AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Finfarran : Hannah Casey tome 3 sur 5
EAN : 9782810428076
416 pages
Editions Prisma (03/10/2019)
3.11/5   57 notes
Résumé :
Alors que l'hiver est bien installé dans la péninsule de Finfarran, Hanna, Jazz, Mary et les habitants de Lissbeg se préparent pour les fêtes de fin d'année. Après le Café du jardin et le Psautier de Carrick, le petit village irlandais pensait en avoir terminé avec le changement et les bouleversements... c'est sans compter sur la jeune et pétillante Cassie Fitzgerald, fraîchement débarquée de Toronto et en visite chez ses grands-parents. Bien loin de l'image pittore... >Voir plus
Que lire après Le petit jardin du bonheurVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (19) Voir plus Ajouter une critique
3,11

sur 57 notes
5
3 avis
4
5 avis
3
4 avis
2
4 avis
1
1 avis
Fouillis, emberlificoté, marécageux, éparpillé, brouillon , sans queue ni tête : voilà tous les mots qui me viennent au sujet de ce livre !
Je me doutais bien que ce titre ne concourrait pas pour un prix Nobel de littérature mais j'espérais passer un bon moment chaleureux et dépaysant puisqu'on est en Irlande, mais la multiplicité des personnages, les histoires des uns et des autres, traités sur le même plan d'égalité, le peu de fil conducteur ont eu raison de moi. J'ai réussi à finir ce livre, mais dans quel état !
Au départ c'est Pat et Ger, couple âgé qui s'en va au Canada voir leurs deux fils et leurs familles, qu'ils n'ont pas vus depuis des décennies, ils ne sont jamais revenus en Irlande. Je me dis qu'on va suivre la vie de la famille au Canada, vu que l'auteur nous donne une flopée de noms d'enfants, de petits enfants, mais non !
Cassie , la petite fille revient dans le village irlandais avec eux et croise des personnages qui étaient déjà là dans le bouquin d'avant. Donc ,on a Hanna qui sort avec Brian et qui est la fille de Mary mariée à Tom décédé , la belle fille de Louise, qui vivent ensemble , vu que c'est pratique et Jazz , la fille de Hanna qui a monté une société avec sa mamie Louise, Puis on a Connor qui hésite entre fermier et bibliothécaire, son pote Dan, sa petite amie, la coloc de sa petite amie, le mec de Cassie et Fury qui va " sauver les meubles ". Et j'oubliais Phil qui tient la bibliothèque et qui comme son nom l'indique, est une femme !
Je vous ai perdus ?
Moi aussi, rassurez-vous !
C'est un roman qui se veut dans la tradition des Maeve Binchy ou Cathy Kelly, mais qui n'en a pas la substance.
Trop de personnages tuent l'histoire !
Celle de Cassie qui renoue avec ses origines irlandaises et ses grands-parents aurait été parfaite , dommage que tout un tas de caquetages, viennent brouiller le message qui est : on se sent bien dans un village irlandais...
Que des éditeurs aient pu publier un tel gloubiboulga est incompréhensible...
Commenter  J’apprécie          340
Me voici de retour sur la péninsule de Fintarran, pour le troisième tome de cette saga de la Petite bibliothèque du bonheur. Cette fois, nous sommes en hiver, pendant la période de l'Avent (ce qui peut paraître surprenant pour la lectrice assez saisonnière que je suis, mais la raison est simple : j'avais réservé le livre à la médiathèque en novembre, mais la personne qui l'avait emprunté avant moi l'a gardé jusqu'à maintenant… j'avais peur de ne plus assez me souvenir des deux premiers tomes si j'attendais l'hiver prochain pour lire celui-ci).

Après Hanna dans le premier tome, et Jazz dans le second, nous suivons cette fois Cassie qui vient à son tour s'installer provisoirement à Lissbeg. Elle vient du Canada pour passer les fêtes avec ses grand-parents, dont elle vient de faire la connaissance, et découvrir l'Irlande d'où vient son père. Aventureuse et déterminée, la jeune fille entreprend de découvrir les merveilleux paysages irlandais, tout en essayant de comprendre la raison du départ sans retour de son père ; de leur côté, les habitants du petit village de Lissbeg se lancent dans un concours de Noël…

Cassie est la petite fille de Pat, la meilleure amie de Mary, elle-même la mère de Hanna et grand-mère de Jazz, vous suivez ? Non ? C'est normal, lisez d'abord les premiers tomes ! J'ai été assez agacée de voir sur Babelio plein de commentaires très négatifs sur le livre, soit disant brouillon ou confus, avec trop de personnages… mais honnêtement, j'ai l'impression que les gens ont en fait commencé par un tome 3 et sont ensuite surpris de ne pas comprendre. Pourtant c'est logique, comme pour une série télé, il ne viendrait pas à l'idée des spectateurs de commencer par le dernier épisode !

Si dans certaines séries on peut prendre les tomes indépendamment, ici ce n'est pas le cas. Et de toute façon, même quand c'est le cas, je trouve que la lecture y perd en qualité. Si l'auteur a écrit un truc avant, alors tu le lis avant, ca me paraît logique… ^^ '

Pour en revenir au Petit Jardin du Bonheur, je dirais que ce tome est dans la lignée du reste de la série : ce n'est pas la meilleure saga feel-good du monde (on n'est pas sur du Jenny Colgan), mais ca reste très honnête. Une lecture agréable pour passer un bon moment, même s'il ne sera pas inoubliable.

C'est une saga dont le rythme est assez lent, les événements sont peu nombreux et on se concentre beaucoup sur la psychologie et les relations des personnages. Alors ca plait ou pas, mais si ca ne plait pas, aucune raison d'aller jusqu'à ce tome 3, arrêtez vous au premier.
Mais si comme moi, vous aimez ces lectures douces, sympathiques, pittoresques, et qui prennent leur temps, alors allez y, je vous souhaite un bon moment de détente.
Pour ma part, j'attends désormais que ma médiathèque acquiert le 4e tome!^^
Commenter  J’apprécie          70
Alors que l'hiver est bien installé dans la péninsule de Finfarran, Hanna, Jazz, Mary et les habitants de Lissbeg se préparent pour les fêtes de fin d'année. Après le Café du jardin et le Psautier de Carrick, le petit village pensait en avoir terminé avec les changements... mais c'est sans compter sur la pétillante Cassie Fitzgerald, débarquée de Toronto et en visite chez ses grands-parents.
Bien loin de l'image pittoresque qu'elle se fait du village,elle découvre qu'à Lissbeg, Noël n'est pas qu'une affaire de chocolat chaud et de cadeaux. Conquise par la bourgade et ses habitants hauts en couleur, elle décide de s'installer pour un temps et d'aider sa famille et ses amis à remporter le concours de la plus belle Fête de l'Hiver. Tout semble se dérouler à merveille quand elle se rend compte que derrière les apparences se cachent de nombreux secrets et non-dits. Que se passe-t-il entre sa grand-mère Pat et son mari Ger ? Et qu'en est-il de Shay, ce bel inconnu rencontré sur l'île, certes séduisant, mais... honnête ?

C'est le 3e tome des histoires de Lissberg, ce charmant petit village. Au fur et à mesure des pages, on s'imprègne de cette ambiance, on s'attache aux personnages haut en couleurs !
J'avais lu les deux premiers il y a quelques temps maintenant et au début de ce tome, j'ai dû faire un petit travail de mémoire pour me rappeler qui est qui. Mais très vite, j'ai été embarqué dans cette saga.
L'arrivée de Cassie la Canadienne, libre et sûre d'elle est bienvenue car elle apporte un souffle nouveau dans ce grand huis clos.
Sans elle, je pense que l'histoire m'aurait un peu ennuyée. Mais là, son intervention bouscule tout le monde et oblige les villageois à se dévoiler toujours davantage.
J'ai bien aimé l'approfondissement des relations intergénérationnelles entre Cassie et ses grands-parents qu'elle ne connaissait à peine.

Ce roman montre l'importance d'avoir des racines bien ancrées quelque part afin de savoir qui et d'où on vient. Comme tout arbre, tout végétal, nous dépendons des autres pour vivre car nous sommes l'assemblage de plusieurs personnes, de plusieurs histoires.
Il évoque également l'amour, l'amitié, l'entraide, la solidarité, le dévouement qui sont tant de valeurs qui sont miennes.
Un bon moment de lecture et il faudrait que je me procure la suite.
Commenter  J’apprécie          30
Laborieux, voilà le mot qui me vient à l'esprit pour décrire ce livre. La couverture et le résumé m'ont beaucoup attiré et je m'attendais à un roman doudou sans prétention mais qui serait agréable à lire sans prise de tête. Raté.... l'histoire raconte la vie des habitants d'un village irlandais, mais commence au Canada . On y croise une multitude de personnages dont les histoires se croisent . C'est confus, brouillon et pas très intéressant... Il y a Phil, Ger, Pat, Brid.... trop de prénoms qui se ressemblent, il faudrait tenir un tableau pour se souvenir de qui est qui et des liens entre les villageois. Il n'y a pas d'intrigue, seulement une galerie de personnages avec à chaque fois un bout d'histoire de leur vie qui n'est pas du tout approfondie.
Cassie qui serait le personnage centrale débarque dans ce village qu'elle ne connaissait pas mais où vivent ces grands parents Pat et Ger. Mary la meilleure amie de Pat est veuve et accueille sous son toit la mère de Fin (son ex gendre), tout en interférant dans la vie de sa fille Hannah qui hésite à faire évoluer son histoire d'amour avec un architecte. Cassie donc emménage avec Aileen ( ou Ashling, je ne sais plus, il y a les deux dans l'histoire) et Brid, ces deux jeunes filles ont des petit copain, l'un est le collègue de Hannah à la bibliothèque mais doit aussi s'occuper de la ferme avec son frère Joe qui est fiancé à Ashling ( ou Aileen) ... L'autre est entrain de monter une affaire avec un investisseur qu'on sent véreux depuis le départ mais un vieux sage qui habite près de la ferme va lui sauver la mise. Il y a aussi le policier mignon mais séducteur /menteur , Jazz la fille de Hannah, Phil qui organise le festival d'hiver du village et Jennifer passe!
Un petit Doliprane pour survivre à cette critique? C'est un peu l'effet que m'a fait ce roman.
Commenter  J’apprécie          30
Bonjour les livrophiles !
Le petit jardin du bonheur de Felicity Hayes-Mc Coy chez mon Poche. Un excellent moment de détente ! Quel plaisir de me retrouver à Lissbeg ! Revenir dans ce petit village irlandais, c'est comme retrouver des amis que l'on a appris à connaître petit à petit.
En effet, ce roman fait suite à La petite bibliothèque du bonheur et au Petit café du bonheur. A lire dans l'ordre, sinon vous risquez d'être un peu perdu avec les personnages.
Autant j'aime l'action et le stress des thrillers, autant j'apprécie l'impression de sérénité qui se dégage de ce roman. Un moment calme, apaisant. La vie tranquille d'une petite bourgade, avec ses amitiés, ses petits ragots, ses nouveautés. C'est aussi l'évolution des protagonistes rencontrés dans les deux livres précédents., ainsi que l'arrivée d'une « nouvelle tête ».
Une vie tout ce qu'il y a de plus ordinaire, et c'est ce qui me plait. Pas de héros sans faille à qui il arrive toutes sortes d'aventures, mais des gens normaux, avec des soucis et des joies de tous les jours.
Cet épisode est plus centré sur un personnage qui fait son apparition, mais on suit toujours les habitants qui avancent dans leur vie.
Hanna, la bibliothécaire avec l'expo du psautier et son ami architecte, sa mère Mary, Ger et sa femme Pat, la meilleure amie de Mary ou encore Connor avec son envie de travailler à plein temps à la bibliothèque mais qui doit aider à la ferme familiale, Aideen, sa future femme.
Et puis Cassandra (Cassie), la petite fille de Pat. Elle vient du Canada et découvre ce village et les habitants qui préparent Noël….
Alors oui, ce n'est pas palpitant comme un thriller, mais c'est un roman qui me fait me sentir bien, qui m'apaise. Certains n'apprécient pas, ils trouvent ça trop lent, trop dans les détails. Et pourtant c'est ce qui me plait ici. C'est comme si je prenais place dans un petit cocon ouaté. Je suis dans ma petite bulle, avec des personnages authentiques menant une vie qui ressemble à la nôtre. Un lieu dans lequel l'amitié et les liens familiaux ont toute leur importance. Un moment pour prendre son temps.
Une lecture facile, idéale pour se détendre. C'est réaliste, doux, avec des touches d'humour et d'émotions. Bref, un petit moment de bonheur.
Commenter  J’apprécie          10


critiques presse (1)
LeJournaldeQuebec
23 décembre 2019
Un livre pétillant, amusant, émouvant, à lire absolument pour découvrir, par la littérature, un Noël en Irlande.
Lire la critique sur le site : LeJournaldeQuebec
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
En servant le thé, elle se dit qu'elle avait fait son possible. Les garçons le savaient aussi , bien sûr, et c'était pour cette raison qu'ils se sentaient à la fois aussi mal et en colère.
Commenter  J’apprécie          00
La dernière chose que Cassie s’attendait à trouver en venant en Irlande, c’était une relation amoureuse. Pourtant aujourd’hui, elle commençait à se demander si elle n’en avait pas une.
Commenter  J’apprécie          00
-Quoi qu'il en soit, entre le contenu du livre et les souvenirs de soeur Michael, nous avons réussi à redonner toute sa vitalité au jardin.
Commenter  J’apprécie          00
Je serai bien mieux ici avec Ger et toi. Nous aurons un vrai Noël en famille et nous lèverons nos verres aux vraies relations.
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : roman d'amourVoir plus
Les plus populaires : Roman d'amour Voir plus


Lecteurs (171) Voir plus



Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
5195 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre

{* *}