AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Nicole Bary (Traducteur)
EAN : 9782864247227
432 pages
Éditeur : Editions Métailié (04/03/2010)

Note moyenne : 3.62/5 (sur 20 notes)
Résumé :
Paula veut être peintre, elle ne veut que cela. Elle est née en Allemagne de l’Est à une période où il ne fait pas bon pour une femme de rêver à autre chose que d’être une bonne mère de famille.
La petite fille terrorisée par son père va trouver la force de s’opposer à lui et ensuite à son mari, qui n’hésitera pas à échanger ses pilules contraceptives contre un placebo pour la remettre dans le droit chemin. Elle va lutter d’abord pour exister puis pour faire ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (12) Voir plus Ajouter une critique
Ichirin-No-Hana
  10 octobre 2016
Paula T. une femme allemande est un roman d'origine allemande écrit par Christoph Hein, auteur originaire de la RDA qui, d'après sa biographie, est l'un des intellectuels allemands les plus importants de la fin du XXe siècle et du début du XXIe. Très attirée ce roman qui décrit le destin d'une femme qui cherchera, par tous les moyens de s'émanciper de la tutelle des hommes (d'abords son père et ensuite son mari) et surtout de réaliser son rêve : devenir peintre. Je remercie donc Babelio et les éditions Métailié pour l'envoi de ce roman dans le cadre d'une masse critique.
Le postulat de départ du roman m'a vraiment emballée, j'ai adorée suivre Paula dans la poursuite de son rêve. Cette femme qui, malgré l'époque, fera tout pour réaliser son rêve et aller aux beaux-arts pour pouvoir ensuite vivre de son art ne peut que me séduire. L'écriture est plutôt travaillée tout en restant très agréable à lire. On enchaîne les phases du passé de Paula et de son présent tout en ayant connaissance de la fin de la vie de cette femme (le roman commence par cela). Les différentes rencontres que fera Paula dans sa vie sont fort intéressante et on s'attache particulièrement aux différentes femmes fortes qu'elle croisera sur sa route : notamment l'amie d'enfance Kathy et une certaine Sibylle qui saura marquer la vie de notre protagoniste. le roman soulève des sujets forts sur la place de la femme et sur beaucoup d'autres sujets.
Malgré ce point fort et cette intrigue très prenante, j'avoue ressortir plutôt perplexe de ma lecture de Paula T. une femme allemande. J'ai vraiment eu du mal à m'attacher au personnage de Paula (ce qui est assez embêtant surtout quand c'est la protagoniste et que l'on suit les événements de son point de vue). Je n'ai ressenti aucune empathie envers elle. Certes, le roman fait tout pour nous expliquer son comportement, notamment par rapport à son passé et sa relation avec ses parents mais cela n'a pas empêché que différentes décisions de l'héroïne m'ont particulièrement choquées, et qu'il était plutôt difficile pour moi de les comprendre. Paula vivra des choses difficiles et je n'ai vraiment pas réussi à m'émouvoir de sa situation tant j'avais l'impression qu'elle les avait quand même un peu cherché. Malgré que cela ait été assez difficile par moments, j'ai malgré tout lu le roman en entier car j'étais plutôt intrigué par le destin des personnages secondaires mais non par celui de Paula.
Paula est une femme qui vit sous le joug communiste de la RDA, je m'attendais donc à apprendre beaucoup plus sur la façon de vivre des allemands de l'est de cette époque-là. Finalement, on a assez peu de choses, c'est plutôt des éléments par-ci par-là sans vraiment rentrer dans les détails et c'est plutôt dommage.
Paula T. une femme allemande fut une lecture plutôt mitigée pour ma part. J'ai souvent besoin d'éléments d'identification ou en tout cas d'un minimum d'empathie envers les personnages que je suis pour aimer une histoire, choses très difficile pour moi avec Paula. Je conçois que ma critique est purement subjective, car finalement le roman comporte beaucoup de bonnes choses et c'est donc pour ça que je le conseille malgré tout.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
Jall
  26 septembre 2015
Comment parler de Paula T. une femme allemande ?
Un roman étrangement beau, comme un tableau à petites touches peut-être. Un portrait de femme dans les tons gris, mais pas que ...
Paula Trousseaux, après une enfance brimée par un père autoritariste, décide contre tous de devenir peintre. Son premier rêve, brisé, était d'être pianiste. Personne ne lui prendra cette ambition là. Paula y laissera un mari, et surtout sa petite fille.
Elle deviendra peintre, et sa vie oscillera au gré des rencontres. Paula a de la volonté. Elle ne tombera jamais amoureuse, mais décidera de sa carrière et de sa maternité. de sa mort aussi.
Peut-être ce livre est-il aussi étrange car l'auteur est un homme, l'héroïne une femme. Peut-être cela explique-t-il son ambition, son détachement maternel, son attirance pour les femmes.
Ou peut-être ce livre est-il beau parce que ce n'est pas le portrait d'une femme comme les autres, justement. Elle est envoutante cette Paula. Pourtant, elle n'essaie jamais d'être sympathique.
L'arrière-plan du livre est l'Allemagne de l'est. Pays étrange, avec ses magasins bien achalandés, ses zones touristiques, ses riches entrepreneurs, et son impossibilité de partir, son art sur commande, ses soldats russes présents. Ses tiraillements lors de la chute du mur aussi.
Paula est-elle une allégorie de l'Allemagne de l'est ; une vie subie, impossible de poursuivre à l'ouest malgré tous les rêves que l'on peut avoir ?
Une question quand-même, je n'ai pas vraiment compris le rôle de Sebastian, à part pour introduire l'ouvrage ? J'aurais aimé le retrouver dans la lecture. Peut-être est-on plus important dans la vie des gens qu'on ne le croit ?
L'allemand est une langue qui ne doit pas être simple à traduire. L'ensemble est beau. Les dialogues sont parfois un peu lourds (je trouve).
Un livre étonnant, un portrait de femme non convenu. Une jolie découverte.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
Les_lectures_de_Sophie
  24 octobre 2016
Je viens de finir ce livre et il m'est difficile de donner un avis.
Tout du long du roman, je me suis sentie bizarre, dérangée par les choix que Paula a fait au début du roman. Je n'ai pas réussi à comprendre comment elle peut abandonner sa fille, la laisser derrière elle alors qu'elle a vécu 3 ans avec elle. C'est pour moi inconcevable, sans doute parce que je suis une maman moi-même. "Renoncer" à sa fille pour se libérer de son mari, et pour pouvoir vivre la vie qu'elle s'est choisit me paraît tellement égoïste... Et en même temps, j'ai envie de la comprendre, de comprendre cette souffrance qui l'a poussée à commettre ce qui pour moi est impensable.
C'est en effet une lecture schizophrène pour moi.... J'ai à la fois beaucoup aimé suivre Paula T, cette femme libre dans le carcan de l'Allemagne de l'Est, qui veut vivre sa vie comme elle l'entend en faisant fi des conventions; mais dans le même temps, j'ai eu beaucoup de mal avec les choix qu'elle a fait tout au long de sa vie. Certains les trouveront courageux, je les ai pour ma part trouvés dérangeants. Oui, elle a payé très cher sa liberté, elle a été au bout de ses convictions, mais je me demande si ça valait vraiment la peine...
Concernant la forme du roman, j'ai trouvé la plume de l'auteur assez fluide et agréable, et j'ai beaucoup aimé le rythme donné au récit par des chapitres courts, dont certains sont des retours sur le passé de Paula, qui peuvent aider à nous éclairer sur sa vie. J'ai cependant trouvée dérangeante l'idée de ce texte "héritage" à sa fille, où elle décrit en détail sa vie, y compris sexuelle. Ça me parait inapproprié de la part d'un parent.
Donc, vous l'aurez compris, j'ai trouvé dérangeants l'idée comme l'histoire, même si j'ai apprécié la forme et la plume. C'est le genre de livre qui nécessitera un temps de repos avant de rendre un avis définitif. J'avais cependant envie d'en parler à chaud pour mettre au clair mes impressions.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
BMSierre
  25 juin 2010
L'histoire de Paula, est une peinture d'une artiste tourmentée. Son art est le reflet de sa vie intérieure dévastée. Dès son enfance, Paula va se réfugier en elle-même pour fuir un père tyrannique. Sa relation avec les hommes sera à jamais perturbée. Dans une vie chaotique, elle peint et s'évade dans son monde. Son grand talent ne sera pas reconnu, car elle s'isole et se détruit. Par petites touches savamment observées, l'auteur narre cette triste descente aux enfers, parfois parsemée de moments heureux. Hélas, sitôt qu'elle trouve un peu de stabilité, Paula casse les liens par peur de perdre sa liberté. A travers ce drame, se profile également la fin de l'Allemagne de l'Est. Ce roman constitue une fresque historique de la mutation psychologique d'un pays à travers une artiste allemande. Une réussite ! M.B.
Commenter  J’apprécie          60
tantquilyauradeslivres
  24 octobre 2016
Voici un livre aussi complexe que son héroïne. Complexe non dans son écriture mais dans les sentiments ambigus que l'on retire d'une telle lecture. Complexe également dans la diversité des thèmes qu'il aborde. Parmi ces thèmes, on retrouve celui de l'art, de la conception différente que s'en font les gens. Ce roman nous parle également de l'Allemagne de l'est, de la mutation d'un pays à travers plusieurs décennies.
Mais avant tout, ce livre nous offre un portrait remarquable, celui de Paula, une femme hors du commun. Paula est une femme blessée dont l'enfance a été saccagée par la dureté de son père et l'alcoolisme de sa mère. C'est une femme dure, intransigeante, prête à tout pour vivre son rêve. Créatrice dans l'âme, passionnée par la peinture, Paula veut en faire son métier et ne reculera devant rien pour y arriver. Elle tiendra tête à son père et à son mari, puis aux hommes en général. Elle refuse de tomber amoureuse, se méfiant puis se jouant des hommes avec, parfois, une certaine cruauté. Elle qui fut blessée par des hommes, les blesse également. Ses sentiments envers les femmes, qui conserveront une certaine ambiguïté durant longtemps sont plus doux, sans doute plus passionnés aussi. Mais que ce soit d'une femme ou d'un homme, Paula, tout au long de sa vie, refusera l'amour, lui préférant la peinture.
Ses relations avec ses enfants sont tout aussi compliquées, choquantes aussi, notamment avec sa fille aînée. Paula assume et explique ses choix mais celui concernant sa fille est sans doute ce qui m'aura le plus perturbée durant cette lecture. Paula défend sa liberté à tout prix, quitte à la faire passer avant sa propre fille. La liberté et l'indépendance féminine sont en effet des piliers centraux ce cette histoire et de la vie de Paula. Dans une société qui évolue mais où la place de la femme est encore secondaire, elle lutte pour avoir le contrôle de sa vie, pour s'inscrire en tant que femme et artiste et non en tant qu'épouse et mère de famille.
Paula n'est pas particulièrement sympathique et ne cherche pas à l'être. Elle se veut libre et recherche dans la peinture une certaine conception du monde et de la vie. Femme qui attire, femme qui repousse, Paula est un personnage on ne peut plus complexe dont l'auteur nous dresse un très grand portrait. le portrait d'une femme qui se bat, qui cherche à se définir à travers l'art. Jusqu'à la fin, le lecteur s'interroge sur la personnalité de Paula. Tout comme elle, il ne trouvera pas réponse à toutes ses questions.

Un roman puissant et profondément féministe, où le contexte historique est plus important qu'il ne paraît au premier abord. Un roman quelque peu dérangeant, qui interroge et ne laisse pas indifférent.

Lien : http://tantquilyauradeslivre..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (5) Ajouter une citation
nadejdanadejda   06 octobre 2013
Ce n'est que maintenant, des années après mon départ de la maison paternelle que je commençais à haïr mon père. J'avais constamment été dépendante de lui, il avait réussi à m'angoisser, je craignais sans cesse de ne pas être à la mesure de ses espérances, de ne pas réussir. Je me mis à le haïr car je compris qu'il m'avait volé mon enfance. Pour lui, nous étions, ma soeur, mon frère et moi, de jeunes chiots qu'il fallait dresser pour leur apprendre à se comporter convenablement. P 259
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
vdumvdum   24 octobre 2010
J'ai promis de vivre avec toi, mais je n'ai pas dit que j'abandonnerai tout pour toi, que je sacrifierais ma vie pour la tienne. Je voulais vivre avec toi, mais je ne suis pas prete à mourir pour toi. Tu n'es pas assez mignon pour ça mon ami. Et ton enfant, n'y pense plus, je ne t'en donnerai pas, en tout cas pas de cette façon; pas à ta façon. Je veux avoir un enfant un jour, ou deux, ou trois, mais seulement quand cela me conviendra, et quand ce sera le moment je te le dirai. a toi ou au type avec qui je vivrai, car il se peut que ce ne soit plus toi, en tout cas tu as tout fait pour que ce ne soit pas la mort qui mette un terme à notre union, je vais la décharger de cette faute.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
bettybetty   05 octobre 2016
La nuit à deux heures du matin, alors que j'allaitais Michael j'eus une idée salvatrice. J'en fis part à Michael et le lendemain je pris l'une des aquarelles refusées, je la recouvris en partie avec des feuilles à dessin et quand je vis que ça fonctionnait je coupai avec un couteau un tiers de l'aquarelle. J'avais castré mon propre travail. Cela donnait quelque chose de gentillet, plaisant, dépourvu de sens. Ta mère est une barbare, dis-je à mon petit.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
GenevIeveRossierGenevIeveRossier   14 octobre 2013
en revanche mon paysage blanc était l'une des vies que je n'avais pas vécues , une image des possibilités que j'avais eues et perdues p.395.
Commenter  J’apprécie          20
EnrouteEnroute   03 novembre 2017
Tu mens même quand je te demande l'heure.
Commenter  J’apprécie          20

Video de Christoph Hein (3) Voir plusAjouter une vidéo

Christoph Hein : La fin de Horn
Olivier BARROT est à Evian et évoque le livre de Christophe HEIN "La fin de Horn". Il résume l'intrigue du livre et le style.
autres livres classés : allemagne de l'estVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quiz: l'Allemagne et la Littérature

Les deux frères Jacob et Whilhelm sont les auteurs de contes célèbres, quel est leur nom ?

Hoffmann
Gordon
Grimm
Marx

10 questions
304 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature allemande , guerre mondiale , allemagneCréer un quiz sur ce livre

.. ..