AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2954312599
Éditeur : Éditions Issekinicho (20/10/2015)

Note moyenne : 3.94/5 (sur 8 notes)
Résumé :
Un samouraï voulant se désaltérer, avale un fantôme et se retrouve maudit. Dans quelques jours, le fantôme reviendra pour se venger... Ainsi s achève brusquement cette légende, consignée en 1904 par Lafcadio Hearn dans son livre Kwaïdan, sous le titre In a cup of tea . Trois auteurs français imaginent la suite de ce récit japonais inachevé. Chacun offre une suite possible, nous transportant du Japon féodal au Japon contemporain.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Maeli-chan
  25 mai 2016
Grande fan des histoires de fantômes et de la culture nippone, ce livre entre pile poil dans mes critères.
Lafcadio Hearn, un occidental vivant au Japon, répertorie et traduit de nombreuses histoires sur les fantômes et autres phénomènes nippons dans son livre Kwaïdan.
Parmi ces histoires, une est inachevée, celle d'un homme du nom de Sekinaï qui, lors d'une halte dans une maison de thé, aperçoit dans sa tasse un reflet, celui d'un fantôme. Il boit néanmoins. Plus tard, il rencontre l'homme du reflet, Shikubu Heinaï et le transperce de son couteau. Trois serviteurs de ce samouraï blessé promettent alors de venger leur maître…. FIN!
On ne connaît pas le fin mot de cette histoire et c'est là que ce livre entre en scène avec un concept assez original : confier à 3 auteurs la suite du récit.
Après le récit original, c'est Jean-Philippe Depotte ("Les Démons de Paris", "Les jours étranges de Nostradamus") qui se lance le premier dans l'exercice. Petite déception pour ma part au début car il ne fait pas à proprement parler la suite du récit mais plutôt un retour sur l'histoire générale.
En effet, il explique comment ce fantôme se retrouve dans une tasse de thé. Il imagine un samouraï se faisant passer pour un héros après avoir commis un acte déshonorant. Par peur que quelqu'un découvre son secret, il devient alors un assassin et des blessures commencent à apparaître sur son corps…
Une histoire très bien menée et qui, pour le coup, nous apporte de nombreux détails à l'histoire mais qui malheureusement ne nous apporte pas de réponses quant au devenir de Sekinaï.
Vient ensuite Nathalie Zimmerman, connue pour ses nombreuses traductions de livres pour enfants; elle nous livre une véritable suite avec une histoire d'amour tragique mêlée au suicide. Dans cette histoire, après avoir bu le reflet du fantôme, Sekinaï vit en rêve la vie de Shikubu Heinaï. Malgré sa lutte contre le sommeil, il voit, impuissant, le drame qui se joue et comprend que sa fin est inéluctable.
Une histoire émouvante et qui s'imprègne parfaitement aux rites et culture japonais. Nathalie Zimmerman apporte une fin cohérente à l'histoire. C'est peut-être l'histoire qui se rapproche le plus de l'histoire originelle.
On finit le livre avec la troisième « suite » écrite par Jérôme Noirez ("Brainless", "Enquête sur les vampires"…). Ici on change carrément d'époque, on ne déambule plus dans le Japon médiéval mais bien à l'époque moderne. Il ne reprend pas les personnages de base, ils seront légèrement évoqués, il garde néanmoins le principe du fantôme avalé. L'histoire commence avec deux jeunes garçons qui sont amis depuis très longtemps et qui partagent une passion commune : la cérémonie de thé. Tout se passe bien dans le meilleur des mondes jusqu'au jour où l'un des deux garçons avoue ses sentiments à l'autre. Violemment rejeté, le jeune homme se suicide et hante son ami sans relâche.
Une histoire bien triste qui aborde les thèmes assez tabous de l'homosexualité, du rejet et du suicide.
Je crois que c'est cette troisième histoire qui m'a le plus touchée et que j'ai trouvé la plus captivante, peut-être parce qu'elle se passe dans notre siècle et qu'elle touche des sujets qui sont malheureusement encore d'actualité aujourd'hui.
En bref, trois histoires complètement différentes, évitant ainsi des répétitions mais qui restent fidèles aux idées de base. Un exercice original que je n'avais encore jamais lu autre part et qui m'a beaucoup plu. de plus, ces récits sont accompagnés par de magnifiques dessins faits par trois illustrateurs différents.
Un livre que je recommande fortement pour ceux qui aiment la culture nippone et les histoires ou légendes de fantômes.
Lien : http://le-coin-lecture-emili..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
mayartemis
  20 juin 2016
La maison d'édition Issekinicho est une maison peu connue, leur catalogue réunissant une dizaine d'ouvrages seulement sur des sujets originaux et peu abordés. C'est pourtant une maison que j'aime beaucoup, leurs publications sont de qualité et sont centrées sur le Japon et sa culture que j'apprécie. de plus, ils sont d'Alsace, comme moi, et j'adore les croiser en convention et pouvoir discuter avec eux. Aujourd'hui j'aimerais vous parler de leur dernière parution : un recueil de nouvelles original et accessible dès 13 ans.
Ce recueil a un concept qui m'a tout de suite attiré : 3 auteurs ce sont prêtés à l'exercice d'imaginer une suite, une explication ou simplement une histoire inspirée de cette nouvelle retranscrite par Lafcadio Hearn, le célèbre écrivain, mais dont on ne connait pas la fin. Si je suis plutôt familière avec les histoires traditionnelles japonaises et le travail de Lafcadio Hearn que j'ai pu découvrir avec Kwaidan, je ne connaissais pas celle-ci et j'ai aimé retrouver ce côté glauque du folklore japonais à travers l'histoire originale mais aussi les réécritures que j'ai trouvé surprenantes.
La première histoire, le Reflet du Samouraï, est devenue ma préférée. Ici, Jean-Philippe Depotte essaye de lever les mystères de cette nouvelle inachevée en faisant surtout le récit de ce qui s'est passé avant. Cette histoire est selon moi la plus aboutie car la plus complexe. L'auteur donne petit à petit les clés de sa compréhension au lecteur qui n'arrive pas à arrêter sa lecture avant d'avoir le fin mot de l'histoire. C'est aussi ma nouvelle préférée car la plus proche du style très simple et concis des histoires traditionnelles.
Le deuxième récit, le Thé Hanté, est le moins réussi selon moi. Tout le contraire de la première nouvelle, celle-ci est longue car trop descriptive. On observe beaucoup trop les pensées du personnage principal et le récit tourne en rond, il ne se passe pas grand chose et les explications sont trop faciles selon moi. Heureusement, c'est dans ce récit que le côté mystique est le plus présent, certainement grâce à cette lenteur donné au récit.
La dernière nouvelle, Obaké Café, est sans aucun doute la plus à part des trois. Au début, le lecteur ne comprend pas quel rapport l'histoire a avec l'originale car elle suit un adolescent de nos jours. Mais on comprend très vite qu'il lui arrive au final la même chose qu'au personnage de la nouvelle de Lafcadio Hearn. J'ai beaucoup aimé cette réécriture, cette remise au goût du jour de l'histoire inachevée.
Chaque nouvelle est illustrée par un dessinateur différent qui a su très bien retranscrire l'ambiance de chaque récit. Ainsi, les deux premières histoires possèdent des illustrations très inspirées des estampes traditionnelles japonaises, alors que la dernière est illustrée façon manga.
Le Fantôme de la Tasse de Thé est ainsi un recueil vraiment original que j'ai apprécié pouvoir découvrir. Chaque histoire est différente, nous fait traverser de nombreuses époques du Japon et nous aide à comprendre leurs coutumes. le livre en soit est en plus un très bel objet qui possède pleins de petits détails à découvrir.
Lien : http://bookshowl.blogspot.fr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Hilde
  23 août 2019
Déçue par les deux premières suites, la troisième est excellente et très originale. On retrouve le folklore japonais des samouraïs ainsi que la cérémonie du thé. Suicides, vengeance, possession, c'est assez glaçant!
J'ai donc préféré celle qui se passe dans le Japon contemporain.
Commenter  J’apprécie          00

critiques presse (1)
Ricochet   22 mars 2016
Un joli exercice, illustré qui plus est par trois artistes différents.
Lire la critique sur le site : Ricochet
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
JeckyllJeckyll   27 octobre 2015
Il y avait la jeune serveuse de la maison de thé dont la vue seule faisait vaciller sa raison. Ils étaient amants, avait-il rapidement compris. Depuis plusieurs mois déjà, semblait-il. Comment cela avait-il commencé ? Pourquoi hantait-elle ses rêves ? Sekinaï l'ignorait. Il était certain de n'avoir jamais croisé son chemin dans la réalité. Cependant, il l'oubliait peu à peu, immergé dans ces rêves qui paraissaient par moments plus tangibles que l'existence qu'il avait menée jusqu'alors.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
bettybetty   06 octobre 2016
Tandis que la troupe se reposait, un des hommes du seigneur - un wakato du nom de Sekinaï - eut très soif, et se servit une grande tasse de thé. Au moment de porter la tasse à ses lèvres, il vit distinctement dans l'infusion jaune et translucide que le visage qui s'y reflétait n'était pas le sien.
Commenter  J’apprécie          00
Video de Lafcadio Hearn (1) Voir plusAjouter une vidéo

Lafcadio Hearn : Chita
Olivier BARROT présente le livre de Lafcadio HEARN : "Chita" paru au Mercure de France.
autres livres classés : edoVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Vous aimez lire ? alors vous aimez le rock !

Nick Tosches auteur américain entre autres de « La religion des ratés », « Trinités », « La main de Dante » et « Le roi des Juifs » a également écrit une biographie sur un pionnier de rock américain. Le livre publiée en 1982 l’a placé d'emblée au rang des écrivains majeurs de la scène musicale. De quel musicien s’agit’ il ?

Bruce Springsteen
Johnny Cash
Elvis Presley
Jerry Lee Lewis

14 questions
71 lecteurs ont répondu
Thèmes : rock and roll , punk , elvis presley , musiqueCréer un quiz sur ce livre