AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782266161299
397 pages
Pocket (07/04/2006)
4.02/5   26 notes
Résumé :
" J'aurais dû me méfier quand je suis entrée dans le brouillard... Il a suffi d'un tournant de la route pour que je pénètre dans une autre dimension. Pour que j'entre dans ma vie. " Marie de Walheim qui arrive d'Alsace pour rendre une simple visite à son frère, pasteur dans les Cévennes, croit n'avoir à découvrir que la splendeur des paysages. Mais, elle l'ignore encore, c'est là que son destin l'attend. Un événement grave et imprévu va la retenir au pays et l'oblig... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique

Marie de Walheim à un frère Johann, pasteur. Elle et lui n'ont ni le même père, ni la même mère. Leurs grands-pères étaient résistants et très amis et de là s'est façonné une même famille. Marie et Johann ont étudié la théologie à Strasbourg. Ensuite Marie a poursuivi ses études en Allemagne et à Harvard. Elle se proclame incroyante et peu de gens l'ignore. Son père était à la direction des faïenceries Chabald et Bader.

Marie décida de rendre visite à son frère pasteur à Valdeyron dans les Cévennes. Prise dans un épais brouillard, les hennissements d'un cheval lui ont permis d'éviter une sortie de route. Melchior et Bob, deux amis inséparables l'ont accueilli au château des Châtaigniers. Ils ont parlé, ont fait connaissance suite à quoi Marie appris que son frère Johann, moins de trente ans, était décédé la veille des suites d'une rupture d'anévrisme.

C'est une histoire avec un nombre important de personnages où se déroulent des évènements fracassants en cascade, une histoire ou des riches côtoies des pauvres, ou juifs, catholiques, protestants, musulmans scellent amitiés, où les gens sont prévenants les uns pour les autres, prêt à aider.

Marie est fiancée à Desmond Campbell, personnage brillant qu'elle a rencontré à Harvard. Ils s'aiment, mais ce qui dérange Marie c'est que les actions de l'être aimé sont pilotées par la mère, ce qui complique la relation à laquelle Marie décide de mettre fin. C'est à la suite de ce différent, qu'elle choisit de devenir pasteur. A cette fin elle va trouver le pasteur Poujol à Montpellier. Evidemment, le pasteur ne s'attendait pas à ce que Marie lui dise : « Je veux être pasteur, Monsieur le Pasteur ! » Elle disposait de la formation et il en fut ainsi. Son ministère se déroula à Valdeyron à la suite de son frère Johann.

Le père de Marie avait perdu son épouse. Marie lui rendait visite de temps en temps. Il avait contracté la maladie d'Alzheimer. La faïencerie fût vendue à des Japonais et c'est elle qui signa l'acte de vente.

A Valdeyron, il y eu un homme peu apprécié dans le village. Grâce à Marie, il a pu s'intégrer et changé ses habitudes. C'était le baron Damien de la Fage qui s'est trouvé un lien de parenté avec Marie.

Marie, le pasteur et le curé catholique Michel se serrait les coudes. Aux partages bibliques catholiques et protestants étaient présent.

Bob s'était porté volontaire pour apporter à un diabétique randonneur de l'insuline. Au retour, il péri, son hélicoptère s'écrasa lors d'une tempête.

Marie était présente pour réconforté des victimes et apparentés lors de détresses.

Trois cents septante cinq pages de situations invraisemblables imposent un tri sélectif, forcément subjectif, d'évènements, de situations, de rencontres toutes aussi importantes les unes que les autres. J'espère en avoir retiré la sève essentielle d'une histoire agréable à lire dans ses moindres recoins. J'apprécie énormément l'auteur dont j'ai lu deux autres livres. Quant à ce livre, il méritera une seconde lecture.

Commenter  J’apprécie          60

Voilà un roman magnifique, envoutant qui m'a alternativement tiré des larmes et des sourires. Des personnages très attachants, un coin de pays, les Cévennes, que l'auteur décrit magnifiquement, on y suit le destin de Marie de Walheim qui, d'une simple visite à son frère, va se retrouver happée par le destin, son destin: foi, vie pastorale, amour...

J'avais découvert le thème à travers le film que j'avais beaucoup aimé, mais le livre, comme souvent, le surpasse et une fois ouvert je n'ai plus pu le lacher et c'est avec regrêt que j'ai tourné la dernière page !

Commenter  J’apprécie          90

Citations et extraits (17) Voir plus Ajouter une citation

L’eau est tiède sous le soleil. Je l’ai tâtée de la main en sortant une sauterelle qui se noyait. J’avance doucement pour ne pas les écraser, les sauterelles. Elles jaillissent sous mes pas dans un envol gris, révélant des éclairs rouges, bleus ou verts ; au repos, elles sont toutes grises, en sautant elles avouent des couleurs différentes, violentes. Enigme.

Les libellules semblent plus à l’aise, demoiselles aériennes volant au-dessus de l’eau qui court, vive, gaie. Les grosses pierres de rivière ne s’opposent pas au flux, ne le détournent pas vers les prés, il est encore trop tôt pour arroser le trèfle et la luzerne. Elle court, elle court l‘eau de la montagne.

Il y a des genêts, de la bruyère, des fougères, des herbes velues, odorantes, des ronces et ces œillets de poète qui borde le béal. Parfois des rochers affleurent, parfois des escaliers de pierre montent vers nulle part. Parfois un châtaignier isolé se penche sur l’eau comme pour la veiller.

Aïe ! J’ai marché sur une enveloppe piquante, hérissée, agressive d’une châtaigne. Je m’arrête pour enlever l’aiguille blonde de mon pied, nu dans une sandale ouverte, et je reste figée, immobile, pétrifiée par un bruit. Un bruit d’écaille glissant sur des feuilles sèches. – Faites quand même attention aux vipères ! à dit Sarah. Je ne l’ai pas vue, la vipère, mais je sais qu’elle était là. Je sais qu’elle a disparue sous les genêts ; elle est peut-être loin, elle est peut-être près. J’attends.

Commenter  J’apprécie          50

Une abeille entra par la fenêtre ouverte ; Affairée, bruyante, importante, elle fit une halte sur mon assiette, n’y trouva pas ce qu’elle cherchait, et repartit, rapide, décidée, par la même fenêtre.

Mais cette visite minuscule avait remis la nature en scène. Comme le jour de mon arrivée, je la respirais la nature, à travers les odeurs de la vielle maison, et je racontai ma découverte du béal, mon avancée parmi le vol des sauterelles et des libellules, ma rencontre avec l’armée de châtaigniers qui veillait sur la combe.

Commenter  J’apprécie          50

...ce ne doit pas être facile de t’aimer. Non pas que tu sois frivole, légère ou inconstante. Tu es tout le contraire ! Derrière ton sourire et ta grâce se cachent une rigueur et une honnêteté dont tu es bien souvent la victime, et, pardonne-moi, une exigence que peu d’êtres sont capables de combler.

Commenter  J’apprécie          30

(...) mais ce matin-là j'entrai dans le sanctuaire et j'osai assister à la prière, à défaut de la partager.

(p.88)

Commenter  J’apprécie          60

J'aimais apprendre, j'aimais l'étude, les livres, l'exégèse, les silences des bibliothèques et le fracas du choc des idées...

(p.94)

Commenter  J’apprécie          40

Videos de Frédérique Hébrard (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Frédérique Hébrard
Gérard Collard recevait dans le cadre du neuvième salon du livre de poche Saint-Maur en Poche 3 auteurs français sur la scène de la Griffe Noire. L'occasion d'en savoir plus sur Frédérique Hébrard, Catherine Velle et David Lelait-Helo...
Elle était une fois de Frédérique Hébrard aux éditions Flammarion
« L'ai-je vécu? L'ai-je rêvé ? Peu importe: je vous le raconte.» À la veille de ses quatre-vingt-dix ans, Frédérique Hébrard, l'auteur du Château des Oliviers, de la Demoiselle d'Avignon, de la Chambre de Goethe et de tant d'autres succès, se raconte à la première personne. Une vie d'artiste, entre ombre et lumière, qui affiche avec pudeur les cicatrices du bonheur.
9782081395220
Un pas dans les nuages de Catherine Velle aux éditions Anne Carrière
Après le décès dramatique de sa jumelle, Alex, seule pour la première fois de sa vie et brisée de chagrin, trouve refuge sous une nouvelle identité dans les Cévennes pour animer une petite radio locale perdue en pleine montagne. L'endroit est sauvage et inquiétant... comme certains habitants, d'ailleurs. Alex subit des accès de terreur, très inhabituels chez elle. Heureusement, il y a cet Observatoire météo, au sommet du mont Aigoual, qui l'attire comme un aimant. Elle y découvre un horizon et des conditions climatiques extrêmes toujours différentes. À l'image de son existence. Elle y connaît aussi des amitiés nouvelles, et un homme qui la bouleverse et qu'elle commence à aimer. Petit à petit, c?ur et corps bousculés par les éléments, Alex écrit sa nouvelle vie. Mais on ne tourne pas impunément le dos à son histoire. C'est au moment même où elle croit toucher enfin à la paix et au bonheur que son passé la rattrape soudain, mettant en péril tout ce qu'elle a réussi à construire. Alex saura-t-elle entendre les voix du vent, des arbres et des êtres qui pourraient l'aider... ?
9782843377839
Romy de David Lelait-Helo et Alain Delon aux éditions Télémaque
Très vite, Romy Schneider a détesté cette Sissi qui lui avait ouvert les portes du succès : ses crinolines étaient une camisole quand l'adolescente, elle, ne rêvait que de liberté. C'est auprès d'Alain Delon qu'elle va découvrir la vraie vie, les plaisirs d'amour autant que ses chagrins, l'autorité de Visconti et les rôles exigeants. Mais bientôt elle répète qu'elle a fait fausse route : au fil de ses personnages de cinéma, elle se consume comme si à chaque rendez-vous elle cédait un peu d'elle-même. Car Romy n'est pas une comédienne de l'extraordinaire, elle est la femme des passions franches et courageuses du quotidien.
9782753303201
Quand je serai grand, je serai Nana Mouskouri de David Lelait-helo aux éditions Anne Carrière
Dès l'enfance, Milou a des ambitions qui ont de quoi surprendre. Dans la cour de récréation, ce drôle de petit garçon aime jouer à la princesse, et faire de ses copines ses soldats. Il s'imaginera aussi un destin dans la peau d'un monstre orange, le Casimir de L'île aux enfants, avant de se mettre en tête qu'il est la plus puissante des reines d'Égypte. Mais quand il a treize ans, une voix fait chavirer tous ses projets. Celle de Nana Mouskouri. C'est décidé : il sera cette femme-là ! Que d'embûches... Car Milou n'est pas grec, il ne porte ni lunettes ni longue robe pailletée, il ne sait pas chanter et, pire que tout, il découvre, effaré, qu'il est un garçon. Pourtant, Milou a plus d'un tour dans son sac... Son truc à lui, au fil des années, jusqu'au soir de ses quarante ans, c'est de défier le réel pour suivre son rêve. Un rêve qui le mènera bien plus loin qu'il ne l'avait imaginé...
9782843377914

Vous pouvez commander cette sélection sur le site de la librairie en ligne www.lagriffenoire.com
+ Lire la suite
autres livres classés : protestantismeVoir plus
Notre sélection Littérature française Voir plus





Quiz Voir plus

Les châtaigniers du désert

1) Qui a été victime, en moto, d’une sortie de route en montagne et s’est retrouvé au pied de la falaise ?

1. Le capitaine Belondrade
2. Lucien
3. Samir
4. Le Frère Léon

10 questions
1 lecteurs ont répondu
Thème : Les châtaigniers du désert de Frédérique HébrardCréer un quiz sur ce livre