AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782258092389
432 pages
Éditeur : Les Presses De La Cite (10/10/2013)
  Existe en édition audio
3.7/5   331 notes
Résumé :
Les patients de l’établissement psychiatrique de haute sécurité Beechway sont très sensibles à la suggestion. Une hallucination peut se répandre tel un virus. Aussi, lorsque plusieurs malades se donnent la mort après s’être atrocement mutilés, le fantôme de "la Maude" ressurgit. Selon la légende, à l’époque où Amberly était une maison de redressement, une surveillante sadique surnommée Sœur Maude terrorisait les pensionnaires. Son spectre n’aurait depuis cessé de ha... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (63) Voir plus Ajouter une critique
3,7

sur 331 notes

basileusa
  04 février 2014
J'ai toujours apprécié les Mo hayder et ,même si celui-ci est un en dessous des autres ,j'ai une fois de plus passé un bon moment .
On est pas vraiment dans le registre de l'horreur cette fois ,plutôt de l'étrange puisque ,dans un hopital psychatrique ,des pensionnaires meurent ou se se blessent et incriminent " la Maude " ,le fantôme d'une ancienne infirmière naine . On pourrait rire mais non ,ça marche ,on se laisse prendre au jeu ....et puis l'inspecteur Caffery est toujours là ,cherchant une solution pour aider Fléa ,qui a dissimulé un corps pour couvrir son frère.
L'intrigue principale n'est pas des plus palpitantes mais je me suis faite tout de même avoir par le rebondissement de la fin .
Commenter  J’apprécie          280
languedeliee
  03 mars 2015
Fétiche. Titre parfait pour ce triller psychologique. Un hôpital psychiatrique. AJ, infirmier psychiatre. Des patients sensibles à la suggestion. le fantôme de "La Maude". le commissaire Jack Caffrey. Car Handel un ancien patient libéré. Faites mijoter le tout à feu doux. Laisser épaissir pendant 425 pages pour obtenir un roman consistant, bien construit et addictif. A table !
A la fois à l'intérieur et à l'extérieur de l'hôpital, l'étrange affaire de "La Maude" est racontée par 2 personnages principaux, AJ et Jack Caffrey. Certains patients, en personnages secondaires, renforce l'histoire avec leur visions des faits.
L'hystérie collective gagne du terrain. Des patients se mutilent. le personnel déserte. Véritable fantôme ou manipulation, tous les ingrédients sont présents pour laisser le lecteur dans le flou, le doute.
La couverture mystérieuse et remplie de symbole, reflète à merveille l'histoire. Tout est mystère.
"C'est une force de la nature irascible, égocentrique et excentrique.
Elle a le pouvoir d'attraction d'une planète, tout gravite en orbite autour d'elle." Fétiches
Dès les premières lignes, on est projeté dans l'effroi. On est happé. Les pages se tournent presque toutes seules. Passé le premier chapitre -d'1 page et demi- qui retourne le ventre, on découvre un univers noir juste ce qu'il faut.
Le texte est bien écrit et agréable à lire. de nombreux détails décrivent les lieux, l'atmosphère, les personnages, nous obligeant ainsi à imaginer les scènes. Les événements sont biens amenés. Tout est dévoilé au compte goutte, même pour la personnalité des personnages. Tout sert. Parfois certaines ficelles sont un peu facile à deviner.
L'histoire claire est cohérente. Les chapitres sont courts et leurs titres précisent généralement le lieu de scènes. On retrouve les thèmes de l'amour, la mort et la maladies mentales.
"Elle porte un kimono court en satin rose qui serait moche sur n'importe qui d'autre. Sur elle, il est époustouflant.
Quoi ? dit-elle quand elle le surprend à la lorgner.
Elle ouvre les bras, s'inspecte pour voir si le kimono n'en montre pas trop. C'est drôle, les femmes : elles vous laissent faire toutes sortes de choses incroyables à leur corps, et puis tout à coup, sans aucune raison, elles se sentent gênées." Fétiches
Ce roman, paru en 2013, est le 6ème d'une série de livres utilisant les personnages de l'inspecteur Jack Caffrey et Fléa. Début 2015, Viscères vient l'agrandir et est le 10ème roman publié de Mo Hayder en Grande-Bretagne, en France mais aussi dans une quinzaine de pays.
Cette Britanique à la vie mouvementée, a vécu en Grande-Bretagne, à Tokio, aux Etats Unis pour revenir en Angleterre. Ne pouvant s'épanouir librement dans le cinéma, elle choisit l'écriture. Romans policiers. Romans noirs. Thrillers. C'est en 2000 que l'on découvre sa plume avec son 1er roman, Birdman, rapidement devenu best-seller. Elle a reçu 2 prix pour Tokyo et 1 pour Proies. Son style plaît.
"On voit les souffrances des autres seulement quand on souffre pas soi-même." Fétiches
Fétiches peut se lire seul, sans avoir lu les 5 livres précédents de la série "l'inspecteur Jack Caffrey et Fléa". C'est une très belle découverte qu'aimeront les amoureux de thrillers psychologiques. Il mérite la note de 5*/5*. On n'a pas envie de le poser. Petit conseil, commencez ce roman en début de week-end !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          71
diablotin0
  24 octobre 2015
Je viens de passer un bon moment avec Mo Hayder mais je n'ai pas été conquise dès le début, il m'a fallut un peu de temps pour entrer dans l'histoire
Remarquez, c'est plutôt un signe de bonne santé mentale que de ne pas se sentir à l'aise d'embléedans un hôpital psychiatrique, lieu où se déroule l'intrigue !!!
En réalité, ce n'est pas le lieu qui m'a gênée mais plutôt le côté "fantastique" du début qui m'a déroutée, je ne suis pas une fan. Mais au bout de quelques chapitres (très courts) j'ai été contente de retrouver Fléa et le commissaire Caffery et j'ai été une fois de plus embarquée dans l'histoire.
le fait que les chapitres soient très courts est chronophage car à chaque fois, on se dit, encore un chapitre et je pose le livre, encore un et puis encore un...
Commenter  J’apprécie          172
druspike
  19 février 2019
Insta: https://www.instagram.com/druspike/
Facebook: https://www.facebook.com/Les-lectures-de-druspike-1848209112084092
Hop une envie de reprendre un petit Mo Hayder, avant dernier de la série je commence à en voir le bout et je vais pouvoir sortir Viscères qui est un des plus vieux livres de ma PAL !
De quoi ça parle ? «Des chuchotis dans les ténèbres. Une cavalcade étouffée dans les couloirs. Des gémissements. Les nuits sont rudes et effrayantes à l'établissement psychiatrique haute sécurité de Beechway... Pour le personnel comme pour les patients. On murmure que le fantôme de " La Maude ", la cruelle infirmière de tous leurs cauchemars, serait reparue. Hallucination collective ? Autosuggestion ? Lorsque des malades commencent à se mutiler et que des morts suspectes surviennent, l'infirmier en chef, AJ, décide d'alerter le commissaire Jack Caffery. La folie rôde, l'horreur est en marche et ne demande qu'à s'évader... »

Bon J'aime beaucoup la plume de Mo Hayder mais j'ai toujours un peu peur, j'avais adoré les 2 premiers de la série, bien aimé le troisième, pas trop le quatrième et le cinquième avait été un abandon pour finalement être presque un coup de coeur quand je l'ai repris … Autant dire qu'avant d'entamer fétiches j'étais un peu fébrile !
Je l'ai commencé un jour où j'avais vraiment du temps pour lire ! du coup j'ai pu lire 200 pages d'une traite, j'étais bien embarquée dans l'histoire. C'était une lecture agréable, j'aime vraiment beaucoup la plume de Mo Hayder.
On se retrouve dans une histoire que j'ai trouvé vraiment très intéressante !
Ce tome est construit différemment des précédents. Il a été écrit 3 ans après Proies, avec un one shot entre deux ce qui explique ce changement je pense. Et en plus on est sur plusieurs fil rouge en même temps. Il y a une mis en place nécessaire pour ce qui concerne la partie « Hôpital Psy », certains vont peut être y trouver des longueurs moi perso j'ai été embarqué et je n'ai pas vu défiler les pages. Il faut introduire les personnages, l'histoire, ce qui s'y passe bref ça ne peut de toute façon pas se faire en 10 pages !
On est toujours aussi sur Jack / Flea / Mitsy … Ça bouge un peu et la fin du roman me rends impatiente de voir ce qui va se passer dans viscères à ce niveau là !
Tout ça mis bout à bout fait que l'action prend son temps pour arriver ! Il se passe des choses mais il faut attendre les 100 dernières pages pour être dans les rebondissements et le truc un peu musclé !

Personnellement j'ai beaucoup aimé les nouveaux personnages. A.J m'a beaucoup touché, je l'ai trouvé très attachant, adorable et intéressant ! J'ai aussi beaucoup aimé Isaac, son histoire, ce qui se passe autour de lui. J'ai du mal à trouver les mots pour parler de lui sans spoiler, mais je n'oublierais pas ce personnage !
J'ai aussi aimé la direction que prend Jack, ses décisions même si ça lui an coûte ! Et pour une fois la vie est sympa avec lui et nous laisse penser qu'il verra un peu de lumière dans le prochain tome !
Pareil pour Fléa j'ai adoré cette lutte intérieur entre ce qu'elle veut faire et ce qui est juste ! Cette remise en question sur ses décisions, ses 2 pas en avant et 3 en arrière qui montrent à quel point elle est déchirée intérieurement par la situation ! Une belle évolution pour ce personnage que je n'ai pas toujours trouvé agréable et intéressante !

Les deux dernier chapitres m'ont beaucoup touché, j'ai eu les larmes aux yeux ! Ce geste d'Isaac qui montre la force et la beauté intérieur de ce personnage !
Et le dernier chapitre qui nous amène à vivement le suivant !
J'ai adoré ce tome, alors oui il vaut mieux lire les 5 premier avant, ça paraît logique dans une série … Mais on doit pouvoir le lire aussi tout seul, on perd quand même au niveau de l'histoire des personnages !
Ce roman se lit super bien, j'ai bouffé les 500 pages en 2 jours !
Et je suis ravie parce que c'est mon premier coup de coeur pour cette autrice !
Note 10/10 COUP DE COeUR !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
angelita.manchado
  27 juin 2015
Jack se fait apostropher dans un bar par la mère d'une jeune fille disparue depuis de nombreux mois. L'enquête n'est pas finie car il n'a pas retrouvé le corps.
La Maude est la terreur de tous dans l'hôpital psychiatrique. On compte des mutilations, des décès. Mais les autopsies ne révèlent rien car ce sont des personnes ayant de graves troubles psychiatriques dans cet hôpital de haute sécurité. AJ LeGrande, ayant un poste à responsabilités, fait des rêves bizarres, commence à se sentir mal. Cette peur qui règne le prend de plein fouet et il commence à se rendre compte qu'il se passe des choses bizarres. Malgré ses peurs et la fin de non-recevoir de Melanie, chef de l'hôpital, il va tenter de savoir.
Cela faisait un petit moment que je voulais lire cet auteur. J'en ai lu le plus grand bien. Lorsque le nom de cet auteur est prononcé ou écrit, tout de suite ce qui ressort, c'est qu'il faut avoir le coeur bien accroché et ne pas avoir peur. Pour tout dire, le roman commence de cette façon avec une ambiance très noire et des faits qui font froid dans le dos. Mais, voilà, pour moi, Mo Hayder ne fait pas partie des auteurs qui m'ont fait peur. J'ai lu beaucoup plus intense dans des faits, dans la barbarie. Quoi qu'il en soit, le roman est vraiment très prenant, très bien écrit et je ne m'attendais pas à un tel épilogue. Comme je l'ai déjà écrit, si le suspect n'est pas flagrant de suite, je ne joue pas au détective, je me laisse prendre, happer par l'histoire. Je m'intéresse aux personnages, à la psychologie et aux faits décrits. Donc, après un début impressionnant, cela se calme, pour repartir au milieu du roman. le lecteur imagine très bien ce qui se passe, il a les images dans la tête. Il se demande également ce qui va pouvoir bien lier tous ses personnages et cela arrivera au fur et à mesure. Mais, malgré tout, cela reste assez soft malgré les faits dévoilés, malgré l'enquête. Même les fameuses poupées ne m'ont pas fait peur tant que ça. Même Isaac Handel, patient de l'hôpital, au passé adolescent meurtrier, ne m'a pas plongé dans l'horreur. Mo Hayder sait manipuler ses personnages à loisir mais également le lecteur en faisant monter la pression. J'ai bien aimé AJ, tout comme Jack. J'ai bien aimé toutes les situations décrites et les enquêtes menées par Jack, concernant la disparition de Misty mais aussi ce qui se passe dans cet hôpital. Je m'attendais à un décès mais Mo Hayder ne l'a pas entendu comme ça car elle laisse à son personnage une possibilité qui nous laisse imaginer une continuité à ce roman. J'ai tout de même senti la manipulation de Melanie sur AJ. Mais, même s'il tombe amoureux, s'il ne veut pas tout lui avouer, s'il sent sa peur, il continuera à vouloir avoir toute la vérité sur ce qui se passe. Ses patients comptent énormément. Il a des affinités avec certains, moins avec d'autres. Il prouvera qu'il n'est pas un simple pion sur un échiquier. Son passé d'infirmier lui sera très utile.
Le lecteur possède des éléments oppressants comme cet esprit, La Maude, une infirmière naine, qui vient hanter l'hôpital.
Si AJ s'inquiète, c'est normal. L'ambiance est assez oppressante, surtout dans un hôpital psychiatrique de haute sécurité avec des patients qui ne sont pas relâchés si facilement. Pourtant, c'est difficile à croire, mais il y en aura bien un. Et pourquoi ? Seul le roman l'expliquera car n'est pas fou celui qu'on croit. Il suffit d'une expérience traumatisante, que l'on n'accepte pas, d'un esprit qui ne supporte pas la défaite, qui veut avoir une entière prise sur les faits et les êtres pour que tout bascule.
Nous avons une belle galerie de personnages chez Mo Hayder. Pratiquement tous sont liés à l'affaire qui se déroule dans le roman mais nous l'apprenons petit à petit. Toutefois, l'inspecteur de la Criminelle Jack a toujours une enquête en cours qu'il doit élucider et surtout savoir où est le corps. Pour cela, Flea doit tout lui avouer.
Dans le style de Mo Hayder, il faut noter que tous ses titres de chapitres font référence à ce qui se passe dans le chapitre car on les retrouve. En tous les cas, je pense que je vais continuer à suivre cet auteur avec les romans parus en format poche
Lien : https://jelistulisillit.word..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50

Citations et extraits (24) Voir plus Ajouter une citation
littlecatlittlecat   29 janvier 2015
Elle porte un kimono court en satin rose qui serait moche sur n'importe qui d'autre. Sur elle, il est époustouflant.
Quoi ? dit-elle quand elle le surprend à la lorgner.
Elle ouvre les bras, s'inspecte pour voir si le kimono n'en montre pas trop. C'est drôle, les femmes : elles vous laissent faire toutes sortes de choses incroyables à leur corps, et puis tout à coup, sans aucune raison, elles se sentent gênées.
Page 170
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          190
littlecatlittlecat   30 janvier 2015
Elle soupire, passe les mains derrière sa tête, contemple le plafond. Ses seins frottent contre la couverture, soudain rappel crépitant de ce que c'était, la sexualité. C'est la sensualité qui l'a perdue. Pendant des années, elle a trop mangé, trop bu, trop aimé, là où il ne fallait pas. On vous dit quand vous êtes jeune qu'un certain type d'incontinence émotive, un penchant hédoniste fourvoyé vous causeront des ennuis. Vous ne le croyez pas - pas avant, en vérité, qu'ils vous aient causé des ennuis.
Page 303
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
nounours36nounours36   14 février 2015
Mère Monstre ou, pour lui donner son vrai nom, Gabriella Jackson, est une des patientes qu’il préfère. La plupart du temps, c’est quelqu’un de très doux, et quand elle ne l’est pas, c’est généralement à elle-même qu’elle s’en prend. Elle a aux chevilles et aux cuisses des cicatrices qui ne partiront jamais et il lui manque la moitié du bras gauche. Elle se l’est coupé au coude un soir avec un couteau électrique, debout dans la cuisine
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
nounours36nounours36   14 février 2015
Les plombs de la bouilloire ont pété…
Et qu’est-ce que vous comptez faire ? Allez-vous
a) ignorer le problème et continuer à mater du porno ?…
b) ignorer le problème en espérant qu’il se réglera tout seul, et continuer à mater du porno ?… ou
c) essayer de réparer cette foutue bouilloire ?
Commenter  J’apprécie          60
JIEMDEJIEMDE   27 février 2015
Bon Dieu, si on peut convertir des roupies pakistanaises en zlotys, si on peut établir la carte du génome humain et la composition chimique du sol de Mars, pourquoi on n'arrive pas à calculer quand on finira d'avoir mal ?
Commenter  J’apprécie          70

Videos de Mo Hayder (13) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Mo Hayder
"The Beast" (De Behandeling), un thriller belge réalisé par Hans Herbots adapté du roman "The Treatment" (L'Homme du soir) de Mo Hayder et sorti en 2014. Bande-Annonce.
autres livres classés : thrillerVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2211 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre

.. ..