AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782714301499
93 pages
José Corti (01/08/1989)
3.9/5   10 notes
Résumé :
Accablé par l’absurdité de l’existence, le narrateur décide d’en finir avec la vie... Mais se suicider est moins simple qu’il n’y paraît, et ses tentatives se soldent par des échecs successifs, comme si son destin était de souffrir continuellement sans pouvoir mettre un terme à son quotidien terne.
Que lire après Enterré vivantVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Enterré vivant est, à l'image de son titre, un texte relativement court sur un homme dont le seul désir est de rencontrer la mort, sans qu'il n'y parvienne. le récit nous plonge dans un esprit désespéré et craintif, qui a perdu goût à toutes les réjouissances de la vie et que la mort obsède.
Le suicide occupe une place prépondérante dans Enterré vivant, qui narre les tentatives de se donner la mort du narrateur, pris entre son aspiration à trépasser et son besoin de mourir "correctement", sans trop de souffrance ni de bavure, selon une suite logique vue par le monde extérieur.
Très dérangeant, il n'en appelle pas moins aux sentiments de toute personne prisonnière d'un profond désespoir, d'une lassitude de la vie et de la complexité d'une telle situation.
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (14) Voir plus Ajouter une citation
Et maintenant je ne vis ni ne dors; je n'aime rien, je ne hais rien. J'ai fait la connaissance de la mort et je me suis familiarisé avec elle; elle est mon unique amie, la seule chose qui me console.Je me rappelle le cimetière Montparnasse: je n'envie plus les morts; je fais partie de leur monde; je suis avec eux, je suis un enterré vivant...(p.75)
Commenter  J’apprécie          210
Dans cette prison de l’existence, je suis attaché par des chaînes d’acier ; si j’étais mort, on m’emmènerait à la mosquée de Paris et je tomberais entre les mains des sales Arabes ; je mourrais alors deux fois, qu’ils me répugnent ! En tout cas, pour moi ça ne change rien ; après avoir connu la mort, même si on me jetait dans les toilettes cela me serait égal ; je serais débarrassé.
Seulement à la maison on pleurerait et on gémirait ; on apporterait ma photographie, on prierait pour moi, toutes ces saletés qui sont courantes… tout cela me paraît bête et absurde ; peut-être quelques-uns diraient du bien de moi et d’autres ne seraient pas d’accord, mais enfin je serais oublié. En principe, je suis égoïste et effacé. Plus je pense, plus je
comprends qu’il est inutile de continuer cette vie ; je ne suis devenu qu’un microbe de la société, un être nuisible, un parasite pour les autres.
Commenter  J’apprécie          10
Il y a quelques jours je me tirais les cartes, je ne sais pourquoi j’ai fini par croire aux superstitions ; je faisais sérieusement un vœu ; je n’avais rien d’autre à faire et ne pouvais plus rien faire. Je voulais jouer avec mon avenir ; j’ai résolu d’en finir, la réponse a été favorable.
Commenter  J’apprécie          51
La vie joue des tours à l’homme : elle est en soi déjà un mauvais tour, puisque personne n’a demandé à vivre. On se trouve ainsi brusquement projeté sur une planète où rien n’a été prévu pour vous accueillir. Ensuite la vie vous joue le tour de faire croire qu’elle est bonne. Et les jours se suivent, longs et interminables, chargés de surprises le plus souvent mauvaises : ons’épuise en efforts vains, on croit avoir atteint le but alors qu’on est toujours au point de départ. Trop indéfinie est la route, trop brève est la vie.
Commenter  J’apprécie          20
Certains pouvoirs aveugles et effrayants nous dominent ; il y a des hommes dont une étoile néfaste dirige le destin, ils se brisent sous son poids et veulent être brisés…
Je n’ai plus aucun souhait ni aucune rancune ; j’ai perdu ce qu’il y avait d’humain en moi, je l’ai laissé se perdre. Dans la vie on devient ange, homme ou animal ; je n’ai été rien de tout cela. Mon existence s’est perdue pour toujours ; je suis né égoïste, maladroit, malheureux et, à
présent, il est impossible que je retourne et prenne une autre voie.
Commenter  J’apprécie          20

Video de Sadegh Hedayat (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Sadegh Hedayat
Cécile Ladjali est enseignante et écrivaine, deux métiers qui se nourrissent l'un l'autre. Dans son travail, par les mots et le langage, elle questionne la notion de transmission, celle des origines, des identités et de la création
Dans cette rencontre virtuelle, autour du dernier roman de Cécile Ladjali, "La Fille de personne" publié aux éditions Actes Sud, on parle de Luce Notte, Kafka et Hedayat et du pouvoir extrêmement puissant, voire inégalable, de la littérature...
Pour retrouver son livre, c'est ici : https://www.librairiedialogues.fr/livre/16461672-la-fille-de-personne-cecile-ladjali-actes-sud
Et pour nous suivre, c'est là : INSTA : https://www.instagram.com/librairiedialogues/ FACEBOOK : https://www.facebook.com/librairie.dialogues TWITTER : https://twitter.com/Dialogues
À bientôt !
+ Lire la suite
autres livres classés : quartier latinVoir plus
Les plus populaires : Littérature étrangère Voir plus


Lecteurs (32) Voir plus



Quiz Voir plus

Comics : Les héros de Marvel

Elle peut se dématérialiser, et ainsi traverser les objets solides, les murs, les plafonds ... Il s'agit bien sûr de ...

Kate Winslet
Kitty Pryde
Hello Kitty
Katy Perry

10 questions
241 lecteurs ont répondu
Thèmes : comics , super-hérosCréer un quiz sur ce livre

{* *}