AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782370561053
400 pages
Éditeur : Super 8 éditions (22/03/2018)

Note moyenne : 4.11/5 (sur 60 notes)
Résumé :
La faim justifie les moyens.
Cameron Hall, 14 ans. Disparu en rentrant de l’école ; rançon exigée. L’horloge tourne, la police est impuissante : c’est une mission pour Timothy Blake.
Timothy (nom de code « le pendu ») a un don. Il lit dans l’esprit des gens. Comprend tout avant tout le monde. Résout les énigmes les plus ardues. Le genre à s’ennuyer avec un Rubik’s Cube ou à connaître votre numéro de sécurité sociale par cœur. Mais Timothy a aussi un pr... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (30) Voir plus Ajouter une critique
Julitlesmots
  19 avril 2018
Super 8 est une de ces maisons d'édition qui t'alpague rien qu'avec un titre et une couverture qui ne laisse rien entrevoir… Ou si peu…
Avec ce premier roman, Jack Heath auteur australien de livres pour enfants, change complètement de registre et autant vous dire qu'il ne fait pas dans la dentelle….
L'intrigue en elle-même est assez classique, mais là où l'auteur arrive à retourner le cerveau du lecteur, c'est lorsqu'il présente Timothy Blake, consultant aux capacités intellectuelles hors du commun, qui aide le FBI sur ses enquêtes les plus compliquées… Timothy a un flair infaillible pourtant il a une addiction, un petit secret…
Il a beau être un homme complètement en décalage avec notre réalité, avec qui je ne resterais certainement pas seule dans la même pièce, je me suis réellement attachée à lui ! Malgré sa tendance complètement psychotique, on ne peut pas le détester !
L'auteur, Jack Heath a construit son personnage d'une manière surprenante, c'est l'archétype du héros et pourtant il est tellement sympathique.
Son enfance, lui colle à la peau et sa vie d'adulte n'est pas meilleure… Il a été privé de ses parents, a vécu en foyer, dans la rue, il n'hésite pas à mentir, à voler, pour survivre..
Tous les moyens sont bons pour arriver à ses fins…
Outre le mystère qui entoure l'enquête de Timothy, l'auteur fait démarrer chaque chapitre par une énigme, ce qui est assez original et nous rappel constamment que résoudre les énigmes est l'activité principale qui permet à Timothy de gagner sa vie…
La plume de l'auteur est prenante, incisive et très visuelle, permettant au lecteur de facilement s'immerger dans cette enquête, beaucoup plus complexe qu'il n'y paraît…
Mais surtout, c'est hyper addictif avec des rebondissements qui apportent une réelle dynamique au récit, avec des révélations qui éclairent aussi bien l'enquête que notre personnage principal… On plonge directement et je dois dire que c'est jouissif tellement c'est bon, sanglant, répugnant… Et pourtant Timothy Blake ne se défile pas, il est très lucide sur ce qu'il est et surtout sur son addiction, c'est un personnage ambigu, horrible mais tellement attachant ! C'est ce qui peut déstabiliser le lecteur, ne pas arriver à le détester !
C'est un homme complexe que l'auteur dépeint avec recul et empathie en nous expliquant le déclencheur de ses pulsions, mais surtout comment il en est arrivé à travailler avec le FBI.
L'agent Thistle, est son opposée, elle apporte une réalité à cette intrigue un peu barrée, puisqu'elle nous montre que le passé, même s'il peut déterminer notre avenir, peut aussi être différent suivant le chemin que l'on choisit.
Jack Heath avec Mange tes morts, nous entraine dans un thriller imprévisible et complètement addictif, dont on se plait à imaginer une suite…
Lien : https://julitlesmots.wordpre..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
Amnezik666
  14 mai 2018
Vous pensez avoir tout lu et tout vu en matière de thriller ? Nul doute qu'avec Mange Tes Morts Jack Heath saura surprendre même les plus blasés (et les plus exigeants) d'entre vous. Il faut dire que son héros est un mix entre Sherlock Holmes et Hannibal Lecter, un enquêteur brillant, mais aussi un cannibale perpétuellement affamé…
Premier challenge de taille pour l'auteur, nous faire aimer un personnage que l'on ne voudrait surtout pas avoir comme voisin (le gars t'invite à bouffer, tu ne sais pas si tu es un hôte ou le plat principal). Un challenge réussi sans faillir, d'abord la vie de ce brave Timothy n'a pas toujours été un long fleuve tranquille, puis il ne se nourrit quasiment que de viande morte (pas faisandée, fraîchement exécutée au pénitencier du coin), s'il déroge à cette règle c'est que sa victime (son repas donc) n'était pas franchement un enfant de choeur.
Non seulement on sent que l'auteur aime vraiment son personnage, mais il réussit à nous faire partager son engouement et son empathie pour Thimothy Blake ; du coup on lui passe ses « petits » travers…
Rien qu'avec ça vous serez certainement d'accord avec moi pour reconnaître que Mange Tes Morts ne détonne pas au sein du catalogue de Super 8. Un thriller pur jus (aucun élément fantastique dans l'intrigue), mais totalement atypique.
Pour rester dans l'originalité, les titres de chapitres sont de courtes énigmes façon Fort Boyard (sans la voix chevrotante du vieux décrépi du fort). Si vous ne trouvez pas la réponse, ou si vous n'avez pas envie de vous creuser les méninges, toutes les réponses figurent à la fin du roman (certaines sont assez simples, d'autres nettement plus coriaces).
Le récit est à la première personne, histoire de nous plonger en totale immersion dans les méandres de l'esprit de Timothy et de suivre son raisonnement au fil de l'enquête. Une enquête qui ne manquera pas de rebondissements et de surprises (bonnes, parfois ou mauvaises, souvent) pour Timothy (et par prolongement pour nous, lecteurs).
Si l'intrigue est portée par Timothy, il pourra compter sur l'aide de l'agent Reese Thistle, chargée initialement de le chaperonner afin qu'il reste dans les clous, mais finira par s'impliquer à fond dans l'enquête à ses côtés. D'autres rencontres, plus ou moins sympathiques, viendront pimenter l'enquête.
La plume de Jack Heath sera tour à tour incisive ou plus légère, les touches d'humour viennent, çà et là, faire retomber la tension sans pour autant nuire au rythme. L'auteur ne sombre pas dans la surenchère, comme un chef cuisinier, il sait maintenir l'équilibre des saveurs et des ingrédients qu'il déploie.
Si l'intrigue se déroule exclusivement au Texas, l'auteur est quant à lui Australien.
Difficile d'imaginer que Jack Heath s'était, avant d'écrire ce roman, cantonné dans la littérature jeunesse et young adult. Je ne vous conseille pas de laisser traîner ce bouquin à portée de lecteurs non avertis, sinon la prochaine fois que vous lui servirez un steak, il (ou elle) pourrait bien faire un malaise à table ou s'enfuir en hurlant…
Lien : https://amnezik666.wordpress..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
Maks
  08 avril 2018
Fun et original, ce thriller nous mène à la croisée des "grands" avec une savante influence de personnages bien connus sans les copier.
La recette fonctionne avec une pincée de "Sherlock Holmes" pour les déductions et l'intelligence, quelques goutes de "Dexter" pour la forme de l'histoire et un morceau de monsieur "Hannibal Lecter" pour le côté fine bouche !

L'intrigue nous porte auprès d'un ex junky fauché et paumé, que la vie n'a pas épargné, devenu consultant pour le FBI dans la traque de criminels endurcis, ceci s'explique par son intelligence et surtout sa capacité à analyser les faits et les scènes de crimes. C'est un personnage (bizarrement) attachant, assez drôle sans le vouloir et surtout affamé.
Affamé d'énigmes et de réussites, mais surtout affamé de viande crue, humaine de préférence (sinon c'est pas drôle).

On pourrait penser que le côté polar/enquête soit la base dans cette histoire mais avec surprise nous sommes dans un récit très dynamique et emplis d'action autant que de réflexion.

Les personnages sont superbement construits et intéressants. le roman se déroule au Texas et on ressent bien l'ambiance US, aussi bien dans les comportements que dans l'ambiance générale, même dans la manière dont se déroule l'intrigue.
Le dénouement est surprenant, je ne m'attendais clairement pas à cela malgré que (après réflexion) l'auteur nous donnait des pistes tôt dans le livre.

"Mange tes morts" donne un vent de fraîcheur à la viande rouge non pardon, donne un vent de fraîcheur au thriller américain. Un roman à lire absolument, mais seulement si vous avez l'estomac bien accroché.
Attention ceci n'est pas un livre à conseiller aux "Vegans" !!
Voir la chronique sur mon blog :
Lien : https://unbouquinsinonrien.b..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
Selvegem
  26 mars 2018
Timothy Blake est un homme particulier. Sorte de Sherlock Holmes, il est en mesure d'assembler des détails et des indices, de découvrir des secrets, d'élucider des énigmes et des casses-têtes. Mais Timothy est aussi très pauvre, forcé de cohabiter avec un toxicomane parano. Mais en plus de tout ça, il cache un autre secret – beaucoup plus important – ce qui l'a conduit à conclure un traité avec quelques personnes, notamment au sein du FBI. A chaque fois qu'il sauve une vie, il a droit à une récompense... très particulière !
Aujourd'hui, on a besoin de lui pour une nouvelle affaire : résoudre la disparition de Cameron Hall, un garçon de 14 ans. Disparu en rentrant de l'école, une rançon est exigé. Timothy se voit assigné l'agent spécial Reese Thistle pour cette mission, qui s'avère plus déroutante et plus compliquée qu'il ne l'aurait imaginé au départ.
Depuis quelques années, je suis les éditions Super 8 avec grand plaisir et intérêt. Même si je suis loin d'avoir lu tout leur catalogue (cela promet de futures excellentes lectures), je n'ai eu aucune fausse note pour le moment. Des lectures très plaisantes dans l'ensemble, avec quelques coups de coeur.
Et je dois dire que Mange tes morts se classe définitivement dans les excellentes découvertes !
Le postulat de départ est certes une classique disparition d'un adolescent, mais la manière de procéder et de résoudre l'enquête s'avère très rafraîchissante. Même si c'est le FBI qui dirige les investigations, la personne qui s'occupe de ce cas est un homme pour le moins en décalage. Intelligent, hors-norme, à tendance psychotique... Et pourtant, je me suis profondément attachée à lui ! Timothy a beau ne pas être comme tout le monde, et j'aurais tendance à me méfier si jamais je devais rester seule avec lui, on n'arrive pas à le trouver antipathique, au contraire. Jack Heath nous dépeint un personnage surprenant, atypique, qui n'hésite pas à employer les grands moyens pour trouver une piste.
(Voir mon avis complet sur mon blog.)
Lien : http://chezlechatducheshire...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
pupucing
  01 juin 2018
Cameron Hall a disparu en rentrant des cours, très vite une rançon est réclamée à sa mère.
Ado sans histoire, sans véritable ami, vivant seul avec sa mère, assez friquée il faut bien l'avouer.
La police n'a aucune piste, et l'horloge tourne, elle décide donc de faire appel à un homme hors du commun, Timothy Blake.
Timothy sait tout de vous, ou presque d'un seul coup d'oeil, ce qui en soi est assez dérangeant, il a une mémoire photographique des plus poussées et une capacité à résoudre n'importe quelle énigme, ce qui en rajoute à son étrangeté, mais ce n'est pas le pire, loin de là mais ne comptez pas sur moi pour vous en dire plus !! Juste que ce n'est pas le genre de truc qu'on crie sur tous les toits...
Mais il a un don pour lequel la police serait bien mal avisée de se passer de lui, surtout lorsque la vie d'un ado est en jeu !
Je savais que ce livre allait me plaire déjà parce que c'est un Super 8 Editions, parce la couverture est, à mes yeux en tout cas, magnifique et que dire du titre ?!
Mais dès que j'ai lu les premières lignes, plus aucun doute n'a été possible, j'ai eu le coup de foudre pour l'écriture de Jack Heat, et surtout pour ce personnage de Timothy 😍😍
Un personnage totalement atypique comme je les aime, pince-sans-rire, un humour à deux balles pour ne pas dire douteux, mais surtout un personnage touchant, si si, touchant !
Le duo improbable qu'il forme avec sa nouvelle collègue "imposée", sa vie avec son colocataire toxico hautement parano, rendent cette lecture d'autant plus jouissive !
C'est cru, c'est con, c'est du grand n'importe quoi, c'est bourré d'humour sordide, c'est irrévérencieux, c'est, c'est c'est quoi?! Merde !! C'est tellement bon que j'en perds mes mots !!!
C'est un putain de bouquin, qui est dans mon top 3 de mes préférés chez cette maison d'éditions, c'est un putain de coup de foudre comme il m'arrive parfois de ressentir 💕
J'espère vraiment beaucoup que l'auteur va continuer à nous faire vibrer avec Timothy, et dire qu'il n'écrivait que de la litté jeunesse avant !? Litté que j'aimerais bien découvrir soit dit en passant
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          21

Citations et extraits (11) Voir plus Ajouter une citation
YuyineYuyine   30 avril 2018
Un corps pour chaque vie sauvée : c’est le deal avec Luzhin. Si ma contribution débouche sur un sauvetage, j’ai le droit de satisfaire mon addiction avec un condamné à mort. Si Cameron meurt ou réapparait sans mon aide, je ne reçois rien. Et il y a justement un triple meurtrier tanzanien que je meurs d’envie de rencontrer.
Enfin, façon de parler.
Parce que c’est lui qui va mourir.
Commenter  J’apprécie          10
liliazaliliaza   08 juillet 2018
Johnson prenait de la drogue par intraveineuse, et il devait avoir une vie sexuelle débridée. Il avait probablement chopé tout un tas de saloperies. Y penser me rend malade. Je n'aurais pas dû manger sa chair crue ; je n'ai pas pu m'en empêcher.
Commenter  J’apprécie          20
GuSs_LCGuSs_LC   21 avril 2021
Thistle m'adresse un sourire malicieux.
- Ah, vous ne la connaissez pas celle-là ? L'État a passé un marché avec un cannibale et ils font appel à lui pour faire disparaitre les corps après les exécutions.
- Qui vous a raconté cette histoire ? [...]
- Ça n'a pas beaucoup de sens, mais les théories du complot en ont rarement.
- Ouais. C'est probablement des conneries.
Thistle pouffe.
- Probablement ?
Je reprends :
- Disons que c'est sûr.
Puis je mords une nouvelle fois dans la cuisse de Nigel Boyd.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
PatrothPatroth   06 décembre 2020
Un thriller bien sympa qui sort de l'ordinaire avec un personnage principal très attachant bien que plutôt bizarre , très bizarre ..C'est noir et sordide , mais l'intrigue est passionnante , et je n'aurai qu'un petit reproche , quelques pages de moins et ça aurait été parfait .
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   01 mai 2018
...aux yeux des adultes, les enfants, avec leurs petits bras, leurs grands yeux et leur sourire innocent, ont toujours l’air inoffensif. Comment pourraient-ils faire du mal à une mouche ? Ils sont si mignons. Quelques égratignures à la récré, pas de quoi en faire un drame.
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : cannibalismeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2101 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre

.. ..