AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2070696138
Éditeur : Gallimard (07/04/2011)

Note moyenne : 3.79/5 (sur 19 notes)
Résumé :
Épicier ambulant dans la vallée de la Morne, Hubert vit avec son frère, une brute avec laquelle il ne partage rien, hormis la maison de leurs parents. Mais Hubert commence à s'intéresser aux autres, mène l'enquête au rythme tranquille de sa mobylette et découvre les pots aux roses de la rase campagne.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
trust_me
  15 juin 2011
A la mort de son père, Hubert hérite de l'exploitation familiale avec son frère Bertrand. le partage est simple : à Hubert la maison et à Bertrand les terres. Un arrangement amiable est trouvé. le frère et sa femme sont logés gratuitement et en contrepartie Hubert est nourri et blanchi par sa belle soeur. Mais cette dernière est une vraie peau de vache et pour gagner un peu d'autonomie financière et améliorer l'ordinaire, Hubert rend quelques services à droite à gauche, essentiellement surveillance et espionnage. Finalement, rien de bien excitant dans ces affaires purement rurales : des oies pendues à un arbre par un voisin indélicat, un tracteur saboté par un concurrent jaloux, un coin à truffe qui attire les braconniers... Par la suite, les intrigues vont singulièrement se compliquer : entre un trafic de gnole qui tourne mal et des tentatives de meurtres dans les milieux mycologiques, Hubert va devoir faire preuve d'un sens approfondi de la déduction et d'une volonté de fer pour éclaircir ces drôles de faits divers.
Pas facile d'être un privé dans un village de 800 âmes. Comment opérer avec discrétion quand tout le monde vous connaît ? Sans compter que les commérages vont tellement vite qu'il vaut mieux ne pas s'afficher avec le Maigret du coin. Pour couronner le tout, l'autochtone peut être tour à tour taciturne, moqueur, vindicatif, alcoolique et facilement violent. Pas évident, dans ces conditions, de lui tirer les vers du nez.
Bruno Heitz propose une plongée au coeur de la France profonde des années 50. Une époque où l'épicier ambulant et sa camionnette faisait office de lien social fondamental, où les repas du soir était parfois bien pauvres et où les heures passées au bistrot étaient plus importantes qu'une éventuelle vie de famille. Les portraits de femmes sont féroces : la belle soeur vacharde qui se tire après avoir mis la main sur un magot, la commerçante pingre qui ne fait pas souvent crédit, la fille adoptive qui veut venger son père à coup de chevrotine… Pour autant, l'auteur n'y va pas avec de gros sabots. Il y a une vraie finesse dans son analyse quasi sociologique de la société rurale de l'après-guerre.
Graphiquement, d'aucuns qualifieront le dessin au mieux de minimaliste, au pire de franchement mal maîtrisé. Personnellement, je lui trouve beaucoup de charme. Un noir et blanc simple, efficace, au service de l'intrigue, qui rend bien les atmosphères grises et tristounettes de Beaulieu sur Morne et de ses environs. On peut toujours se dire que les aventures D Hubert auraient eu plus de gueule sous le trait hyper réaliste de Gibrat ou celui plus torturé de Lax, mais je persiste à croire que le travail de Heitz mérite un large crédit et est adapté au propos.
Conjuguer humour et drames paysans avec un dessin limite enfantin tenait de la gageure quasi insurmontable. Pourtant, le challenge est relevé haut la main et l'on suit avec délectation les aventures D Hubert, ce privé de la cambrousse atypique et franchement attachant.
Cette intégrale reprend les trois premiers tomes de la série qui en compte neuf en tout. Publiés initialement aux éditions du Seuil, les titres encore disponibles végétaient au fond des tiroirs. Suite à un accord tripartite entre le Seuil, l'auteur et Gallimard, la publication de ces intégrales a pu enfin aboutir et constitue une sorte de « collector » qui donne à cette série trop longtemps ignorée l'écrin qu'elle mérite.


Lien : http://litterature-a-blog.bl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
bookworm23
  24 mars 2014
Beaulieu-sur-Morne est un village de 800 âmes, un peu plus si l'on compte les poules, les vaches et les cochons. C'est un tout petit village au fin fond de la campagne française, au milieu de nulle part où au premier abord tout semble paisible. Mais l'apparente tranquillité est souvent trompeuse.
Ce village n'est pas en reste en matière de délits: vol de truffes, trafic de gnôle, suspicion d'adultère…
Hubert, un vieux garçon, héritier de la ferme paternelle vit avec son frère Bertrand et sa femme. En échange du logis ceux-ci le nourrissent et lui donnent de l'argent de poche pour vivre. La pingrerie de sa belle-soeur va le pousser à rendre des services aux gens du village afin d' améliorer son quotidien. de fil en aiguille, cet Hercule Poirot des patelins va multiplier ses enquêtes. Petit à petit, la tournure des événements va changer. Il va être désormais amené à suivre des cas de plus en plus sérieux et surtout de plus en plus dangereux allant jusqu'à mettre sa vie en péril.
Au fil des pages, le lecteur suit les aventures cocasses de ce détective du dimanche. le ton des textes et les détails du dessin sont justes et sont piqués d'un brin d'humour non négligeable. L'auteur donne une bonne caricature de la France profonde des années 50. Après avoir tourner la dernière page de ce livre, le lecteur qui n'a pu s'empêcher de s'attacher au personnage atypique D Hubert, ne souhaite qu'une chose, savoir ce qu'il est devenu; chose qu'il découvrira à la lecture du deuxième tome.
Affaire à suivre.....
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Colibrille
  04 avril 2014
Hubert est épicier ambulant à mi-temps mais c'est aussi une sorte de commissaire Maigret du village ! En effet, à ses heures perdues Hubert est détective. Entre vol de poules et vieilles rancoeurs, il a du boulot Hubert !
Une chronique désopilante de la campagne et de ses moeurs servie par le trait faussement naïf de Bruno Heitz.
Commenter  J’apprécie          00
Guindoule
  09 septembre 2016
Un détective privé style Louis...
Dans un monde rural, Hubert se lance comme détective privé sauf que dans un village tout se sait et tout se voit....
Il résout avec beaucoup de sérieux des énigmes comme un bon policier...on passe un très bon moment de lecture.
Commenter  J’apprécie          00
bartleby95
  01 janvier 2016
Il se passe de drôles de choses à Beaulieu sur Morne. Heureusement, Hubert enquête...
Une BD policière décalée dans la province rurale, pleine d'humour et qui se joue des codes habituels du roman policier.
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
CenturyGirlCenturyGirl   10 juillet 2013
Fauvergeot, c etait une tombe,il ne disait rien. Et pourtant, il en avait entendu, au cul de son camion..
Commenter  J’apprécie          10
autres livres classés : clocherVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
3623 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre