle qu'elle a connu il y a 8 ans. Ensemble, elles vont tenter de remonter dans le passé de Sheila pour comprendre ses traumatismes et en venir à bout.
J'ai retrouvé le style d'écriture, simple et juste. J'aime toujours la façon que l'auteur a de nous montrer les difficultés de sa profession, et comment elle sait en surmonter les difficultés grâce à son acharnement et son amour pour tout ces enfants. Quand j'ai lu ce livre, à chaque page, je me demandais ce qu'il aller se passer ensuite et souhaitais que tout s'arrange pour Sheila et Torey.
Ce livre de Torey Hayden est une pure merveille, malheureusement il est presque introuvable car il n'a jamais été réédité, ce qui est dommage...
Je n'ai pas pleuré une seule fois en lisant ce roman, malgré le fait qu'il soit triste. C'est encore un livre à lire, mais qui peut aussi être choquant.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Khalya
  29 mars 2015
J'ai cherché cette suite pendant des années et je n'ai pas regretté mon attente. Ce livre est fabuleux. C'est la suite de "l'enfant qui ne pleurait pas" et il nous montre que la vie n'est vraiment pas un conte de fée et, qu'après les évènement du premier livre, tout n'est pas devenu rose pour Sheila. Et pourtant, la gamine s'accroche à la vie avec l'énergie du désespoir.
Torey va reprendre contact avec elle et va se rendre compte que beaucoup de choses lui ont échappées. Elle va essayer de venir en aide à la jeune fille mais Sheila veut elle de l'aide de cette femme dont elle n'a gardé aucun souvenir?
Commenter  J’apprécie          10
lisa1333333
  05 mai 2020
Je suis complètement dépitée je viens de finir l'enfant qui ne pleurait et il est évidement impensable pour moi de ne pas lire la suite tant ce livre m'a bouleversé. Seulement, je ne trouve pas le livre ou à des prix épouvantables... j'aimerai savoir sur quel site vous avez pu vous procurez le livre ceux qui ont réussi à l'avoir ?
Merci
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
LydiaBLydiaB   25 septembre 2013
- Un livre ? s'exclama-t-elle, incrédule. Tu as écrit un livre ? Je ne savais pas que tu écrivais.
Je haussai les épaules.
- Tu parles de moi dedans ? De notre classe. Bon sang ! C'est dingue. C'est vraiment dingue, tu sais, dit-elle en esquissant un sourire.
- Il faut que tu saches que cela te paraîtra un peu différent de ce qui s'est vraiment passé. Tous les autres sont partis de leur côté depuis, et il ne serait pas très juste de s'ingérer dans leur vie privée. J'ai donc dû changer les noms et d'autres choses, et puis modifier l'ordre des événements, mais je pense que tu reconnaîtras tout quand même.
- C'est tellement dingue. Un livre ? Sur moi ?
- En tout cas, j'aimerais avoir ton avis, expliquai-je. C'est ton histoire, enfin, la tienne et la mienne, mais tu y occupes une grande place. Je ne voudrais pas y raconter des choses qui te semblent trop personnelles, ou avec lesquelles tu n'es pas d'accord.
Elle sourit.
- Ce n'est pas très important. Je ne me rappelle presque rien de cette année-là.
- Oh, ça te reviendra ! répliquai-je, en souriant moi aussi.
Elle haussa les épaules, le visage empreint d'une expression bienveillante.
- Il faut que tu te dises, Torey, que je n'étais rien qu'une petite gamine à l'époque. J'étais deux fois plus jeune qu'aujourd'hui. Ça me fera plaisir de le lire, ce livre, mais si tu veux savoir la vérité, tu pourrais écrire tout ce que tu veux. Vraiment, je ne me souviens de rien.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          410
beamag87beamag87   18 août 2013
J'avais de plus en plus conscience aussi qu'elle occultait quelque chose. Conversation après conversation, je sentais que nous parlions sur deux niveaux à la fois, qu'elle évoquait en silence autre chose que le sujet qui nous occupait. J'étais convaincue qu'elle s'en rendait compte et que cela alimentait en grande partie les accès de colère auxquels nous avions eu droit cet été.
Commenter  J’apprécie          20
lisamavy00lisamavy00   24 janvier 2017
Les gens ne changent pas. Tu ne savais pas ça ? Les circonstances changent, mais pas les gens, jamais.
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : Enfants maltraitésVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

QUIZ LIBRE (titres à compléter)

John Irving : "Liberté pour les ......................"

ours
buveurs d'eau

12 questions
142 lecteurs ont répondu
Thèmes : roman , littérature , témoignageCréer un quiz sur ce livre