AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
3,76

sur 74 notes
5
9 avis
4
10 avis
3
3 avis
2
0 avis
1
0 avis
QUILESR
  16 août 2022
J'ai mis du temps à entrer dans le livre . L'intrigue qui arrive au milieu tient bien la route et a relancé mon intérêt pour l'histoire. Mais il m'a manqué le je-ne-sais-quoi pour que je lise avec avidité et plaisir. Beaucoup de lecteurs ont aimé,Je n'ai pas détesté ,mais je n'ai pas eu le coup de coeur comme pour ' Les enfants des riches' ou ' Georges et Carmen' deux livres que je ne pouvais plus lâcher. Deux soeurs qui ne s'aiment pas, renoue des liens lors d'un évènement tragique les impactant toutes les deux . Elles ne savent pas que ce nouveau départ sera de courte durée.
Lien : https://www.youtube.com/chan..
Commenter  J’apprécie          240
leslivresdEmma
  09 avril 2021
Soeurs de sable de Stéphane Héaume
Éditions Rivages
En librairie le 7 Avril

Premières phrases : » Une nuit sous-marine avait éteint les feux des palais de Portfou. Il ne restait qu'un essaim de lumières accroché aux fenêtres lointaines de la station, plus haut, dans la montagne. »
Non, la curiosité n'est pas forcément un mauvais défaut.
Amélia, le sait, chroniqueuse pour le magazine « babou & the city », elle croise chaque jour ce même vieux monsieur, chapeau texan vissé sur la tête et vieil imperméable sur le dos.
Nouvelle résidente dans l'immeuble, elle apprend qu'il habite dans les chambres de bonne et suite à une chute sans gravité sur la neige, elle va enfin pouvoir entrer en contact avec lui. Allan Green, de son prénom, l'invite dans son petit chez lui et lui offre une tasse de thé, pénétrant dans son univers, elle est subjuguée par une série de clichés représentant une femme des années 50.
Curieuse, elle ne peut s'empêcher de prendre discrètement en photo les portraits et se lance alors dans de folles recherches pour en savoir un peu plus sur Allan et cette femme au bandeau sur les cheveux.
Recherches qui la mènent 60 ans plus tôt, à Portfou, dans un hôtel de la côte, à la rencontre de Rose St Just, héritière d'un complexe hôtelier et des soucis qui vont de pair.

Voilà l'histoire de deux femmes battantes et têtues, séparées par une vie entière, mais unies par un homme, un cadavre et une plage.
Un roman alternant le passé et le présent, écrit avec beaucoup de talent et de finesse par Stéphane Héaume, voici un texte que je vous invite à découvrir.
L'atmosphère de l'ile, de l'hôtel et des soirées à La Langouste sont retranscrit avec justesse, les yeux se ferment et nous voici plongé dans le bleu de la mer face à l'hôtel.

Lu d'une traite.
Emma aime :
-les histoires de femmes
-La chaleur écrasante
-La fraicheur de l'eau


Lien : https://www.instagram.com/le..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
manonlitaussi
  13 avril 2021


J'ai été rapidement happée par le style et l'histoire du roman ainsi que ses deux héroïnes bluffantes. Un livre que j'ai dévoré. Je n'ai pas pu faire autrement. 

1958, Rose, écrivain américaine, a quitté New York pour s'établir dans une vaste demeure dont elle a héritée à Portfou. Elle a pour projet de le réhabiliter mais tout le monde sait qu'elle est fauchée. Et elle ne pourra même pas compter sur sa soeur, Elizabeth, qui se vante bien d'avoir ce qu'il faut. Elizabeth est un personnage au caractère détestable. 

Rose est solitaire dans cette immense demeure, malgré toutes ses connaissances. Son éditeur ne veut plus lui donner d'avances, ca jazze à Portfou sur ses dettes mais Rose garde la tête haute, sa confiance en elle et utilise les répliques qu'il faut pour remettre chacun à sa place. 

En 2018, Amélia, journaliste, aide un voisin agé, Allan, à rentrer chez lui après une chute et est intriguée par ses photos, plus particulièrement celle d'une femme. Elle cherchera qui est ce voisin et voudra savoir qui est cette femme. Pour cela, elle embarquera Allan et son propre frère pour Portfou.

C'est un roman immersif qui happe le lecteur et le plonge dans deux ambiances finement plantées, guidé par deux héroïnes dont les histoires vont se rejoindre autour d'un cadavre. 

L'alternance entre deux histoires, avec des chapitres courts, un changement de narration, troisième personne pour Rose et première personne pour Amélia donnent un rythme très soutenu à ce roman dans lequel le lecteur est habilement mené. Les descriptions sont méticuleuses et viennent planter tous les décors de l'action tout comme les personnages bien orchestrés.

Un rythme qui vient contraster avec la chaleur, l'atmosphère pesante et le mystère qui plane tout au long de l'histoire.

Un livre que je vous recommande vivement. Un auteur que je vais continuer à lire car j'aime beaucoup ce style détaillé, fluide et entraînant. 


+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
Claude14
  03 novembre 2021
Une nuit sous-marine avait éteint les feux des palais de Portfou. Il ne restait qu'un essaim de lumières accroché aux fenêtres lointaines de la station, plus haut, dans la montagne. La baie n'embrassait plus que des ombres sages voiliers au mouillage, digue déserte, le croissant de la plage, au loin, enfoui sous la lame noire de l'eau. Et tout était noir autour d'eux, noir et lisse, calme. Rien ne pouvait révéler la présence de leur barque, barque lourde, si lourde au large du cap de la Lanterne. Minuscule, perdue dans cette mer sans garde-corps. Portfou leur semblait une crique vacillante, une luciole, là-bas. Vision fragile. Nuit fragile malgré la chaleur qui n'avait pas diminué — il faudrait attendre l'aube. Cela leur paraissait une éternité.
Ainsi commence le roman de Stéphane Héaume, nous allons suivre alternativement la vie de deux femmes . Un roman alternant le passé et le présent, deux femmes battantes séparées par la vie, et unies par un homme. En 1958, Rose , écrivain, qui vivait aux États-Unis, s'est retirée dans une maison, suite à un héritage, à Portfou. Elle a le projet de la remettre en état, mais ses économies ne lui permettent pas. Elle est fauchée, son éditeur ne veut plus lui avancer d'argent. Elle ne peut pas compter sur sa soeur Élisabeth qu'elle déteste. Elisabeth est une femme détestable, elle se vante d'avoir tout ce qu'il faut…
En 2018, Amélia jeune journaliste, aide son voisin à rentrer chez lui après une chute. Allan vit dans une chambre de bonne .Ses murs sont tapissés de photos, une femme s'y trouve souvent. Cette femme l'intrigue. Elle part donc à la recherche de cette belle inconnue.
Les deux histoires vont se chevaucher puis se réunir. Voilà l'histoire de deux femmes battantes et têtues, séparées par une vie entière.
J'ai été happée par cette histoire, les chapitres sont courts, les phrases structurées. le rythme contraste avec l'atmosphère pesante et le mystère qui plane autour des personnages.
Lien : https://livresdunjourblog.wo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90


steph_bookin
  21 août 2021
Vous connaissez Porfou ? Non ?! Alors embarquez pour cette station balnéaire au charme désuet, chaussez vos plus belles lunettes de soleil effet oeil de mouche, installez-vous sur la terrasse du Grand Café de la Plage et admirez les habitués qui s'y bousculent. Rose est là dans sa grand robe blanche à siroter un verre, à penser à l'homme aux yeux verts qu'elle vient de rencontrer, au vieil hôtel dont elle a hérité et qu'elle tente vainement de restaurer, et à sa soeur, qu'elle déteste de tout son coeur. Mais ne vous méprenez pas, le roman de Stéphane Héaume n'est pas aussi langoureux qu'il y paraît. le sable est doux oui, mais il dissimule mystères, arnaques et crimes en tous genres.
Pour dévoiler les secrets enfouis sous la plage, il y a Amélia, une jeune journaliste curieuse et généreuse qui se prend d'amitié pour son voisin, et pour la femme au bandeau dont elle découvre le portrait sur les murs du vieil homme.
Comment sont liés les destins de Rose et de ce voisin au regard clair ? C'est ce que nous propose de découvrir le romancier français dans un savoureux aller-retour entre l'année 1958, celle de Rose et l'année 2018, celle d'Amélia.
Des soeurs ennemis, des voyages en zeppelin, des théâtres en ruine et des villas de rêve, autant d'ingrédients qui rendent la lecture de ce roman addictive et efficace.
S'il aura manqué un petit quelque chose à cette histoire pour me conquérir pleinement, je me suis bien amusée à la lire et l'ai dévorée en une demie journée . Divertissant et habile en somme !


+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          72
Janine50
  27 juin 2022
Voilà un livre époustouflant.
Écrit d une façon fluide qui rend le récit addicif, jouissif.
Un début en 2 teintes, une montée en puissance pour terminer en toute beauté.
Ce livre m a tenu en haleine tout au long, la fin est surprenante tout le contraire de ce que à quoi je m attendais.
Une belle histoire de jumeaux de coeur.
Une dégringolade pour un renouveau.
Il faut absolument le lire.
Commenter  J’apprécie          40
Book_et_mister
  17 août 2021
Je ne vais pas y aller par quatre-chemins… Si vous avez envie d'un livre addictif, une histoire passionnante et des personnages plus vrais que nature. le livre, Les soeurs de sable, est fait pour vous.

Stéphane Héaume a su créer un univers palpitant dans ce roman. L'auteur au multiple prix a encore frappé. Dans ce livre, il nous offre un récit qui, somme toute, pourrait paraître banal, mais qui se poursuit en huis clos haletant. Nous faisons des va-et-vient entre les années 50 et 2018, afin de mieux comprendre ce qui se déroule sous nos yeux.

Ce nouveau roman est un véritable page turner. Pour moi, c'est un gros coup de coeur. Je l'ai dévoré en un après-midi.

Je ressens toujours une frustration quand les auteurs inventent des artistes ou des morceaux de musique et qu'ils en parlent avec tant de véracité, car en fin de compte, je ne pourrais jamais les écouter.

Pour me consoler, j'ai accompagné ma lecture avec le concerto pour violon de Tchaïkovski et je dois avouer que ça lui a apporté une tout autre dimension.
Alors, si vous ne connaissez pas encore ce roman, je n'ai qu'une chose à dire, lisez-le !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          42
Sophie_Bazar
  26 avril 2021
1958. Rose, une auteure américaine, a hérité d'un hôtel à l'abandon sur la côte alors qu'elle n'a pas les moyens de le remettre en état. Sa soeur Elizabeth a hérité de la villa d'en face, et ne se prive ni de la narguer ni de répandre des médisances à son sujet.
2018. Amelia, chroniqueuse pour un magazine, est intriguée par un vieil homme auquel elle est venue en aide et à qui elle s'attache très rapidement. Il s'avère avoir été un compositeur célèbre en son temps, Allan Green...
A priori pas grand chose de commun entre ces deux histoires, pourtant à cinquante ans d'intervalles elles vont finir par se rejoindre et reconstituer un véritable puzzle romanesque. Voilà une aventure où se croiseront : un trapéziste argentin, un vieil homme au chapeau texan, une héritière outrancière, un nain magicien...
Autant dire que la fantaisie est au rendez-vous de ces "Soeurs de Sable" mêlant intrigues et décors pittoresques, d'une station balnéaire endormie à un dirigeable. Mais surtout deux héroïnes malmenées par la vie ayant beaucoup de points communs qu'elles ignorent encore. Liant avec énergie deux époques et deux atmosphères différentes, il y a beaucoup d'Agatha Christie dans ce roman qui parle de désirs et de rêves inaboutis, de vengeance et de jalousie.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Djustinee
  30 mai 2021


Soixante ans séparent ces 2 femmes.
Nous rencontrons, en 1958, Rose, romancière en perte de vitesse dans une station balnéaire huppée où elle essaie de retaper un hôtel dont elle a hérité. C'est en rencontrant un jeune homme qu'elle se dispute avec sa soeur qu'elle retrouvera un peu d'énergie.
En 2018, nous rencontrons Amelia, journaliste qui se remet doucement d'une rupture amoureuse et qui va rencontrer un vieil homme au passé intrigant. L'occasion de partir en voyage !
Apparemment, ces deux femmes n'ont rien en commun. Et pourtant, un secret pourrait bien changer leur destin.

Je commence ma lecture un peu dubitative pendant les premières pages et puis, finalement après une petite soixantaine de pages, un déclic se fait et je dévore ce bouquin. le récit me happe totalement, je suis transportée jusqu'à la fin.

J'apprécie la plume fluide de l'auteur ainsi que la construction du livre qui alterne entre 1958 et 2018.

J'aime beaucoup l'atmosphère de ce roman et je m'y sens bien. J'aime beaucoup Amelia mais reste un peu plus sur la réserve concernant Rose que je trouve un peu folle, je pense que sa consommation d'alcool n'y est pas pour rien.

C'est la couverture de ce roman qui m'a donné envie de me plonger rapidement dans cette lecture mais je suis également conquise par le roman en lui-même que je vous conseille.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
lalahat
  19 décembre 2021
Avis aux amateurs de romanesque. Soeurs de Sable appartient au genre du grand et vrai roman. Il s'agit d'une oeuvre dense, où le lecteur voit se superposer plusieurs intrigues au sein d'un même récit. Stéphane Héaume fait preuve d'un imaginaire intarissable. Au risque d'égarer son lecteur, il écrit de multiples histoires savamment intriquées. Son roman est baigné de parfums qui se font écho, d'un chapitre à l'autre, et d'une époque à l'autre. Les personnages eux-mêmes nous renvoient de l'un à l'autre. le ton est à la mélancolie, dans un style onirique, steampunk - qui ne l'est pas vraiment, puisque le récit se situe aux XXème et XXI ème siècles, tantôt en 1958 tantôt en 2018. On imagine les illustrations qui pourraient l'accompagner si l'auteur avait collaboré avec un artiste du genre. Il y a matière à représentation : le "paquebot" de béton de la Corniche du Rayon Vert, avec le portrait du Dr Pozzi au mur, et les affiches de cirque et de grands hôtels de Peter Haxton, le loft de Fairmont Hall et la piscine sous sa magnifique verrière, le zeppelin. Tout cela donne lieu à de superbes descriptions, avec un clin d'oeil obligé à Jules Verne.
L'intrigue s'articule autour de deux soeurs : Liz à qui tout réussit, et Rose, écrivaine ratée, femme abandonnée, qui a accepté un héritage dont elle ne peut assumer la charge. On devine que le drame va se tramer au coeur de cette relation toxique, et qu'il va se tenir à Portfou, lieu imaginaire sur la méditerranée inspiré par Corfou. Stéphane Héaume s'est amusé à transposer dans son roman les lieux qu'il fréquente et observe à Trouville où il travaille en Grèce qui bénéficie d'une lumière tellement plus forte. le soleil des Soeurs de Sable est en revanche plutôt écrasant et presque insupportable.
Complexe, le roman de Stéphane Héaume requiert toute l'attention du lecteur. Il foisonne de personnages qui se ressemblent étrangement pour certains. Il baigne tantôt dans une atmosphère "Cluedo", tantôt dans une ambiance de villégiature balnéaire surannée. Et toujours l'auteur s'applique à décrire les effluves variées attachées aux personnages ou aux différents lieux traversés. Il s'en dégage un charme très personnel et original.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20







Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2455 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre