AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782709636889
375 pages
J.-C. Lattès (08/01/2014)
3.64/5   7 notes
Résumé :
Gaute Heivoll revient sur les incendies qui ont frappé son village l'année de sa naissance -et sur la personnalité du pyromane. L'occasion pour l'auteur de replonger dans l'histoire familiale et de remonter aux sources de sa vocation d'écrivain. Puissant et poétique.
Le monde des livres du vendredi 3 janvier
Que lire après Avant que je me consumeVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Un petit village non loin de Kristiansand en Norvège est le centre d'un drame pendant les mois de mai et de juin 1978. En tout huit incendies vont tétaniser le village, 30 ans plus tard Gaute Heivoll revient sur les lieux pour tenter de comprendre ce qui c'est passé, il avait tout juste 2 mois au moment des faits.

Comment huit incendies peuvent se déclencher dans un hameau ou tout le monde se connait?
En l'espace d'un mois des postes de garde vont s'improviser pour essayer de tromper le ou les coupables, identifier une voiture...la tension est palpable, on doute et la peur est présente derrière chaque fenêtres, les habitants ne dorment plus et attendent pour savoir qui sera la prochaine victime de l'incendiaire.
En ce mois de juin 1978 les médias braqués sur la coupe du monde en Argentine commencent à s'intéresser à ce qui se passe dans ce petit village au bout du septième incendies!

Gaute Heivoll s'amuse à alterner le passé et le présent, on suit l'enquête dévoilant peu à peu chaque habitants, au fil des pages on s'immisce dans leur quotidien, il fouille dans la vie des survivants et dans la sienne. Il s'interroge sur son besoin d'écrire sur ces faits, tout se lie. On entre dans son intimité familiale et d'écrivain ce qui peut-être déroutant et fascinant à la fois.
Il arrive à créer une intrigue captivante avec de belles envolées lyriques qui donnent envie de partir au coeur de ce village et de se perdre dans la forêt parsemée de lacs et d'étangs, d'entrer dans les fermes de bois rouges et prendre un bain en attendant le coucher de soleil tombant sur la campagne norvégienne.

Ce roman est addictif, il envoûte par la plume de l'auteur qui retranscrit avec finesse un détail d'un paysage, une météo suspendu, une scène d'incendie qui devient fascinante comme le ferait l'oeil d'un photographe.
Comme un plat épicé juste à souhait ce roman on le savoure et cela fait du bien aux yeux!
Le seul petit bémol pour moi c'est les flashs info des matchs de foot qui parasitent la lecture et ne sont pas nécessaire.

Une très belle surprise que ce livre "Avant que je me consume", il a reçu le prix Brage en 2010 (Le Goncourt Norvégien!) et cela ne m'étonne pas (ce qui m'étonne c'est qu'il y a peu de lecteurs).
Dans la 4ème de couverture ils annoncent que Heivoll fait parti des écrivains contemporains incontournables, je confirme!

J'attends avec imaptience la traduction de ses autres romans.
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
Un air plus limpide, plus âpre. Trois petits degrés seulement au thermomètre. Les oiseaux semblent désorientés : ils traversent le ciel de long en large comme s'ils ne pouvaient plus faire la différence entre le nord et le sud. L'eau a le lisse et la noirceur du pétrole. Les habitations qui s'y reflètent offrent un double presque parfait. De temps à autre, je me prête à souhaiter ne jamais être parti d'ici.
Commenter  J’apprécie          50
Cette scène aussi, je l'ai vue comme si j'y avais assisté. Cet instant singulier, clair et glacé, quand elle prend conscience qu'elle a absolument tout perdu, jusqu'à ses dents. A ce moment-là, les larmes coulèrent en silence sur ses joues.
Commenter  J’apprécie          50
Les arbres avaient peu à peu pris des couleurs, sans d'ailleurs que je m'en aperçoive vraiment : les feuilles étaient jaune citron, d'autres orange ou d'un rouge presque incandescent ; quand à celles que le vent avait décrochées, elles gisaient sur le bitume, brunies et desséchées. ( p 46 )
Commenter  J’apprécie          00

Lire un extrait
autres livres classés : romanVoir plus
Les plus populaires : Littérature étrangère Voir plus

Autres livres de Gaute Heivoll (1) Voir plus

Lecteurs (16) Voir plus



Quiz Voir plus

Etes-vous incollable sur la littérature scandinave ?

Qui est l'auteur du roman "Bruits du cœur" ?

Herbjørg Wassmo
Jens Christian Grondhal
Sofi Oksanen
Jostein Gaarder

15 questions
152 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature scandinaveCréer un quiz sur ce livre

{* *}