AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782847020052
36 pages
Les Chemins de la Mémoire (06/10/2003)
4.5/5   9 notes
Résumé :
Robert Hébras avait 19 ans lorsque, le 10 juin 1944, sa vie a basculé dans l horreur. Quelques heures ont suffi pour qu'il perde tout : sa famille, ses biens et les empreintes de son passé. Les S.S. ont appliqué un plan diabolique fort bien préparé : rayer de la carte un bourg et supprimer tous les témoins possibles de leur sauvagerie sanguinaire. Très peu ont pu échapper à ce massacre qui a fait 642 victimes. Une femme et cinq hommes ont pu fuir l'enfer de la tueri... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
manU17
  19 octobre 2015
« Ces lambeaux de murs déchiquetés, torturés, qui ne protègent plus personnes ; ces fils électriques qui ne servent plus à rien ; ces rails de tramway qui ne mènent nulle part ; ces enseignes de magasins fantômes, font d'Oradour-sur-Glane une ombre oppressante. Quel rapport y a-t-il entre ces vestiges de désolation et un bourg plein de vie ? Aucun sinon le résultat de la folie meurtrière de l'homme. »
« La folie meurtrière de l'homme », c'est bien l'expression qui convient pour parler du massacre d'Oradour-sur-Glane le 10 juin 1944.
Afin de ne pas semer la panique, les SS annoncent aux villageois un simple contrôle d'identité. Tout le monde se rassemble sur la place principale du village, le Champ de foire. La plupart pense que tout va vite rentrer dans l'ordre et que chacun pourra vite reprendre ses activités. Mais les SS ont décidé de faire d'Oradour-sur-Glane un exemple.
642 personnes sont lâchement assassinées.
Femmes et enfants sont enfermés dans l'église du village pour y être gazés. Les hommes, eux, sont parqués dans des cours, des granges, pour y être mitraillés. Seuls une seule femme et cinq hommes vont en réchapper.
Robert Hébras, auteur de ce petit livre, est un de ces survivants. Il a vécu ce drame de l'intérieur. Il nous fait le récit heure par heure de cette boucherie. La barbarie nazie dans toute son horreur. le récit poignant d'un drame révoltant.
A lire pour ne jamais oublier…

Lien : http://bouquins-de-poches-en..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          472
NathalC
  14 juin 2017
Que dire après un tel témoignage.?
A lire absolument. C'est indispensable...
Commenter  J’apprécie          333

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
manU17manU17   15 octobre 2015
Ces lambeaux de murs déchiquetés, torturés, qui ne protègent plus personnes ; ces fils électriques qui ne servent plus à rien ; ces rails de tramway qui ne mènent nulle part ; ces enseignes de magasins fantômes, font d'Oradour-sur-Glane une ombre oppressante. Quel rapport y a-t-il entre ces vestiges de désolation et un bourg plein de vie ? Aucun sinon le résultat de la folie meurtrière de l'homme.
Commenter  J’apprécie          220
manU17manU17   13 octobre 2015
Tout se déroula très vite et, lorsque les mitrailleuses se turent, des plaintes, des gémissements et des cris montèrent de l'amas de corps brisés. J'avais plusieurs hommes sur moi. J'avais soif. Je ne savais même pas si j'étais blessé. Je sentis quelque chose de chaud et gluant couler sur ma main. Je restai figé, comme mort
Commenter  J’apprécie          152
NathalCNathalC   14 juin 2017
Aucun mot assez fort n'a été trouver pour qualifier cette horreur.
Commenter  J’apprécie          80

autres livres classés : division das reichVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

C'est la guerre !

Complétez le titre de cette pièce de Jean Giraudoux : La Guerre ... n'aura pas lieu

de Corée
de Troie
des sexes
des mondes

8 questions
1043 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , batailles , armeeCréer un quiz sur ce livre