AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2895406782
Éditeur : 400 Coups JEUNESSE (23/02/2017)

Note moyenne : 4.33/5 (sur 12 notes)
Résumé :
C’est l’histoire de deux garçons. Celle de Manu, qui tourne en rond dans sa tête et qui n’a qu’une hâte : pouvoir rentrer à la maison pour jouer à la guerre. Et celle d’Unam, qui tourne en rond dans sa tête et qui n’a qu’une hâte : pouvoir sortir de la maison et retourner à l’école.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
lapinou_family
  09 mai 2017
Ce double récit, écrit avec poésie et justesse, raconte les destins de deux garçons que la vie oppose : pour l'un, la guerre est un jeu qui se termine dès que l'écran s'éteint; pour l'autre, c'est une réalité qui gronde derrière la porte de la maison familiale, et dont on ne connaît pas la fin.
Ce livre, dont l'histoire m'a émue au plus haut point, m'a tiré quelques larmes à la première lecture, surtout le moment où le petit Unam attend le retour de son papa avec sa petite soeur dans les bras de leur maman. le récit ne m'a pas laissée indifférente car il aborde le rapport à la guerre, selon qu'elle soit un jeu ou une réalité. Un jeu de perspectives nous montre des parallèles entres les univers des deux garçons, si proches mais si éloignés à la fois.
Les illustrations, à la fois fortes et sensibles, accompagnent merveilleusement bien ce récit touchant. La guerre est symbolisée par une lumière rouge, comme une flamme, qui contraste avec les couleurs froides des pièces de la maison et des jeux d'ombres.
Un magnifique album donc, pour expliquer aux enfants que la guerre n'est pas un jeu et leur parler des conflits mondiaux. Vous l'aurez compris, c'est un coup de coeur pour cet album !
Lien : http://www.lapinoufamily.fr
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Rhl
  13 février 2018
Quelque part, Manu "tourne en rond dans sa tête", s'ennuie à l'école et n'attend qu'une chose : se plonger dans ses jeux vidéo.
Ailleurs, Unam "se ronge les ongles seul dans son coin", caché dans sa maison avec sa famille pendant que la guerre fait rage tout autour...
Un album qui met en parallèle deux enfances que tout éloigne.
Pendant qu'un enfant joue à la guerre sur son ordinateur, l'autre en subit toutes les horreurs de plein fouet.
Une lecture qui secoue dans le but d'amener à réfléchir sur la réalité de la guerre et son horreur.
Des illustrations à l'encre dans les tons bleus et violets apportent une certaine force expressive.
Commenter  J’apprécie          40
saomalgar
  03 novembre 2017
Album choc qui ne laisse pas indemne.
L'alternance entre le point de vue de Manu, accroc aux jeux vidéos de guerre et Unam (anagramme de Manu) victime de la guerre dans son pays est dans ce cas vraiment adéquate car elle permet de faire un parallèle immédiat des mêmes situations de vie mais avec des nécessités différentes.
ex : Manu à l'école ne pense qu'aux jeux de guerre, Unam chez lui entendant la guerre ne pense qu'à aller à l'école.
Le "Pow pow t'es mort" a un sens virtuel d'un côté mais bien réel de l'autre.
Thèmes : addiction aux jeux de guerre et enfants victimes de violences de guerres.
Le crayonné et l'aquarelle du dessin sont très beaux.
Commenter  J’apprécie          30
PetiteNoisette
  29 septembre 2017
Un album très fort, "à partir de 9 ans" selon l'éditeur, sur la guerre. le lecteur suit parallèlement deux enfants. Manu, qui ne rêve qu'à ses jeux vidéo dans lequel il tue des gens. A l'école, à la maison, il ne pense qu'au moment où il pourra retourner "tuer". Rien d'autre ne l'intéresse. Et Unam, qui vit dans un pays en guerre et doit resté cacher s'il veut rester vivant. Son père est obligé de sortir pour leur trouver et manger mais personne ne sait s'il reviendra tant la guerre fait rage à l'extérieur.
La narration alterne d'une page à l'autre entre les deux personnages. C'est ce qui permet de rendre encore plus dur le quotidien d'Unam et encore plus absurde celui de Manu.
Un bel album qui fait réfléchir, un coup de coeur pour moi !
Lien : http://blogonoisettes.canalb..
Commenter  J’apprécie          40
Belykhalil
  25 janvier 2018
On reste dans la jeunesse, mais cette fois avec un album plutôt original dans sa mise en forme.
En effet, Pow Pox t'es mort! bénéficie de très beaux graphismes et d'un traitement de la couleur que je qualifierais d'audacieux. L'illustrateur a pris le parti de raconter l'histoire de Manu en ton rouge et celle de Unam en bleu. Si je trouve cela si original c'est justement parce que Manu vit dans un pays en paix alors que Unam vit dans un pays en guerre. Néanmoins, c'est une très belle façon de souligner que la maison de Unam est paisible tandis que Manu amène la guerre chez lui via les jeux vidéos auxquels il aime jouer.
Un bel album avec un réel apprentissage derrière donc, quoique l'histoire soit très triste, elle est réaliste et apporte une véritable morale à l'histoire. le récit est simple et abordable, mais va droit au but sans s'embarrasser de fioritures. Petit bonus, ni le récit, ni les graphismes ne sont typés. Ce sont des enfants quelque part. J'aurai trouvé cela encore mieux si ils n'étaient pas nommés.
Lien : https://belykhalilcriticizes..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : jeux vidéoVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
1706 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre