AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2904429298
Éditeur : Ressouvenances (01/10/1986)

Note moyenne : 4.14/5 (sur 7 notes)
Résumé :
"J’ai écrit le poème qui suit pendant le mois de janvier cette année à Paris, et l’air libre de cette ville souffle dans plus d’une strophe plus fortement que je ne l’aurais souhaité en vérité. Je n’ai pas omis d’adoucir et de retrancher déjà ce qui me semblait insupportable dans le climat allemand. Pour autant, lorsqu’en mars j’ai envoyé le manuscrit à mon éditeur à Hambourg, on me pointa encore de multiples passages inquiétants. Je dus me soumettre de nouveau à la... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Enroute
  14 avril 2018
Agréables poèmes un tantinets sarcastiques sur l'histoire et l'esprit allemands par celui qui se faisait appeler à Paris "henrienne".
Commenter  J’apprécie          40
Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
stekasteka   25 février 2014
Pendant que la petite chantait
La chanson du bonheur divin,
Ma valise était visitée
Par les douaniers Prussiens.

Ils ont tout flairé, ils ont tout fouillé,
Dans les chemises, les pantalons, les mouchoirs;
Ils ont essayé de trouver des dentelles, des bijoux
Et les livres qu'on ne devrait pas avoir.

Fouilleurs de bagages, pauvres idiots!
Ici, vous ne ferez aucune découverte!
La contrebande, qui voyage avec moi,
Je la cache, enfoncée dans ma tête.

Ici, j'ai de la dentelle, bien plus fine
Que celle de Malines ou de Bruxelles,
Et s'il m'arrive, une fois, de la déballer,
Elle vous piquera de plus belle.

Je porte dans la tête les bijoux,
En diamant, de la future couronne,
Les bijoux du temple du nouveau Dieu,
De celui que ne connaît personne.

Et je porte aussi beaucoup de livres dans la tête!
Je peux bien vous assurer
Que ma tête est un nid où gazouillent
Un tas de livres à confisquer.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
stekasteka   25 février 2014
Notre cœur est paré contre le mécontentement de ces héroïques laquais dans leur livrée noire-rouge-or. J’entends déjà leur voix de buveur de bière : « tu dénigres jusqu’à nos couleurs, contempteur de la patrie, ami des Français, à qui tu veux donner le libre Rhin ! » Rassurez-vous. J’estimerai et honorerai vos couleurs autant qu’elles le mériteront, quand elles seront autre chose qu’une comédie paresseuse ou servile.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
stekasteka   25 février 2014
Nous voulons être heureux sur terre,
Et cesser d'être dans le besoin;
Le ventre paresseux ne doit pas digérer
Le produit du dur labeur de nos mains.

Il pousse, ici-bas, pour les humains,
Assez de roses, assez de pain,
Assez de myrtes, de beauté et de joie,
Et suffisamment de petits pois.

Oui, des petits pois pour tout le monde,
Dès que les cosses auront éclaté!
Nous abandonnons le ciel
Aux moineaux, aux anges ailés.

Et s'il nous pousse des ailes à la mort,
Nous vous visiterons là-haut,
Et nous mangerons avec vous,
Des tartes célestes et des gâteaux.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
stekasteka   25 février 2014
Elle chantait le chant du vieux renoncement,
Le tra-la-la du paradis
Avec lequel, quand il pleurniche, on assoupit
Le peuple, ce grand malappris.
Commenter  J’apprécie          30
EnrouteEnroute   10 avril 2018
Zu Aachen auf dem Posthausschlid,
Sah ich den Vogel wieder,
Der mir so tief verhasst ! Voll Gift
Schaute et auf mich nieder.

Du hässlicher Vogel, wirst du einst
Mir in di Hände fallen,
So rupfe ich dir die Federn aus
Und hacke dir ab die Krallen.

Du sollst mir dann, in luft'ger Höh',
Auf einer Stange sitzen,
Und ichrufe zum lustigen Schiessen herbei
Die rheinischen Vogelschützen.
Commenter  J’apprécie          01
Lire un extrait
Videos de Heinrich Heine (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Heinrich Heine
Une Vie, une œuvre : Heinrich Heine, un intellectuel européen (1797-1856)
Par Jacqueline Kelen et Danielle Fontanarosa. Émission diffusée pour la première fois sur France Culture le 22.09.1994.
Intervenants : - Jean-Pierre Lefebvre (responsable de l'édition des œuvres de Heine dans La Pléiade) - Gerhard Hohn (essayiste.)
autres livres classés : littérature allemandeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Testez vos connaissances en poésie ! (niveau difficile)

Dans quelle ville Verlaine tira-t-il sur Rimbaud, le blessant légèrement au poignet ?

Paris
Marseille
Bruxelles
Londres

10 questions
718 lecteurs ont répondu
Thèmes : poésie , poèmes , poètesCréer un quiz sur ce livre