AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782358720830
100 pages
Éditeur : La Fabrique éditions (10/10/2016)

Note moyenne : 3.75/5 (sur 6 notes)
Résumé :
Depuis plusieurs années, il ne se passe guère de mois sans qu'un étudiant ou une étudiante ne vienne à la Fabrique pour nous poser des questions sur l'édition indépendante, "engagée" comme ils disent. Ils sont en fin de licence ou en maîtrise, souvent dans la filière "métiers du livre" ou bien en science politique ou en histoire. Le projet de ce livre, c'est d'elles et eux qu'il vient, de leur intérêt, leur questionnement et leurs doutes. - Comment fonder une maison... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
YANCOU
  15 novembre 2016
Il y a un proverbe dans le monde du livre qui dit que si on veut se faire une petite fortune dans l'édition, il faut commencer avec une grosse fortune. Il faudrait aussi lire les essais d'Eric Vigne (Le livre et l'éditeur, Klincksieck 2008), de Jean-Yves Mollier (Une autre histoire de l'édition française, La Fabrique 2015) et de François Dosse (les hommes de l'ombre - portraits d'éditeurs, Perrin 2014), ce à quoi je rajouterais comme lecture complémentaire le Journal de stage de Bruno Migdal (pour rire un peu) ainsi que le très intime et beau Jérôme Lindon de Jean Echenoz (pour voir quelle relation particulière entretiennent, parfois, les éditeurs avec un ou plusieurs auteurs). Avec tout ça, il faudra maintenant, pour les intéressés de la chose et, surtout, les jeunes gens de dix-sept à septante-sept ans qui désirent monter une maison d'édition, lire ce petit mais ô combien intéressant livre-témoignage d'Eric Hazan : Pour aboutir à un livre. À travers un grand nombre d'interrogations allant de la construction du catalogue au rapport aux librairies tout en n'oubliant la question du livre numérique, ce livre pourrait avoir des faux airs de guide du parfait petit éditeur - de l'éditeur indépendant -, mais c'est bien mieux encore puisqu'il s'agit de situer l'éthique et la philosophie même des éditions La Fabrique ; leur rapport aux subventions, aux choix des textes, aux traductions, etc. Eric Hazan y parle de son travail, de sa passion, de ce qui l'oppose encore à ce qu'il appelle la "falsification contemporaine", à savoir l'édition commerciale, celle qu'on trouve malheureusement chez bon nombre de libraires, cette édition qui est le fruit pourri de grands groupes, des best-sellers, des listes des meilleurs ventes (en France l'Express, en Suisse l'Hebdo par exemple), des prix littéraires, tout un système auquel de nombreux petits éditeurs indépendants refusent de participer (où ne peuvent pas... la frontière est floue parfois), même si, en éditeur lucide, il n'oublie pas non plus que La Fabrique est aussi un commerce, pas comme les autres, certes, car c'est le commerce de l'esprit, des idées, mais quand on sort des livres, il faut aussi les vendre, et ça, Eric Hazan et son équipe savent le faire, à leur manière, et pour notre plus grand plaisir intellectuel.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
YANCOUYANCOU   15 novembre 2016
"- Par quels traits peut-on distinguer une bonne librairie ?

Avant tout par l'existence d'un point de vue. Aucun livre n'est là par hasard ou parce qu'on en a parlé dans tel média : il est présenté parce qu'il est nécessaire, il est mis en perspective. Les tables sont des ensembles construits. Dans le livre auquel vous avez fait allusion, Roland Alberto, de l'Odeur du temps à Marseille, explique que « l'objectif, c'est une librairie où chaque livre est relié aux autres par un fil fait de rencontres, de lectures, de spéculations, d'erreurs et de notes de bas de page. Le client qui entre va être pris dans cette toile : il a acheté celui-ci, il cherchera celui-là. » La fréquentation des librairies apprend à repérer une telle cohérence en regardant simplement la vitrine.

- Ces librairies-là ont-elles un rôle différent des autres, en ce qui concerne l'édition indépendante ?

La production des petites maisons y occupe plus de place que ne le voudrait son poids en termes de chiffre d'affaires, de nombre de volumes publiés - oui, on peut dire que les bonnes librairies indépendantes favorisent l'édition indépendante."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
petitsoleilpetitsoleil   19 novembre 2016
Finalement, même pour les essais, même pour des textes théoriques, la façon dont se présente l'objet matériel compte beaucoup ...

Plus un texte est difficile et plus le livre doit être agréable à regarder et à manipuler.
Commenter  J’apprécie          110
petitsoleilpetitsoleil   19 novembre 2016
En France, le réseau des libraires indépendants est bien vivace et le tremblement de terre que certains avaient prévu - la fin du livre papier - n'a pas eu lieu.
(...) Ce qui s'est développé parmi ces jeunes-là [une jeunesse plus familière des écrans que des librairies], c'est moins un mode de lecture qu'un mode d'achat des livres : par Internet.

Le vrai danger pour la librairie indépendante, ce n'est pas le livre électronique, c'est Amazon.

(...) Du reste, Amazon est aussi le premier client de tous les éditeurs de livres papier.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
petitsoleilpetitsoleil   19 novembre 2016
Donner un tel rôle aux rencontres, est-ce que ça ne risque pas de nuire à la cohérence du catalogue ?

Quand on part de zéro, se donner la cohérence comme but premier c'est traîner un boulet. Il me semble qu'il faut d'abord produire un petit nombre de livres, choisis parce qu'on les aime et parce qu'on se sent capable de les mener à bien et de les défendre.
Et ensuite, réfléchir à renforcer une cohérence déjà plus ou moins présente.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
petitsoleilpetitsoleil   19 novembre 2016
Il me semble que dans l'édition comme dans l'amour ou l'engagement politique les rencontres sont déterminantes.
Elles ne sont évidemment par le fait du pur hasard : les chances se présentent, il faut les saisir.
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Éric Hazan (14) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Éric Hazan
Balzac, Paris, d'Eric Hazan
autres livres classés : éditionVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (5 - essais )

Roland Barthes : "Fragments d'un discours **** "

amoureux
positiviste
philosophique

20 questions
454 lecteurs ont répondu
Thèmes : essai , essai de société , essai philosophique , essai documentCréer un quiz sur ce livre