AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782020290876
115 pages
Éditeur : Seuil (14/06/1996)

Note moyenne : 3.94/5 (sur 8 notes)
Résumé :
L'Hubert, c'est une sorte de commissaire Maigret des chemins de campagne. Le Sherlock Holmes des champs de luzerne.À Beaulieu sur Morne, petit bled de huit cents âmes, il s'en passe de belles. Même si le patelin n'a rien d'une jungle urbaine, il recèle son lot de vieilles querelles de voisinage et de rancunes tenaces... Alors, histoire de tuer le temps et de rendre service à ses voisins, l'Hubert s'improvise détective privé. Le voilà qui sillonne le pays sur sa moby... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
milado
  29 octobre 2012
Parce qu'Hubert dépend financièrement de sa belle-soeur et que cette dernière ne se montre pas assez généreuse à son goût, il accepte de lui rendre service en filant son propre frère afin de s'assurer que celui ait définitivement rompu avec le tabac. Et c'est ainsi que nait une vocation de détective privé...
C'est cette histoire, assez jubilatoire, que croque Bruno Heitz, dénonçant les petits travers et les mesquineries qui émaillaient la vie rurale françaises des années 50,60. Bien sûr le trait est un peu forcé, on tombe parfois dans l'extravagance mais nous sommes dans une BD !
de Bruno Heitz, je connaissais "boucherie charcuterie meme combat", on retrouve le même dessin noir et blanc, un peu plus abouti ici. Habituellement la première découverte d'un auteur est la plus marquante...pas cette fois. Sans conteste, je préfère cet opus.
Commenter  J’apprécie          240
antoineperroud
  31 mai 2013
Hubert reprend du service grâce à la réédition intégrale de ses aventures. Avec ce héros atypique, un épicier-détective privé en milieu rural, Bruno Heitz plonge le lecteur dans la campagne des années 60. Ce nouveau volume reprend les trois premières enquêtes du limier de Beaulieu-sur-Morne, parues dans un premier temps au Seuil.
Le style graphique de Bruno Heitz peut, à première vue, étonner. En effet, cette approche utilisant un style quasi naïf n'est guère en vogue en bande-dessinée, encore moins dans le cas d'une série à volonté réaliste. La simplicité du trait de l'auteur de J'ai pas tué De Gaulle n'est pas si innocente que cela. le dessinateur l'utilise pour accentuer sa représentation de l'âme rurale, le coeur de cette attachante série. Un peu frustres, quasiment bourrues, les images de Heitz racontent, avec une infinie tendresse, mais sans nostalgie, ce petit coin de France et ses habitants souvent hauts en couleurs.
Heureusement, ces albums ne se limitent pas à un seul portrait d'une époque, ce sont, avant tout, de très bons polars réalistes. D'abord très modestes (vols de poules ou de truffes), les enquêtes D Hubert deviennent plus importantes (meurtres, trafics divers) au fil des pages. Les intrigues se compliquent, mais, c'est la grande réussite du titre, sans jamais s'éloigner de son cadre champêtre initial.
Un privé à la cambrousse est une BD indispensable aux amoureux de la « vraie » campagne, celle qui colle aux bottes et sent le fumier, ainsi qu'aux amateurs de polars bien tournés. À découvrir ou redécouvrir.
Lien : http://www.bdgest.com/chroni..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Colibrille
  04 avril 2014
Il est de retour ! le privé de la cambrousse souhaitant prendre du repos et se voit finalement contraint de reprendre du service ! Trois plaisantes enquêtes avec des dialogues parfois savoureux. La troisième enquête est néanmoins plus fade que les deux précédentes.
Commenter  J’apprécie          00


critiques presse (3)
BullesEtOnomatopees   20 février 2012
Bruno Heitz est un fabuleux raconteur de la France rurale, avec une certaine douceur mais aussi un œil rieur.
Lire la critique sur le site : BullesEtOnomatopees
BDGest   18 juin 2011
Un privé à la cambrousse est une BD indispensable aux amoureux de la « vraie » campagne, celle qui colle aux bottes et sent le fumier, ainsi qu'aux amateurs de polars bien tournés. À découvrir ou redécouvrir.
Lire la critique sur le site : BDGest
Telerama   14 juin 2011
Sous couvert de comédie de mœurs « campagnarde » des années 1950, Bruno Heitz déroule d'un trait robuste et malicieux une série d'enquêtes-prétextes révélatrices de tout un monde.
Lire la critique sur le site : Telerama
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
miladomilado   29 octobre 2012
Encore un qui aurait dû être plus généreux avec le facteur pour le calendrier des postes : ça lui aurait évité une mauvaise publicité.
Commenter  J’apprécie          80

autres livres classés : terroirVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Marseille, son soleil, sa mer, ses écrivains connus

Né à Corfou, cet écrivain évoque son enfance marseillaise dans Le Livre de ma mère. Son nom ?

Elie Cohen
Albert Cohen
Leonard Cohen

10 questions
277 lecteurs ont répondu
Thèmes : provence , littérature régionale , marseilleCréer un quiz sur ce livre